La langue française

Contage

Définitions du mot « contage »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTAGE, subst. masc.

MÉD. Agent matériel qui transmet une infection. Destruction, dissémination, pénétration, résistance du contage; les véhicules du contage; recevoir le contage. Depuis la découverte du rôle des moustiques dans le transport du contage..., la maladie a disparu de plusieurs localités (Azeuedo Sodré dsNouv. Traité Méd.,fasc. 3, 1927, p. 563).
Rem. Certains dict. (Ac. Compl. 1842, Lar. 19e, Guérin 1892, Quillet 1965) enregistrent contagium en concurrence avec contage.
Emploi fig. :
... il [l'Athénien] prit l'arme fatale à deux mains et se la plongea dans la poitrine... Un second fit de même; puis un troisième... tel est l'élan et le contage de l'exemple, que trois notables encore voulurent en tâter et se dépêchèrent eux-mêmes chez Pluton... L. Daudet, Sylla et son destin,1922, p. 53.
Prononc. : [kɔ ̃ta:ʒ]. Homon. comptage. Étymol. et Hist. 1832 lat. sc. contagium (Raymond); 1863 contage (Littré). Empr. au lat. class. contagium synon. de contagio, v. contagion. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

contage \kɔ̃.taʒ\ masculin

  1. Agent matériel par lequel se transmet une maladie, une contagion.
    • Venait enfin la question de l’enfouissement : enclos palissadé dans lequel seront enfouis les moutons morts et où seront parqués, l’année suivante, des moutons immunisés et des moutons neufs : ceux-ci devaient mourir du charbon en raison du contage par le sol, tandis que les immunisés résisteraient. — (Victor Fraitot, Une page d'histoire du XIXe siècle – Pasteur (l’œuvre, l’homme, le savant), Paris : librairie Vuibert, 1905, p.45)
    • Une attitude particulièrement prudente dans la prise en charge d’un contage tuberculeux chez l’enfant. — (Antoine Bourillon & Grégoire Benoist, Pédiatrie, 2009)
    • Au temps des épidémies de peste, dans l’Europe du XVIIe siècle, par exemple, on évitait de fréquenter les malades et on déployait des « mesures barrières » : on connaît les célèbres représentations des « médecins de peste » et de leur costume supposé imperméable au contage (agent matériel qui transmet une infection, Ndlr). — (Louise Mussat, « L’humanité a toujours vécu avec les virus » (entretien avec l'historienne Anne Rasmussen). CNRS Le Journal, 17 avril 2020.)
  2. Synonyme de contamination.
    • Ainsi, en cas de piqûre accidentelle par une seringue infectée par le virus, la surveillance nécessite un dosage des transaminases tous les 15 jours à partir du contage […]. — (Didier Samuel, L'Hépatite C, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONTAGE (kon-ta-j') s. m.
  • Terme de médecine. Substance organique altérée, cause matérielle, qui, transportée d'un lieu à l'autre, d'un individu à l'autre, y reproduit la maladie d'où le contage provient.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contage »

Voy. CONTAGION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin contagium (« contact, contamination ») → voir contagion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contage kɔ̃taʒ

Évolution historique de l’usage du mot « contage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contage »

  • Les coronavirus ne datent pas d’hier. Ils ont été identifiés dans les années 1960, et immédiatement nommés par des biologistes qui avaient fait du latin — ils étaient comme ça, les savants de ces années-là — en accolant deux noms latins, corona qui signifie « couronne », et virus (autrement dit, en français classique, contage — d’où contagion), « suc, jus, humeur, venin, poison ». Deux mots latins composant un néologisme de bon aloi — pas comme ces « hypermarchés » qui mélangent allègrement racines grecques et latines. L’horreur ! Marianne, Le coronavirus démasqué par l’étymologie | Marianne
  • Commencée en mars, l'enquête « Covid-skin » a permis de signaler 113 patients, majoritairement porteurs de « fausses engelures ». Ce premier groupe, de 84 patients, n'a pas déclaré pour la majorité de symptômes associés. Pour les 45 autres, ces symptômes associés étaient non graves, comme la toux. Seul un cas de perte d'odorat a été signalé. « Dix patients rapportaient un contage (NDLR : une contagion) Covid-19 possible ou probable dans les 15 jours-trois semaines auparavant », précise la Société Française de Dermatologie. leparisien.fr, Covid-19 : un lien «possible» avec des éruptions cutanées comme l’urticaire - Le Parisien
  • -          3/ La Lije comme « littérature de recherche » favorisant des expériences de lectures actives (travail du jeune lecteur face aux stratégies narratives, aux jeux énonciatifs, à l’écriture poétique…) ; comme activité vivante, comme vecteur d’expériences et de pratiques artistiques (théâtre, atelier d’écriture ou de lecture partagée, contage, lecture à voix haute…) ; , Publije, n° 2, 2019 : "Littérature de jeunesse et expérience" (dir. P. Lojkine, avec G. Béhotéguy et N. Prince)
  • Bien qu'il n'y avait aucune notion de contage en faveur du cas suspect, l’équipe d’investigation à décider de faire un test à la COVID-19 car il commençait à se développer beaucoup de rumeurs sur ce cas. C'est ainsi que l'équipe a fait deux prélèvements nasal et naso-pharyngé chez le monsieur pour analyse au Laboratoire de Référence de l’Institut National de Santé Publique. Alwihda Info - Actualités TCHAD, Afrique, International, Coronavirus – Burundi : Communiqué de presse du Ministre de la Santé Publique et de la Lutte Contre le SIDA sur les mesures de prévention du COVID-19
  • PRÓLOGO | 9 PROLOGUE | 13 Le conte africain et le conte français : Dialogue interculturel ou spécificités exclusives ? Les exemples de « La cuiller sale » de Birago Diop et de « Cendrillon » de Charles Perrault | 17 El Hadji Abdoulaye Sall, Université Cheikh Anta Diop de Dakar Peau dâne : une figure de la femme animale, de lEurope au Sahel | 30 Gaëlle Le Guern-Camara, CERILAC Lécosystème forestier dans le conte allemand et camerounais : lexemple de Das Waldhaus des frères Grimm et La hache des chimpanzés de Séverin Cécile Abega | 47 Bernard Lemofouet, École normale supérieure de Bertoua Análisis comparatista del cuento afroecuatoriano y el cuento fang: el caso de El cuervo, los palomos y la garza y La mudez del perro | 63 Wilfried Mvondo, Escuela Normal Superior, Universidad de Yaundé 1 Funciones de los personajes en Mamenying! (¡Cosas de la vida!) de Inongo-Vi-Makomè y La huérfana y otros cuentos de Mbol Nang | 79 Monique Nomo Ngamba - Huguette Koundi Aye École Normale Supérieure de Yaoundé Lévolution du contage dans la culture peule | 92 Amadou Oury Diallo, Université Assane Seck Ziguinchor (Sénégal) Le didactisme pédagogique dans Koumen dAmadou Hampâté Bâ, un conte initiatique des pasteurs peuls | 109 Alphousseyni Diatta, Lycée de Salémata De la région de Québec à la Nouvelle-Calédonie et au Cameroun : quelle(s) esthétique(s) de loralité ? | 117 Marie-Rose Abomo-Maurin, Université de Yaoundé 1 Cameroun Le rapport esthétique et harmonieux entre les attributs surnaturels épiques et les éléments des croyances animistes des sociétés africaines : une autopsie de Soundjata ou lépopée mandingue et Emperor Shaka The Great : A Zulu Epic | 136 Josue Bosange Nkaongami, Université Chrétienne de Kinshasa Si les mythes berbères métaient contés | 152 Chahrazed Ouahab, Université de Sidi Bel Abbes Algérie Ethnoscape et oralité : de lécriture de la subversion à lexpression identitaire dans Les Naufragés de lintelligence de Jean Marie Adiaffi et Petroleum de Bessora | 161 Ange Nicole Gnabah Dakouri, Université Félix Houphouët Boigny El texto oral y las manifestaciones de los valores secundarios del imperfecto de indicativo: un estudio enfocado a la enseñanza-aprendizaje del EL2/LE | 179 Valery Youmbi, Universidad Rovira i Virgili Griottes, juglaresas y artistas andalusíes: formación y actividades | 193 Vicente Enrique Montes Nogales, Universidad de Oviedo Más que escritor, siempre me he considerado cuentista. Entrevista al escritor camerunés Inongo Vi-Makomè | 214 Harman Kamwa Kenmogne - Rodolphe Kuate Wafo Université de Yaoundé I , Contes, mythes, légendes et fables d'Afrique et d'ailleurs. Analyse comparée
  • Dans le cadre de la manifestation organisée par la Bibliothèque départementale de l'Ariège «Par-ci, par-là» sur le thème «voyage au Japon», l'équipe de la médiathèque propose aux enfants de 6 à 10 ans, des lectures à voix haute avec kamishibaï (un genre narratif japonais qui signifie littéralement «pièce de théâtre sur papier»), le mercredi 9 octobre de 10 heures à 11 heures. Le kamishibaï ou «théâtre d'images» est une technique de contage basée sur des images défilant dans un petit théâtre en bois (à l'origine) ou en carton, à trois ou deux portes appelé butai. Il se rapproche du théâtre de Guignol, mais avec des images à la place des marionnettes. Renseignements et inscriptions au 05 61 01 75 51./ ladepeche.fr, Lavelanet. Lecture à voix haute avec kamishibai à la médiathèque - ladepeche.fr
  • Nous poursuivrons cette année l’étude des « contes merveilleux » par la confrontation croisée de l’oral et de l’écrit, au travers des modalités de la production et de la réception. Toujours à partir du corpus de référence des contes de Perrault et des Grimm, nous pourrons notamment examiner les situations de contage, l’onomastique, la stylistique, l’analogie avec la dialectique musique savante/musique populaire. On réunira les informations éparses concernant les conteurs et conteuses traditionnels, transmises par les collecteurs de la fin du XIXe siècle, pour tenter de saisir les processus cognitifs de l’oralité. On poursuivra la confrontation entre textes d’oralité seconde et textes écrits permettant de faire apparaître les exigences des uns et des autres. Nous interrogerons des conteurs contemporains et leurs expériences de contage. Nous pourrons ainsi aborder les questions suivantes : variabilité (à travers le temps et l’espace) et fixité textuelle, linéarité et non-linéarité, manichéisme et ambivalence, etc. , Le conte merveilleux, traditions orale et littéraire (EHESS, Paris)
  • Dans la pensée archaïque grecque, il y avait l’idée que les maladies étaient causées par un poison que l’on appelait « contage » et d’où dérive le mot « contagion ». Mais, au Ve siècle avant J.-C., cette conception a été remplacée par celle d’Hippocrate, selon qui la maladie résulte d’un déséquilibre entre les « humeurs ». On en retrouve la trace dans le mot « choléra », qui vient du grec cholê, la bile. Le Monde.fr, « La maîtrise d’une épidémie, c’est aussi de la politique »

Images d'illustration du mot « contage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contage »

Langue Traduction
Anglais contagion
Espagnol contagio
Italien contagio
Allemand ansteckung
Chinois 传染
Arabe مرض معد
Portugais contágio
Russe зараза
Japonais 伝染
Basque kutsadura
Corse contagi
Source : Google Translate API

Synonymes de « contage »

Source : synonymes de contage sur lebonsynonyme.fr

Contage

Retour au sommaire ➦

Partager