La langue française

Clitoris

Définitions du mot « clitoris »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLITORIS, subst. masc.

ANAT. HUM. Petit organe charnu, érectile, situé à la partie supérieure de la vulve :
... Et votre clitoris qui vous tordait, pâmée, En de longs spasmes de langueur. Laforgue, Poésies complètes,1887, p. 201.
Prononc. et Orth. : [klitɔ ʀis]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1611 (Cotgr.). Empr. au gr. κ λ ε ι τ ο ρ ι ́ ς, -ι ́ δ ο ς. Fréq. abs. littér. : 35.
DÉR.
Clitoridien, ienne, adj.Qui a rapport au clitoris. [Les petites danseuses] vont (...) se faire faire l'excision clitoridienne (Morand, Paris-Tombouctou,1929, p. 205). [klitɔ ʀidjε ̃], fém. [-jεn]. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de clitoris, suff. -ien* (d'apr. le gr. κ λ ε ι τ ο ρ ι ́ ς, -ι ́ δ ο ς), clitorien en 1824 (Nysten).
BBG. − Cohen (M.). In : [Mél. Boisacq (É.)]. 1937, t. 1, pp. 187-190.

Wiktionnaire

Nom commun

clitoris \kli.tɔ.ʁis\ masculin

  1. (Anatomie) Organe de l’appareil génital féminin, dont la partie visible, érectile, de forme ronde et allongée, se situe au sommet des petites lèvres, où il forme une proéminence de 7 à 10 millimètres de diamètre. Il se prolonge en profondeur par deux racines de dix centimètres qui entourent le vagin et l’urètre féminin, qui se rejoignent pour former la partie visible.
    • […] ne vaudrait-il pas mieux se taire sur les choses qu'on ignore que d'établir des caractères essentiels et des différences générales sur des erreurs grossières, en assurant, par exemple, que dans tous les animaux à mamelles, la femme seule a un clitoris ; tandis que nous savons, par la dissection que nous avons vu faire de plus de cent espèces d'animaux, que le clitoris ne manque à aucune femelle ? — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux : Animaux communs aux deux continents, tome III, Garnier Frères, coll. « Œuvres complètes de Buffon », 1853 (1re éd. 1749), page 53)
    • L’appareil génital féminin comprend la vulve, le vagin, l’utérus, les trompes de Fallope et les ovaires. — (Alan Stevens, James Lowe et Barbara Young, Anatomie pathologique, De Boek supérieur, 2004 → lire en ligne)
    • Toi, ma poule, continua-t-elle en me baisant, tu n’abandonneras pas mon clitoris ; c’est le véritable siège du plaisir dans les femmes. — (Marquis de Sade, Histoire de Juliette, ou les Prospérités du vice, 1797)
    • […] il lui empoigna ses tétons sous le peignoir, puis, faisant descendre une main, il lui chatouilla le clitoris et sentit que son con était tout mouillé. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges, 1907)
    • Vous comprendrez aisément pourquoi la position du missionnaire, qui laisse bien peu de latitude à la femme pour accéder à son clitoris ou pour moduler son rythme durant le rapport, s’avère moins payante que la levrette, la position « animale » par excellence qui apporte le confort, la liberté de mouvement et l’accès direct à l’entre-jambe. — (Catherine Sandner, Un prince charmant, s’il vous plaît !… et pour toujours, Hachette Pratique, 2011)

Nom commun

clitoris \ˈklɪ.tə.rɪs\

  1. (Anatomie) Clitoris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLITORIS. n. m.
T. d'Anatomie. Petit organe charnu, de forme ronde et allongée, qui, chez la femme, est placé à l'entrée de la vulve.

Littré (1872-1877)

CLITORIS (kli-to-ri) s. m.
  • Terme d'anatomie. Petit organe charnu placé à l'entrée des parties génitales des femelles chez les animaux mammifères.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CLITORIS, s. m. terme d’Anatom. corps rond & long situé à la partie antérieure de la vulve ou des parties naturelles des femelles, en qui il est un des principaux organes de la génération.

Le mot κλειτ›ορὶς est dérivé du verbe κλείω, je ferme. Sa figure ressemble ordinairement à celle d’un gland ; il est pour l’ordinaire proportionné à la grandeur de l’animal : cependant il y a des femmes qui l’ont fort gros & fort long. Il ressemble en beaucoup de choses à la verge du mâle, ce qui fait que quelques-uns l’appellent la verge de la femelle.

En effet il est composé des mêmes parties : il a deux corps caverneux, un gland à l’extrémité couvert d’un prépuce, mais qui n’est pas percé comme le membre viril ; il a seulement la marque du trou. Voy. Gland, Prépuce, &c. voy. aussi Nymphes.

Il a aussi deux muscles qui le font dresser dans le coït ; alors il enfle & durcit. Quelques Anatomistes lui donnent aussi deux muscles éjaculateurs. Voyez aussi les art. Ejaculateur, Erecteur, & Erection.

C’est une partie extrèmement sensible, & qui est le siége principal du plaisir dans la femelle ; raison pour laquelle quelques-uns lui ont donné le nom d’œstrum Veneris, aiguillon de Venus. Il s’est trouvé des femmes qui en ont abusé.

Lorsqu’il avance trop en-dehors dans la femme, on en retranche une partie, & c’est en quoi peut consister la circoncision des femmes. Il est quelquefois si gros & si long qu’il a tout-à-fait l’air d’un membre viril ; & c’est de-là souvent que l’on qualifie des femmes d’être hermaphrodites. Voy. Hermaphrodite & Circoncision.

Les corps spongieux du clitoris naissent distincts de la partie inférieure de l’os pubis, & approchant par degrés l’un de l’autre, forment en s’unissant le corps du clitoris. Avant leur union on les appelle cuisses du clitoris, crura clitoridis, & ils sont deux fois aussi longs que le clitoris même. Voyez Cuisse & Caverneux.

Ses muscles naissent de la tubérosité de l’ischium, & s’inserent dans les corps spongieux. Les veines & les arteres viennent des hémorroïdales & des honteuses, & les nerfs des intercostaux.

Muscles du clitoris, voyez Erecteur du Clitoris. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « clitoris »

Κλειτορίς.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIe siècle) Du grec ancien κλειτορίς, kleitorís (« petite colline ») (→ voir mont de Vénus).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien κλειτορίς, kleitorís (« petite colline »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « clitoris »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clitoris klitɔris

Évolution historique de l’usage du mot « clitoris »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clitoris »

  • Le clitoris est un organe fuyant, il faut bien le saisir. Qui n'a jamais clitorisé sa maîtresse sans qu'elle dise au cours de l'événement : "Ce n'est pas là !". De John Atkins / Le sexe dans la littérature
  • Disserter sur la valeur érotique du clitoris, ce "petit pénis", sur les zones érogènes, sur la sensibilité d'un vagin ou la taille d'un phallus, c'est ignorer que le corps dans son entier participe à la sexualité. De Henri Barte / Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus
  • Si on écarquille les yeux devant certains témoignages, qui soulignent la façon dont les institutions et certains hommes nient des notions telles que plaisir féminin ou consentement, on se régale avec les images ajoutées par les réalisatrices, tels ces clitoris redessinés dans des livres d'éducation sexuelle qui ont oublié l'existence de cet organe, au centre du documentaire. Un film étonnant, instructif, inquiétant parfois, mais surtout réjouissant. leparisien.fr, «Mon nom est clitoris», un documentaire libéré - Le Parisien
  • Quel est ton rapport avec ta sexualité ? Par quel cheminement et questionnements es-tu passée dans la découverte de ton corps, ton plaisir sexuel, ton clitoris ? Raconte-le sur madmoiZelle ! madmoiZelle.com, Plaisir sexuel et connaissance du clitoris : appel à temoins
  • Camille de "Je m'en bats le clito" revient sur cinq choses à savoir sur le clitoris. Franceinfo, VIDEO. Un antidouleur, un symbole… Cinq choses à savoir sur le clitoris
  • Que le clitoris soit un organe exclusivement dédié au plaisir est une idée que l'on retrouve autant dans le discours féministe que dans la littérature sexologique. S'il laisse de côté les productions militantes, Levin souligne et déplore l'hostilité que peuvent exprimer les savantes face à la double fonction clitoridienne. Il cite ainsi l'anatomiste Helen O'Connell, pour qui «attacher une fonction reproductive aux mécanismes d'excitation sexuelle» serait «contraire au plaisir sexuel» et qui fustige l'«explication reproductive d'un phénomène sexuel» comme un «manque de reconnaissance de la fonction sexuelle féminine distincte de la reproduction». Slate.fr, Le clitoris pourrait servir à la fois au plaisir et à la reproduction | Slate.fr
  • "C'est une décision loin d'être anodine. Le fait d'opérer un enfant à sa naissance nie la nécessité de demander son consentement, et les parents ne sont pas toujours armés pour prendre la meilleure décision ou s'en remettent souvent à l'avis des médecins. Couper un clitoris dès la naissance correspond-il vraiment à un caractère d'urgence ?", déplore Loé.  ladepeche.fr, Ça veut dire quoi ? LGBTQI+ : à quoi se réfère le "I" ? - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « clitoris »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « clitoris »

Langue Traduction
Anglais clitoris
Espagnol clítoris
Italien clitoride
Allemand klitoris
Chinois 阴蒂
Arabe بظر
Portugais clitóris
Russe клитор
Japonais クリトリス
Basque clitoris
Corse clitoris
Source : Google Translate API

Synonymes de « clitoris »

Source : synonymes de clitoris sur lebonsynonyme.fr

Clitoris

Retour au sommaire ➦

Partager