La langue française

Collatéral

Définitions du mot « collatéral »

Trésor de la Langue Française informatisé

COLLATÉRAL, ALE, AUX, adj.

A.− Qui est situé de côté par rapport à quelque chose.
1. ANAT. Ramification artérielle ou veineuse ayant une direction sensiblement parallèle au tronc principal dont elle est issue (cf. A. Nélaton, Éléments de pathol. chir., t. 1, 1844, p. 224) :
1. ... la mort subite (...) [en cas de maladie coronarienne] est due en général à l'absence de développement d'un réseau suffisant d'artères de suppléance. On comprend aisément que, si l'on favorise la constitution de cette circulation collatérale de suppléance, on diminue pour autant les possibilités de survenue d'une brutale issue fatale. R. Schwartz, Nouv. remèdes et maladies d'actualité,1965, p. 81.
2. ARCHIT. Nef collatérale ou, subst. masc., le collatéral. Nef latérale d'une église moins élevée que la nef principale. Synon. bas-côté.Les collatéraux, d'une hauteur presque égale à celle de la nef centrale [de Saint-Savin], ont de grandes fenêtres en plein cintre (Mérimée, Étude sur les arts au Moyen Âge,1870, p. 70).
3. GÉOGR. Points collatéraux. Ceux qui sont situés entre deux points cardinaux et à égale distance de ces derniers (le Nord-Est, le Nord-Ouest, le Sud-Est, le Sud-Ouest). Imaginaire étoile à huit branches, dont chacune portait le nom d'un des points cardinaux et collatéraux (Colette, Sido,1929, p. 68).
En emploi subst. Mais elle (...) surveillait, entre tous les cardinaux et collatéraux, ce point glacé, [l'Est] traître, aux jeux meurtriers (Colette, Sido,1929p. 25).
B.− DR. Parents collatéraux. Parents appartenant à la même famille en raison d'un auteur commun, mais ne descendant pas les uns des autres (les frères, les sœurs, oncles, tantes, neveux, nièces, cousins) (cf. ex. 2).
Emploi subst. Un collatéral, les collatéraux :
2. Encore un de ces apanages de la noblesse, que cette séquelle de consanguins, (...) oui, un privilège et une plaie que cette armée de collatéraux et descendants du même sang et de même blason! J. Lorrain, Monsieur de Phocas,1901, p. 123.
Ligne collatérale. Celle qui a un auteur commun avec la ligne directe à laquelle elle devient parallèle :
3. 735. La proximité de parenté s'établit par le nombre de générations; chaque génération s'appelle un degré. 736. La suite des degrés forme la ligne : on appelle ligne directe la suite des degrés entre personnes qui descendent l'une de l'autre; ligne collatérale, la suite des degrés entre personnes qui ne descendent pas les unes des autres, mais qui descendent d'un auteur commun. (...) 738. En ligne collatérale, les degrés se comptent par les générations, depuis l'un des parens jusques et non compris l'auteur commun, et depuis celui-ci jusqu'à l'autre parent. Ainsi, deux frères sont au deuxième degré; l'oncle et le neveu sont au troisième degré; les cousins germains au quatrième; ainsi de suite. Code civil,1804, pp. 134-135.
Héritier collatéral. Celui qui hérite d'un collatéral.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. ainsi que ds Lar. Lang. fr. et ds Ac. 1798-1932.
Succession collatérale. Celle qu'on recueille à titre de (parent) collatéral :
4. Des successions collatérales. 750. En cas de prédécès des père et mère d'une personne morte sans postérité, ses frères, sœurs ou leurs descendans sont appelés à la succession, à l'exclusion des ascendans et des autres collatéraux. Code civil,1804, p. 137.
C.− Au fig. Qui a une origine commune; qui est parallèle; qui est indirect. Si la souveraineté n'est pas antérieure au peuple, du moins ces deux idées sont collatérales, puisqu'il faut un souverain pour faire un peuple (J. de Maistre, Souveraineté,1821, p. 323).Dans la discussion d'un point même d'histoire et de littérature, un digne savant ne se permettra pas plus une idée collatérale qu'un bon chimiste une métaphore dans un narré d'analyse (Sainte-Beuve, Portraits contemp.,t. 3, 1869, p. 443).
Prononc. et Orth. : [kɔ(l)lateʀal], plur. [-o]. [l] simple ds Lar. Lang. fr.; cf. aussi Gattel 1841, Fér. Crit. t. 1 1787 et Fér. 1768. [ll] double ds Warn. 1968, Pt Lar. 1968 et Passy 1914; cf. aussi DG, Littré, Fél. 1851, Nod. 1844 et Land. 1834. [l] ou [ll] ds Pt Rob. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1275 subst. collateraus « parent hors de la ligne directe » (Chron. de Saint-Denis, ms. Ste-Gen., fo12eds Gdf. Compl.); 1522 adj. ligne collateralle (Rozier historial de France, I, 1 ds Littré); 2. a) début xives. adj. colateral « qui est situé de côté » (Pamphile et Galatée, éd. J. de Morawski 2305 ds T.-L.); b) 1526 chappelles collaterales (Lettre de L. de Gleyrens à Marg. d'Autriche d'apr. Baux, Hist. de l'église de Brou, 2eéd., p. 423 ds Gdf. Compl.); 1740 subst. plur. « bas-côtés d'une église » (Duplessis, Description géogr. et hist. de la Haute-Normandie, t. 2, p. 26 ds Trév. Suppl. 1752); 3. ca 1560 adj. anat. (A. Paré, Œuvres complètes, I, 18, éd. Malgaigne, t. 1, p. 145); 4. 1740 géogr. points collatéraux (Ac.). Empr. au lat. médiév. collateralis « qui se trouve à côté de » adj. (ca 1100 ds Mittellat. W. s.v., 828, 16), « parent en ligne indirecte » subst. (fin xies., ibid., 829, 27), composé de cum « avec » (préf. con-*) et de lateralis (lateral*). Fréq. abs. littér. : 80.
DÉR. 1.
Collatéralement, adv.En ligne collatérale. Maison Balzac d'où venaient collatéralement les d'Entrague (Balzac, Correspondance,1835, p. 710). [kɔ(l)lateʀalmɑ ̃]. Pour [l] ou [ll] cf. collatéral. 1resattest. a) 1585 « côte à côte » (Du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, 30, éd. J. Assézat, t. 2, p. 247), attest. isolée, à nouveau en 1851 (Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances, p. 37); b) 1628 « en ligne collatérale » (Nouveau coutumier général, t. 2, p. 855), attest. isolée, à nouveau en 1835 (Balzac, loc. cit.); de collatéral, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 3.
2.
Collatéralité, subst. fém.,dr. Qualité de collatéral. Attesté ds Lar. 19e-20e, Littré, Guérin 1892, Quillet 1965.P. ext. Qualité de ce qui est collatéral.Collatéralité passivement reçue de mon être (Sartre, L'Être et le Néant,1943, p. 302). Seule transcr. ds Littré : kol-la-té-ra-li-té. 1resattest. a) 1611 « qualité de ce qui est collatéral » (Cotgr.), attest. isolée; à nouveau en 1863 (Littré), en partic. en parlant de deux mss; b) 1863 dr. « qualité de collatéral » (ibid.); de collatéral, suff. -ité*.

Wiktionnaire

Adjectif

collatéral \kɔ.la.te.ʁal\ masculin

  1. Qui est latéral, situé de côté secondairement ou en adjonction, en appartenance ou en subordination.
    1. (Architecture) Situé de côté.
      • Nef collatérale.
    2. (Géographie) Qualifie les points qui sont au milieu de deux points cardinaux.
      • Le Nord-Est, le Nord-Ouest, le Sud-Est, le Sud-Ouest sont les quatre points collatéraux.
    3. (Droit) Du côté du père ou de la mère, en parlant de la parentèle.
      • Ligne collatérale, ligne que forment les parents du côté du père ou de la mère.
      • Succession collatérale, succession qu’on recueille d’un parent du côté du père ou de la mère.
      • Héritier collatéral, celui qui hérite d’un parent du côté du père ou de la mère.
      • Les oncles, les frères, les sœurs, les cousins germains, etc. sont parents collatéraux.
    4. (Militaire) À côté du but principal, qualifie un tir raté et les dégâts, les dommages causés par ce ratage, les à-côtés qui en découlent.
      • Car loin d'être uniquement des victimes civiles collatérales, les envahis et occupés deviennent des cibles pour l’occupant. — (Annette Becker, Les cicatrices rouges, Fayard, 2010)
      • (Par analogie)Comme je suis un gars pratique, prudent et fièrement pacifique, pour éviter la tentation d'un ramponneau vengeur et ses emmouscaillements collatéraux, je me fais rare dans les parages.
        D'autres, moins matois, se sont fait épingler.
        — (Pascal Jahouel, Un temps de chien !, Éditions Lajouanie, 2016, chap. 8)
      • (Par analogie)En Afrique, l’Algérie, le Nigéria ou encore l’Angola pourraient être les victimes collatérales du coronavirus et du conflit entre Riyad et Moscou. — (Jérôme Marin, « Le baril de pétrole à 20 dollars : quelles conséquences ? », www.latribune.fr, article paru le 20 mars 2020, consulté le jour même)

Nom commun

collatéral \kɔ.la.te.ʁal\ masculin

  1. (Droit) Parent du côté du père ou de la mère.
    • C’est un collatéral.
    • Il n’a que des collatéraux pour héritiers.
    • Un collatéral ne peut exclure celui qui descend en ligne directe. Toute sa fortune est allée à des collatéraux.
  2. (Architecture) Nef latérale d’une église.
    • La voûte centrale, en berceau avec arcs-doubleaux, est contre-butée par les voûtes également en berceau, couvrant les collatéraux très-étroits. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  3. (Finance) Titre sous-jacent d’une pension livrée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COLLATÉRAL, ALE. adj.
Qui est latéral par rapport à une ou plusieurs choses. En termes d'Architecture, Nef collatérale, Nef des bas-côtés ou ailes d'une église. En termes de Géographie, Points collatéraux, Les points qui sont au milieu de deux points cardinaux. Le Nord-Est, le Nord-Ouest, le Sud-Est, le Sud-Ouest sont les quatre points collatéraux. Fig., En termes de Jurisprudence, Parents collatéraux, Les oncles, les frères, les sœurs, les cousins germains, etc. Ligne collatérale, Ligne que forment les parents collatéraux. Succession collatérale, Succession qu'on recueille d'un parent en ligne collatérale. On dit de même Héritier collatéral, Celui qui hérite d'un parent en ligne collatérale. Il se prend aussi comme nom pour Parent collatéral. C'est un collatéral. Il n'a que des collatéraux pour héritiers. Un collatéral ne peut exclure celui qui descend en ligne directe. Toute sa fortune est allée à des collatéraux.

Littré (1872-1877)

COLLATÉRAL (kol-la-té-ral, ra-l') adj.
  • 1Qui accompagne, qui marche à côté.

    Terme d'architecture. Nef collatérale, nef des bas côtés ou ailes d'une église ; et, substantivement, les collatéraux d'une église, les bas côtés.

    Terme d'anatomie. Artères collatérales, celles qui, s'échappant d'une autre artère, suivent à peu près la même direction que celle qui les a fournies.

  • 2 Terme de jurisprudence. Qui est parent hors de la ligne directe. Parents collatéraux. Et que le ciel vous envoie des héritages d'Amérique ; car il est bien flatteur d'être ainsi collatéral, Picard, le Collatéral, I, 6.

    En termes de généalogie, ligne collatérale, celle qui est à côté de la directe et où sont les cousins, neveux, oncles, tantes, etc. Succession collatérale, la succession qu'on recueille d'un parent en ligne collatérale. Héritier collatéral, celui qui hérite d'un parent en ligne collatérale.

    Substantivement. Un collatéral éloigné. Les collatéraux.

  • 3 Terme de géographie. Points collatéraux, les points qui sont au milieu de deux points cardinaux. Le nord-est et le sud-ouest, le nord-ouest et le sud-est, sont les quatre points collatéraux.

HISTORIQUE

XVIe s. Si les pere et mere roturiers ou l'un d'eux marient leur fille et lui donnent de leurs biens, elle peut renoncer à succession paternelle, maternelle et collaterale à escheoir, Coust. génér. t. II, p. 588. Le foye est lié et attaché par trois ligamens, à sçavoir deux collateraux et un superieur, Paré, I, 18. Les polemarches sont certains officiers qui assistent aux roys à la guerre comme leurs collateraux, Amyot, Lyc. 18. Il s'embarqua, ayant pour ses conseillers et collateraux trente Spartiates, comme il avoit eu à son premier voyage, Amyot, Agésilas, 62. Non content d'estre collateral à son pere [associé à son sang], le voulut, pour son premier coup d'essai, supplanter de sa dignité imperiale, Pasquier, Lettres, t. II, p. 519, dans LACURNE. Ilz ont fleury et multiplié tant en ligne directe que collateralle, Rozier histor. I, 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COLLATÉRAL. Ajoutez :
4 S. m. Nef collatérale, dans une église. En parcourant la grande nef et le collatéral de droite, puis encore la nef et le collatéral de gauche, le visiteur distrait songeait à la grande résolution qu'il allait prendre, Rev. Britannique, juill. 1876, p. 138.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COLLATÉRAL, adj. en termes de Géographie, se dit d’un lieu, d’un pays, &c. situé à côté d’un autre. Ce mot est composé de cum, avec, & de latus, côté.

Collatéral. Points collatéraux, dans la Cosmographie, sont les points placés entre les points cardinaux. Voyez Cardinal & Point.

Les points collatéraux se divisent en principaux, lesquels sont ceux qui sont également éloignés des points cardinaux ; & en secondaires, qui sont à l’égard des premiers ce que ceux-ci sont à l’égard des cardinaux. Les points collatéraux secondaires se divisent ensuite en secondaires du premier & du second ordre : ceux du premier ordre sont également distans des points cardinaux & des points collatéraux principaux ; & ceux du second ordre sont également distans ou des cardinaux & des secondaires du premier ordre, ou des principaux & des secondaires du premier ordre. Voyez Point.

Ainsi les points collatéraux principaux sont les points du nord-est, du sud-est, du sud-ouest, & du nord-ouest. Les points collatéraux secondaires du premier ordre, sont les points du nord nord-est, sud sud-est, &c. ceux du second ordre sont les points du nord quart de nord-est, sud quart de sud-est, &c.

Les vents collatéraux, sont ceux qui soufflent des points collatéraux. Voyez Vent.

Tels sont les vents de nord-est, sud-est, nord-ouest, sud-ouest, &c. & leurs divisions. Chamb. (O)

Collatéral, (Jurispr.) est celui qui est parent de quelqu’un à latere, c’est-à-dire de côté, & non en ligne directe : les freres, les oncles, les cousins, sont des collatéraux ; ils forment ce que l’on appelle la ligne collatérale, qui est opposée à la ligne directe. On distingue deux sortes de collatéraux ; les uns qui tiennent en quelque sorte lieu de pere & de mere, tels que les oncles & tantes, grands-oncles & grandes-tantes : on les appelle collatéraux ascendans, pour les distinguer des autres qui sont en parité de degré, ou en degré inférieur, tels que les freres & sœurs, cousins, arriere-cousins. On distingue aussi les successions directes des successions collatérales ; ces dernieres sont celles auxquelles les collatéraux sont appellés. Voyez Consanguinité, Degré, Parenté, Succession.

Collatéral, à Rome, est un juge civil qui fait la fonction d’assesseur ou conseiller auprès du maréchal de cette ville, & juge avec lui les causes d’entre les bourgeois & autres habitans : il y en a deux ; l’un qu’on appelle premier collatéral, l’autre qu’on appelle second collatéral. Voyez le dict. hist. de Morery, au mot pape, à l’article des officiers du palais. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « collatéral »

Co… préfixe, et latéral.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin collateralis (« latéral »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « collatéral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
collatéral kɔlateral

Évolution historique de l’usage du mot « collatéral »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « collatéral »

  • En application de l'article 17 bis (nouveau) de la circulaire aux banques n°2017-02 du 10 mars 2017, introduit par la circulaire n°2020-10 du 17 avril 2020 suite aux délibérations du Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie du 10 avril 2020 et des mesures complémentaires délibérées par le Conseil d'administration de la Banque Centrale de Tunisie du 27 mai 2020 (circulaire n°2020-121 ), les catégories et les conditions d'éligibilité des collatéraux à l'opération de refinancement à plus long terme d'une durée d'un mois (COVID-19) sont détaillées dans les fiches individuelles suivantes par type de collatéral accepté : ilboursa.com, BCT - Refinancement à un mois des banques : Nature et conditions du collatéral éligible
  • Le gestionnaire d'actifs américain précise que ce franchissement de seuils résulte d'une acquisition d'actions Covivio sur le marché et d'une augmentation d'actions détenues à titre de collatéral.Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés. , Covivio: BlackRock dépasse les 5% - EasyBourse
  • Plus de 2,8 millions d’ethers, soit 2,5% de la masse totale en circulation, sont bloqués dans le jeune écosystème de la finance décentralisée (DeFi) pour servir de collatéral à toute une série d’opérations financières, automatisées par smart contracts. Acteur phare, la plateforme Maker DAO concentre à elle seule 60% de l’activité de la DeFi, avec son stablecoin DAI (valeur 1 dollar). Bilan, La finance se démocratise grâce à la DeFi - Bilan

Images d'illustration du mot « collatéral »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « collatéral »

Langue Traduction
Anglais collateral
Espagnol colateral
Italien collaterale
Allemand sicherheit
Chinois 抵押品
Arabe جانبية
Portugais garantia
Russe обеспечение
Japonais 担保
Basque berme
Corse collaterali
Source : Google Translate API

Synonymes de « collatéral »

Source : synonymes de collatéral sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « collatéral »

Collatéral

Retour au sommaire ➦

Partager