La langue française

Baudroie

Sommaire

  • Définitions du mot baudroie
  • Étymologie de « baudroie »
  • Phonétique de « baudroie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « baudroie »
  • Citations contenant le mot « baudroie »
  • Traductions du mot « baudroie »
  • Synonymes de « baudroie »

Définitions du mot « baudroie »

Trésor de la Langue Française informatisé

BAUDROIE, subst. fém.

ICHTYOL. Poisson de la famille des lophiidés, vivant dans l'océan Atlantique et la Méditerranée, appelé aussi diable ou crapeau de mer à cause de sa voracité, remarquable par la grosseur de sa tête et de sa gueule et par ses nageoires pectorales portées sur des moignons. La baudroie erre et semble un monstre chimérique (Hugo, Dieu,1885, p. 188).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
Prononc. : [bodʀwa]. Warn. 1968 admet également [bodrwɑ]. Land. 1834 transcrit encore la finale comme ê. Étymol. et Hist. xvies. baudroy (Du Pinet, 9, 24 dans Quem.); forme baudroye encore dans Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 5, p. 457 : dans quelques cartilagineux, comme la baudroye, il y a toujours trois osselets; 1751 baudroie, id. (Encyclop. t. 2 : Baudroie [...] poisson de mer ainsi nommé, parce que sa bouche est si grande qu'on l'a comparée à un baudrier [...] La baudroie est plate et de couleur brune ou enfumée; sa tête est grosse, ronde, applatie, et garnie de plusieurs aiguillons). Empr. au prov. baudroi « id. » attesté sous la forme boudron dès 1452 dans Pansier t. 3, 1927; prov. mod. buldroy (Companyo, Hist. nat. des Pyr. Orient., 1861 dans Roll. Faune, t. 3, p. 155), baoüdroï (Doumet, Catal. des poissons de Cette, 1860, ibid.), baudroilh (R. de La Colombière, Les cris pop. de Marseille, ibid.), baudroi (Mistral t. 1, 1879, s.v. boudroi et Alib. 1965), d'orig. inconnue; un rapprochement avec la racine baldr-, baudr- désignant la « boue » : prov. baudraca « fondrière », baldras, baudras, « bourbier », balbros, baudros, « boueux », baldrier, baudrier « bourbier », (ibid., s.v. baldra), [le poisson se tenant dans les fonds vaseux] semble peu probable; FEW t. 15, 1, p. 294a rattache ces mots désignant la boue au germ. *brod « bouillon » (v. brouet). Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Nom commun

baudroie \bo.dʁwa\ féminin

  1. Type de poisson osseux marin, à tête énorme, au corps oblong et presque cylindrique.
    • La baudroie est un grand poisson marin vivant le long des côtes d’Europe et d’Amérique.
    • La vive, la baudroie et le poulpe s’allièrent pour devenir les maîtres de la mer et s’emparer de toutes ses richesses à leur gré, au détriment des autres poissons. — (Joan Amades, ‎Marlène Albert-Llorca, L’origine des bêtes: petite cosmogonie catalane, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BAUDROIE (bô-droi) s. f.
  • Un des noms vulgaires de la lophie pêcheuse, poisson des côtes de France. Nom donné aussi par quelques auteurs au genre lophie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BAUDROIE, rana piscatrix, s. f. (Hist. nat. Zoolog.) poisson de mer ainsi nommé ; parce que sa bouche est si grande qu’on l’a comparée à un baudrier : on lui a donné le nom de rana, parce qu’il ressemble au tétard ; & on a ajoûté celui de piscatrix, parce qu’il est bon pêcheur. La baudroie est plate & de couleur brune ou enfumée ; sa tête est grosse, ronde, applatie & garnie de plusieurs aiguillons ; l’ouverture de la bouche est au-devant de la tête & non pas en dessous ; la mâchoire inférieure & la langue sont plus longues que la mâchoire supérieure, c’est pourquoi la bouche est toûjours ouverte : chaque mâchoire a des dents longues, pointues & recourbées en dedans ; il s’en trouve sur le palais & sur la langue. Les yeux sont placés sur le dessus de la tête, dirigés de côté, & environnés d’aiguillons. Il y a au-devant des yeux deux barbillons, qui sont fort menus à leur naissance & plus gros à leur extrémité ; on prétend que par le moyen de ces barbillons, la baudroie est avertie de l’approche des petits poissons lorsqu’elle est dans le sable ou dans l’eau trouble. Elle a deux nageoires au milieu du corps, une de chaque côté, & une ouverture pour les ouies aussi de chaque côté, recouverte par une peau. La queue est épaisse, charnue, & terminée par une seule nageoire ; il s’en trouve une autre sur le dessus de la queue. Il y a de petits prolongemens charnus, qui pendent des deux côtés de la tête & de la queue, & qui sont placés à quelque distance les uns des autres. Ce poisson fait des œufs ; sa chair est de mauvais goût & de mauvaise odeur. Lorsqu’on a tiré les entrailles par la bouche & qu’on a étendu le corps, on voit le jour au-travers ; & si on met une chandelle au dedans, il paroît fort hideux : c’est pourquoi les Italiens l’ont nommée diavolo di mare. Rondelet. Voyez Poisson. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « baudroie »

Dans un texte cité par Du Cange, au mot baudroy, on trouve : poisson nommé par les Italiens martin-pêcheur, diable de mer, par les Marseillais baudroy, à cause de la grande ouverture de sa bouche, semblable à une bourse dite dans le pays baudrier. Baudroy et par corruption baudroie est donc l'ancien français baudrei ou baudroi, signifiant baudrier (voy. BAUDRIER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) D’origine obscure[1] :
  1. De l’ancien français baudroi (« baudrier ») « parce que sa bouche est si grande qu'on l'a comparée à un baudrier » — (L’Encyclopédie, 1751)
  2. De l’ancien occitan baudroi attesté sous la forme boudron dès 1452, occitan buldroy, baudroilh, boudroi.
Plus avant[1] :
  1. Le poisson se tenant dans les fonds vaseux, du radical *baldra (« boue ») qui donne l’occitan baudraca « fondrière », baudros, « boueux », baldrier, baudrier « bourbier » ;
  2. Du radical *brod (« bouillon ») → voir brouet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « baudroie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baudroie bodrwa

Évolution historique de l’usage du mot « baudroie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baudroie »

  • Certains animaux ont de quoi effrayer. La Lotte par exemple, ou plutôt, la baudroie entière, pour ne pas la confondre avec la lotte de rivière. SudOuest.fr, Bassin d’Arcachon : il pêche une lotte de 9,5 kilos !
  • Pour vous aider à mieux choisir votre poisson, consoGlobe.com passe en revue les grandes espèces. Saisonnalité, état des stocks, apports nutritionnels… Aujourd’hui, zoom sur la baudroie, que l’on appelle aussi parfois lotte sur les étals. ConsoGlobe, Guide des poissons : la baudroie ou queue de lotte
  • Parce qu’en plus des produits qu’on connaît bien, comme les crevettes, le crabe des neiges, le homard, les huîtres et le flétan, les classiques, il y a les buccins, les couteaux de mer, les oursins, la baudroie, le sébaste, la tanche, la mactre de Stimpson, les calmars, le chaboisseau, et ce n’est que le début de la liste… Il y a même du concombre de mer, ce que les Catalans appellent espardenas et mangent dans leurs plus grands restaurants, dont la quasi-totalité part vers la Chine. Et il ne faut pas oublier le thon rouge en saison, pris à la ligne, qu’on sert parfois dans les grandes tables montréalaises, parce que les chefs vont presque les pêcher eux-mêmes personnellement. La Presse, Produits de la mer : où est l’achat local ?
  • Diable, crapaud de mer, les surnoms de la baudroie ne sont pas flatteurs. Ils sont cependant justifiés, car la baudroie est laide à faire peur. Elle possède une énorme tête aplatie qui représente environ la moitié de son poids, des yeux globuleux et une bouche aussi large que son corps, hérissée de dents effilées qui rappellent, en modèle réduit, le protagoniste d'un film culte des années 70 : Les Dents de la mer. Les poissonniers, qui ont le sens du commerce, la vendent donc sans tête, opération qui transforme la vilaine baudroie en une appétissante queue de lotte. Charnue, d'un beau bl... Le Point, Baudroie, la belle et la bête - Le Point
  • Pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles un poisson peut être si coloré dans un environnement aussi sombre, nous nous sommes assis avec Rocha, dans les coulisses du coffre qui abrite les collections de spécimens de la Cal Academy. Dans le livestream ci-dessus, il fait également ressortir ses autres favoris, y compris la baudroie des grands fonds (mon vote pour la créature avec le système de procréation le plus étrange du règne animal) et un massif dent du requin éteint megalodon. De plus, restez à l’écoute sur notre page Facebook pour plus de diffusions en direct avec la Cal Academy (en voici une que nous avons faite avec leur arachnologue) et les maîtres aquariophiles de l’Aquarium de Monterey Bay. JAPANFM, Une plongée profonde avec les poissons les plus étranges de la mer – JAPANFM
  • C'est au large du Portugal, à 800 mètres de profondeur, que des images d'un couple de baudroies ont été filmées. Des images inédites et d'une valeur scientifique certaine. Futura, Un couple de baudroies surpris dans les abysses : une première

Traductions du mot « baudroie »

Langue Traduction
Anglais monkfish
Espagnol rape
Italien rana pescatrice
Allemand seeteufel
Portugais tamboril
Source : Google Translate API

Synonymes de « baudroie »

Source : synonymes de baudroie sur lebonsynonyme.fr
Partager