La langue française

Delta

Définitions du mot « delta »

Trésor de la Langue Française informatisé

DELTA, subst. masc.

A.− Quatrième lettre de l'alphabet grec. Delta majuscule (Δ), minuscule (δ); des delta majuscules. Le delta et le phi en recréant les formes de la femme devaient recréer ses puissances passives (Jouve, Scène capit.,1935, p. 128).
B.− [Usages symboliques de la lettre ou de sa forme]
1. [Usages de la lettre minuscule en tant que telle]
a) CHIM. Alliage de cuivre, zinc, plomb, fer et manganèse. C'est la matière dite « delta », où le fer n'entre que pour une faible partie (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. naval,1899, p. 384).
b) PHYS. Rayon delta. ,,Lettre grecque désignant un électron éjecté d'un atome par une particule chargée traversant la matière. Son nom provient du fait que l'électron a une trajectoire sinueuse, comme la lettre δ, à cause des diffusions multiples qu'il subit dans la matière`` (Musset-Lloret 1964).
c) PHYSIOL. Rythme, mouvement, onde delta. Rythme électroencéphalique lent caractéristique du sommeil profond ou de certains troubles cérébraux (cf. Quillet Méd. 1965, p. 344).
2. [Usages de la forme graph. du delta majuscule]
a) Emplois subst. [Pour désigner un obj. ayant la forme d'un Δ]
Ce qui affecte une forme triangulaire. Pendant qu'un valet de chambre dessinait artistement sur son crâne jaune le delta de poudre qui complétait, avec des ailes de pigeon pendantes, sa coiffure vénérable, le père d'Émilie ordonna (...) à son vieux valet de chambre d'aller avertir l'orgueilleuse demoiselle (Balzac, Bal Sceaux,1830, p. 95).Un delta de nœuds en ruban (Balzac, Autre ét. femme,1842, p. 381).
RELIG. Delta mystique. ,,Triangle entouré de rayons dans lequel est inscrit le nom de Jéhovah en caractères hébraïques`` (Adeline, Lex. termes art, 1884).
GÉOGR., usuel. Zone, généralement de forme triangulaire, constituée par les alluvions apportées par les branches (deux ou plusieurs) d'un fleuve à son embouchure dans la mer ou dans un lac. Delta du Pô, du Nil; plaine du delta. Delta sous-marin (Vidal de la Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 320).Le delta du Mississipi remonte à des dizaines de milliers d'années (Flaub., Bouvard,t. 1, 1880, p. 95).Plus loin encore le delta fendu par les sept langues du Nil (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 164):
C'est fiévreux, ce delta, le ciel vous pèse. On est trempé de sueur du matin au soir, et les nuits ne sont jamais comme ici, un repos. Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 180.
b) Loc. prép. En forme de delta, en delta. Dont la forme est analogue à celle d'un delta majuscule. Chacune [des panoplies], avec son timbre en forme de delta. Semble la vision du chef qui la porta (Hugo, Légende,t. 1, 1859, p. 352).
Spéc., AÉRON. Ailes d'avion en delta; ailes, avions delta. Cet avion à aile delta et à propulsion mixte peut atteindre Mach 2,15 et les plus hautes altitudes (Industr. aéron. fr., 1962, p. 17).Cf. Le Figaro, 30 déc. 1952, p. 10, col. 5.
Rem. Sur le modèle de aéroplane*, aquaplane*, on a formé le subst. masc. deltaplane. Aile volante qui plane sous la conduite d'un homme (cf. L'Est républicain, 17 août 1977).
Prononc. et Orth. : [dεlta]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. Mil. xiiies. (J. de Thuin, Jules Cesar, éd. F. Settegast, 203 d'apr. A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 9, p. 481 : Et s'adreça viers Nillum, et vint droit viers une ille qui estoit en cel flun c'om apieloit deltha, pour çou que li illes est fais a la maniere d'une letre qui a non deltha en grigois). Empr. au gr. δ ε ́ λ τ α désignant la quatrième lettre de l'alphabet gr. et déjà employé pour désigner la région des bouches du Nil ayant la forme de cette lettre. Fréq. abs. littér. : 80.
DÉR.
Deltaïque, adj.Relatif aux deltas (cf. B 2 a). Les basses contrées deltaïques, les alluvions deltaïques, les plaines deltaïques du Mississipi. Dans les Philippines, où la vallée centrale et la région deltaïque du sud de Luçon montrent une densité en voie rapide d'accroissement (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 66). [dεltaik]. 1reattest. 1851 (Nerval, Voyage en Orient, éd. G. Rouger, t. 2, p. 121); de delta, suff. -ique*. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun 1

delta \dɛl.ta\ masculin

  1. Nom de δ et de Δ, quatrième lettre et troisième consonne de l’alphabet grec, équivalent de notre « d ».

Nom commun 2

delta \dɛl.ta\ masculin

  1. (Géographie) Dépôt d’alluvions (galets, sables, limons) souvent de forme triangulaire (d’où le nom) à l’embouchure d’un fleuve qui se divise en deux ou plusieurs bras.
    • Les cultures dans les pays de population dense comme l’Inde ou les deltas indo-chinois occupent des surfaces considérables. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.189)
    • C’est à partir de la Méditerranée que les Grecs entreprirent de coloniser la côte ouest de l’Asie Mineure, mille ans avant l’ère chrétienne, ou s’établir sur la côte de Cyrénaïque et le delta du Nil, en Sicile et en Italie du Sud (Grande-Grèce). — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.162)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DELTA. n. m.
Quatrième lettre de l'alphabet grec, ainsi figurée : Δ . Il se dit par analogie de l'Espace ordinairement de forme triangulaire formé d'alluvions, compris entre les branches principales d'un fleuve qui se dirige vers son embouchure. Le delta du Nil, du Rhône.

Littré (1872-1877)

DELTA (dèl-ta) s. m.
  • 1Quatrième lettre et troisième consonne de l'alphabet grec, ainsi figurée : Δ.
  • 2Triangle entouré de rayons, dans lequel on dessine un œil ou les lettres hébraïques qui composent le nom de Jéhova et qui, dans nos églises, est le symbole de la sainte Trinité.
  • 3 Terme de géologie. Nom que l'on donne aux terres de configuration ordinairement triangulaire, qui se forment à l'embouchure des fleuves.

    Particulièrement l'espace formé par les alluvions du Nil à son embouchure. Ce n'est pour ainsi dire que depuis peu de temps que le delta a paru, Cuvier, Révol. p. 148.

    Au plur. Les delta, lettre ; dans les autres sens, les deltas.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DELTA. Ajoutez :
4Le Delta, constellation boréale nommée aussi Triangle boréal.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « delta »

(Nom 1) Du grec ancien δέλτα, délta désignant la lettre Δ de l’alphabet grec.
(Nom 2) De la forme comme Δ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le δ grec, le même que le d latin, provient du daleth, phénicien ou hébreu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « delta »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
delta dɛlta

Évolution historique de l’usage du mot « delta »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « delta »

  • Vu le nombre de freebox delta sur leboncoin et les cash converter, je suppose que ce n’est pas la panacée. MacGeneration, Alexa devient une télécommande pour la Freebox Delta | MacGeneration
  • Je veux tt savoir concernant le départ delta air line Air Journal, Delta Air Lines de retour entre New York et Paris | Air Journal

Images d'illustration du mot « delta »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « delta »

Langue Traduction
Anglais delta
Espagnol delta
Italien delta
Allemand delta
Chinois 三角洲
Arabe دلتا
Portugais delta
Russe дельта
Japonais デルタ
Basque delta
Corse delta
Source : Google Translate API

Synonymes de « delta »

Source : synonymes de delta sur lebonsynonyme.fr

Delta

Retour au sommaire ➦

Partager