La langue française

Déclic

Sommaire

  • Définitions du mot déclic
  • Étymologie de « déclic »
  • Phonétique de « déclic »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déclic »
  • Citations contenant le mot « déclic »
  • Images d'illustration du mot « déclic »
  • Traductions du mot « déclic »
  • Synonymes de « déclic »

Définitions du mot déclic

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCLIC, subst. masc.

A.− Petit mécanisme de déclenchement qui, actionné, détermine le fonctionnement ou l'arrêt d'un appareil. Faire jouer un déclic. ,,Appuyer sur le déclic`` (Dub.). Sur les marronniers des boulevards les photographes à califourchon braqueront leur œil à déclic (Cendrars, Du monde entier,Guerre au Luxembourg, 1957, p. 110).Embrayez maintenant en appuyant sur la pédale de droite et appuyez sur le déclic (Aymé, Mouche,1957, p. 135):
1. Il soupirait parce que, le temps d'attendre le déclic de la porte, qui s'ouvrait d'elle-même, grâce à un mécanisme bien huilé, sans bruit, sans heurt, il allait, comme les jours précédents, devenir un autre homme. Simenon, Les Vacances de Maigret,1948, p. 8.
SYNT. Armes à déclic. Armes à détente. Couteau à déclic. Couteau à ressort. Certains ouvraient le leur, d'un déclic sec, et en essayaient la pointe sur le dos de leur main (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 180).
P. compar. Ses gestes sont précis comme le déclic d'un ressort dans un mécanisme bien ajusté (Bourget, Actes suivent,1926, p. 24).Ce fut rapide comme un déclic (La Varende, Dern. fête,1953, p. 87):
2. ... mon estomac est d'un capricieux! à la moindre alerte, la même petite douleur apparaît au côté droit, j'ai l'impression d'une espèce de déclic, d'un spasme. Ma bouche se sèche instantanément, je ne peux plus rien avaler. Bernanos, Journal d'un curé de campagne,1936, p. 1059.
P. métaph. Un déclic de muscles. On range, une fois pour toutes, ses péchés, en un ordre convenu; on lâche le déclic et le treuil tourne (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 157).Le petit déclic de mon intelligence intervient soudain, et tout est fini (J. Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 317):
3. ... pris dans l'engrenage de leurs malaises et de leurs manies, les efforts dans lesquels ils se débattent inutilement pour en sortir ne font qu'assurer le fonctionnement et faire jouer le déclic de leur diététique étrange, inéluctable et funeste. Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 169.
B.− Au fig. [En parlant d'un mécanisme intérieur qui se déclenche, d'un automatisme, avec une idée de soudaineté, d'instantanéité] Crac, le déclic jouait, l'amoureux, le filou, l'homosexuel, l'alcoolique, l'incestueux commençaient à lui expliquer leur caractère (L. Daudet, Homme poison,1925, p. 83):
4. Le cerveau humain est fait, comme tout cerveau, pour monter des mécanismes moteurs et pour nous laisser choisir parmi eux, à un instant quelconque, celui que nous mettrons en mouvement par un jeu de déclic. Mais il diffère des autres cerveaux en ce que le nombre des mécanismes qu'il peut monter, et par conséquent le nombre des déclics entre lesquels il donne le choix, est indéfini. Bergson, L'Évolution créatrice,1907, p. 264.
C.− P. méton. Petit bruit sec produit par ce mécanisme lorsqu'il se déclenche. Déclic sec. Le déclic des sauterelles claque (Giono, Colline,1929, p. 163).Le déclic de l'ascenseur (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 814).Le déclic du grille-pain quand les rôties sautaient (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 17):
5. Très grand silence. Trois heures du matin. Tous les bruits s'étalent entre des marges spacieuses. Les battements sourds envoyés à travers la maison par la pendule de la cuisine laissent passer le déclic métallique qui précède le chant des heures. Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 210.
Prononc. et Orth. : [deklik]. Ds Ac. 1932. Var. déclicq ds Land. 1834. Étymol. et Hist. 1. Ca 1510 declic de langue « action de décliquer sa langue (pour parler) » (Le Giroufflier aux dames, 366 ds Anc. poésies fr., éd. A. de Montaiglon et J. de Rothschild, t. 13, p. 262), attest. isolée dans ce sens; 2. a) 1694 « sorte de bélier à enfoncer les pieux » (Corneille); b) 1699 « crochet ou ressort dont le jeu met une machine ou un mécanisme en action » (Félibien Dict., s.v. sonnette); c) 1838 « jeu, mouvement de cette pièce » (Ac. Compl. 1842); d) 1896 « bruit produit par le jeu de cette pièce » (Estaunié, Empreinte, p. 78). Déverbal de décliquer* (cf. m. fr. declichement « déclic, détente » 1347 ds Littré). Fréq. abs. littér. : 63.

Wiktionnaire

Nom commun

déclic \de.klik\ masculin

  1. (Arts) Ressort ou crochet qui, étant ôté, détermine le mouvement d’un mécanisme.
  2. (Par extension) Jeu d’un ressort ayant pour but de régler à volonté la chute d’un objet mû par un mécanisme.
    • Le bruit d’un déclic venait de se faire entendre et il vit que la porte s’ouvrait ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. (Par extension) Bruit que fait le jeu ou le mouvement de déclic.
  4. (Figuré) Sorte d’illumination qui se fait dans l'esprit et qui détermine la compréhension d’une situation ou d’un problème, une action, un changement de comportement, etc.
    • Soudain, j’ai eu comme un déclic et la situation m’est devenue limpide.
    • Le déclic avait lieu, avec une acuité douloureuse extraordinaire, dans un spasme de détente inouï. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCLIC. n. m.
T. d'Arts. Ressort ou crochet qui, étant ôté, détermine le mouvement d'un mécanisme. Il se dit aussi du Jeu d'un ressort ayant pour but de régler à volonté la chute d'un objet mû par un mécanisme.

Littré (1872-1877)

DÉCLIC (dé-klik) s. m.
  • Terme de mécanique. Ressort ou crochet qui, étant retiré, fait qu'une machine entre en mouvement.

    Pièce à ressort pour laisser tomber un mouton à battre les pieux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCLIC. Ajoutez : - HIST. XIVe s. Pour un déclichement refaire à espringale (1347), Varin, Archives administratives de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1139.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déclic »

Dé… préfixe, et cliquer ou claquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de clic avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déclic »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déclic deklik

Évolution historique de l’usage du mot « déclic »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déclic »

  • Un déclic qui peut s’expliquer par l’accentuation de la consommation durant le confinement : , Segré : Produits locaux, le déclic du confinement | Haut Anjou
  • Car en plus de l'exiguïté de leur appartement, c'est une irritation quotidienne contre « les soirées collées aux autres dans le RER, le bruit incessant, la saleté, l'inconfort, la densité, la pollution » qui les a poussés à quitter Paris, explique Jessica, 32 ans. « Il y a quelques jours, je suis allée chercher ma fille à l'école et il y avait du crachat sur le banc où elle était assise. Ces situations se répètent… » Et de poursuivre : « Le premier déclic, ça a été un jour où on était en vacances au Viêt Nam. Nous étions tous les quatre assis devant un coucher de soleil. Nous nous sommes dit que notre quotidien avait peu de sens à Paris, loin de la nature, et que ce n'était pas cela, la vie », pointe Jessica. Nous ne prenons plus aucun plaisir à vivre dans cette ville. » leparisien.fr, «Quitter Paris» : le confinement, un déclic pour l’aventure - Le Parisien

Images d'illustration du mot « déclic »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déclic »

Langue Traduction
Anglais click
Espagnol hacer clic
Italien clic
Allemand klicken
Chinois 点击
Arabe انقر
Portugais clique
Russe щелчок
Japonais クリック
Basque klik
Corse cliccate
Source : Google Translate API

Synonymes de « déclic »

Source : synonymes de déclic sur lebonsynonyme.fr
Partager