La langue française

Cabaliste

Sommaire

  • Définitions du mot cabaliste
  • Étymologie de « cabaliste »
  • Phonétique de « cabaliste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cabaliste »
  • Citations contenant le mot « cabaliste »
  • Traductions du mot « cabaliste »
  • Synonymes de « cabaliste »

Définitions du mot cabaliste

Trésor de la Langue Française informatisé

CABALISTE, subst. et adj.

Celui qui est versé dans la science de la cabale :
1. ... à la manière des cabalistes, il [Marcel] substitue un chiffre à chaque lettre de leur nom, additionne ces chiffres, les multiplie par dix, ... J. et J. Tharaud, Les Enfants perdus,1948, p. 14.
Emploi adj. Un juif, un prêtre, un rabbin cabaliste :
2. La mention d'Asmodée dans l'histoire de Tobie ne reflète peut-être qu'une tradition populaire, dont il n'y a pas d'autre trace dans la Bible, mais qui a été singulièrement développée par les Juifs talmudistes et cabalistes, tandis que la tradition chrétienne n'en a tenu à peu près aucun compte. Dict. de Théol. cath.,t. 4, 1repart., 1920, p. 325.
P. ext. :
3. Le comte de Kueffstein était un riche seigneur, occultiste ardent, qui, (...) était l'hôte de tous les alchimistes, nécromanciens, cabalistes et initiés, chez qui il se livrait non pas à des expériences de salon mais à des recherches de laboratoire. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 141.
PRONONC. ET ORTH. : [kabalist]. Noter les graph. : cabbaliste dans Green, Journal, 1937, p. 115; kabaliste dans J. Péladan, Le Vice suprême, 1884, p. 126; kabbaliste dans Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 38.
ÉTYMOL. ET HIST. − Subst. masc. 1532 « personne versée dans l'art de la cabale juive » (Rabelais, Pantagruel, éd. Marty-Laveaux, t. 1, p. 256). Dér. de cabale*; suff. -iste*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 21.
BBG. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 365.

Wiktionnaire

Nom commun

cabaliste \ka.ba.list\ masculin et féminin identiques (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Celui qui est savant dans la cabale des juifs.
    • Et, chose curieuse, plusieurs de ces descendants du plus rationaliste de nos rabbins, sont des mystiques notoires, notamment […] Salomon Louria, l'un des plus grands cabalistes. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CABALISTE. n. m.
Celui qui est savant dans la cabale des Juifs.

Littré (1872-1877)

CABALISTE (ka-ba-li-st') s. m.
  • Homme savant dans la cabale des juifs. Pourquoi donc tant consulter Cabalistes, massorètes, Et ces diseurs de sornettes Qu'un démon vient transporter ? Chaulieu, à J. B. Rouss.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CABALISTE, terme de Commerce usité à Toulouse & dans tout le Languedoc. C’est un marchand qui ne fait pas le commerce sous son nom, mais qui est intéressé dans le négoce d’un marchand en chef. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cabaliste »

 Dérivé de cabale avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cabaliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cabaliste kabalist

Évolution historique de l’usage du mot « cabaliste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cabaliste »

  • On se fout royalement de la santé des populations pourvu que le contrôle sur eux soit total , la 5G signifiera traçage , et flicage de tout individu de sa naissance à sa mort , la domination des peuples est une très vieille histoire cabaliste ! lindependant.fr, La 5G arrive à Perpignan: les premières antennes seront installées à partir de septembre 2020 - lindependant.fr
  • Elle joue la cousine d'Hélène. "Elle est partie il y a 25 ans pour un long voyage autour du monde. On la découvre alors qu’elle revient d’Amérique latine, a suivi l’enseignement d’un cabaliste. Cabaliste veut dire "Celui qui connaît le Tradition", a confié l'actrice à Télé Star. RTL People, Mallaury Nataf joue dans la série les Mystères de l'Amour: voici ce que ça donne (vidéo) - RTL People
  • Pour expliquer son retour dans la famille AB (devenue JLA), le scénariste n’a pas été cherché très loin : « Je me sers beaucoup non pas de la vie des comédiens, mais de ce qu’ils représentent. Je me suis dit je vais en faire une allumée qui vient d’Amérique du Sud. Il y a un mystère autour d’elle, un secret qu’elle devra percer. Elle m’a répondu "C’est bien, mais je veux être cabaliste !" Elle est donc la Lola Garnier du Miel et les Abeilles, qui est partie faire le tour du monde il y a 25 ans et qui rentre d’Amérique du Sud où elle a suivi l’enseignement d’un cabaliste ». Tout un programme. Qui pourrait durer. Du moins jusqu’au prime que consacre TMC à la série le dimanche 29 septembre. , VIDEO. Du « Miel et les abeilles » aux « Mystères de l’amour », les milles vies de Mallaury Nataf
  • Deux ans plus tard, tout semble s'éclaircir pour l'actrice. Elle va reprendre son travail de comédienne, et va jouer dans "Les Mystères de l'amour", où elle incarnera la cousine d'Hélène. "Elle est partie il y a 25 ans pour un long voyage autour du monde. On la découvre alors qu’elle revient d’Amérique latine, a suivi l’enseignement d’un cabaliste. Cabaliste veut dire “Celui qui connaît le Tradition”", explique-t-elle à Télé Star. RTL People, Ex-SDF, Mallaury Nataf (Le miel et les abeilles) fait son retour à la télévision - RTL People
  • Le Comte de Gabalis, publié en 1670, est un petit chef d’œuvre d’ironie et de malice. Divisé en cinq dialogues, il met en scène un profane et un initié. Le profane est le type même de l’« honnête homme » des comédies de Molière ; l’initié est un « cabaliste » (d’où son nom, Gabalis) venu des confins de l’Allemagne et de la Pologne. Ce personnage cherche à convaincre son interlocuteur de l’existence d’« esprits élémentaires », habitant les quatre éléments : les gnomes (esprits de la terre), les nymphes (esprits de l’eau), les sylphes (esprits de l’air) et les salamandres (esprits du feu). Il explique que le plus haut devoir des adeptes de la « sainte cabale » est de s’unir charnellement à ces esprits pour leur conférer l’immortalité, car ils n’ont pas d’âme. Loin d’être séduit par ces révélations – tirées en réalité des idées de Paracelse – son interlocuteur, qui est bon catholique, ne voit dans ces esprits que des démons, et le comte lui paraît fort avancé sur la voie de la perdition. Tout au long de cette satire de la crédulité et des superstitions, des questions plus philosophiques sont aussi abordées, comme celle de la croyance aux oracles.L’ouvrage de Montfaucon de Villars (1638-1673), paru anonymement, eut un grand succès, mais il fut aussitôt interdit et coûta à l’auteur sa carrière d’homme de lettres. Sa postérité fut marquée par un phénomène étonnant : alors que son but était manifestement de se moquer des héritiers de Paracelse, beaucoup de lecteurs le prirent au sérieux, comme s’il révélait de réels secrets sous le voile d’un divertissement. , H. Montfaucon de Villars, Le Comte de Gabalis ou Entretiens sur les sciences secrètes (éd. D. Kahn)

Traductions du mot « cabaliste »

Langue Traduction
Anglais cabalist
Espagnol cabalista
Italien cabalist
Source : Google Translate API

Synonymes de « cabaliste »

Source : synonymes de cabaliste sur lebonsynonyme.fr
Partager