La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pubis »

Pubis

Définitions de « pubis »

Trésor de la Langue Française informatisé

PUBIS, subst. masc.

A. − ANAT. Partie de chacun des os iliaques qui se trouve au-dessus et en avant du trou ischio-pubien. Le sacrum (...) s'encastre entre les 2 os iliaques qui se réunissent à la symphyse des pubis pour fermer le bassin (G. Gérard,Anat. hum., 1912, p. 1):
On saisit la tête au moyen des deux mains placées sur ses côtés, et on tire légèrement, d'abord en la portant un peu en bas, puis en la relevant, pour faire descendre les épaules successivement, et dans la suite, celle des deux qui passe au bas de la vulve. Avant d'exercer de pareils efforts sur la tête, on examine si l'une des épaules se trouve sous le pubis, et l'autre vers le sacrum; on leur donne cette position, si elle n'a pas lieu... Baudelocque,Art accouch., 1812, p. 213.
Rem. On dit aussi os pubis: On fait cette opération dans les adultes, en plongeant l'instrument entre l'anus et la tubérosité de l'os ischium; et dans les enfans, on se sert d'un troiscart [trocart] courbe, qu'on plonge dans leur vessie, au-dessus des os pubis, attendu que la vessie, plus ample dans l'enfance, déborde les os du bassin (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 210).
B. − Saillie triangulaire à la partie inférieure du bas ventre qui se couvre de poils à la puberté. Les poils épais des aisselles et du pubis ressemblent aux cheveux (Haddon,Races hum., trad. par A. Van Gennep, 1930, p. 83).Les poux du pubis ne se rencontrent en général, ainsi que l'indique leur nom, qu'au niveau des poils du pubis, où on peut les voir en regardant avec une loupe grossissante (Quillet Méd.1965, p. 312).
REM.
Pubio-, pubo-, élém. de compos.représentant l'adj. pubien (infra dér.), entrant dans la constr. de qq. termes d'anat.a)
Pubio-fémoral, pubo-fémoral, -ale, -aux, adj.,,Qui se rapporte au pubis et au fémur`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Ligament pubio-fémoral.
b)
Pubio-prostatique, adj.,,Qui s'étend du pubis à la prostate`` (Lar. 19e).
c)
Pubio-sternal, -ale, -aux, adj. et subst.,,Se dit du muscle grand droit de l'abdomen, qui s'étend du pubis au sternum`` (Lar. 20e).
d)
Pubo-coccygien, -ienne, adj.,,Qui se rapporte au pubis et au coccyx`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc. et Orth.: [pybis]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1478 os pubis (Le Guidon, Seconde doctrine, VII chap. de l'anathomie des hanches et de ses parties); 1690 subst. masc. (Fur.). Empr. au b. lat.pubis, var. du lat. class. pubes « signe de la virilité, poil follet » d'où « os pubis » (près de la région qui se couvre de poils au moment de la puberté). Fréq. abs. littér.: 79.
DÉR.
Pubien, -ienne, adj.Qui est relatif, qui appartient au pubis. Triangle pubien; arcade, symphyse pubienne. L'examen pulmonaire montre souvent une pleurésie associée. Le retentissement sur les glandes endocrines est très fréquent. Les femmes ne voient plus leurs règles, les hommes sont impuissants; et dans les deux sexes la pilosité pubienne et du creux de l'aisselle disparaît (Quillet Méd.1965, p. 153). [pybjε ̃], fém. [-jεn]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1reattest. 1796 (Bulletin des sciences, messidor an IV, p. 110 ds FEW t. 9, p. 504a); de pubis, suff. -ien*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

pubis \py.bis\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Anatomie) Os situé à la partie antérieure et supérieure du bassin, l'un des trois os pelviens (soudés pour former l’os coxal).
    • Certains muscles de la ceinture abdominale sont insérés sur les pubis.
  2. (Par extension) Éminence triangulaire située à la partie inférieure du bas-ventre, qui se couvre de poils à l’époque de la puberté. → voir pénil et mont de Vénus
    • Quand tout fut accompli, Djala se mit à genoux devant sa maîtresse et rasa de près son pubis renflé, afin que la jeune fille eût, aux yeux de ses amants, toute la nudité d’une statue. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Livre I, chapitre i, Mercure de France, Paris, 1896)
    • La kinésithérapeute s’approcha du lit, rabattit le drap, empoigna la jambe gauche de maman : sa chemise de nuit ouverte, celle-ci exhibait avec indifférence son ventre froissé, plissé de rides minuscules, et son pubis chauve. « Je n’ai plus aucune pudeur », a-t-elle dit d’un air surpris. « Tu as bien raison », lui dis-je. Mais je me détournai et je m’absorbai dans la contemplation du jardin. — (Simone de Beauvoir, Une mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, page 25)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PUBIS. (On prononce l'S.) n. m.
T. d'Anatomie. Os situé à la partie antérieure et supérieure du bassin. On dit aussi adjectivement L'os pubis. Il se dit encore de l'Éminence triangulaire située à la partie inférieure du bas-ventre, qui se couvre de poils à l'époque de la puberté.

Littré (1872-1877)

PUBIS (pu-bis') s. m.
  • 1 Terme d'anatomie. La partie médiane inférieure de la région hypogastrique.
  • 2Partie inférieure et antérieure de l'os coxal.

    On dit aussi adjectivement : l'os pubis.

HISTORIQUE

XVIe s. L'epigastre est le demeurant du tronc du corps contenu entre le diaphragme et l'os pubis, Paré, I, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PUBIS, terme d’Anatomie, est une des trois pieces dont les os innominés sont composés dans les jeunes sujets ; il est situé à la partie antérieure & supérieure du bassin, voyez Bassin. Voyez nos Pl. d’Anat. & leur explic. Voyez aussi Innominé, os.

On distingue dans le pubis un angle ou une tubérosité, & deux branches, dont l’une est fort épaisse, & s’appelle le corps de l’os ; l’autre est applatie. Il forme une partie de la cavité cotyloïde de l’os des isles, par son union avec l’ilium & l’ischion, & la partie supérieure du trou ovalaire par l’union de sa branche applatie avec celle de l’os ischion. Voyez Ilium, Ischion, &c.

Pubis, os, (Ostéolog.) Les femmes chez les Hottentots ont une espece d’excroissance ou de peau dure & large qui leur vient au-dessus de l’os pubis, & qui descend jusqu’au milieu des cuisses en forme de tablier. Thevenot dit que les Egyptiennes ont une semblable excroissance, & qu’elles la brûlent avec un fer chaud. Quoi qu’il en soit du récit de Thevenot, les femmes originaires du Cap sont réellement sujettes à la monstrueuse difformité dont nous parlons, & elles la découvrent à ceux qui ont assez de curiosité ou d’intrépidité pour souhaiter de la voir ou de la toucher. Les Européennes n’ont rien d’approchant ; mais en 1745 une femme accoucha à Arras d’une fille qui avoit à l’endroit du pubis une excroissance charnue qu’on coupa un mois après, & l’enfant guérit fort bien. Cette excroissance, longue de quatre pouces, étoit composée d’une graine très-ferme sans aucune partie charnue, & couverte de peau ; après l’avoir ouverte, on trouva un os de fœtus semblable à l’humerus, avec son enveloppe membraneuse, ses épyphises, cartilages, & ses fibres molles comme dans les premiers tems de l’ostéogonie. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pubis »

Lat. pubis ou pubes, pubis, proprement poil follet, que l'on rapporte à une racine pu, engendrer, nourrir, avec le suffixe bes, le même que bus, l'imparfait bam, le futur bo, rattachés à fuo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin pubis (« poil, pubis »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pubis »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pubis pybis

Citations contenant le mot « pubis »

  • Celui qui a peur du pubis caresse le nombril. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • L'humour vient tout seul à l'homme comme les poils au pubis. De Pierre Desproges
  • Mais également pour des raisons de santé. En effet, les poils, et notamment ceux du pubis, ne sont pas là uniquement pour tenir chaud : ils forment également une barrière protectrice pour la flore vaginale. En conséquence, un pubis rasé de près ou un maillot épilé intégralement augmente les risques d'infection ou de mycoses vaginales.  ladepeche.fr, Les femmes qui font la chasse aux poils pubiens s'exposent davantage aux infections vaginales - ladepeche.fr
  • Le maillot classique : épilation du pubis peu échancrée et bord du maillot. Marie Claire, Epilation du maillot au laser, mode d'emploi - Marie Claire
  • Cette fois, les grandes lèvres sont totalement épilées, ainsi qu’une grande partie du pubis. De sorte à ne laisser qu’un rectangle de pilosité au milieu du pubis. (Si vous avez un pénis, vous pouvez également laisser une petite bande de poils au dessus de votre paquet. Pourquoi pas, après tout.) NEON, Comment s'épiler le pubis - NEON
  • Si la puberté recouvre notre pubis de poils c'est qu'ils y ont leur place. Banalisée par les films pornographiques, l'épilation totale s'est imposée comme un aspect du corps féminin. À la vue de ces pubis parfaitement lisses, on a vite fait de croire qu'il est normal de n'avoir aucun poils... Mais rappelons-le, ce n'est qu'une tendance. Elle finira par passer. Tout comme celle des années 70 où les actrices du hard et des films érotiques avaient des pubis touffus, très loin de la "mode" actuelle. RTL.fr, S'épiler le pubis, une convention sociale qui augmente les risques d'infection

Traductions du mot « pubis »

Langue Traduction
Anglais pubis
Espagnol pubis
Italien pube
Allemand scham
Chinois 耻骨
Arabe العانة
Portugais púbis
Russe лобок
Japonais 恥骨
Basque pubis
Corse pubis
Source : Google Translate API

Synonymes de « pubis »

Source : synonymes de pubis sur lebonsynonyme.fr

Pubis

Retour au sommaire ➦

Partager