La langue française

Chevir

Sommaire

  • Définitions du mot chevir
  • Étymologie de « chevir »
  • Phonétique de « chevir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chevir »
  • Citations contenant le mot « chevir »
  • Images d'illustration du mot « chevir »
  • Traductions du mot « chevir »
  • Synonymes de « chevir »

Définitions du mot chevir

Wiktionnaire

Verbe

chevir \ʃə.viʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Disposer de quelqu'un, en venir à bout.
    • Cet enfant est si malin qu'on ne peut chevir de lui.
    • M.Dimanche : Plus que jamais, Monsieur, et nous ne saurions en chevir [d'un chien]. — (Molière, Don Juan, acte IV, scène III)

Verbe

chevir \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Achever, accomplir, exécuter.
    • Q’entre mes soers est debatie
      Soit par pes en fyn chevie
      — (Robert Grosseteste, Le Chasteau d’amour. BL Harley 1121, fol. 159r.)
  2. Fournir.
  3. Soutenir, entretenir, nourrir.
  4. Occuper quelqu’un pour détourner son attention.
  5. Se tirer d’affaires, venir à bout d’une difficulté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHEVIR (che-vir) v. n.
  • Disposer de quelqu'un, en venir à bout. Cet enfant est si malin qu'on ne peut chevir de lui. Nous ne saurions en chevir [d'un chien], Molière, Festin, IV, 3.

    Terme d'ancienne coutume. Traiter, composer, capituler.

HISTORIQUE

XIIe s. Et nus et nostre cause contre li [il] maintiendra, Et, s'en vus ne remaint, très bien la chevira, Th. le mart. 133.

XIIIe s. Si vous [je] pri donques qu'il en isse [de prison] Et de la besoigne chevisse, la Rose, 15260. Gentil homme, li quel ne se mellent pas de marceander, ançois se cevissent de lor heritages, qu'il tienent en franc fief du signeur, Beaumanoir, IV, 14. Li soudans de Hamant ne se sot comment chevir du soudanc de Babiloine [le Caire], Joinville, 213.

XIVe s. Mais qui a de l'argent toujours a bien chevi, Guesclin. 18118. Un poure homme demande comment il se porra chevir de leus [loups], de quoy il y a tant en son pays qu'ilz lui detruisent toutes ses bestes, Modus, f° LXX.

XVe s. Pour avoir conseil comment il se pouvoit chevir de ceste aventure, Froissart, I, I, 100.

XVIe s. Si les choses se rendent à nostre merci, pourquoi n'en chevirons-nous ? Montaigne, I, 294. Ses creanciers vindrent crier après luy, et l'importuner pour estre payez sur son partement ; et ne pouvant chevir à eux, il fut contraint de recourir à Crassus, Amyot, César, 13. Concluant à despescher vers le grant maistre, lui oster l'espoir de secours, l'avertir de composer et chevir comme il pourroit, D'Aubigné, Hist. I, 244.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHEVIR, v. n. (Jurispr.) signifie traiter, composer, capituler. Les anciennes coûtumes de Bourges, chap. v. parlent de l’ajourné qui vient chevir à sa partie, c’est-à-dire transiger. Chap. clxvij. elles disent que les héritiers cheviront au partage de la succession. Voyez l’auteur du grand coûtumier, pag. 240. lig. 2. La coûtume de Paris, article xxj. & celle de Dourdan, article xxxvij. portent que le seigneur féodal qui a reçu les droits à lui dûs, chevi ou baillé souffrance, n’est plus recevable au retrait. Chevir en cet endroit signifie composer. Voyez Cavendas & Tournet, sur l’article xxj. de la coûtume de Paris.

Chevir, dans les anciens auteurs, signifie aussi se nourrir, alimenter son chef. Voy. Beaumanoir, chap. l. pag. 270. Voyez Chevance. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chevir »

Chef, bout ; chevir, c'est proprement venir à chef, à bout. Wallon, chèvî, chercher, chèvihant, entreprenant, actif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français chevir, de chef (« tête ») et -ir → voir achever et chavirer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De chef (« tête ») avec le suffixe -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chevir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chevir ʃœvir

Évolution historique de l’usage du mot « chevir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chevir »

  • C’est faux messi n’arrive pas a la chevir de cristiano ronaldo et il ne peux jamais atteintre la semel de ses chaussures CR7 est le maitre ya pa l’homme Sportune, Cristiano Ronaldo ou Messi : Qui a la plus belle collection de voitures ?

Images d'illustration du mot « chevir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chevir »

Langue Traduction
Anglais to overlap
Espagnol traslapar
Italien sovrapporsi
Allemand überlappen
Chinois 重叠
Arabe حتى يتداخل
Portugais sobrepor
Russe перекрывать
Japonais 重なる
Basque gainjartzeko
Corse à superpusà
Source : Google Translate API

Synonymes de « chevir »

Source : synonymes de chevir sur lebonsynonyme.fr
Partager