La langue française

Claveau

Sommaire

  • Définitions du mot claveau
  • Étymologie de « claveau »
  • Phonétique de « claveau »
  • Évolution historique de l’usage du mot « claveau »
  • Citations contenant le mot « claveau »
  • Images d'illustration du mot « claveau »
  • Traductions du mot « claveau »
  • Synonymes de « claveau »

Définitions du mot claveau

Trésor de la Langue Française informatisé

CLAVEAU1, subst. masc.

ART VÉTÉR.
A.− ,,Virus de la clavelée contenu dans les pustules et pouvant transmettre la maladie par inoculation`` (Garnier-Del. 1972).
Rem. Autrefois synon. clavelée* :
1. Kelsch considérait (...) que, par exemple, l'inoculation du claveau aux animaux restait toujours localisée... P.-J. Teissier, Tanon, Nouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1920-24, p. 333.
B.− Matière purulente qui apparaît dans les éruptions de la clavelée et qui est utilisée comme vaccin :
2. Aujourd'hui, grâce aux recherches de Bridré, on utilise pour la vaccination de la pulpe de claveau finement broyée laissée en contact pendant un certain temps avec du sérum anticlaveleux. E. Garcin, Guide vétér.,1944, p. 235.
Prononc. et Orth. : [klavo]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Début xiiies. clavel (Lapidaire de Cambridge, éd. P. Studer et J. Evans, 1068). Du b. lat. clavellus « bouton, pustule », dimin. de clavus (clou*).

CLAVEAU2, subst. masc.

ARCHIT. Pierre taillée en coin et entrant dans la construction des plates-bandes des arcs ou des voûtes (d'apr. Noël 1968) :
Un arc composé de claveaux extradossés a une tout autre apparence qu'un arc à crossettes. Une platebande appareillée n'a pas l'aspect robuste d'un linteau monolithe, à section semblable, une archivolte composée de plusieurs rangs de claveaux superposés possède d'autres qualités et fait naître une autre idée que celle taillée dans un seul rang. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 1, 1863, p. 466.
Prononc. et Orth. : [klavo]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. I. Ca 1160 clavel, claveau « clou, goupille (servant à fermer) » (B. de Ste Maure, Troie, éd. L. Constans, 12245, 15760) − 1544 (Revue des Sociétés savantes, t. 1, 1870, 112 ds IGLF); v. aussi Gay, s.v. clavel. II. 1455 archit. claveau (Châtelet d'Orléans, 15 ds IGLF); v. aussi Havard. I du lat. médiév. clavellus « clou » (915 ds Nierm). II dér. du rad. lat. clav- de clef*; suff. -eau*; cf. clef de voûte. Fréq. abs. littér. : 5.

claveau .« Pierre taillée en coin, utilisée dans la construction des voûtes ou des linteaux »

Wiktionnaire

Nom commun 1

claveau \kla.vo\ masculin

  1. (Architecture) Pierre taillée en forme de coin, élément d’une voûte (on parle alors de voussoir), d’un arc ou d’une plate-bande.
    • Cinq claveaux seuls font parpaing et forment ainsi un arc de décharge au-dessus des arcs linteaux. — (Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle, page 351, 1854)
    • L'auteur des étranges modillons d’Ardentes est venu à Sassierges-Saint-Germain, petite localité voisine, pour réaliser le décor de la porte occidentale de l'église. Celle-ci est un reflet parfait, quoique plus simple, du portail nord de Saint-Martin : même archivolte sculptée de demi-cercles opposés deux à deux, même alignement de rosaces sur les claveaux de la voussure médiane à l'arête torique, même mouluration complexe des tailloirs. — (Patricia Duret, La Sculpture romane de l'abbaye de Déols, chez l'auteur, 1987, p. 210)

Nom commun 2

claveau \kla.vo\ masculin

  1. Synonyme de clavelée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLAVEAU. n. m.
Voyez CLAVELÉE.

Littré (1872-1877)

CLAVEAU (kla-vô) s. m.
  • 1 Terme d'architecture. Pierre taillée en coin, qui sert à fermer une plate-bande ; à former le dessus d'une fenêtre ou d'une porte carrée ou d'une corniche. Cette pierre s'appelle voussoir, lorsque ces portes ou ces fenêtres sont en arcade. C'est le temps qui creuse une ride Dans un claveau trop indigent ; Qui sur l'angle d'un marbre aride Passe son pouce intelligent, Hugo, Voix, 4.
  • 2 Terme de construction. Pièce de bois disposée en biais, de manière à tendre vers le centre d'une arcade.

    Pièce en saillie au milieu d'une arcade.

HISTORIQUE

XIIe s. Raous le fiert, cui mervelles fu bel, Que li escus ne li vaut un mantel, Et de l'auberc li rompi le clavel [clou], Raoul de C. V. 109.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CLAVEAU, s. m. (Architect.) est une des pierres en forme de coin, qui sert à fermer une plate-bande. Lat cunei.

Claveau à crossette, est celui dont la tête retourne avec les assises de niveau, pour faire liaison.

Ces claveaux sont ordinairement ornés de sculpture ; je dis ordinairement, car il arrive souvent qu’on en fait un trop fréquent usage. Ces ornemens ne devroient être employés que dans les cas où l’ordonnance semble l’exiger, comme dans les façades des bâtimens de quelque importance, où l’architecture & la sculpture annonçant la magnificence, il paroîtroit à craindre que les claveaux des arcades ou croisées étant lisses, ne fussent un défaut de convenance : mais d’en admettre jusque dans les maisons à loyer, destinées au commerce & au logement des artisans, c’est prodiguer ce qui doit seul distinguer les maisons des grands d’avec la demeure des particuliers.

Le défaut de convenance n’est pas le seul que l’on puisse reprocher dans le cas dont il s’agit aux décorateurs de nos jours ; le ridicule de donner à ces claveaux des formes pittoresques & de travers, est bien plus condamnable. Voyez ce que nous en avons dit en parlant des agrafes. (P)

Claveau, (Art vétérin.) maladie des brebis & des moutons ; en Latin clavola, f. pusula, f. colum. Elle se fait connoître dans son commencement par de petites élevûres ou taches rouges qui se voyent aux endroits où la laine garnit le moins la peau : ces taches ou élevûres se changent ensuite en boutons ; l’animal tousse ; & porte la tête basse ; son nez devient morveux & galeux ; enfin il meurt au bout d’un petit nombre de jours. Si pour lors on leve la peau, on la trouve toute remplie de pustules, & communément les poumons & les reins plus gros & plus enflés qu’ils n’étoient naturellement. Cette maladie si fréquente & si contagieuse parmi les brebis & les moutons, a beaucoup de rapport à la petite vérole qui regne parmi les hommes : aussi a-t-elle de tout tems fait des ravages prodigieux dans les troupeaux ; & c’est peut-être de-là qu’elle tire son nom. L’étymologie importe fort peu, mais ce seroit une découverte des plus utiles que de trouver un remede à ce mal, ou du moins une méthode de le traiter qui diminuât la mortalité du bétail qu’il attaque. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « claveau »

Du latin clavem, accusatif de clavis (« clé ; loquet ; barre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. clavel, clou, hameçon, dard ; catal. clavell ; ital. chiavello ; du latin clavellus, diminutif de clavus (voy. CLOU). Le claveau des anciennes armures est une sorte de clou ; le claveau des architectes est une pierre taillée en forme de coin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « claveau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
claveau klavo

Évolution historique de l’usage du mot « claveau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « claveau »

  • Nicolas Claveau compte organiser ou participer à d’autres événements pour l’aider à réaliser sa traversée. Il souhaite lancer une nouvelle campagne de financement. Les gens peuvent déjà contribuer en se rendant sur sa page Facebook www.Facebook.com/nicolas.claveau.public ou par l’achat d’un maillot cycliste disponible en trois choix de couleurs. Sur sa page, on y retrouve une description de l’homme et de ses projets, ses entraînements ainsi que ses commanditaires. Le Quotidien, Nicolas Claveau: après le tour du lac, la traversée du Canada en vélo à bras | Sports | Le Quotidien - Chicoutimi

Images d'illustration du mot « claveau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « claveau »

Langue Traduction
Anglais key
Espagnol llave
Italien chiave
Allemand schlüssel
Chinois
Arabe مفتاح
Portugais chave
Russe ключ
Japonais キー
Basque gakoa
Corse chjave
Source : Google Translate API

Synonymes de « claveau »

Source : synonymes de claveau sur lebonsynonyme.fr
Partager