La langue française

Bitte

Définitions du mot « bitte »

Trésor de la Langue Française informatisé

BITTE, subst. fém.

Billot de bois ou de fonte, à tête renflée, fixé sur le pont des navires, le plus souvent par paires, autour duquel sont enroulées les amarres de bord :
1. ... l'arbre du gouvernail rompu, les drosses déclouées, les pavois rasés, les bittes emportées, le traversin détruit, la lisse enlevée, l'étambot cassé. C'était toute la dévastation frénétique de la tempête. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 224.
2. Il y a plusieurs avaries. Les bittes ou pièces de bois verticales tenant le beaupré ont été arrachées au ras du pont. On installe au moyen de palans des étais de fortune et le beaupré est amarré aussi solidement que possible. Cendrars, L'Or,1925, p. 63.
En partic. Sur le quai, borne qui sert à amarrer les câbles :
3. J'aperçus la femme... deux agents de police l'accompagnaient... et l'on voyait leurs deux vélos appuyés à la bitte du quai... P. Vialar, La Mort est un commencement,Le Petit jour, 1947, p. 94.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bit]. 2. Homon. : bit et bite. 3. Forme graph. − Gattel 1841 enregistre la vedette au pluriel.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1382-84 mar. (Compte du clos des Galées de Rouen, p. 77 dans IGLF Techn.). Empr. à l'a. nord. biti « poutre transversale dans le toit d'une maison » (De Gorog, p. 8; Vidos Tecn., p. 36; Falk, p. 47), auquel correspondent l'isl. mod. biti, le norv. mod. bite. (De Vries Anord, s.v. biti 2).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 35.
DÉR.
Bitton, subst. masc.Petite bitte qui sur le bateau sert à amarrer les manœuvres. Rien de tout cela ne se dit plus. Aujourd'hui on dit : taquets, alors on disait : bittons (Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 87). [bitɔ ̃]. 1reattest. biton 1564 (Rabelais, Cinquiesme Livre, éd. Marty-Laveaux, chap. 17, p. 67); dér. de bitte, suff. -on1*.
BBG. − Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischem Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 306. − Brüch 1913, p. 10, 39. − De Gorog 1958, p. 64. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 40, 47, 173; t. 2 1972 [1925], p. 295, 306; t. 3, 1972 [1930], p. 106. − Vidos (B.E.). Profilo storico-linguistico dell'influsso del lessico nautico italiano su quelle francese. Arch. rom. 1932, t. 16, p. 259.

Wiktionnaire

Nom commun

bitte \bit\ féminin

  1. (Marine) Pièce verticale, de section ronde ou carrée, que l’on trouve sur le quai d’un port et que l’on utilise pour amarrer les bateaux.
    • Je suis encore restée quelque temps à regarder les ondulations du canal Saint-George, la ligne granitique des quais, la tension des cordages, la rigidité des bittes – un des premiers mots français dont Monsieur Presle m’ait appris le sens à cause de ses origines scandinaves : « biti, poutre transversale de navire ». — (Raymond Queneau, Le Journal intime de Sally Mara, 1950, dans Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard, « L’Imaginaire », 1989, page 17)
    • Assise sur une bitte
      D’amarrage, elle pleure
      Son homme qui la quitte,
      La mer c’est son malheur.
      — (Renaud, « Dès que le vent soufflera », 1983)
    • La bitte d’amarrage est alors enfoncée dans le béton frais de manière à laisser environ 300 mm de tube exposé. — (J. A. Sciortino,Construction et entretien des petits ports de pêche et débarcadères de village, FAO, 1996, p. 72)
  2. (Populaire) Variante orthographique de bite.
    • Évidemment, on pouvait être sûr qu'elle avait vu plus d’une bitte. — (Guillaume Apollinaire, Les Exploits d’un jeune don Juan, 1911, La Bibliothèque électronique du Québec (version PDF), p. 92)

Forme de verbe

bitte \bit\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bitter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bitter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bitter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bitter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe bitter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BITTE (bi-t') s. f.
  • Terme de marine. Assemblage de charpente servant à amarrer les câbles lorsque les ancres sont au fond.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BITTE, s. f. terme de Riviere, piece de bois ronde sur le devant d’un batteau foncet, servant à fermer le batteau.

Bittes grandes & petites, en Marine ; on nomme ainsi une machine composée de deux fortes pieces de bois longues & quarrées nommées piliers, qui sont posées debout sur les varangues, l’une à stribord & l’autre à babord, & d’une autre piece qui les traverse, & que l’on appelle traversin, qui les affermit & les entretient l’une avec l’autre ; & encore de courbes qui les appuient & les fortifient. Voyez Pl. VI. n°. 27. & 29. la figure des bittes, & la disposition des pieces qui les composent. Voyez leur situation Plan. IV. fig. 1. n°. 86. 87. 88. 89. & l’explication qui contient le nombre, l’arrangement & les proportions des pieces dont les bittes sont composées : se trouvant jointes à la figure, il est inutile de les répéter ici ; il suffit d’y renvoyer Pl. VI. n°. 27. 28. & 29.

Bittes se prend aussi quelquefois en particulier pour les piliers. Voyez Piliers de Bittes.

L’usage des bittes est de tenir les cables lorsqu’on mouille les ancres, ou qu’on amarre le vaisseau dans le port.

Il y a de grandes & de petites bittes ; les grandes sont à l’arriere du mât de misene, & ne s’élevent que jusqu’entre deux ponts, où elles servent à amarrer le cable. Voyez Pl. IV. fig. 1. n°. 86.

Les petites bittes, qui sont les unes vers le mât de misene, & les autres vers le grand mât, s’élevent jusque sur le dernier pont, & elles y servent à amarrer les écoutes des deux huniers. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bitte »

(1382) De l’ancien scandinave biti (« poutre transversale sur un navire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. bitta ; espagn. bita ; bas-latin, bitus (lignum quo vincti flagellantur, dans les Gloses d'Erfurth, 279) ; du germanique : angl. bitts ; holl. beeting ; danois, bidding ; de l'ancien scandinav biti, poutre ; suisse, bissen.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bitte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bitte bit

Évolution historique de l’usage du mot « bitte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bitte »

  • "Ach, Ich hätte gern einen Kaffee trinken, Herr Von Gommier, aber ohne Schokolade und ohne Sahne bitte schön !" Autoactu.com, Bitte einen Kaffee ! (mit Schokolade und Sahne) | autoactu.com
  • A Nantes, le 8 mai 2018, des jeunes en voitures se sont arrêtés pour aider une voiture en panne au bord de la route. Ces derniers leur font comprendre, avec un peu d’agressivité, qu'ils n'avaient pas besoin d'aide. Les jeunes décident alors de partir mais quelque chose les bloque. Ils font savoir à leurs interlocuteurs qu'une petite bitte les empêche de repartir. Pris pour une insulte, la bagarre éclate. Suite au procès qui vient de se tenir, un des agresseurs a écopé de six mois ferme et l'autre de six mois avec sursis... Ce dimanche 14 avril 2019, Florian Litzler dans sa chronique "Les insolites du web", revient sur une bagarre entre jeune causé par le mot "bitte". Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 14/04/2019 présentée par Christophe Moulin sur LCI. LCI, Nantes : des jeunes se font tabasser pour une histoire de... bitte | LCI
  • Un des jeunes sort expliquer aux personnes de la Golf qu’ils n’arrivent pas à repartir à cause de la « petite bitte ». C’est là que le quiproquo sur fond d’alcool commence. Les deux passagers de la Golf, qui pensent avoir été traités de « petite bite », tabassent les trois jeunes de la C2 jusqu’à l’arrivée de la police. Une violence telle que les trois victimes se sont vues notifier de quinze à 45 jours d’interruption totale de travail, selon Ouest-France. , Nantes: Un malentendu sur une histoire de «petite bitte» finit en bagarre générale
  • Une bonne plume, des couilles et une bitte! Tels sont entre autres (j’ai quelque peu raccourci la définition) les attributs du bon écrivain dans l’évangile selon Amélie. Entre cette définition et celle de la Faculté, choisissez, les «Blogres» et les autres! Reste à savoir si notre auteure belge s’inclue dans cette définition. Moi, je lui conteste au moins un point: Victor Hugo avait des couilles! Quand il était jeune, du moins; plus vieux, il en faisait un autre usage. Mais il n’y avait personne, en ces temps-là, pour le dénoncer à la justice… , Une bonne plume, des couilles et une bitte - Blogres, le blog d'écrivains

Traductions du mot « bitte »

Langue Traduction
Anglais dick
Espagnol polla
Italien cazzo
Allemand schwanz
Portugais pila
Source : Google Translate API

Synonymes de « bitte »

Source : synonymes de bitte sur lebonsynonyme.fr

Bitte

Retour au sommaire ➦

Partager