La langue française

Cannelle

Définitions du mot « cannelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

CANNELLE1, subst. fém.

BOT. Écorce aromatique du cannelier*, utilisée en cuisine et en médecine. Vous vous mettrez au coin du feu, et vous nous commanderez un grand bol de vin chaud avec du sucre et de la cannelle (Musset, Il ne faut jurer de rien,1840, III, 3, p. 153).
SYNT. Cannelle amère, blanche, poivrée; poudre de cannelle, ou cannelle en poudre, en bâtonnets; bonbon, chocolat à la cannelle; eau, écorce, essence, huile, infusion, sirop, teinture de cannelle; additionné, aromatisé, épicé de cannelle.
Loc. Laisser tomber ou mettre en cannelle. Réduire en poussière. On envoie en Italie une si grande quantité d'énormes bombes, que j'ai bien peur qu'on ne mette en cannelle l'église de Saint-Zénon et les tombeaux de Scaliger (Mérimée, Lettres à M. Panizzi,t. 1, 1870, p. 47).
Vieilli. [En parlant d'une pers.] Être ou tomber en cannelle. Être brisé.
Subst. apposé avec valeur adj. [P. réf. à la teinte de l'écorce] Couleur cannelle. Son costume était fort propre : il consistait en une veste cannelle soutachée en soie de même couleur (T. Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 155).
Prononc. et Orth. : [kanεl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1remoitié xiies. subst. (Voyage de Charlemagne à Jérusalem, éd. P. Aebischer, 211 : Il i vendent lur teiles e lur siries, Coste, canele e peivre, altres bones espices); 1619 subst. mettre (qqc.) en canelle « mettre en morceaux » (Aubigné, Faeneste, IV, 9 ds Hug.); fig. 1798 mettre qqn en cannelle « le déchirer par ses discours » (Ac.). B. 1728 adj. « de la couleur de la cannelle » (Vuippens, Reg. not., 3058, 84 ac ds Gloss. des patois de la Suisse romande : Une cappe de fin drap canelle). Dér. de canne « roseau, conduit », suff. -elle* en raison de l'aspect que prend l'écorce du cannellier en séchant; le mot existe dans la plupart des lang. rom. sans qu'il soit possible de déterminer son cheminement; le lat. médiév. cannella ne semble pas attesté en ce sens av. le xiies. (Mittellat. W. et Du Cange, s.v. canella1, domaine ital.); l'intermédiaire du port. (REW3, no1602b) est sans doute à écarter, le Portugal ne semblant pas avoir pratiqué l'importation des épices aux xiie-xiiies. (Cor.); l'intermédiaire du prov. (EWFS2) ou de l'ital. (Cor.) est possible mais insuffisamment établi [la date ca 1100 pour le judéo-fr. kaniele donnée par FEW t. 2, p. 202a, n'est pas sûre, le ms. du vocab. hébraïco-fr. édité par E. Boehmer ds Rom. Studien, t. 1, p. 163 sqq. étant de la 2emoitié du xiiies.].
DÉR.
Cannelier, subst. masc.,bot. Arbre de la famille des Laurinées dont l'écorce fournit la cannelle. Le cannellier y croît [dans les montagnes] aussi sans culture, mais son écorce est moins aromatique que celle de Ceylan (Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud,t. 7, 1844, p. 323). [kanəlje]. Ds Ac. 1762-1835 sous la forme cannellier; ds Ac. 1878 sous la forme cannelier. 1reattest. 1575 adj. arbres canelliers (Thévet, Cosmogr., XII, 7 ds Hug.), attest. isolée; 1645 subst. cannelliers (Coppier, Histoire et Voyage, p. 52 ds Arv., p. 141), rare av. le xviiies., figure ds les dict. gén. dep. Trév. 1743; de cannelle1, suff. -ier*, terme créé et empl. par les voyageurs ou traducteurs de relations de voyages français aux Antilles (v. Arv.). Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Arv. 1963, pp. 141-142 (s.v. cannelier).Gottsch. Redens. 1930, p. 193. − Pt Rob. [Cr. Arveiller (R.). Fr. mod. 1968, t. 36, p. 342].

CANNELLE2, subst. fém.

Robinet de bois fixé à un tonneau ou à une cuve. Je ne me rappelle plus, comment on fait passer le vin des jarres dans les verres : il y a sans doute une cannelle au bas (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 182).
Rem. On dit aussi cannette*.
Prononc. et Orth. : [kanεl], cannette [kanεt]. Ac. 1718-1762 et Ac. 1932 : cannelle uniquement (cf. aussi Guérin 1892, Lar. encyclop. et Dub.); Ac. 1798-1878 : cannelle ou cannette (cf. la majorité des dict. : Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Littré, DG, Lar. 19e-20e, Rob. et Quillet 1965. Étymol. et Hist. 1496 canelle « robinet qu'on adapte à un tonneau » (Ch. des gard. du sceau d'Aux., A. mun. Aux., case 4o, p. 117 ds Gdf. Compl.). Dér. de canne*; suff. -elle*.
STAT. − Cannelle1 et 2. Fréq. abs. littér. : 100.

Wiktionnaire

Adjectif

cannelle \ka.nɛl\ masculin

  1. De la couleur de la cannelle.
    • Bernard sourit, hocha la tête et, glorieux de son vêtement coupé dans une étoffe cannelle de mauvais goût, m'offrit une cigarette. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Nom commun 1

cannelle \ka.nɛl\ féminin

  1. Épice provenant de l'écorce intérieure odoriférante du cannelier, Cinnamomum verum, originaire du Sri Lanka.
    • L’essence de cannelle du commerce est loin d'être pure, mais on peut la purifier par une nouvelle distillation avec de l'eau que l'on sépare en grande partie par décantation, […]. — (C. Favrot, Traité élémentaire de Physique, Chimie, Toxicologie et Pharmacie, Paris : Béchet jeune & labé, 1841, vol.2, page 391)
    • En mordant dans son muffin à la cannelle, il avait demandé à un gonze où on pouvait trouver de la bonne weed dans le coin. — (Karim Madani, « Ethan Horowitz Quennsbridge - 1990 », dans Jewish Gangsta, Éditions Marchialy, 2017)
  2. (Par extension) Tisane de cette écorce.
    • Elle prit, aux côté de son mari, une tasse de cannelle fumante, y trempa ses lèvres et la tendit à son époux, qui la vida. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  3. (Par analogie) Plusieurs autres écorces dont l'odeur et la saveur ont quelque rapport avec celle de la cannelle véritable.
    • Cannelle blanche, écorce que l'on attribue à un végétal dit cannella alba.
    • Cannelle de Cochinchine, cannelle de Malabar, écorce du laurus cassia.
    • Cannelle fausse.
    • Cannelle giroflée, écorce qui a une odeur analogue à celle de la muscade et du girofle, et qui provient du myrte cannelle, myrtus caryophylla.
    • Cannelle sauvage.
  4. Robinet de bois ou de cuivre qu'on met à une cuve, à un tonneau pour en tirer le liquide, en tournant la clef qui sert à en boucher ou à en ouvrir le passage.
    • La piquette se prépare en introduisant du marc de raisin dans des tonneaux que l'on achève de remplir avec de l'eau. […]; chaque litre de piquette, soutiré par la cannelle, est immédiatement remplacé par un même volume d'eau. — (Théophile Jules Pelouze & Edmond Fremy; Traité de chimie générale -1856)
  5. (Textile) (Plus rare) (Vieilli) Canette ou cannette.
    • Ce métier est construit pour filer soit des cannelles de continu, soit des bobines de bancs de broches en gros …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Nom commun 2

cannelle \ka.nɛl\ masculin

  1. Couleur de la cannelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANNELER. (Je cannelle; nous cannelons.) v. tr.
T. d'Architecture. Orner de cannelures. Canneler une colonne, un pilastre, etc. Le participe passé

CANNELÉ, ÉE, s'emploie surtout adjectivement pour caractériser Tout ce qui offre des cannelures, des sillons, des stries profondes. Colonne cannelée. Pilastre cannelé. Console, gaine cannelée. Le canon de ce fusil est cannelé. Sonde cannelée. Cette plante a une tige cannelée.

Littré (1872-1877)

CANNELLE (ka-nè-l') s. f.
  • Écorce, dépouillée de son épiderme, du laurus cinnamomum, L. arbre originaire des contrées orientales de l'Asie. [Livres qui vont] Habiller chez Francoeur [nom d'un épicier] le sucre et la cannelle, Boileau, Ép. I.

    Cannelle de Ceylan, la cannelle la plus estimée. Cannelle mâle, variété plus commune de cette cannelle, recueillie sur des branches plus grosses.

    Cannelle de Cayenne, la plus estimée après celle de Ceylan.

    Cannelle de Chine, cannelle moins estimée, d'une odeur plus forte, d'une saveur moins agréable.

    Cannelle blanche, écorce que l'on attribue à un végétal dit cannella alba.

    Cannelle de Cochinchine, cannelle de Malabar, écorce du laurus cassia.

    Cannelle giroflée, écorce qui a une odeur analogue à celle de la muscade et du girofle, et qui provient du myrte cannelle (myrtus caryophylla, L.).

    Fig. et familièrement. Mettre en cannelle, briser, réduire en morceaux comme ceux de la cannelle qui se vend ; et plus figurément encore, déchirer, ruiner de réputation. Ah ! c'est qu'aussi vous avez fait une culbute ! La voiture est en cannelle, Bayard Et Lemoine, La Niaise de St-Flour, sc. 16. Pour la maison que mon âme habite, elle sera bientôt en cannelle ; mais tant que j'y logerai, je vous serai tendrement attaché, Voltaire, Lettr. Morellet, 14 nov. 1775.

HISTORIQUE

XIIIe s. Baumes, kanele, encens et mente, Rutebeuf, II, 14. Poivre, canele et garingal, Encens, girofle et citoual, Fl. et Bl. 2029. Il peut vendre poivre, coumin, canele, regulisse et cire, Liv. des mét. III, 2.

XIVe s. Gingembres et canele, et sucre et asur bis, Toutes coses flairans…, Baud. de Seb. XI, 515.

XVIe s. Il donne furieusement aux barricades, des premiers coups les met en canelle, les couche à bas, D'Aubigné, Faen. IV, 9. Le loup, se sentant pris, pour se vouloir sauver, entraine la pippe du haut en bas du rocher : la pipe se mit en canelle, D'Aubigné, ib. III, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CANNELLE, s. f. en terme d’Épinglier Aiguilletier, se dit d’une espece de couteau, dont la lame est dentelée comme une scie. Elle sert à faire une petite rainure sur un morceau de bois, dans laquelle on tient l’aiguille avec des tenailles pour l’y ébaucher. Voyez Ébaucher. Cette petite fente s’appelle aussi cannelle. Voyez Aiguille, & la Planche de l’Aiguilletier, fig. 2.

Cannelle, terme d’Aiguilletier ; c’est ainsi qu’on appelle une petite cannelure, qui se voit de chaque côté de la tête des aiguilles à coudre ou à tapisserie. On l’appelle aussi la railette de l’aiguille. V. Aiguille.

Cannelle, (Boutonier.) c’est un morceau de bois percé en rond par le milieu, qui se met dans le trou de la jatte, pour empêcher que l’ouvrage ne s’endommage en frottant contre ses bords assez mal polis. Il y a des cannelles qui ont leur trou quarré, pour recevoir des tresses quarrées. Voyez Tresse. Les unes & les autres sont terminées par un bourlet, qui surpassant le trou de la jatte, les empêche de tomber au-travers. Voyez Jatte.

Cannelle, terme de Tonnelier & de Marchands de vin, qui signifie un petit tuyau ou fontaine de cuivre, qu’on enfonce dans le trou d’un muid qu’on a mis en perce, afin d’en tirer le vin.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cannelle »

(Siècle à préciser) Diminutif de canne (« roseau ») de l'ancien français canele ou kanele.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de canne, roseau ; provenç. canel, s. m. tuyau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cannelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cannelle kanɛl

Évolution historique de l’usage du mot « cannelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cannelle »

  • Chocolat : le mélange de l’amande du cacao grillée avec le sucre et la cannelle ; car avec du cacao tout seul, on ne fait que de la pâte de cacao et non du chocolat. De Anthelme Brillat-Savarin / Physiologie du goût
  • Ajouter de la tomate et de l’origan, ça devient italien ; du vin et de l’estragon, ça devient français ; du citron et de la cannelle, ça devient grec ; de la sauce de soja, ça devient chinois ; ajouter de l’ail, ça devient bon ! De Alice May Brock
  • La préparer est très simple. Vous ne devez faire bouillir que quelques bâtons de cannelle dans une tasse d’eau, en laissant la cannelle libérer progressivement tous ses bienfaits. Breakingnews.fr, Buvez de l'eau de cannelle tous les jours pour renforcer vos défenses
  • « Le marché Huile de cannelle mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Huile de cannelle devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché mondial de l’huile de cannelle 2020 – Cassia Co -op, Guangxi Jinggui, Guangxi Pengbo, Rongxian Ruifeng, PT Mitra Ayu Adi Pratama – Thesneaklife
  • Dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sucre, les œufs entiers et la cannelle. Concassez les cerneaux de noix. Plurielle, Cake aux carottes et à la cannelle - FOODCORNER
  • Le rapport de recherche sur le marché mondial Huile décorce de cannelle présente une évaluation approfondie de lindustrie. Avec une attention aux tendances clés Huile décorce de cannelle, il met laccent paysage regulative, les conducteurs et les défis. Il définit explicitement les possibilités Huile décorce de cannelle, la normalisation avec les dernières technologies. Le rapport Huile décorce de cannelle prévu sert 2020-2026 afin de clarifier la feuille de route de lavenir. Les modèles de déploiement, des études de cas de lopérateur, les profils des joueurs Huile décorce de cannelle sont expliqués en détail. , Impact de Covid-19 sur Huile décorce de cannelle Industrie 2020: croissance mondiale du marché, Taille, action, demande, Tendances et prévisions pour 2026 – JustFamous
  • Mondiale Écorce de cannelle industrie 2020 Rapport de recherche fournit des informations sur la taille du marché, la part, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les recettes et les prévisions 2026. Ce rapport comprend également létude globale et complète du marché Écorce de cannelle avec tous ses aspects qui influent sur la croissance du marché. Ce rapport est lanalyse quantitative exhaustive de lindustrie Écorce de cannelle et fournit des données pour faire des stratégies visant à accroître la croissance du marché et de lefficacité. , Impact de Covid-19 sur Écorce de cannelle marché: Analyse de la stratégie mondiale de lindustrie à lhorizon 2020 et prévisions pour 2026 – JustFamous
  • Pour Lake (1999), la source principale de coumarine dans l’alimentation viendrait de la cannelle souvent présente sous forme d’arôme alimentaire. Il estime l'exposition journalière par l'alimentation à 0,02 mg·kg-1·j-1. Techno-Science.net, 🔎 Coumarine - Définition et Explications

Images d'illustration du mot « cannelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cannelle »

Langue Traduction
Anglais cinnamon
Espagnol canela
Italien cannella
Allemand zimt
Portugais canela
Source : Google Translate API

Synonymes de « cannelle »

Source : synonymes de cannelle sur lebonsynonyme.fr

Cannelle

Retour au sommaire ➦

Partager