La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « contre-épreuve »

Contre-épreuve

Définitions de « contre-épreuve »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTRE-ÉPREUVE, subst. fém.

I.
A.− GRAV. Reproduction par contact direct, donc avec inversion des traits :
1. ... pour voir son travail comme il l'aurait vu sur la planche niellée, l'orfèvre coulait du soufre sur l'argile, et, après avoir coloré avec du noir de fumée les sillons du soufre, il en tirait une épreuve en sens inverse, une contre-épreuve, qui rétablissait la gravure dans son véritable sens, ... Ch. Blanc, Gramm. des arts du dessin,1876, p. 618.
P. ext. Chose qui est la réplique symétriquement inverse d'une autre chose :
2. Les parties du squelette sont généralement disposées d'une manière symétrique; en sorte que ses deux moitiés sont les contrépreuves l'une de l'autre. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 1, 1805, p. 148.
B.− Au fig. Image, imitation, mais avec des traits moraux négatifs :
3. M. Horace Vernet a fort bien représenté (...) cette canaille romaine, à la fois hideuse et admirable par l'énergie. Cette canaille est une contre-épreuve fidèle de la religion chrétienne, telle que l'entendent les papes. Stendhal, Promenades dans Rome,t. 2, 1829, p. 189.
4. Moi, qui ai vu Verdun, je ne regretterai jamais d'avoir vu aussi cette grande contre-épreuve de la nation française. Et ce sont peut-être les mêmes hommes. La plupart des hommes recèlent en eux-mêmes leur propre caricature. Et cette caricature ressort un jour, à l'improviste, sous le coup de l'événement. Montherlant, Demain il fera jour,1949, I, 2, p. 712.
Reproduction, sans idée d'inversion ou de péjoration. À quoi bon les arts, s'ils n'étaient que le redoublement et la contre-épreuve de l'existence? (Vigny, Vérité art,1829, p. VIII).« Les Dernières Aventures du Jeune d'Olban » [de Ramond] sont une imitation et une sorte de contre-épreuve de Werther qui venait de paraître (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 10, 1851-62, p. 448).
II.
A.− Vérification d'un scrutin consistant à compter les votes opposés à une proposition, après avoir compté les votes favorables.
P. ext. Contrôle consistant à effectuer dans un ordre inverse les phases d'une opération quelconque. J'ai introduit un tel ordre, j'emploie de telles contre-épreuves (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 500).
B.− En gén. Épreuve, essai contradictoire. Sa présence m'a permis, en instituant une contre-épreuve, de me rendre compte que ma réaction en face de cette œuvre n'avait pas un caractère isolé (Du Bos, Journal,1925, p. 298).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀepʀ œ:v]. Ds Ac. 1718 s.v. contrespreuve; ds Ac. 1740 et 1762 s.v. contrépreuve; ds Ac. 1798-1932 avec un trait d'union. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. 1676 contrepreuve « reproduction inversée d'un dessin, d'une gravure » (Félibien Dict., p. 539); 2. 1791 contre-épreuve « vérification d'un scrutin consistant à compter les votes opposés à une proposition après avoir compté les votes favorables » (Moniteur, t. X, p. 145 b, 18 oct. d'apr. Th Ranft ds Z. fr. Spr. lit., t. 35, p. 134). Composé de contre-* et d'épreuve*. Fréq. abs. littér. : 62. Bbg.Gohin 1903, p. 367. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 268.

Wiktionnaire

Nom commun - français

contre-épreuve féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Art) Estampe ou dessin qu’on tire sur une estampe fraîchement imprimée, ou sur un dessin au crayon, et qui reproduit les mêmes traits, mais à rebours, le côté droit paraissant à gauche.
    • Tirer une contre-épreuve.
  2. Vote sur la proposition contraire à celle qui a d’abord été mise aux voix.
    • Faire la contre-épreuve.
    • Plusieurs membres se sont levés à la contre-épreuve.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRE-ÉPREUVE. n. f.
T. de Peinture et de Gravure. Estampe ou dessin qu'on tire sur une estampe fraîchement imprimée, ou sur un dessin au crayon, et qui reproduit les mêmes traits, mais à rebours, le côté droit paraissant à gauche. Tirer une contre-épreuve. Il se dit aussi, dans les Assemblées délibérantes, de l'Action de faire voter sur la proposition contraire à celle qui a d'abord été mise aux voix. Faire la contre-épreuve. Plusieurs membres se sont levés à la contre-épreuve. Des contre-épreuves.

Littré (1872-1877)

CONTRE-ÉPREUVE (kon-tré-preu-v') s. f.
  • 1 Terme de graveur. Estampe qui, tirée sur une épreuve fraîchement sortie de la presse, sert à donner l'estampe du même sens que le dessin ; elle sert aussi à faire connaître si la planche a besoin d'être retouchée. Tirer une contre-épreuve.
  • 2 Fig. Ouvrage qui est une faible imitation d'un autre. Ce n'est qu'une pâle contre-épreuve de tel poëme.
  • 3Vote auquel on procède dans une assemblée délibérante, contre la proposition qui a été mise aux voix. La contre-épreuve est faite, et l'amendement rejeté.

    Au plur. Des contre-épreuves, c'est-à-dire des épreuves qui sont le contre, l'imitation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contre-épreuve »

Contre, et épreuve.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de épreuve, avec le préfixe contre-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contre-épreuve »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contre-épreuve

Évolution historique de l’usage du mot « contre-épreuve »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « contre-épreuve »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contre-épreuve »

Langue Traduction
Anglais counter-proof
Espagnol contraprueba
Italien controprova
Allemand gegenbeweis
Chinois 反证明
Arabe مضاد
Portugais contra-prova
Russe счетчик-доказательство
Japonais 対抗
Basque kontra-froga
Corse contro-prova
Source : Google Translate API

Synonymes de « contre-épreuve »

Source : synonymes de contre-épreuve sur lebonsynonyme.fr

Contre-épreuve

Retour au sommaire ➦

Partager