La langue française

Béant

Sommaire

  • Définitions du mot béant
  • Étymologie de « béant »
  • Phonétique de « béant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « béant »
  • Citations contenant le mot « béant »
  • Traductions du mot « béant »
  • Synonymes de « béant »
  • Antonymes de « béant »

Définitions du mot béant

Trésor de la Langue Française informatisé

BÉANT, ANTE, adj.

A.− [S'applique à un subst. concr.] Largement, profondément ouvert. Les labours béants fumaient (Ramuz, Aimé Pache, peintre vaudois,1911, p. 58):
1. Il était là, dans son fauteuil, devant ses armoires béantes. Il avait envie d'aller jusqu'au coffre, d'en faire jouer la mécanique et de contempler les bijoux, ... G. Duhamel, Chronique des Pasquier,La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 73.
P. métaph. :
2. Les blessures morales ont cela de particulier qu'elles se cachent, mais ne se referment pas; toujours douloureuses, toujours prêtes à saigner quand on les touche, elles restent vives et béantes dans le cœur. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 390.
1. En partic.
a) [En parlant d'une ouverture naturelle] Gouffre béant (Ac. 1798-1932) :
3. ... quand je regardais d'en-haut cette fosse béante, je sentais puissamment, comme sur l'eau ou du haut d'une tour, l'attraction de la mort... Michelet, Journal,1839, p. 315.
P. ext. :
4. ... il avait voulu éviter à sa vieille mère les fatigues d'une longue station. Son voisin, le citoyen Brotteaux, l'accompagnait, calme, souriant, son Lucrèce dans la poche béante de sa redingote puce. A. France, Les Dieux ont soif,1912, p. 72.
ANATOMIE :
5. La coupe de la choroïde ne présente au microscope que les ouvertures béantes des petits vaisseaux qui la composent; ... Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 401.
b) [En parlant de la bouche, des yeux d'une pers. sous l'emprise d'une forte émotion : admiration, curiosité, étonnement, surprise, etc.] :
6. Il [le moine] lève les yeux au ciel, les mains jointes, la bouche béante, en extase. Hugo, Torquemada,1882, p. 43.
7. Le type restait assis, l'œil béant, la bouche entrouverte. Il avait l'air doux et souriant. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 101.
2. P. méton., absol. [S'applique à une pers.]
a) [Pour marquer l'avidité] :
8. le chœur. − C'est la loi en effet que les gouttes de sang Aspergeant la terre amorcent encore D'autre sang. Les Erinnyes béantes Par-dessus les premiers cadavres Exigent un second tour de l'abattoir! Claudel, Les Choéphores,trad. d'Eschyle, 1920, p. 926.
b) [Pour marquer la stupeur, la curiosité, l'admiration, etc.] :
9. Il courut arracher son surplis, il retraversa l'église et s'en alla, dans un tel coup de tempête, que les gens du baptême, laissés ainsi en détresse, n'eurent pas le temps d'ajouter une parole, béants, les yeux écarquillés. Zola, La Terre,1887, p. 276.
10. C'est plus qu'un héros, je vous dis! C'est un malin et je reste béant et béat. De voir comme de mieux en mieux il sait profiter de l'occasion, ... Claudel, Poésies diverses,Paul Petit, 1952, p. 856.
Rem. À propos de l'ex. 10, noter le rapprochement − et parfois la confusion − des mots béat et béant.
B.− [S'applique à un subst. abstr.] Béant sur qqc.Ouvert sur, orienté vers quelque chose :
11. Largement béante (...) sur la décision morale et sur la métaphysique de la personne, la caractérologie n'en reste pas moins une science psychologique. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 70.
PRONONC. : [beɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1552-60 « qui présente une large ouverture » (Du Bellay, [Énéide], IV, 43 dans Littré : et si est la caverne Du noir Pluton beante nuict et jour). Part. prés. adjectivé de l'a. fr. baer beer « être ouvert » (bayer*). Béant est attesté au xiiies. (Gdf.) au sens fig. « qui aspire à ». dér. de béer « aspirer, tendre à ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 778. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 553, b) 1 833; xxes. : a) 1 767, b) 791.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 177.

Wiktionnaire

Adjectif

béant masculin

  1. Qui présente une large ouverture.
    • D’autres veulent crier ; et leur voix défaillantes expirent de frayeur sur leurs lèvres béantes. — (Jacques Delille, Énéide, VI.)
    • Et les rapides dards de leur langue brûlante s’agitent en sifflant dans leur gueule béante. — (Jacques Delille, ib. II.)
    • La haute cheminée, béante, illuminée, dévore un chêne entier. — (Victor Hugo, Odes, V, 25.)
    • Des fenêtres, là-haut, s'ouvrent, creuses et noires comme des orbites béantes dans le crâne d'un squelette. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Qui bée, qui regarde avec étonnement.
    • Elles ont à leur suite une troupe béante. — (Mathurin Régnier, Satires, III)
    • Madame Magloire n'eut pas même la force de jeter un cri. Elle tressaillit, et resta béante. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 3 ; 1862)
    • Et les peuples béants ne purent que se taire. — (Victor Hugo, Crép. 5.)

Forme de verbe

béant \be.ɑ̃\

  1. Participe présent du verbe béer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉANT, ANTE. adj.
Qui présente une grande ouverture. Le lion vint à lui la gueule béante. Gouffre béant. Être, demeurer bouche béante, Être ou rester étonné, très attentif, etc. Il resta bouche béante et les yeux fixés sur elle. Nous l'écoutions bouche béante.

Littré (1872-1877)

BÉANT (bè-an, an-t') adj.
  • 1Qui présente une large ouverture. Gouffre béant. D'autres veulent crier ; et leur voix défaillantes Expirent de frayeur sur leurs lèvres béantes, Delille, Énéide, VI. Et les rapides dards de leur langue brûlante S'agitent en sifflant dans leur gueule béante, Delille, ib. II. La haute cheminée, Béante, illuminée, Dévore un chêne entier, Hugo, Odes, V, 25.
  • 2Qui bée, qui regarde avec étonnement. Elles ont à leur suite une troupe béante, Régnier, Sat. III. Et les peuples béants ne purent que se taire, Hugo, Crép. 5.

    Être, demeurer bouche béante, être frappé de stupeur.

HISTORIQUE

XIIe s. J'alasse à dieu graces et merciz rendre, De ce que ainz [vous] soufrites à nul jour Que je fusse baans à vostre amour, Couci, XXIV.

XIIIe s. El [l'avarice] n'aloit pas à ce beant Que de la borse ostat neant, la Rose, 233. S'il est une dame envoisie Qui en un païs soit mananz, Chevaliers i aura beanz, Qui ne feront fors baer, Lai du conseil.

XVIe s. … et si est la caverne Du noir Pluton beante nuict et jour, Du Bellay, J. IV, 43, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « béant »

Ancien participe présent de beer, baer ou bayer (voy. BAYER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ancien participe présent de béer (voir aussi bayer).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « béant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
béant beɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « béant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « béant »

  • Ne jamais trouver toutes les qualités que l’on cherche réunies en un seul membre du sexe opposé ! D’un côté, l’abîme béant du compromis. De l’autre, l’existence survoltée et répréhensible de l’homme infidèle. De Woody Allen / L’Amour coupé en deux
  • Le temps ne referme pas les plaies, elles sont béantes, ouvertes aux yeux même les plus fermés. Ce soir, j'ai déposé des fleurs. De Julien Doré / Publié sur sa page Facebook, 16 novembre 2015
  • Construite en 1973 au-dessus de la route du Fayet, la gare de départ a été démontée. En amont de cet ancien bâtiment, un trou béant a été ménagé dans la pente. , Montagne | Samoëns : un trou béant pour la télécabine de Vercland
  • Le péché est la place béante de Dieu. De Stanislas Fumet / Notre Baudelaire
  • Avoir l’esprit ouvert n’est pas l’avoir béant à toutes les sottises. De Jean Rostand / Inquiétudes d’un biologiste
  • Lire, c'est regarder la mort sans la voir, sans y croire, les yeux béants, les yeux béats. De Camille Laurens / L'avenir
  • Une personne, c’est une masse de chair et de cervelle qui constitue une porte béante. De Alain Corneau / Studio Magazine - Mars 2003
  • Un trou béant qui perce la route: c’est la mauvaise surprise qu’a eu Saint-Cergue en début de semaine. Lundi matin, la route de Nyon, qui devient la route Blanche pour filer en lacets vers la plaine, s’est affaissée à la hauteur de la boulangerie du village. Un important creux s’est formé, et une partie de la terre qu’il contenait a disparu. , Un trou béant à Saint-Cergue: la route Blanche fermée
  • La crise du coronavirus sera loin d'être indolore pour la sécurité sociale cette année: les dépenses sont en augmentation de plus de cinq milliards d'euros tandis que dans le même temps, les revenus sont en recul de cinq milliards d'euros. Résultat: un trou béant de 10 milliards d'euros. Une dotation d'équilibre du fédéral doit néanmoins permettre de le combler. Le Soir Plus, Le déficit de la sécurité sociale dérape de plus de 10 milliards d'euros - Le Soir Plus
  • La crise sanitaire creuse un vide béant dans les finances françaises avec pour les gouvernements à venir l’immense difficulté de boucler les budgets sans recourir à des hausses d’impôts massives. Impossible ? La Tribune Republicaine, Billet d’humeur: un shoot d’argent dans les caisses de l’Etat - La Tribune Republicaine
  • Combien de mairies le Rassemblement national parviendra-t-il à gagner lors de ces municipales? Bien que le nombre de communes tombées dans l’escarcelle du parti frontiste progresse, le fossé entre les résultats de Marine Le Pen aux élections nationales et ceux de son parti aux municipales est jusqu’à présent béant. Analyse. , Municipales: le RN parviendra-t-il à conjurer le mauvais sort? - Sputnik France
  • Mais c'est la foudre qui a frappé une maison d'habitation, dans le village d'Asté. Cet impact a occasionné d'importants dégâts sur l'édifice malgré l'intervention des pompiers qui ont maîtrisé l'incendie qui couvait sous la toiture, au niveau de l'isolaation. La foudre a laissé un trou béant dans le mur de la maison. Le compteur, qui se trouvait 150 mètres plus loin, a explosé. Les habitants de cette maison ont dû être relogés.  ladepeche.fr, Hautes-Pyrénées : la foudre s'abat sur une maison à Asté - ladepeche.fr
  • Selon des voisins, l’homme est sorti de sa maison avec Sully et s’est acharné subitement sur lui. Il a sorti un tournevis et l’a planté sur le flanc gauche de l’animal qui s’est effondré. Il a ensuite porté un autre coup de tournevis, cette fois dans le dos du malinois. L’animal gisait dans son sang la gueule ouverte. "Le chien avait un trou béant au flanc" a décrit une association de défense des animaux qui s’est rendue sur place. "C’est un acte de cruauté infinie et gratuite" a commenté une source proche de l’enquête. SudOuest.fr, Un homme tue son chien de 6 mois en pleine rue à coups de tournevis
  • Six mois après le passage du tunnelier Allison dans l’immense puits creusé face à l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, c’est au tour du tunnelier Amandine de faire sa traversée. Ce trou béant (63 m de diamètre et 55 m de profondeur), achevé dès la mi-2018 doit accueillir à l’horizon 2024 une gare d’interconnexion entre la ligne 14 prolongée et la ligne 15 sud. 94 Citoyens, Parti d'Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l'Institut Gustave Roussy | 94 Citoyens

Traductions du mot « béant »

Langue Traduction
Anglais yawning
Espagnol enorme
Italien spalancato
Allemand klaffende
Portugais escancarado
Source : Google Translate API

Synonymes de « béant »

Source : synonymes de béant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « béant »

Partager