La langue française

Bonite

Sommaire

  • Définitions du mot bonite
  • Étymologie de « bonite »
  • Phonétique de « bonite »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bonite »
  • Citations contenant le mot « bonite »
  • Traductions du mot « bonite »
  • Synonymes de « bonite »

Définitions du mot « bonite »

Trésor de la Langue Française informatisé

BONITE, subst. fém.

Poisson de mer comestible proche du thon. Bonite à ventre rayé, à dos rayé.
Prononc. et Orth. : [bɔnit]. Besch. 1845 consacre à la forme bonnite avec 2 n, une vedette de renvoi à bonite. Quillet 1965 enregistre d'une part bonite (,,nom donné à plusieurs poissons du genre thynnus``), d'autre part bonitou ou boniton (,,nom vulgaire de la pélamide commune`` où il signale : ,,on dit aussi bonite``). Étymol. et Hist. Ca 1525 (Le Voyage et navigation faict par les Espaignolz és Isles de Mollucques [...] de Antoine Pigaphetta [...] translaté de italien en françois, ff. 12 vo-13 rodans Arv., p. 101). Empr., par l'intermédiaire d'un texte ital., à l'esp. bonito « id. » attesté dep. 1505 (P. de Alcalá d'apr. Cor. t. 1), prob. identique à l'adj. bonito « joli », dér. du lat. bonnus « bon ». Fréq. abs. littér. : 8.
BBG. − Arv. 1963, pp. 100-101. − Barb. jr Poissons 3 1910, pp. 28-29. − Brault (G. J.). Early hispanisms in French. Rom. Philol. 1961/62, t. 15, p. 131.

Wiktionnaire

Nom commun

bonite \bɔ.nit\ féminin

  1. Poisson de mer de la même famille que les thons, présent dans les tropiques et les régions limitrophes.
    • La bonite chasse les poissons volants.
    • Le nom bonite est un emprunt à l’espagnol, où l’adjectif bonito « joli » est utilisé comme nom de ces jolis petits thons, qui ne dépassent pas 1 m de long. — (Pierre Avenas, ‎Henriette Walter, La fabuleuse histoire du nom des poissons, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BONITE. n. f.
Poisson de mer qui est une variété de thon. La bonite fait la guerre aux poissons volants.

Littré (1872-1877)

BONITE (bo-ni-t') s. f.
  • Poisson de mer qui est à peu près de la grosseur d'une morue, et qui est une espèce de thon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BONITE, (Hist. nat.) poisson fort commun dans la mer Atlantique : il est d’une couleur assez approchante de celle de nos maquereaux, à qui il ressemble aussi par le goût, hormis qu’il est beaucoup plus grand. Il se trouve plûtôt en pleine mer que près des côtes. Il est de la forme d’un oval, dont le grand diametre auroit deux piés, & le petit un ou un & demi : il a près de la tête deux grands ailerons pointus, & depuis ses ailerons une ligne d’écaille tirée jusqu’à sa queue, qui est fourchue, & deux autres au-dessous ; une au bas-ventre, & l’autre de grandeur inégale, depuis le milieu du dos jusqu’à la queue. Il est couvert d’une peau ou cuir : la chair en est excellente ; elle est seche, ferme, & nourrissante. La mer en est quelquefois presque couverte. Il saute à dix ou douze piés de haut. On le prend soit à la foüine, soit au trident, soit au harpon, ou à l’hameçon. Cet hameçon est de la grosseur du petit doigt : on l’amorce avec deux plumes de pigeon blanc, enveloppées de petits linges : on attache la ligne à la vergue ; on fait sautiller à une certaine hauteur l’hameçon ainsi armé ; la bonite le prend pour un petit poisson volant, se jette dessus, & se trouve accrochée à l’hameçon. Voyez l’histoire des Antil. du P. du Tertre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bonite »

Bas-lat. boniton.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Francisation de l’espagnol bonito (« joli »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bonite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bonite bɔnit

Évolution historique de l’usage du mot « bonite »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bonite »

  • - 1 filet de bonite (ou de thon) Grazia.fr, Recette : tataki de bonite sauce ponzu - Grazia
  • Elle fait partie de ces poissons oubliés, qui reviennent frétiller sur les meilleures tables bistronomiques. Poisson pélagique, qui nage dans le bleu et circule en bancs, au large, dans les couches d'eau supérieures, la bonite appartient à la famille des scombridés, comme les thons, maquereaux ou thazards. Espèce non menacée (pour l'heure), notamment parce qu'elle se reproduit plus rapidement que ses grands cousins thonidés, la bonite dépasse rarement les 5 kilos pour 50 à 80 centimètres de long. Sous son nom usuel, dérivé du latin bonus (bon), se cache en réalité diverses espèces : dans le Pacifique, Sarda australis, Sarda chiliensis et bonite à ventre rayé abondent selon les régions, tandis qu'en Méditerranée, ce sont le bonitou et la pélamide, ou bonite à dos rayé, qui peuplent les flots. Pour les marins marseillais, la différence est majeure : "Le bonitou, c'est pas terrible. Nous les pêcheurs, on ne le mange pas, confie Christian Guarino, qui pêche la bonite depuis plus de trente ans, au vallon des Auffes, à Marseille. Ce poisson-là est surtout bon à faire des pâtés." En revanche, le pêcheur raffole de pélamide, ou "palamide", comme on dit chez lui. "C'est un poisson moins sanguinolent, la chair est rose clair, moelleuse et ferme à la fois, il survit plus longtemps dans les filets, donc on peut le remonter vivant et le saigner. Son goût est incomparable", affirme celui qui vend ses prises sur le Vieux-Port et fournit des grands chefs comme Gérald Passédat (Le Petit Nice). Le chef étoilé comme son pêcheur la préfèrent crue, tant sa texture est fine, fondante, soyeuse. L'un la prépare avec des zestes de bergamote et des légumes en julienne, l'autre avec un trait de jus de citron, un peu d'échalote ou un fruit exotique. La pélamide a besoin de peu. Christian Qui, chef poète du restaurant Sushiqui, rêve d'associations nouvelles qui exaltent encore sa délicatesse. "Le mariage de la pélamide et de la burrata m'est venu comme une évidence : c'est un jeu de contrastes et de couleurs, le fondant et le crémeux, l'iodé et le lacté qui se répondent..." Le Monde.fr, Du beau, du bon, de la BONITE
  • Le nom bonite regroupe plusieurs espèces de poissons de la famille des thons et des maquereaux et appartenant à la famille des scombridés. On appelle ainsi la bonite d'Australie (Sarda australis), la bonite du Pacifique oriental (Sarda chiliensis) ou la bonite à dos rayé, ou pélamide (Sarda sarda), pêchée en Atlantique et en Méditerranée. Mais on désigne le plus fréquemment par ce nom la bonite à tête rayée, aussi appelée bonite sarde à ventre rayé ou thon listao (Katsuwonus pelamis). Futura, Définition | Bonite - Thon listao | Futura Planète
  • « La bonite fait la guerre aux poiffons volans ». Traduisez : « la bonite fait la guerre aux poissons volants ». Cette unique phrase qui qualifie ce membre de la famille des Scombridés est extraite du très sérieux Dictionnaire de l’Académie françoise (devenue française au fil des décennies) en date de 1778. , L'histoire de la bonite bretonne, un petit thonidé - Voile & Moteur
  • Chaque samedi soir, Pierre Herbulot nous emmène dans l'ombre des grands chefs. Aujourd'hui Christopher Coutanceau réalise un carpaccio de bonite fumée au concombre, à l'avocat et au wasabi, dans le restaurant portant son nom, situé à La Rochelle.   Europe 1, Dans l'ombre du chef Christopher Coutanceau

Traductions du mot « bonite »

Langue Traduction
Anglais bonito
Espagnol bonito
Italien palamita
Allemand bonitokonserven
Portugais bonito
Source : Google Translate API

Synonymes de « bonite »

Source : synonymes de bonite sur lebonsynonyme.fr
Partager