La langue française

Birbe

Sommaire

  • Définitions du mot birbe
  • Étymologie de « birbe »
  • Phonétique de « birbe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « birbe »
  • Citations contenant le mot « birbe »
  • Traductions du mot « birbe »
  • Synonymes de « birbe »

Définitions du mot birbe

Trésor de la Langue Française informatisé

BIRBE1, BIRBAILLON, BIRBON, subst. masc.

A.− Pop., péj. Vieillard. Un vieux birbe; un vieux birbaillon :
1. « Les dames des tables d'hôte ont adopté trois mots pour peindre la vieillesse : à 55 ans, c'est un birbon; [plus tard un birbe, une birbette]... » L. Larchey, Les Excentricités de la lang. fr. en 1860,p. 32.
P. métaph. Tenant d'idées vieillottes, sans envergure :
2. Il [Claude] ne peut contenir un sentiment de colère et d'indignation en songeant « au mal que tous les hideux birbes du dix-neuvième siècle ont fait à des quantités d'innocents... » Massis, Jugements,1924, p. 271.
Birbe-daron. ,,Grand-père`` (A. Bruant, Dict. fr.-arg., 1901, p. 246). Birbe-dabuche. ,,Grand-mère`` (A. Bruant, Dict. fr.-arg., 1901, p. 246).
Rem. On rencontre dans la docum. a) Le subst. fém. birbasse. Vieille femme. [Le don Juan] la regardait... avec des regards... qu'on n'aurait pas dits d'un jeune homme à une birbasse, mais bien d'un ancien très allumé devant une petite (J. Richepin, L'Aimé, 1893, p. 234). b) Le néol. birbification, subst. fém. Vieillesse. Je te l'avoue tout net, Justin, j'espère bien mourir avant de parvenir à cet âge dangereux. Je l'ai dit un jour à Schleiter, qui n'est pourtant pas de beaucoup notre aîné, mais qui a des vues sur la birbification (G. Duhamel, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, 1937, p. 208).
B.− Arg. ,,Client passager d'une femme galante`` (V. Meunier, Les Baisers tristes dans Macr. 1883).
PRONONC. ET ORTH. : [biʀb]. Lar 19e(cf. aussi Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e) signale qu'il s'agit d'une corruption de barbon, Guérin 1892 de birbon. Guérin consacre une vedette à la forme birbon : ,,augmentatif de birbe``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1836 (F. Vidocq, Les Voleurs, p. 25 : Birbe. Vieillard); 1860 birbon, supra ex. 1; av. 1894 birbaillon (Chabrier, Lettre à Vincent d'Indy dans Desaymard, Chabrier d'apr. ses lettres, p. 303). Empr. à l'ital birba « coquin, vaurien » xviies. (F. F. Frugoni XXIV-977 dans Batt. t. 2) attesté dès le xves. au sens de « malice, fraude » (Pulci dans DEI), lui-même d'apr. Devoto, empr. avec ext. de sens au m. fr. bribe « morceau de pain ou aliment qu'on donne à un mendiant », début xvies. (Les Souhaits du monde dans Anc. poésies fr., Paris, éd. Montaiglon, 1855, p. 310), v. bribe. Le passage du sens de « mendiant » à celui de « vieillard » s'expliquerait par le fait que les mendiants étaient des mauvais garçons « éloignés du travail » par l'âge (cf. Esn. 1966). Birbon, birbaillon, dér. de birbe*, le 1erprob. d'apr. barbon*, le second par suff. -aillon / -aille* et -on*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 12.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 269. − Rat (M.). Barbon, birbe, grison. Vie Lang. 1968, pp. 754-756. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 143, 293. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 340, 366, 436; Ibid. t. 3 1972 [1925], p. 57, p. 105.

BIRBE2, subst. masc.

Loc. arg. [Condamné] à birbe. [Condamné] à vie. Être content d'aller au pré (aux galères) à birbe ([L.-F. L'Héritier], Suppl. aux Mémoires de Vidocq, t. 2, 1830, p. 103).
PRONONC. : [biʀb].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1830 arg. gerbé à birbe « condamné aux travaux forcés à perpétuité » ([L.-F. Lhéritier], Suppl. aux Mém. de Vidocq, t. 1, p. 295). Calque de l'arg. gerbé à vioque par confusion de l'arg. vioque, vioc « vieux » 1815 (Chanson du malfaiteur Winter d'apr. Esn. 1966) et vioque « vie » 1821 chez Ansiaume, forçat à Brest (ibid.) (v. vieux et vie, les finales étant prob. d'orig. prov.).

Wiktionnaire

Nom commun

birbe \biʁb\ masculin

  1. (Péjoratif) Homme d’âge plus que mûr.
    • Comme il avait suffisamment payé à boire aux jeunes gens, on ne lui avait point fait le charivari ainsi qu’il est coutume de faire aux vieux birbes qui prennent des femmes de beaucoup moins âgées qu’eux. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Nos jeunes femmes n’ont pas le goût de se faire féconder par les vieux birbes qu’elles ne peuvent épouser que quand ils sont déjà perclus de douleurs et de rhumatismes souvent blennorragiques. — (Georges Anquetil & Jane de Magny, L’Amant légitime ou la bourgeoise libertine, 1923)
    • II se peut, pour tout salaire de ma périlleuse gymnastique, que je lorgne seulement quelques couples de vieux birbes jouant au bésigue. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Spectres-Bourreaux, 1932)
    • Il s’empresse d’indiquer le bon chemin aux provinciaux, il donne du feu aux plus hideux des bourgeois, il indique l’heure aux plus pressés des passants, il répond avec politesse aux prostituées, il suit les enterrements, il caresse la barbe des birbes. — (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944, Édition Folio, 2003, pp. 146-147)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « birbe »

(1836) De l’occitan birbo, « canaille », lui-même de l’italien birba, « vaurien, coquin ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « birbe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
birbe birb

Évolution historique de l’usage du mot « birbe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « birbe »

  • «Baderne», «barbon», «birbe», «coquard», «débris», «fossile», «pépé», «ruine», «vieillerie», «vieux machin», «vieux truc», «vioque»... ce sont les synonymes que propose le DES, dictionnaire des synonymes en ligne de l’Université de Caen, pour «vieillard». Slate.fr, Les synonymes sont injustes | Slate.fr
  • Cet obscur terme de vieil anglais, qui signifie gâteux ou vieux birbe, remonte au XIVe siècle. On le retrouve plus tard dans les écrits de William Shakespeare puis de J.R.R. Tolkien, l'auteur du Seigneur des anneaux, mais il est depuis tombé dans l'oubli. Les choses pourraient toutefois changer rapidement à voir son brusque retour en grâce sur Twitter. Le Figaro.fr, Kim Jong-Un utilise un terme anglais oublié
  • En 2009, Clint Eastwood exorcisait le fantôme de l’inspecteur Harry dans «Gran Torino». Il y incarne un chnoque, veuf, retraité, fulminant contre le déclin industriel de l’Amérique – profil de l’électeur trumpien. Vétéran de la guerre de Corée, il ne supporte pas les niakoués qui ont emménagé dans la maison d’à côté. Mais lorsque la petite voisine est prise à partie par un gang, le birbe grincheux lui vient en aide en dégainant son Smith & Wesson. Le Temps, Clint Eastwood, la victoire républicaine - Le Temps

Traductions du mot « birbe »

Langue Traduction
Anglais birbe
Espagnol birbe
Italien birbe
Allemand birbe
Chinois 比尔贝
Arabe بيرب
Portugais birbe
Russe birbe
Japonais 出生
Basque birbe
Corse birbe
Source : Google Translate API

Synonymes de « birbe »

Source : synonymes de birbe sur lebonsynonyme.fr
Partager