La langue française

Blondir

Sommaire

  • Définitions du mot blondir
  • Étymologie de « blondir »
  • Phonétique de « blondir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blondir »
  • Citations contenant le mot « blondir »
  • Traductions du mot « blondir »
  • Synonymes de « blondir »
  • Antonymes de « blondir »

Définitions du mot blondir

Trésor de la Langue Française informatisé

BLONDIR, verbe.

A.− Emploi trans. Rendre blond. Le soleil blondit les cheveux :
1. ... venant sur le trottoir encore mouillé, changé par la lumière en laque d'or, dans l'apothéose d'un carrefour poudroyant d'un brouillard que tanne et blondit le soleil, j'apercevais une pensionnaire... Proust, Le Côté de Guermantes 1,1920, p. 59.
2. Le printemps blondissait le crépuscule et donnait des colorations pathétiques au spectacle dissolvant qui nous entourait. J.-R. Bloch, Destin du Siècle,1931, p. 77.
Se blondir les cheveux à l'eau oxygénée, avec un shampooing colorant, etc.
GASTR. Faire blondir. ,,Se dit de l'opération consistant à faire légèrement rissoler dans du beurre, de l'huile ou dans tout autre corps gras, une substance quelconque. On dit aussi faire blondir un mélange de farine et de beurre, ce qui constitue un roux blond`` (Mont. 1967).
B.− Emploi intrans. Devenir blond, avoir des reflets blonds. Les épis commencent à blondir (Ac.1798-1932) :
3. Bientôt, vers l'est, une longue bande rougeâtre dessina, à l'horizon, des ondulations d'un bleu noir; les flots blondirent, une subite lueur courut sur leurs cimes écumeuses et les changea en crinières d'or. C'était le jour. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 257.
4. Au dehors, les foins blondissaient prêts à mûrir. Fromentin, Dominique,1863, p. 50.
5. Elle voyait le cou de Gaspard, nerveux, rond, et, de brun, blondissant jusqu'à devenir tout blanc près de l'ouverture de la chemise. Pourrat, Gaspard des montagnes,Le Château des sept portes, 1922, p. 217.
Rem. 1. Attesté dans tous les dict. gén. Cependant l'Ac. 1798 notait ,,On ne le dit qu'en termes poétiques`` et Besch. 1845 le mentionnait en outre comme vieilli. 2. La docum. atteste l'emploi de l'adj. verbal en -ant : des blés blondissants (Sainte-Beuve, Vie et pensées de Joseph Delorme, 1829, p. 78). L'Ac. 1932 note l'emploi de l'adj. comme n'étant guère usité qu'en poésie et vieillissant.
Prononc. : [blɔ ̃di:ʀ], (je) blondis [blɔ ̃di].
Étymol. ET HIST. − 1. 1180-1200 « devenir blond » (Athis, Ars. 3312, fo117ddans Gdf.); 1549 blondissant part. prés. adj. « blond » (Du Bellay, L'Olive, 71 dans Hug.); 2. ca 1300 trans. « rendre blond » (Jeh. de Meung, Test., Vat. Chr. 367, p. 14bdans Gdf.); 3. 1960 art culin. (Lar. encyclop.). Dér. de blond*; dés. -ir; le sens 3 en raison de la couleur du corps gras qui rissole; v. blond étymol. B 4.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Verbe

blondir \blɔ̃.diʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Cuisine) Rissoler légèrement pour colorer à peine.
    • Blondir un oignon.
  2. (Cuisine) Ajouter de la farine à un corps gras chaud, jusqu’à coloration dorée et constitution d’un roux blond.

blondir \blɔ̃.diʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir blond.
    • La moisson commence à blondir.
    • Les épis commencent à blondir.

Verbe

blondir

  1. Blondir, faire paraître blond.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLONDIR. v. intr.
Devenir blond. La moisson commence à blondir. Les épis commencent à blondir.

Littré (1872-1877)

BLONDIR (blon-dir) v. n.
  • Devenir blond. Les épis commencent à blondir.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. Doubles est qui son fait ne concorde à son dit, Et qui se met à euvre que sa langue escondit ; Tiex gens semblent la fame qui son noir chief blondit, Qui le noir souz le jaune repont et abscondit, J. de Meung, Test. 754. Tu le pignes et le blondis, Et aplanies et polis, Du Cange, aplanare.

XVIe s. Cest or blondissant, Du Bellay, J. II, 25, verso.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BLONDIR. Ajoutez :
2 V. a. Rendre blond. [La mode] blanchit la peau, noircit les cheveux, à moins qu'elle ne les blondisse ou ne les poudre d'or et d'argent, garrotte les épaules, serre la taille…, Bürger, Salons de 1861 à 1868, t. I, p. 139.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blondir »

 Dérivé de blond avec le suffixe -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Blond ; provenç. blondir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « blondir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blondir blɔ̃dir

Évolution historique de l’usage du mot « blondir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blondir »

  • Le coiffeur Julien Claveau, portant masque et visière, s’activait à blondir sa cliente, qui attendait elle aussi depuis longtemps de pouvoir retrouver son coloriste. Malgré le masque qu’elle portait, on pouvait bien voir ses yeux souriants. Le Quotidien, Adieu, repousses et mèches frivoles! | Actualités | Le Quotidien - Chicoutimi
  • Elle note par contre qu’il faut savoir à quoi s’attendre avec ces trucs maison! Les cheveux blonds vont blondir, les cheveux châtain peuvent devenir blonds foncés, les cheveux roux pourrait virer au blond vénitien, mais si vous avez les cheveux brun foncé ou noir, attendez la réouverture des salons de coiffure!        billie, Voici comment éclaircir ses cheveux à la maison comme Kendall Jenner | billie
  • Avec les jours qui s'étendent et l'envie de se dénuder les épaules, en vient une autre: se blondir le casque, avec l'assurance d'un effet 100% naturel, comme le réclame la tendance en 2017. Alors, pourquoi ne pas opter pour un traitement garanti bio? Dans vos placards comme dans votre frigo, il y a de quoi prodiguer à vos cheveux un joli coup de soleil. , Evitons la décolo! 4 ingrédients pour se blondir les cheveux naturellement - La Libre
  • 4. Faites chauffer l'huile dans une cocotte. Ajoutez-y lardons, oignon et champignons. Laissez-les blondir 5 min, en remuant souvent, puis retirez-les. Femme Actuelle, Comment faire de la purée de tomates maison ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Otez délicatement le pistil des fleurs et posez-les doucement sur la planche de travail de manière à les laisser bien ouvertes. Faites cuire les courgettes trompette coupées en tronçons pendant 15 minutes. Cinq minutes avant la fin de la cuisson ajoutez le vert des blettes coupé en fines lanières. Faites blondir dans une poêle l’oignon détaillé en petits carrés. Dès qu’il rissole, ajoutez le veau haché fin ou le jambon dans la poêle. Rectifiez l’assaisonnement. Mélangez dans un saladier le contenu de la poêle, la blette égouttée, pressée dans la main et hachée au couteau, la courgette écrasée à la fourchette, le fromage râpé et les œufs battus. Farcissez délicatement chaque fleur à l’aide d’une petite cuillère. Refermez-la en rabattant sur la farce les pointes des pétales. Disposez-les tête-bêche dans un plat à gratin et recouvrez-les d’une sauce tomate légère avant de les enfourner 20 minutes à 180°. Nice Premium, Le Comité "cuisine niçoise patrimoine de l'humanité" vous offre la recette du mois - Nice Premium
  • Pendant ce temps, chauffer une poêle avec un filet d'huile. Faire blondir l'oignon ciselé puis le mélanger avec le steak haché. Saler et poivrer. Former 4 palets puis les cuire 3 minutes de chaque côté. Femina, Femina | 7 recettes de burgers qui changent

Traductions du mot « blondir »

Langue Traduction
Anglais lighten
Allemand blondieren
Source : Google Translate API

Synonymes de « blondir »

Source : synonymes de blondir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « blondir »

Partager