La langue française

Complant

Définitions du mot « complant »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPLANT, subst. masc.

A.− DR. Action de complanter. Bail à complant. ,,Bail en vertu duquel la jouissance d'une terre est concédée par le propriétaire à un cultivateur, à charge d'y planter et d'y cultiver de la vigne et qui fixe la proportion que le propriétaire prend sur les récoltes`` (Ac. 1932).
B.− P. méton. ,,Plant de vignes ou d'arbres; lieu planté de vignes ou d'arbres`` (Ac. 1798-1932).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃plɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. 1231 dr. anc. a complant (A. M.-et-L., Fontev., La Roch. ds Gdf. Compl.); 2. 2emoitié xves. « plant » ici au fig. (Villon, le Lais, éd. Longnon et Foulet, 31). 1 terme des pays de Loire et notamment du sud de la Loire, empr. au lat. médiév. complantus « contrat par lequel un propriétaire cède une terre à un tenancier sous l'obligation de la planter en vigne dont chacun aura la moitié » (xes. dare ad complantum ds Nierm.), de complantare (v. complanter) qui au ixes. prit le sens de « exploiter en vertu d'un contrat de complant » (ibid.), v. R. Grand, Le Contrat de complant, Paris, 1917; 2 déverbal de complanter.

Wiktionnaire

Nom commun

complant \kɔ̃.plɑ̃\ masculin

  1. (Agriculture) Plant de vigne.
    • Toutefois, l’aménagement ne peut être imposé au propriétaire lorsque la superficie d’un même domaine est inférieure à 15 ares ; dans ce cas, le propriétaire a le droit de racheter le complant, soit en espèces, soit en terre à son choix. (Article L441-4 du Code rural français)
  2. (Droit féodal) Contrat, tenure par lequel un seigneur cède une terre (dite complanterie) à un tenancier sous l’obligation que ce dernier la plante en vigne, dont chacun aura la moitié.
    • Le complant était surtout en usage au sud de la Loire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPLANT. n. m.
T. d'Agriculture. Plant de vigne. Bail à complant, Bail en vertu duquel la jouissance d'une terre est concédée par le propriétaire à un cultivateur, à charge d'y planter et d'y cultiver de la vigne et qui fixe la proportion que le propriétaire prend sur les récoltes.

Littré (1872-1877)

COMPLANT (kon-plan) s. m.

Terme d'agriculture.

  • 1Assemblage de jeunes arbres qu'on plante dans quelque lieu. On dit plant aujourd'hui de préférence.

    Plant de vignes composé de diverses pièces de terre.

  • 2 Terme de féodalité. Portion que le seigneur prenait sur les fruits des vignes par lui données à complanter et cultiver.

    Champ dont on a accordé la jouissance par usufruit, à la charge d'y planter des arbres et particulièrement des vignes.

HISTORIQUE

XVIe s. L'aer, la terre et le complant sont le fondement du vignoble, De Serres, 147. Tout homme ayant droict de complant se peut emparer, de son auctorité privée, sans offense, des vignes sujettes au dit complant, par deffaut de les faire tailler dedans la St George, Coustum. génér. t. II, p. 642. Si aucun tient du seigneur vignes à complants et chargées de cens ou rentes, ib. p. 575. … J'ay de mes propres mains Planté un beau verger de si bonne aventure, Que le ciel tout benin et la douce nature Ont tant favorisé qu'on ne voit rien de beau Qu'aisement on ne trouve en ce complant nouveau, Belleau, Bergeries, t. I, p. 32, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMPLANT, s. m. (Jurisprud.) est la concession que l’on fait à quelqu’un d’un héritage, à la charge d’y faire quelque plantation d’arbres & sur-tout des vignes, moyennant la redevance d’une portion des fruits, qui se perçoit dans le champ comme le terrage ou champart.

Quand le complant est fait par le seigneur de l’héritage, la redevance est seigneuriale. On comprend aussi sous le terme de complant, le droit même que le bailleur s’est reservé de percevoir une portion des fruits.

Il est fait mention de ce droit dans la coûtume de Saint-Jean d’Angely, art. 18. & dans celle de Poitou, art. 82. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « complant »

Déverbal de complanter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Com, et plant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « complant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
complant kɔmplɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « complant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « complant »

  • L’essor des maladies du bois est à l’origine d’une augmentation de la mortalité des ceps. Dans un contexte d’augmentation des tailles d’exploitation, la mécanisation de la complantation devient incontournable. Pour limiter la perte de production d’une parcelle, il est important que le jeune plant ait les meilleures conditions pour se développer. Cela passe par le choix de plants avec ses racines, dont la mise en place doit être effectuée avec soin (racines orientées en bas), mais aussi par la préparation du sol. Comme dans la mise en place d’une nouvelle plantation, il est important d’avoir un sol débarrassé de toutes racines. L’idéal est de réaliser les deux opérations (enlèvement des racines et travail du sol) avec le même outil. Cependant, tous les viticulteurs ne complantent pas tous les ans et préfèrent enlever le bois mort en perturbant au minimum le sol. Ce dernier reste ferme sur l’interrang et donc stable pour circuler avec des engins. Néanmoins, s’il n’est pas nécessaire de complanter tous les ans, il est recommandé d’enlever les bois malades ou morts le plus tôt possible. Cela évite la propagation de la maladie aux pieds voisins. Réussir machinisme, Arracher et complanter sans se planter | Réussir machinisme
  • Cas d’un complant échaudé observé dans le vignoble libournais, le pochon de plastique entourant le cep n’ayant pas été retiré, il a accentué le coup de chaud. Vitisphere.com, Viticulture / oenologie -Viticulture- : Vignerons, pour sauver vos jeunes plants il faut "arroser, arroser, arroser !"
  • À cause des maladies du bois, de la flavescence dorée ou bien encore des lames interceps mal réglées blessant les ceps, des pieds sont à enlever au sein de parcelles en production. Pour maintenir le potentiel de production, la complantation est parfois envisagée. Pour arracher et replanter de jeunes pieds dans une vigne déjà en place, des outils sont disponibles. Tour d’horizon de quelques solutions. mon-ViTi, Les outils pour la complantation de vigne | mon-ViTi
  • Savè, 29 août.(ABP)- Les travailleurs de la sucrerie de complant du Bénin (SUCOBE-SA) réunis au sein de deux instances syndicales ont battu le macadam mardi, dans l’enceinte de cette unité de production spécialisée dans la fabrication du sucre et d’alcool à base du manioc pour exiger sans délai le versement des cotisations prélevées sur salaires à la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). , Un sit-in à la SUCOBE-SA de Savè
  • Savè, 1er Juin (ABP)- A l’ occasion de la célébration de la 35ème édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA), tenue samedi à Savè autour du thème « Arbre et éducation pour une économie verte durable » sur le site de la Société de complant du Bénin (SUCOBE SA), le Directeur des ressources humaines (DRH) de cette unité de production, M. Bruno a pris l’engagement au nom du staff administratif de faire du reboisement un levier de développement durable. , La SUCOBE SA s’engage à reboiser à chaque campagne pour contrer les aléas climatiques
  • Armand Tazafy, ministre de l’Industrie et du développement du secteur privé (MIDSP), a reçu en audience, hier, à Antaninarenina, Wang, directeur général de la Sucrerie complant Madagascar (Sucoma). Une rencontre qui s’est focalisée sur l’état des lieux concernant la remise en service de l’unité de production sucrière Siranala d’Analaiva Morondava. , Sucoma Morondava : la reprise de la production sucrière est en bonne voie | NewsMada
  • Dans la commune de Savè, la 35ème JNA a été marquée par la mise en terre de 1.250 plants composés de plusieurs espèces dont le Gmélina, sur un site de deux (02) hectares dans l’enceinte de la Société de complant du Bénin (SUCOBE SA), spécialisée dans la fabrication du sucre et d’alcool à base du manioc. Dans le même registre, la voie pavée en face de l’hôtel de ville et passant devant le commissariat de Savè a bénéficié de la mise en terre de plusieurs plants dans le cadre de la promotion du reboisement urbain. , La 35ème Journée nationale de l’arbre (JNA) commémorée à Savè
  • Joseph Henriot ne regrette pas l'aventure. Après une entrée spectaculaire en Bourgogne, avec l'acquisition en 1995 de la vénérable maison Bouchard & Fils à Beaune, cet homme issu d'une dynastie de Champenois qui a redonné son lustre à la maison familiale, et assuré longtemps la présidence de Clicquot, achetait en 1998 William Fèvre, véritable institution de Chablis, continuant ainsi son oeuvre de propagation du chardonnay. «Un terroir phénoménal, dit-il, que William Fèvre, ancien énarque et haut fonctionnaire, avait patiemment constitué. Je pense à la phrase d'Olivier de Serres, agronome d'Henri IV, qui écrit dans son ouvrage Théâtre d'agriculture et ménage des champs: «l'air (le climat), la terre (le terroir), le complant (le cépage) sont les fondements du vignoble.» Il faut y ajouter les hommes, sans qui rien de grand ne se fait.» Il est révolu, le temps du «petit chablis» de comptoir si cher aux Américains, sorte d'appellation générique qui désignait, avec un brin d'affection mais aussi de condescendance, n'importe quel petit vin blanc. Chablis souffrait de la comparaison avec les grands blancs de Bourgogne.Aujourd'hui, l'appellation a retrouvé une identité clairement exprimée. «Pas besoin de se concentrer religieusement comme avec un montrachet, véritable monument historique. Avec un chablis, pas de cérémonie: on se détend, on se laisse aller, c'est plus facile. De plus, chez nous, William Fèvre, pour 12 euros, on peut se payer un chablis mieux que convenable, simplement délicieux.» Le Figaro.fr, Le petit chablis est devenu un grand vin de Bourgogne

Traductions du mot « complant »

Langue Traduction
Anglais complant
Espagnol complaciente
Italien complant
Allemand konform
Chinois 组合
Arabe شكوى
Portugais complacente
Russe complant
Japonais 植栽
Basque complant
Corse cumpatente
Source : Google Translate API

Synonymes de « complant »

Source : synonymes de complant sur lebonsynonyme.fr

Complant

Retour au sommaire ➦

Partager