La langue française

Blet, blette

Sommaire

  • Définitions du mot blet, blette
  • Étymologie de « blet »
  • Phonétique de « blet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « blet »
  • Citations contenant le mot « blet »
  • Traductions du mot « blet »
  • Synonymes de « blet »
  • Antonymes de « blet »

Définitions du mot blet, blette

Trésor de la Langue Française informatisé

BLET, BLETTE, adj.

[En parlant d'un fruit] Arrivé à une maturité avancée. Poire, nèfle blette. Le vieil esclave lui apporta dans une corbeille verte une douzaine de figues blettes à point (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 215):
1. C'est surtout pour la cueillette du ndoi (...) que les Fang se rendent dans les zones forestières où abonde cet arbre. (...) l'homme s'y rend avec ses femmes, au moment où les fruits blets se détachent de l'arbre et tombent à terre. J. Brunhes, La Géogr. hum.,1942, p. 201.
P. compar. ... il s'était aplati comme une poire blette au beau milieu du porche (L. Cladel, Ompdrailles,1879, p. 100).
Emploi subst., rare. ... je pique et presse des nèfles flasques, fruits d'hiver, fruits de chez nous (...) qui sentent le cellier et le blet (Colette, Claudine en ménage,1902, p. 131).
P. métaph.
a) [En parlant d'une pers.] :
2. Aussitôt introduits, ils [les purotins] expliquaient avec volubilité à la bonne poire, blette de terreur, qu'ils étaient anarchos, mais en théorie seulement... L. Daudet, L'Entre-deux-guerres,1915, p. 12.
3. Les garçons se moquaient de notre couple et prétendaient que cette pianiste mûre, et même blette, avait des vues matrimoniales sur moi. A. Arnoux, Les Crimes innocents,1952, p. 208.
[P. anal. de couleur] Pâle :
4. ... des enfants à visage pointu, front pointu, nez pointu, menton pointu; comme si, à pleine main, on en avait pincé la cire blette. Ah! oui, la cire! Car on ne peut guère nommer chair cette substance décolorée, creuse, où transparaissent quelques veines ténues, bleuâtres. Frapié, La Maternelle,1904, p. 159.
b) [En parlant d'une chose concr. ou abstr.] :
5. Il laissa là ses livres, (...) se disant que, parmi tous ces volumes qu'il venait de ranger, les œuvres de Barbey d'Aurévilly étaient encore les seules dont les idées et le style présentassent ces faisandages, ces taches morbides, ces épidermes talés et ce goût blet, qu'il aimait tant à savourer parmi les écrivains décadents, latins et monastiques, des vieux âges. Huysmans, À rebours,1884, p. 216.
6. Prendre l'habitude de cueillir, aussitôt qu'elle se forme, l'idée; et de ne plus la laisser mûrir trop longtemps sur la branche. Certaines, à ce régime, sont devenues blettes. Quand le cerveau qui les porte est mûr lui-même, tous ses fruits sont bons à cueillir. Gide, Journal,1927, p. 848.
Rem. Ac. 1798 et 1839 ne donnent que la forme féminine.
Prononc. ET ORTH. : [blε], fém. [blεt]. Homon. et homogr. blette (adj. fém. de blet) et blette (nom vulgaire de la bette à carde) cf. Ortho-vert 1966, p. 113. Ac. 1798 et 1835 enregistrent uniquement le fém. blette. Besch. 1845 donne le masc. et le fém. blet, blette (cf. aussi le reste des dict.) mais souligne : ,,Il est plus ordinairement usité au féminin et en parlant des poires.``
Étymol. ET HIST. − Ca 1295 [date du ms. A] blete (fém.) (Moniage, Guillaume, [2erédaction], éd. W. Cloetta, 2197-98); fin xives. blet masc. (fig.) (E. Deschamps, II, 275 dans Gdf. Compl.); rare av. le xvies.; 1611 poire blette (Cotgr.). Blette, fém., réfection d'apr. les adj. en -et, -ette, de l'adj. a.fr. blece, fém. « blette » (Moniage Guillaume, v. 2198, var. du ms. C [2emoitié xiiies.]), lui-même issu du verbe a.fr. blecier (blesser*) pris au sens de « meurtrir (des olives, des pommes pour les faire mûrir) » xies., v. blesser. En a. fr. les adj. fém. précèdent les masc. parce qu'à cette époque les fruits connus étaient presque exclusivement de genre féminin.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 31.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 261. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 53, 298, 368.

Wiktionnaire

Adjectif

blet

  1. Dont la chair s’est ramollie et tachée, sans être encore gâtée, en parlant des fruits.
    • Il semble même , par l'exemple des fruits des diospyros, du sorbier et du néflier, qu'on ne peut manger que blets, que plus l’acerbité a été grande, plus le fruit est susceptible de blessir régulièrement. — (Augustin Pyramus de Candolle, Physiologie végétale ou exposition des forces et des fonctions vitales des végétaux, vol.2, 1832, p.588)
    • On mange à l’état blet les fruits de quelques espèces de […] — (Adrien de Jussieu, dans JAUBERT, Glossaire.)
    • (Figuré) Et dans la nuit qui tombe blette
      Les dix Indiens fument en rond
      — (Jules Supervielle, Gravitations précédé de Débarcadères, page 63, © 1956, Gallimard, 1988)

Nom commun 1

blette \blɛt\ féminin

  1. (Botanique) Nom de différentes plantes potagères cultivées pour leurs larges feuilles.
    1. (Courant) Beta vulgaris ssp. vulgaris, sous-espèce à grandes feuilles de la betterave (Beta vulgaris, Chenopodiaceae) ; carde ; poirée.
    2. (Désuet) Chenopodium capitatum, famille des Chenopodiaceae.
    3. (Désuet) Amaranthus blitum, famille des Amaranthaceae.

Nom commun 2

blette \blɛt\ féminin

  1. (Métallurgie) (Vieilli) Petite lame de fonte, en feuille, ainsi disposée afin qu'on en puisse réaliser plus facilement l'affinage.
    • Dans plusieurs usines de Styrie et de Carinthie, on coule la fonte dans un bassin formé en cul-d’œuf dans le sable, près du haut-fourneau ; puis, après avoir arrosé les laitiers pour les enlever, on refroidit la fonte par une affusion d’eau sur la surface encore liquide, et l’on forme ainsi successivement des plaques minces que l’on enlève au moyen de ringards et de pinces. Ce travail s’effectue avec beaucoup de rapidité ; en dix minutes on peut transformer en plaques 240 à 250 kilos de fonte. Ces plaques qui portent le nom de blettes, pèsent de 10 à 20 kilos chacune, et subissent ensuite l’opération de grillage. — (Walter de Saint-Ange, Métallurgie pratique du fer, Deuxième partie : Fabrication du fer, p. 37, Paris, 1835-1838)

Nom commun 3

blette \blɛt\ féminin

  1. (Botanique) (Var) Nom donné à des rejetons de châtaigniers employés en tonnellerie.
    • Les châtaigniers (forêts des Maures, Var) donnent les marrons de qualité supérieure connus sous le nom de marrons de Luc ; et leurs rejetons, dits blettes, fournissent le bois de tonnellerie le plus généralement employé dans le pays. — (Enquête sur les incendies de forêts, p. 45., cité par Littré)

Nom commun 1

blette \blɛt\ féminin

  1. (Botanique) Nom de différentes plantes potagères cultivées pour leurs larges feuilles.
    1. (Courant) Beta vulgaris ssp. vulgaris, sous-espèce à grandes feuilles de la betterave (Beta vulgaris, Chenopodiaceae) ; carde ; poirée.
    2. (Désuet) Chenopodium capitatum, famille des Chenopodiaceae.
    3. (Désuet) Amaranthus blitum, famille des Amaranthaceae.

Nom commun 2

blette \blɛt\ féminin

  1. (Métallurgie) (Vieilli) Petite lame de fonte, en feuille, ainsi disposée afin qu'on en puisse réaliser plus facilement l'affinage.
    • Dans plusieurs usines de Styrie et de Carinthie, on coule la fonte dans un bassin formé en cul-d’œuf dans le sable, près du haut-fourneau ; puis, après avoir arrosé les laitiers pour les enlever, on refroidit la fonte par une affusion d’eau sur la surface encore liquide, et l’on forme ainsi successivement des plaques minces que l’on enlève au moyen de ringards et de pinces. Ce travail s’effectue avec beaucoup de rapidité ; en dix minutes on peut transformer en plaques 240 à 250 kilos de fonte. Ces plaques qui portent le nom de blettes, pèsent de 10 à 20 kilos chacune, et subissent ensuite l’opération de grillage. — (Walter de Saint-Ange, Métallurgie pratique du fer, Deuxième partie : Fabrication du fer, p. 37, Paris, 1835-1838)

Nom commun 3

blette \blɛt\ féminin

  1. (Botanique) (Var) Nom donné à des rejetons de châtaigniers employés en tonnellerie.
    • Les châtaigniers (forêts des Maures, Var) donnent les marrons de qualité supérieure connus sous le nom de marrons de Luc ; et leurs rejetons, dits blettes, fournissent le bois de tonnellerie le plus généralement employé dans le pays. — (Enquête sur les incendies de forêts, p. 45., cité par Littré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLET, ETTE. adj.
Dont la chair s'est ramollie, sans être encore gâtée, en parlant des fruits. Des poires blettes.

Littré (1872-1877)

BLET (blè, blè-t') adj.
  • Dont la chair, en parlant des fruits, sans s'être gâtée, s'est tout à fait ramollie. Poires blettes. Les nèfles ne sont bonnes que quand elles sont blettes. On mange à l'état blet les fruits de quelques espèces de…, Adrien de Jussieu, dans JAUBERT, Glossaire.

REMARQUE

L'Académie n'indique que le féminin ; mais le masculin est dans l'usage tant de la parole que de l'écriture ; et il n'y a aucune raison d'infliger à la langue une exception qui, au fond, n'existe pas.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BLET. - REM. Ajoutez :

2. À Boulogne-sur-Mer et aux environs, les paysans et les ouvriers disent blet de ce qui offre peu de consistance : des os blets, de vieux ossements ; il ne faudrait guère de peine pour faire de tous ces os un excellent engrais, tant ils sont blets. (Note transmise par M. Vaillant, de Boulogne-sur-Mer.)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blet »

Berry, un fruit blet, et aussi blosse ; bourguig. blô, une poire bliôse ; norm. blèque ; piém. biet. Diez en rapproche l'ancien haut-allemand bleizza, tache bleue par contusion ; d'autres ont cité le bavarois blätellen, commencer à se corrompre, et surtout l'ancien scandinave bleyta, amollir ; suédois, blöt, mou, ramolli ; danois, blöd ; anc. scandinave, blaud. Enfin il y a aussi le celtique : kymri, blydd ; bas-breton, blôd, mou, délicat. Scheler cite l'all. blütt, poire blette. Le nom blèque conduirait à blèche. L'historique manquant, on est sans guide. Diez rapporte blosse à l'all. blotzen, écraser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1295) Adjectif rare avant le seizième siècle ; 1611 poire blette (Cotgr.), réfection d’après les adjectifs en -et, -ette, de l’ancien français blece, féminin blette issu de blecier (« blesser » voir ce mot) pris au sens de « meurtri » (en parlant des olives, des pommes pour les faire mûrir). En ancien français seul le féminin (ou presque) est attesté parce que les fruits connus avaient des noms presque exclusivement de genre féminin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blet blet

Évolution historique de l’usage du mot « blet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blet »

  • Web + tablette + mobile à partir de 1€ L'Obs, Céline Dion, élue la femme la mieux habillée du monde (si, si)
  • [email protected]blet.com +33 6 40 75 64 96 Unidivers, Saint Valentin au château de Blet Blet vendredi 14 février 2020
  • 2. Coupez en petits dés les côtés de la blette. Les faire cuire 20 min dans l’eau salée, entailler les feuilles et les faire roussir dans une cocotte avec un peu de beurre et l’ail pendant 15 mins Le Tribunal Du Net, Découvrez la délicieuse recette du gratin de blettes !
  • Pour une recette blette tomate savoureuse, réalisez un pesto aux feuilles de blettes. Étalez une couche généreuse sur une pâte brisée maison, ajoutez quelques rondelles de tomates fraîches et des morceaux de tomates séchées, des copeaux de parmesan et enfournez. ConsoGlobe, 20 façons de cuisiner la tomate pour ceux qui n'aiment pas
  • C'est quoi cette drôle de blette ? Bette ou blette ? La cuisson de la blette est un mystère pour vous ? Nous vous donnons quelques conseils pour réussir la cuisson de la blette à coup sûr ! Femme Actuelle, Comment réussir la cuisson des blettes ? : Femme Actuelle Le MAG
  • 1 branche de blette blanche , Volaille du Gâtinais, étuvée de petits légumes, vinaigre de Barolo, sauce Albufera
  • La blette aussi appelée bette, jotte ou poirée dans certaines régions françaises, est une plante potagère cultivée pour ses feuilles. Sur les étales d'avril à octobre, ce légume, simple et rapide à cuisiner, possède un goût proche de celui des épinards. Ses feuilles se prépare d'ailleurs de la même façon. Très consommée au Moyen-âge, cette lointaine cousine de la betterave a vu sa consommation s'effondrer au XXème siècle. Mais elle profite depuis quelques années de notre regain d'intérêt pour les légumes anciens. Femme Actuelle, Comment bien éplucher les blettes ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Et si vous profitiez du confinement pour tester de nouvelles recettes ? En cuisine, c’est un légume souvent mal connu que nous vous proposons : la blette. Grâce aux conseils et trucs du chef Thibaud Vanel, vous allez succomber au charme de la blette à toutes les sauces. France Bleu, La blette s’invite dans votre assiette avec le chef Thibaud Vanel de la Bastide capraise
  • La garniture. Nettoyer puis hacher grossièrement les blettes (feuilles et côtes), et les faire blanchir 5 minutes dans une eau bien salée. On peut aussi les cuire rapidement à la vapeur. Laisser refroidir, puis passer le tout au robot mixeur, pas trop fin, pour qu’il reste encore un peu de matière. Mettre le riz à cuire dans son volume d’eau, et l’arrêter lorsque le riz est al dente. Peler et émincer l’ail et l’oignon, les faire revenir à l’huile d’olive, ajouter les pignons pour qu’ils torréfient légèrement, puis ajouter les blettes mixées. Cette étape n’est pas obligatoire, mais le plat sera plus goûteux ainsi. Le Monde.fr, La tourte aux blettes : la recette de Gilles Pérole
  • Après avoir exercé de nombreux métiers, conducteur agricole, mécanicien, André Blet, 65 ans, a achevé sa carrière professionnelle comme magasinier pour le conseil général. Passionné par son rôle de maire, il veut poursuivre le travail réalisé durant le mandat qui s’achève. Au-delà de l’amélioration des chemins de la Prison ou du village Dublet, la convivialité était au cœur des projets. La commune a acheté 2 terrains pour favoriser la réunion de ses habitants. L’un, près de l’église, est une aire de jeux, l’autre invite au repos ou aux pique-niques face à un étang romantique entouré de hautes frondaisons. , Municipales 2020. À Magny-en-Bessin, le maire, André Blet, candidat à sa succession | La Renaissance le Bessin
  • À Blet, La Ferme bletoise, qui commercialise des produits d’alimentation générale et locale, constate également une stagnation de ses ventes. « Je m’attendais à une augmentation de l’activité avec le confinement, raconte Abedagoe Genèse, gérante du commerce. Des clients viennent me voir en expliquant qu’il n’y a plus de paquets de farine en grandes surfaces. Dans mon commerce, la farine ne se vend pas. C’est très étonnant. »  www.leberry.fr, Avec le confinement, les épiceries en zones rurales sont plébiscitées - Bourges (18000)
  • Et la marmotte avec ses papattes emballe la tablette de chocolat... Liberté d'expression, La France, malade de ne plus rien produire - Liberté d'expression
  • On a une vraie tendresse pour la côte de blette. Mais, on est à tort souvent bêcheur avec cette belle plante aux feuilles d’un vert cru, larges comme un battoir et aux longues tiges charnues (les cardes). La faute peut-être au traitement trop souvent monomaniaque qu’on lui inflige sous la forme d’un gratin nappé de béchamel. Pourtant la blette offre d’infinis horizons de frichti. En soupe, en tarte, mijotée à la provençale avec des tomates, au lard, avec des épices (curry, piment doux, curcuma…), des herbes et des condiments: persil, ail, échalotes etc. Libération.fr, Un clafoutis blette comme tout - Culture / Next
  • La blette un légume économique et plein de ressources France Bleu, La blette, entre betterave et épinard

Traductions du mot « blet »

Langue Traduction
Anglais blet
Espagnol pachucho
Italien blet
Source : Google Translate API

Synonymes de « blet »

Source : synonymes de blet sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « blet »

Partager