La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « consécution »

Consécution

Définitions de « consécution »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSÉCUTION, subst. fém.

A.− Suite, enchaînement, ,,rapport d'antécédent et de conséquent`` (Littré). Cf. consécutif A, consécutivement A.Consécution d'images. Anton. concomitance, conjonction, contiguïté, simultanéité.Il [le temps] est le recommencement perpétuel de la consécution passé, présent, avenir (Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception,1945, p. 516):
1. Il est plus habituel au polythéisme d'imposer à la prière une forme stéréotypée, avec l'arrière-pensée que ce n'est pas seulement la signification de la phrase, mais aussi bien la consécution des mots avec l'ensemble des gestes concomitants qui lui donnera son efficacité. Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 213.
ASTRON. Mois de consécution. Espace de temps (vingt-neuf jours et demi) compris entre deux conjonctions de la lune avec le soleil. Synon. progression, synodique.
LOG. La conjonction ou la consécution constante (Marcel, Journal métaphysique, 1914, p. 99); consécution empirique :
2. Des consécutions purement empiriques, de fortes connexions entre des représentations concrètes, sont pour la volonté, des guides aussi sûrs [que la notion de causalité]. Durkheim, Les Formes élémentaires de la vie relig.,1912, p. 632.
MUS. Consécutions de sons.
PHILOS., PSYCHOL., vieilli. Suite de représentations empiriques, sans lien rationnel (p. oppos. à conséquence). Synon. association :
3. Si on l'est [nominaliste], on ne peut compter sur aucun rapport entre les deux termes [genre et différence], et, tout au plus pourrait-on les trouver rattachés par une consécution. O. Hamelin, Essai sur les éléments princ. de la représentation,1907, p. 192.
PHONÉT. Consécution des implosions et des explosions.
PHONOL. Consécution de phonèmes.
SÉMIOTIQUE. [Analyse narrative] Suite de termes (p. oppos. à conséquence, suite et effet).
B.− Rapport de conséquence, de cause à effet. Des consécutions mécaniques de causes et d'effets (Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 147).
LING., DOCUM. Relation de consécution ou consécution. Relation dynamique entre les actants de l'énoncé (cf. relation consécutive) :
4. « Au cours de » donne lieu à une répartition sensiblement plus complexe [que « sous l'action de »]. Peut-être faudrait-il, en vue de recoupements ultérieurs, chercher à dénommer la relation qui se centre sur « au cours de » (relation temporelle? relation de concomitance? relation de consécution?). J.-L. Deschamps, Vers un dict. contextuelds T. A. Inform., 1971, no1, p. 8.
Prononc. : [kɔ ̃sekysjɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1. xives. [ms.] « conséquence » (Roman de la Rose, ms. Corsini, fo76bds Gdf.) − 1611, Cotgr.; 2. 1716 philos. (Leibnitz, Lettre à M. Dagincourt, 11 sept. in Recueil de diverses pièces, 1734 ds Quem.); 3. 1752 astron., mois de consecution (Trév. Suppl.). Empr. au lat. class. consecutio « conséquence ». Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 381.

Wiktionnaire

Nom commun - français

consécution \kɔ̃.se.ky.sjɔ̃\ féminin

  1. Enchaînement, rapport d'antécédent et de conséquent.
    • Mois de consécution, l'espace de temps entre deux conjonctions de la lune avec le soleil, dit aussi synodique et de progression. Cet espace est de vingt-neuf jours et demi.
    • Donc, sur trois possibilités, deux fournissent une alternance et, une seule, une consécution. — (Revue scientifique - Volume 90, 1912)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONSÉCUTION (kon-sé-ku-sion) s. f.
  • Enchaînement ; rapport d'antécédent et de conséquent.

    Terme d'astronomie. Mois de consécution, l'espace de temps entre deux conjonctions de la lune avec le soleil, dit aussi synodique et de progression. Cet espace est de vingt-neuf jours et demi.

HISTORIQUE

XVIe s. La signification de ce mot [rhythme] est fort ample, et emporte beaucoup d'autres termes, comme reigle, mesure, melodieuse consonance de voix, consecution, ordre, comparaison, Du Bellay, J. I, 30, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « consécution »

Provenç. consecutio ; espagn. consecucion ; du latin consecutionem, de consequi, de cum et sequi (voy. SUIVRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin consecutio (« suite, conséquence »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « consécution »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consécution kɔ̃sekysjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « consécution »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consécution »

  • Or, l’échéance sportive majeure de ce mois de février, à savoir la confrontation entre le Real Madrid, tenant du titre, et le Paris SG, renforcé par Neymar et Mbappé, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, s’inscrit décisivement dans cette problématique. En effet, ce Real a tout gagné, et, consécution ou conséquence, est cet hiver en pleine crise de résultats (et de jeu) : largué en Liga, à plus de 15 points d’un Barca reboosté, en difficulté en phase de poules, il est, en un mot comme en cent, au bord de l’abîme. , Avoir faim, être rassasié
  • Dans un premier temps, Cicéron rappelle que ce qui est prévisible, c’est ce qui a une cause dont on connait l’effet, il suffit donc de percevoir la cause pour anticiper sur son effet. Dans ces conditions le risque d’erreur est faible. Ainsi, les astronomes peuvent par l’observation du mouvement des astres et certains calculs prévoir les éclipses de lune ou de soleil. Il ne s’agit alors que de se laisser guider par une « loi naturelle » (concept central ici), c’est-à-dire, et c’est d’ailleurs le sens du mot loi, par un rapport constant entre des faits qui sont systématiquement en consécution les uns avec les autres. Détaillant l’exemple de l’éclipse de la lune, Cicéron montre ainsi comment les astronomes la prédisent à partir de l’observation du « cône de ténèbres » que la terre projette sur elle quand l’alignement soleil/terre/lune est parfaitement respecté. On voit que c’est l’ajout d’une loi naturelle (le cours régulier des astres) à une observation empirique (l’obscurcissement visible de la lune) qui sert de fondement aux prédictions futures. Le cas est analogue si l’on veut rendre compte des éclipses du soleil (cette fois c’est la lune qui s’intercale dans l’alignement soleil/lune/terre). Mais qu’advient-il quand l’un de ces éléments (ou même les deux) manque ? , Explication du texte de Cicéron, “De la divination” • Copies de rêves, Bac, philo, Bac philo, philosophie, Baccalauréat, Sujet, Épreuve, Cicéron, Divination • Philosophie magazine
  • 2 Voir notamment la consécution des modales dans Aristote, De l’interprétation, Vrin, 1994, trad Tricot, chap 13, pp. 126-137. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, Esprit critique - Une fausseté répétée mille fois - Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Traductions du mot « consécution »

Langue Traduction
Anglais consecution
Espagnol consecución
Italien consecution
Allemand konsekution
Chinois 起诉
Arabe الاضطهاد
Portugais conquista
Russe последовательность
Japonais 連続
Basque consecution
Corse cunsacrazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « consécution »

Source : synonymes de consécution sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consécution »

Consécution

Retour au sommaire ➦

Partager