La langue française

Coulage

Sommaire

  • Définitions du mot coulage
  • Étymologie de « coulage »
  • Phonétique de « coulage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coulage »
  • Citations contenant le mot « coulage »
  • Images d'illustration du mot « coulage »
  • Traductions du mot « coulage »
  • Synonymes de « coulage »

Définitions du mot « coulage »

Trésor de la Langue Française informatisé

COULAGE, subst. masc.

A.− [En parlant d'un liquide, d'une matière en fusion, d'un mélange pâteux]
1. Action de couler. Le coulage d'une bougie :
1. Voyons, Villard, vous saviez mieux que personne que j'entendais par là le coulage des teintures, le jaunissement des cotons, des choses comme ça. Mais tout de même pas des mites! Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 317.
Spéc. Perte du fruit causée par la pluie à l'époque de la floraison. Le coulage de la vigne.
2. Action de faire couler. Le coulage du vin.
En partic. Le coulage de la lessive. Action de faire bouillir le linge dans une lessiveuse.
P. ext. [Avec l'intention de donner une forme] Coulage d'une cloche, d'une dalle de béton. Façonnage ou moulage par coulage (A. Brongniart, Traité arts céram.,1844, p. 147).
B.− Au fig. Perte, gaspillage. Une maison où il y avait tant de coulage... où l'on nous donnait tout à gogo (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 54).
P. ext. Chapardage. Des surveillants pour éliminer le coulage (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 476):
2. C'était, à l'office, un gaspillage effréné, un coulage féroce, qui éventrait les barriques de vin, qui roulait des notes enflées par trois ou quatre mains successives. Zola, Nana,1880, p. 1433.
Rem. Dans ce dernier sens on rencontre un synon. coule (cf. Lar. Lang. fr. et Delvau 1866, p. 93).
Prononc. et Orth. : [kula:ʒ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xvies. « perte des germes du fruit sous l'effet de la pluie à l'époque de la floraison » (Guidon de la Mer in Pardessus, Collection de Lois maritimes antérieures au 18es., 2, 380 ds Quem.); 2. 1625-51 fig. [être] au coulage « être perdu » (cité ds Héron, p. 50 : la bière est o coulage); 3. 1837 « perte par gaspillage » (Balzac, Employés, p. 276 : Le coulage consiste à faire faire des travaux qui ne sont pas utiles ou nécessaires); 4. 1845 « action de couler la lessive » (Besch.). Dér. du rad. de couler*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 20. Bbg. Archit. 1972, p. 201. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 134.

Wiktionnaire

Nom commun

coulage \ku.laʒ\ masculin

  1. Action de faire couler.
    • Le coulage d’une lessive.
    • L’époque n’était pas encore aux machines à laver modernes, mais on était passé en quelques décennies de la lessive à l’ancienne, la bue, qui dura jusqu’aux années 50 selon les régions, faite deux ou trois fois l’an, entièrement à la main avec de la cendre végétale récupérée chez le boulanger & qui prenait au moins trois jours entiers, dont un pour l’opération danaïde du coulage, verser & reverser sans cesse de l’eau bouillante sur le linge empilé dans un immense cuvier […]. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, page 59).
    • Le coulage d’une statue, de pièces céramiques.
    • La première est dite par prétension: les câbles sont tendus avant le coulage du béton. — (Sylvain Audisio, ‎Gérard Béranger, Anticorrosion et durabilité dans le bâtiment, le génie civil et les ouvrages industriels, 2010)
  2. Action de s’écouler ou de couler en causant une perte.
    • Le coulage d’une pièce de vin.
    • Marchandises sujettes à coulage, au coulage.
    • Le coulage de la vigne.
  3. (Par extension) Pertes provenant d’incurie et de gaspillage.
    • Il y a, dans cette maison, beaucoup de coulage.
  4. (Par extension) Vol de marchandises ou de fournitures par les employés d'une entreprise, d'un magasin.
    • Le coulage c'est lorsqu'un employé s'en va avec un gigot dans son sac.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COULAGE. n. m.
Action de faire couler. Le coulage d'une lessive. Le coulage d'une statue, de pièces céramiques. Il se dit aussi de l'Action de s'écouler ou de couler en causant une perte. Le coulage d'une pièce de vin. Marchandises sujettes à coulage, au coulage. Le coulage de la vigne. Par extension, il se dit des Pertes provenant d'incurie et de gaspillage. Il y a, dans cette maison, beaucoup de coulage.

Littré (1872-1877)

COULAGE (kou-la-j') s. m.
  • 1Action de s'écouler par…, de se perdre. Le coulage du sel au travers de ces trémies grillées en dérobe ordinairement dix livres par minot, Vauban, Dîme, p. 140. Déduisez les façons, l'impôt, le coulage [du vin], etc. vous trouverez net 140 ou 150 fr. pour le bonhomme, Courier, II, 283.

    Action de couler la lessive.

    Introduction, dans un moule, d'un métal qui a été mis en fusion.

  • 2 Fig. Déchet, perte, résultant d'un gaspillage quelconque. Il y a ici beaucoup de coulage.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COULAGE.
3Ajoutez :

Terme d'artillerie. Coulage plein, action de couler une bouche à feu massive, en se réservant de la forer ensuite. Coulage à noyau : on place dans le moule un noyau qui occupe la capacité de l'âme, et ne laisse de vide à remplir que celui qui correspond à la forme de la bouche à feu. Coulage à siphon, analogue au coulage à noyau, avec cette différence que l'on fait arriver le métal en fusion par le bas du moule au lieu de le faire arriver par le haut.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COULAGE, s. m. terme de Marine & de Riviere, se dit de la perte ou fausse consommation qui se fait des diverses liqueurs qui sont dans le vaisseau pour l’usage journalier de l’équipage, ou qui en composent la charge, comme vins, eaux-de-vie, huiles, &c. c’est ce qui fait dire des marchandises sujettes au coulage. On passe toûjours sur la consommation une certaine quantité pour le coulage.

Dans les vaisseaux du Roi, le munitionnaire est tenu de faire embarquer dix pour cent de biscuit, & douze pour cent de vin d’augmentation pour les déchets & coulages qui pourroient arriver pendant la campagne. Ordonnance de 1689, liv. X. tit. j. article 13. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coulage »

 Dérivé de couler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Couler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coulage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coulage kulaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « coulage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coulage »

  • Les travaux ont débuté en début d’année sur la base du bénévolat et après une interruption contrainte de deux mois, ont repris par le coulage des fondations et de la dalle. Pour le financement, différentes demandes de subventions sont en cours et en particulier l’inscription du projet dans le cadre du budget participatif départemental 2020. ladepeche.fr, La Digne-d’Aval : les Circulades de Saint-Jacques engagent le projet "Cabane de Vigne" - ladepeche.fr
  • Cette nomination intervient dans un contexte où le Président de la République démocratique du Congo, intensifie la lutte contre la corruption et le coulage des recettes en République démocratique du Congo, en valorisant le travail de l’appareil Judiciaire. Zoom Eco, RDC : le chef de l'Etat nomme Jules Alingete Kwey à la tête de l'Inspection générale des finances - Zoom Eco | Zoom Eco
  • La SNCF signale des « travaux sur les quais 1 et 2, au niveau du pont-rail, et des travaux préparatoires sur le quai 1 ». Il s'agit plus précisément, selon la ville, du « coulage d'un mur au niveau du pont-rail et du montage d'un écran de protection vis-à-vis de la voie RATP, au niveau de la salle d'échange ». leparisien.fr, Attention, travaux de nuit «bruyants» à la gare de Puteaux dès lundi - Le Parisien
  • Lambert Mende a affirmé que le Chef de l’Etat a regretté sur le dossier procès de 100 jours, où il a dit que si on n’y prend pas garde, on risquerait de tomber sur le dossiers de Bukanga-Lonzo et autres qu’il y a coulage de recette. , Digitalcongo.net | Lambert Mende satisfait du discours du Chef de l’Etat sur le 60ème anniversaire de l’indépendance
  • Par ailleurs, la flotte des matériels de livraison est adaptée aux contraintes inhérentes aux chantiers : accessibilité en hauteur, éloignement du point de coulage... En plus de la productivité, les pompes, malaxeurs-pompes et malaxeurs-tapis améliorent également la sécurité des équipes sur site et facilitent la mise en œuvre du béton. Journal du Bâtiment, Cemex guide les pros dans leur nouvelle gestion des chantiers
  • La circulation de tous les véhicules sera temporairement interrompue sur la RN 106 entre le carrefour de la Roche-Percée (carrefour avec la RD 907BIS) et le col de Montmirat (carrefour avec la RD 35) les mercredi 17 et jeudi 18 juin de 7h30 à 17h, puis, le vendredi 19 juin, de 7h30 à 12h. Cette fermeture est nécessaire pour réaliser des travaux de coulage de glissières en béton armé. midilibre.fr, Lozère : des interruptions de la circulation sont annoncées sur la RN106 - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « coulage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coulage »

Langue Traduction
Anglais casting
Espagnol fundición
Italien getto
Allemand gießen
Chinois 铸件
Arabe يصب
Portugais elenco
Russe кастинг
Japonais 鋳造
Basque casting
Corse casting
Source : Google Translate API

Synonymes de « coulage »

Source : synonymes de coulage sur lebonsynonyme.fr
Partager