La langue française

Anche

Définitions du mot « anche »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANCHE, subst. fém.

A.− MUS. Lamelle de roseau ou de métal placée sur divers instruments à vent et qui, mise en vibration par le passage de l'air, produit le son. Instrument à anche, protège-anche :
1. Comme Monsieur Jourdain, je découvre à ma première leçon de phonétique les trois voyelles et les trois consonnes fondamentales. Je les explique aussitôt par l'usage des lèvres, de la langue, du larynx. Mais je suis bien loin d'être plongé dans l'admiration. Je remarque qu'il y a là, en effet, une analyse des caractères les plus généraux de l'appareil phonateur humain, comme s'il s'agissait, par exemple, d'étudier le timbre et l'attaque de l'anche d'un hautbois ou d'un cor. P. Schaeffer, À la recherche d'une musique concrète,1952, p. 101.
Anche d'orgue. Demi-tuyau de cuivre qui se met dans les tuyaux d'orgue.
P. ext. Jeu d'anche(s) ou, plus rarement, jeu à anche(s). Registre d'orgue composé d'une série de tuyaux à anche, donnant une sonorité éclatante (cf. G. Cuvier, Leçons d'anat. compar., t. 4, 1805, p. 451).
Par métaph. :
2. ...le vent (...) chantait la joie sur l'anche du rire et l'accordéon des jupes à plis. H. Bazin, La Mort du petit cheval,1949, p. 137.
B.− TECHNOLOGIE
a) Conduit permettant à la farine de couler dans la huche d'un moulin. Anche de moulin.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. généraux.
b) Région. ,,Tuyau de bois qu'on met aux cuves et aux tonneaux, pour en tirer du vin; dites, cannelle ou canelle, s. fém. Tirer du vin par la canelle.`` (É. Molard, Le Mauvais lang. corrigé, 1810, p. 20).
Rem. Attesté ds Guérin 1892 et Rob.
Prononc. : [ɑ ̃:ʃ].
Étymol. ET HIST. − 1. 1388 lat. médiév. enchia, pays de Vaud (Lausanne) « goulot de fontaine » (Comptes Recteurs, V, 3, Morel-Fatio, Gloss. patois ds Pat. Suisse rom. t. 1 1924-33, p. 389 : Pro enchia metalli bornelli [fontaine] ante magnam ecclesiam), sens encore attesté dans ce dial.; 1402 a. norm. ence « conduit servant à écouler l'eau, gouttière » (Denombr. du baill. de Rouen, Arch. P 307, fo94 rods Gdf., s.v. enche : Si y avons un gort en Saine et la Xesepmaine d'acquis de fours a ban, et de ceulx qui doivent les ences et plusieurs autres forfaitures); 1413 a. norm. anche « goulot » (Aveux du bailliage d'Evreux, Arch. P294, reg.4, ibid. : .XXIIII. pos de vin et .XXIIII. anches); av. 1585 anche « tuyau par lequel le vin s'écoule du pressoir » (Ronsard, Gayetez, 3 ds Hug. : L'un tout autour du pivot fait rouer La viz qui geint, l'autre le marc asserre En un monceau, et d'aiz pressez le serre, L'un met à l'anche un panier attaché, L'autre reçoit le pepin escaché); 1655 enche (Borel, Dict. des termes du vieux françois : Enche, canal de pressoir), sens conservé dans les dial. norm. (Moisy 1885), ang. (Verr.-On. 1908), blésois (A. Thibault, Gloss. du pays blaisois, 1892), mosellan (L. Zéliqzon, Dict. des pat. romans de la Moselle, 1924) et du Centre (Jaub. t. 1 1855); à rapprocher du sens noté dep. Rich. t. 1 1680 : Anche [...] Conduit de bois par où tombe la farine dans la huche; 2. 1530 mus. (Palsgrave, Eclaircissement de la lang. fr., éd. Génin, p. 261 : Rede to play or pype with − anche); 1684 jeux d'anche (Bull. archéol. du Comité des Travaux Historiques, Arts et Monuments, t. 3, p. 291 : ... la trompette, le clairon, le cromorne, la voix humaine et l'écho, et la musette, qui sont jeux d'anche). Empr. à l'a. bas frq. *ankya « canal de l'os » (a. h. all. ancha, ancho et encho « jambe » ds Graff t. 1 1834-46, col. 344), d'où, en fr., les sens de « conduit, goulot, embouchure » puis avec transposition au domaine de la mus. « lame mobile placée à l'embouchure d'un instrument », cf. lat. tibia « jambe » et « flûte ». Dans la France du nord, le mot est prob. issu des dial. du Centre et de l'Ouest où le sens primitif de « conduit » est encore attesté (supra). L'empr. au frq. a dû se produire très tôt (av. le viiies.) puisque la palatalisation a pu avoir lieu. Mais on ne peut envisager un empr. au germ. car le mot étant propre au domaine gallo-rom. les formes à en- initial ne peuvent pour des raisons phonét. remonter à *ankya; étant donné leur ancienneté (1388 franco-prov., supra) elles ne peuvent être des altérations des formes en an-; étant donnée leur localisation au domaine franco-prov. et prov. (fin xvies. enco « cannelle de tonneau » ds Pansier, Hist. de la lang. prov. à Avignon du XIIeau XIXes., t. 2, 1927, lexique), FEW t. 15, 1repartie, p. 21b les fait remonter au burg. et got. *inka. La forme norm. ence (1402, supra) demeure difficile à expliquer (peut-être altération isolée de anche?). L'hyp. d'un empr. par l'intermédiaire de l'ital. (Brüch, Der Einfluß der germanischen Sprachen auf das Vulgärlatein, 1913, p. 51) n'est pas vraisemblable, l'ital. ne semblant pas attesté av. Carena [1778-1859] ds Batt., et étant au contraire empr. au fr.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 48.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Candé 1961. − Chesn. 1857. − Colombani (G.). Les Mots d'orig. all. dans la lang. fr. mod. (1500-1952). Univ. d'Aix-Marseille, 1953, pp. 191-192 (Thèse Lettres. Aix-en-Provence. 1953.). − Comm. t. 1 1837. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Jal 1848. − Jossier 1881. − Littré-Robin 1865. − Rougnon 1935. − Ténot 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

anche \ɑ̃ʃ\ féminin

  1. (Musique) Languette mobile qui ouvre et ferme alternativement le passage de l’air dans un tuyau, où on la fait vibrer.
    • C’est par une anche qu’on souffle dans les clarinettes, les saxophones, les hautbois et les bassons.
    • Le cor anglais est un instrument à anche, tout comme le hautbois.
    • C’est de l’anche, qui est la partie la plus délicate du saxo, que dépend la « qualité du son ». — (Marcel Perrin, Le saxophone: son histoire, sa technique et son utilisation dans l’orchestre, 1977)
    • Inlassable fouineur, quand il s’agit de trouver des petits coins dans les morceaux de Thelonius, qu’il va chatouiller du bout de son anche. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 235)
  2. (Musique) Demi-tuyau de cuivre pour l’orgue.
  3. (Désuet) Conduit par lequel la farine tombe du moulin dans la huche.
  4. (Lorraine) (Anjou) (Vieilli) Sorte de robinet de bois d'un tonneau, cannelle.
    • Plusieurs, pour vider leurs cuves plus aisément, y mettent une anche, par laquelle ils tirent le vin clair dans une cuvette, [...]. — (Philip Miller, Chazelles, Dictionnaire des jardiniers, Éd. Guillot, Paris 1785)
    1. À l'anche : directement tiré du tonneau, qui n'est pas mis en bouteille. Vin vendu à l'anche : vin vendu en vrac.
      • [...] car on partageait aussitôt « à l'anche de la cuve » ou à la conche du pressoir, chacun emplissant ses propres tonneaux. — (eorges Durand, Vin, vigne et vignerons: En lyonnais et beaujolais (XVI.–XVIII. siècles), Éd. Mouton, Paris 2014)
      • Ici nous avons égard qu'à l'industrie qui le produit, et le prix du vin pris à l'anche est habituellement de 16 à 24 frs. — (Recherches économiques et statistiques sur le département de la Loire Inférieure, annuaire de l'an XI, Éd. Malassis, Nantes an XII de la république)

Forme de verbe

anche \ɑ̃ʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ancher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ancher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ancher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ancher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ancher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANCHE. n. f.
Lame mobile, placée à l'embouchure de certains instruments et qui sert à produire le son. L'anche d'un hautbois, d'un basson, d'une clarinette. Instruments à anche. Anche d'orgue, Demi-tuyau de cuivre qui se met dans les tuyaux d'orgue. Un jeu d'anches. Il se dit aussi d'un Petit conduit par lequel la farine coule dans la huche du moulin.

Littré (1872-1877)

ANCHE (an-ch') s. f.
  • 1Languette mobile qui ouvre et ferme alternativement le passage de l'air dans un tuyau, où on la fait vibrer. C'est par une anche qu'on souffle dans les clarinettes, les hautbois et les bassons.
  • 2Demi-tuyau de cuivre pour l'orgue.

    Jeu d'anches, la série des tuyaux de l'orgue embouchés comme des instruments à anche.

  • 3Conduit par lequel la farine tombe du moulin dans la huche.

HISTORIQUE

XVIe s. Marsyas qui inventa la hanche pour emboucher le hautbois, Amyot, Comment refréner la colère, 12. Je ne sçaurois chanter, et quand je le voudrois, Je jure par ton bouc qu'encor je ne pourrois : Car on m'a pris d'emblée à ceste matinée L'anche de mon bourdon que tu m'avois donnée, Ronsard, 743. Toy Perrot, prens en don ceste belle chevrette [musette] : Son ventre est fait de cerf, son anche de coudrette, Son bourdon de prunier ; jamais ne perd le vent, Ronsard, 745.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANCHE, s. m. c’est le conduit quarré par lequel la farine passe dans la huche du moulin. V. Moulin à farine.

ANCHE, s. f. en Lutherie, petite machine de canne, de léton, de bois, ou de toute autre matiere, d’une ou de plusieurs parties, qu’on adapte à des instrumens à vent, & qui les fait résonner, en portant une ligne d’air contre la surface du tuyau, que cette ligne d’air rase en vibrant comme une corde, dont le poids de l’atmosphere seroit le poids tendant, & qui auroit la longueur du tuyau. Voy. Instrument de musique. Ce qui fera résonner un instrument à vent, & ne formera pas avec lui un tout, pourra s’appeller anche. Sans l’anche. la colonne d’air qui remplit l’instrument seroit poussée toute entiere à la fois, & il n’y auroit point de son produit. Les anches d’orgue sont des pieces de cuivre de la forme d’un cylindre concave qui seroit coupé en deux par un plan qui passeroit par son axe. Voyez A & C, fig. 53. Pl. d’Orgue. La partie inférieure de l’anche est relevée ; ensorte que quand elle est appliquée sur un plan, le passage à l’air soit entierement fermé de ce côté. On les forme sur l’étampoir. V. Étampoir. Aux trompettes dont les anches sont la bouche, la partie supérieure de l’anche entre dans la noix. V. Noix. On la recouvre ensuite d’une piece de léton flexible & élastique B, qu’on appelle languette, & on affermit le tout au moyen du coin D, dans le corps de la noix, dont il acheve de remplir l’ouverture. Les anches doivent suivre la proportion du diapason.

Quant aux autres sortes d’anches, voyez les instrumens auxquels elles appartiennent. Voyez Basson, Hautbois, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anche »

Anc. haut-allem. ancha, jambe, tibia, d'où le français anche, avec le sens de tuyau ; Berry, anche, robinet ; d'où le provincialisme, tirer du vin par l'anche ; dites par la cannelle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien haut-allemand ancha « jambe, tibia ».
Voir aussi le français hanche et le berrichon anche, « robinet ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anche ɑ̃ʃ

Citations contenant le mot « anche »

  • SARL de la Ferme du Puy d’Anché : 2, le Puy d’Anché - 79190 Sauzé-Vaussais - 05 49 07 90 69 - [email protected]anche.fr France Bleu, La Ferme du Puy d’Anché à Sauzé-Vaussais
  • Le rapport sur le marché Un seul instrument à anche couvre l’analyse de la dynamique du marché aux niveaux régional et national. Le champ d’application couvre également une vue d’ensemble de la concurrence qui fournit des parts de marché aux entreprises ainsi que des profils d’entreprise pour les entreprises les plus génératrices de revenus. Le rapport sur le marché Un seul instrument à anche met en évidence les principales opportunités à la hausse du marché Un seul instrument à anche à la croissance la plus rapide avec les régions clés Compte tenu de l’évaluation actuelle du marché, COVID-19 peut affecter l’économie mondiale de trois manières principales: affectant directement la production et la demande, créant la chaîne d’approvisionnement et les perturbations du marché et pour son impact financier sur les entreprises et les marchés financiers. , Analyse du marché du verre Un seul instrument à anche 2020 par tendances du secteur, taille, part, aperçu de l’entreprise, croissance, développement et prévisions – InFamous eSport
  • Le rapport mondial «Un seul instrument à anche Market» étudie le marché en profondeur et fournit une analyse globale des principaux facteurs de croissance, de la part de marché de Un seul instrument à anche, des dernières tendances, des principaux acteurs et de leurs projections à plus long terme. En outre, le rapport Un seul instrument à anche Market fournit le taux de croissance, la demande du marché et fournit un potentiel de marché pour chaque campagne. Le rapport de recherche fournit des données qui pourraient aider à plonger en profondeur et à comprendre le scénario du marché. Il couvre les moteurs du marché, les contraintes et les opportunités sur le marché mondial de Un seul instrument à anche. Ces données proviennent de l’analyse de l’analyse de la chaîne de disponibilité et de l’identification des principaux acteurs de l’industrie. , La taille du marché mondial du Un seul instrument à anche 2021 croît rapidement avec les développements récents, la part de l’industrie, les tendances, la demande, les revenus, les principales conclusions et les dernières technologies, rapport de recherche prévisionnel 2026 – MillauJournal

Traductions du mot « anche »

Langue Traduction
Anglais reed
Espagnol junco
Italien canna
Allemand schilf
Chinois 芦苇
Arabe قصب
Portugais junco
Russe тростник
Japonais
Basque ihia
Corse canna
Source : Google Translate API

Synonymes de « anche »

Source : synonymes de anche sur lebonsynonyme.fr

Anche

Retour au sommaire ➦

Partager