La langue française

Chevreuil

Sommaire

  • Définitions du mot chevreuil
  • Étymologie de « chevreuil »
  • Phonétique de « chevreuil »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chevreuil »
  • Citations contenant le mot « chevreuil »
  • Images d'illustration du mot « chevreuil »
  • Traductions du mot « chevreuil »
  • Synonymes de « chevreuil »

Définitions du mot chevreuil

Trésor de la Langue Française informatisé

CHEVREUIL, subst. masc.

ZOOL. Mammifère sauvage, ruminant, ongulé, de la famille des cervidés, à la robe fauve, au ventre blanchâtre, aux bois peu ramifiés et dont la chair est très appréciée. Filet, gigot de chevreuil. Les chasseurs, pour attirer le chevreuil, déposent dans la forêt un bloc de sel gemme (J. Stocker, Le Sel,1949, p. 87):
Chopelin ne nous avait pas trompés : son brocard, (...) était un maître chevreuil qui joignait à des muscles d'acier une profonde connaissance de toutes les finesses les plus subtiles des vieux routiers de son espèce qui ont eu souvent des meutes à leurs trousses. La Hêtraie, La Chasse, vén., fauconn.,1945, p. 177.
SYNT. Un affût aux chevreuils (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 200); marinade de chevreuil; selle de chevreuil à l'anglaise.
P. méton.
VÉN. Sonnerie de trompe pour la chasse à courre du chevreuil.
Rem. Attesté ds Lar. 20e, Lar. encyclop.
Arg. Fille facile. Chevreuil à pattes jaunes (Esn.1966, p. 152).
Prononc. et Orth. : [ʃ əvʀ œj]. Transcrit avec [λ] mouillée à la finale, de Fér. 1768 à Littré, à l'exception de Land. 1834. Ds Ac. 1694 et 1718 s.v. chevreüil; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1remoitié xiies. chevrol (Voyage de Charlemagne, éd. Aebischer, 599); ca 1175 chevruel (Chr. de Troyes, Chevalier Lyon, 3445 ds T.-L.); ca 1268 chevreul (Brunet Latin, Trésor, 233, ibid.) − 1611, Cotgr.; 1680 chevreuil (Rich.). Du lat. class. capreolus « id. », la forme anc. chevreul ayant été évincée par chevreuil forme analogique des mots en -euil d'apr. le plur. chevrieus (cf. deuil et pour les noms d'animaux écureuil). Fréq. abs. littér. : 395. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 697, b) 1 389; xxes. : a) 275, b) 174. Bbg. Brinkmann (F.). Metapherstudien. Arch. St. n. Spr. 1876, t. 56, p. 347. − Ringenson (K.). Les Noms de la chèvre en français. St. neophilol. 1957, t. 29, pp. 13-38.

Wiktionnaire

Nom commun

chevreuil \ʃə.vʁœj\ masculin (pour la femelle on dit : chevrette)

  1. (Zoologie) Une des espèces de cervidés, beaucoup plus petits que les cerfs et dont la tête ressemble un peu à celle des chèvres.
    • Faon de chevreuil.
  2. Viande de cet animal.
    • Des gigues de chevreuil, des quartiers de marcassin parvenaient dans leurs offices et les dames agréaient les honneurs du pied. — (Danielle Gallet, Madame de Pompadour : ou le pouvoir féminin, Fayard, 1985)
  3. (Zoologie) (Canada) Espèce de cervidés aussi connue sous le nom de cerf de Virginie, de nom scientifique Odocoileus virginianus.
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il se blasonne comme le cerf dont il se distingue par le fait qu'il ne porte que 2 cors et non une ramure. À rapprocher de biche, cerf, daim et élan.
    • D’azur au chevreuil d’or ; au chef dentelé d’argent chargé d’une feuille de noyer de sinople, qui est de Les Noës de la Loire → voir illustration « armoiries avec un chevreuil »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHEVREUIL. n. m.
Bête fauve du genre des Ruminants, beaucoup plus petit que le cerf et dont la tête ressemble un peu à celle de la chèvre. Faon de chevreuil. Un cuissot de chevreuil. Un filet de chevreuil.

Littré (1872-1877)

CHEVREUIL (che-vreull', ll mouillées ; au XVIIe siècle la prononciation était autre : d'après Chifflet, p. 209 et 20, au singulier l'l ne s'articulait jamais, même devant une voyelle, et au pluriel on disait les chevreux) s. m.
  • Espèce de cerf commune en Europe, à bois court, cylindrique, ne portant qu'un andouiller ; la femelle met bas deux petits.

HISTORIQUE

XIIe s. L'enfes Bernier lait corre les galos ; Plus tost li vient que chevrieus parmi bos Un chevalier qui moult avoit grant los, Raoul de C. 92. Ou vergier ot daims et chevrions, Et moult grant plenté d'escoirions [écureuils], Qui par ces arbres gravissoient, la Rose, 1383.

XIVe s. Chevreul est une petite beste qui n'a mie le corps plus grant qu'un mouton, mais il est plus haut sur piedz, Modus, f° XXIX.

XVIe s. Mes pieds à ceux des chevreux [il] fait egaux, Pour monter lieux difficiles et hauts, Marot, IV, 255. Ils le menerent en un parc peuplé de dains et de chevreulx, Carloix, II, 4. Bondissant comme un chevreuil, Carloix, VI, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CHEVREUIL, s. m. (Hist. nat. quadruped.) capreolus. Animal quadrupede, sauvage, du genre des cerfs. On en prendroit une idée fausse si on s’arrêtoit à son nom ; car il ressemble beaucoup plus au cerf qu’à la chevre ; il est plus petit que le cerf, & à peine aussi grand qu’une chevre. Son poil est de couleur fauve, mêlée de cendré & de brun. Le mâle a de petites cornes dont le nombre des branches varie beaucoup : il les met bas vers la fin d’Octobre ou le commencement de Novembre ; il est leger & fort vif ; il est si timide qu’il ne se sert pas même de ses cornes pour se défendre. Il est ruminant, son rut dure pendant quinze jours du mois d’Octobre ; il ne suit qu’une femelle qu’il ne quitte pas ; il prend soin des faons avec elle ; la femelle en porte deux ou trois. Il y a beaucoup de chevreuils, à ce qu’on dit, dans les pays septentrionaux. On en trouve dans les Alpes, en Suisse, & dans nos forêts. Voyez Quadrupede. La chasse en est la plus importante après celle du cerf. Elle demande des chiens d’entre deux tailles, bien rablés, obéissans, & très-instruits. Les chevreuils font leurs nuits & leurs viandis au printems, dans les seigles, les blés, & les buissons qui commencent à pointer. En été ils vont aux gagnages, c’est-à-dire avoines, poix, feves, vesses, voisins des forêts ; ils y demeurent jusqu’en automne qu’ils se retirent dans les taillis, d’où ils sortent seulement pour aller aux regains des prés & des avoines, dont ils sont très-friands. Ils gagnent en hyver les fonds des forêts, s’approchant seulement des ronces & des fontaines, où l’herbe est toûjours verte. Voilà les lieux où le Veneur doit aller en quête, selon les saisons, avec son limier, pour rencontrer & détourner le chevreuil. Sa tête pousse lentement ; il la brunit comme le cerf ; mais on n’en leve pas le frayoir. Voyez Frayoir. Il a aussi des vers autour du massacre. La chevrette met bas ses faons dans un endroit où elle les croit le moins exposés à la recherche du renard, de l’homme, & du loup ; elle s’en dérobe cinq ou six fois par jour. Au bout de cinq ou six jours, ses faons peuvent marcher. On dit qu’ils ont à craindre d’être blessés des vieux, lorsque ceux-ci sont en rut, ou même dans les autres tems ; ce qui ne seroit pas fort extraordinaire. Les chevreuils mâles ne seroient pas les seuls animaux qui détesteroient dans leurs petits même, des rivaux qu’ils pressentiroient devoir un jour leur être redoutables auprès des chevrettes. Les vieux lapins sont possédés de cette espece de jalousie, jusqu’à dévorer les testicules des jeunes. On connoit l’âge du chevreuil à la tête, précisément comme celui du cerf ; on examine si les meules en sont près du test, si elles sont larges, si la pierrure en est grosse, si les gouttieres en sont creuses, les perlures grenues & détachées ; si le mairrain en est foible ou non, les andouillers en grand nombre, l’empaumure large & renversée. On connoit au pié si c’est un chevreuil ou une chevrette ; cette connoissance n’est pas ici aussi essentielle qu’au cerf ; cependant il n’est pas mal de savoir que les mâles ont plus de pié de devant, & l’ont plus rond & plus plein. Il faut appliquer ici tout ce que nous avons dit de la chasse du cerf. Voyez l’art. Cerf. On détourne le chevreuil comme le cerf ; les termes & les façons de sonner sont les mêmes : il n’est pas moins important de le savoir bien attaquer. Cet animal sait aussi donner le change ; cependant la refuite en est assez assûrée, à moins qu’on ne soit tombé sur un chevreuil de passage. On dispose les relais pour cette chasse, comme pour celle du cerf ; il en faut moins seulement. La chasse se conduit de la même maniere ; on le force & la curée n’en a rien de particulier.

Chevreuil, (Med. Diete, & Mat. med.) Celse met la chair du chevreuil au nombre des alimens très nourrissans. Palamede d’Elea assûre, au rapport d’Athenée, que leur chair est très-agréable. Siméon Sethi avance qu’elle est de meilleur suc que celle de tout autre animal sauvage, qu’elle est fort analogue à notre nature, qu’elle est fort convenable aux tempéramens humides ou chargés d’humeurs, & qu’elle est propre par sa sécheresse dans les coliques, dans l’épilepsie, & dans les maladies des nerfs, quoiqu’elle resserre le ventre. Nonnius de re cibariâ. Son sang, sa graisse, son fiel, &c. (car cette énumération revient toûjours, voyez Chamois, Chameau, &c.) passent pour d’excellens remedes. Ses cornes sont particulierement recommandées dans les cours de ventre & l’épilepsie : mais ces vertus sont peu confirmées par l’observation. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chevreuil »

Wallon, chivrou, chèvreu ; provenç. cabrol, cabirol ; anc. espagn. cabriolo ; ital. cavriolo, capriuolo ; du latin capreolus, dérivé de capra, chèvre (voy. CHÈVRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin capreolus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chevreuil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chevreuil ʃœvrœj

Évolution historique de l’usage du mot « chevreuil »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chevreuil »

  • Moi, je préfère attraper une souris pour mon usage plutôt qu'un chevreuil pour le seigneur. Ignacy Krasicki, Fables, le Lévrier et la Chatte
  • Comme le changement climatique entraîne un développement de la végétation de plus en plus précoce, la période où la nourriture est la plus abondante et celle des mises bas chez le chevreuil se chevauchent de moins en moins souvent sur le Plateau suisse, selon cette étude menée par Kurt Bollmann, biologiste de la faune sauvage au WSL. lematin.ch/, Nature: Le printemps commence trop tôt pour les chevreuils - Suisse - lematin.ch
  • Un homme d'une cinquantaine d'années a été grièvement blessé ce samedi 27 juin sur la RD3 en direction de Scheibenhardt dans le nord de l'Alsace. Il a percuté avec sa moto, un chevreuil. L'animal a été coupé en deux lors de l'impact. France 3 Grand Est, Wissembourg : un motard dans un état grave après être entré en collision avec un chevreuil
  • Les faits datent de l’automne dernier, mais les quatre chasseurs soupçonnés d’actes de braconnage ont été jugés ce lundi devant le tribunal de police de Grenoble. Dans trois affaires distinctes, ils étaient prévenus d’avoir commis des actes de braconnage pour avoir abattu deux chamois et un chevreuil en dehors de tout cadre légal. , Faits-divers - Justice | Ils avaient tué deux chamois et un chevreuil : quatre chasseurs condamnés pour braconnage
  • Elle a regardé à deux fois, n’en revenant pas. Cette habitante de Tinqueux a pu apercevoir un chevreuil, ce jeudi après-midi dans les rues de Tinqueux. «  C’était allée des Tamaris, aux environs de 15 heures », explique Française qui a pris des photos pour immortaliser la rencontre. « C’est tellement surprenant », ajoute-t-elle. Journal L'Union abonné, A Tinqueux, un chevreuil en balade
  • La scène est cocasse : un chevreuil, semble-t-il égaré, a été aperçu ce dimanche midi Boulevard de Cluny au Puy-en-Velay, sur un axe de circulation très fréquenté, où environ 15 000 véhicules transitent quotidiennement.Peut être le cervidé avait-il pris d'autres habitudes en cette période de confinement puisque déjà en avril dernier, un phénomène identique avait été évoqué place de la Libération. , Insolite : un chevreuil dans les rues du Puy (VIDÉO) sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
  • Les fusils sortent des celliers, mais n'oubliez pas de mettre un masque de protection anti Covid-19 : la chasse au sanglier et au chevreuil, à l'approche, à l'affût ou en battue, est officiellement ouverte ce mercredi 3 juin 2020 dans les P.-O..  lindependant.fr, La chasse au sanglier et au chevreuil ouvre ce 3 juin dans les P-.O : calibres et masques sont prêts ! - lindependant.fr
  • Une BMW circulait quand un chevreuil a traversé la chaussée. Le conducteur a tenté d'éviter l'animal sauvage. Il s'est déporté et a heurté un arbre. , La Séauve-sur-Semène : il veut éviter un chevreuil et finit contre un arbre - La Commère 43

Images d'illustration du mot « chevreuil »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chevreuil »

Langue Traduction
Anglais deer
Espagnol ciervo
Italien cervo
Allemand reh
Portugais veado
Source : Google Translate API

Synonymes de « chevreuil »

Source : synonymes de chevreuil sur lebonsynonyme.fr
Partager