La langue française

Civisme

Définitions du mot « civisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

CIVISME, subst. masc.

Ensemble des qualités propres au bon citoyen; zèle, dévouement pour le bien commun de la nation. Ces coupables qui se sont masqués du voile du civisme pour tenter les plus horribles forfaits (Marat, Les Pamphlets, On nous endort, prenons-y garde, 1790, p. 220).Les uns apportent leurs révélations par civisme; les autres, par l'appât d'un billet de cent sols (A. France, Les Dieux ont soif,1912, p. 212):
Chacun de ces nationaux, vu chez lui, fût apparu avec la vertu de sa nation : l'Anglais avec la force, le Français avec l'intelligence, l'Allemand avec le civisme et le sérieux, ... Montherlant, Les Bestiaires,1926, p. 453.
HIST. Carte de civisme ou certificat de civisme. Attestation de loyauté délivrée aux citoyens dévoués à la cause de la Révolution. Ma grand'mère se mit en règle, j'ai encore ses certificats de résidence et de civisme (G. Sand, Histoire de ma vie,t. 1, 1855, p. 139).
Prononc. et Orth. : [sivism̥]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1770 (Année littéraire ds Proschwitz Beaumarchais, p. 63), v. aussi Brunot t. 9, p. 666. Dér. du lat. civis « citoyen »; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 73.

Wiktionnaire

Nom commun

civisme \si.vism\ masculin

  1. Dévouement et attachement du citoyen à la Cité, tels qu'il assume ses devoirs avant de réclamer ses droits.
    • Probité, civisme, instruction sont des qualités indispensables dans les commissaires qui en seront chargés. — (Diplomatique-pratique ou, Traité de l'arrangement des archives et trésors des chartes, Pierre Camille Le Moine, 1765)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIVISME. n. m.
Zèle du citoyen pour les intérêts de son pays. Il a donné des preuves de civisme. Un civisme éprouvé. Pendant la Révolution française on délivrait des certificats de civisme.

Littré (1872-1877)

CIVISME (si-vi-sm') s. m.
  • Sentiments qui font le bon citoyen ; attachement à la cité, à la patrie.

    Dans les lois de la Révolution, dévouement au gouvernement établi. Certificat de civisme.

REMARQUE

Ce mot est un néologisme et ne se trouve dans aucune des éditions antérieures à 1835 du Dictionnaire de l'Académie. On a dit qu'il était dans Montesquieu : " Le civisme, demandant une préférence continuelle de l'intérêt public au sien propre, donne toutes les vertus particulières. " Cette citation est fausse ; la phrase est : Cet amour [des lois et de la patrie] demandant…, Montesquieu, Espr. IV, 5.

SYNONYME

CIVISME, PATRIOTISME. Le civisme est du bon citoyen ; le patriotisme est de celui qui aime et sert sa patrie. On voit dès lors que patriotisme est plus étendu que civisme ; car, pour avoir du civisme, il faut être citoyen, tandis que, pour le patriotisme, il suffit d'avoir une patrie. Les serfs russes montrèrent beaucoup de patriotisme dans la grande invasion que fit Napoléon en leur pays. Hampden, en refusant une taxe modique qui n'était pas légale, fit un acte de civisme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « civisme »

(fin XVIIIe siècle) Dérivé du latin civis, «citoyen», avec le suffixe -isme [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. CIVIQUE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « civisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
civisme sivism

Évolution historique de l’usage du mot « civisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « civisme »

  • Pour toutes ces raisons, dans un communiqué, la COR appelle les usagers « au plus grand civisme en la matière ». , Environnement | Dépôts sauvages : appel au civisme
  • On dit "civisme" par honte de dire "patriotisme", comme on dit "fréquenter" par peur de dire "coucher avec". De Henry de Montherlant / Carnets 1930-1944
  • Le chef du gouvernement a regretté que le civisme - qui signifie que "chacun est dépositaire d'une parcelle de bien commun" - "progressivement se dissout, "le respect de l'Etat progressivement est mis en cause". Boursorama, Philippe pointe le danger d'un "civisme qui se dissout progressivement" - Boursorama
  • Depuis le début du mois de juin, pas un jour ne passe sans que les acteurs éducatifs – associations d’élus, enseignants, associations, artistes…– ne s’inquiètent des 2S2C, ces activités de « santé, sport, civisme et de culture », dont ils redoutent la pérennisation au delà de la crise sanitaire. La Gazette des Communes, Activités de santé, sport, civisme et de culture : les acteurs éducatifs crient au loup !
  • On s’évite les uns les autres, on change de trottoir, on ne se serre pas la main, on se tient à distance, un masque cache l'expression de notre visage. Rien à voir avec le civisme d’avant la pandémie. Radio-Canada.ca, Civisme : « le ciment qui fait qu'on est capables de vivre ensemble » est fissuré | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « civisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « civisme »

Langue Traduction
Anglais civility
Espagnol civismo
Italien civismo
Allemand bürgersinn
Portugais civismo
Source : Google Translate API

Synonymes de « civisme »

Source : synonymes de civisme sur lebonsynonyme.fr

Civisme

Retour au sommaire ➦

Partager