La langue française

Atour

Sommaire

  • Définitions du mot atour
  • Étymologie de « atour »
  • Phonétique de « atour »
  • Évolution historique de l’usage du mot « atour »
  • Citations contenant le mot « atour »
  • Traductions du mot « atour »
  • Synonymes de « atour »

Définitions du mot atour

Trésor de la Langue Française informatisé

ATOUR, subst. masc.

A.− Au sing., HIST.
1. Toilette de femme noble. Dame (ou demoiselle) d'atour. Dame ou demoiselle qui présidait à la toilette de la reine ou des princesses. Femme (ou fille) d'atour. Femme chargée de l'entretien des robes et parures de la reine ou des princesses :
1. Monsieur passait ses soirées chez Mmede Balbi, dame d'atour de Madame. Mmede Balbi, vive, spirituelle, amie chaude, ennemie décidée, réunissait chez elle tout ce qu'il y avait de plus distingué; c'était un honneur que d'y être admis; on s'y trouvait au centre du goût et du bon ton. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 941.
2. Coiffure en forme de croissant portée par les femmes nobles des xiveet xvesiècles.
Toile d'atour. ,,Voile léger qui pendait de ces coiffures`` (Leloir 1961); p. ext. tissu utilisé pour ces voiles :
2. ... « Ces beaux mignons », dit l'auteur de l'Isle des hermaphrodites, « portoient les cheveux longuets, frisés et refrisés, remontans par-dessus leurs petits bonnets de velours, comme font les femmes, et leurs fraises de chemises de toile d'atour empesées et longues de demi-pied, de façon que voir leurs têtes dessus leurs fraises, il sembloit que ce fust le chef de saint Jean en un plat. » Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 102.
B.− (Le plus souvent) au plur., et parfois iron. Tout ce qui entre dans la parure des femmes; en partic. parure riche et/ou surannée. Beaux, grands, riches atours :
3. ... il la menait, les jours de fête, au chef-lieu du département, et, affublée de tous ses atours, la petite femme dansait là de tout son cœur avec la garnison, dans les salons de la préfecture. Musset, La Confession d'un enfant du siècle,1836, p. 245.
4. Ce voile de dentelle appartient-il bien légitimement à cette malheureuse enfant? N'a-t-elle pas honte de ces satins brochés, de ces velours à gros plis, de ces peluches et de ces hermines? Tout cela est d'un goût suranné qui accuse des fantaisies au-dessus de son âge. Ainsi parlaient les mères, en admirant toutefois un choix constant d'atours et d'ornements d'un autre siècle qui leur rappelaient de beaux souvenirs. Nerval, Les Filles du feu,Dédicace à Alexandre Dumas, 1854, p. 498.
5. Une nombreuse bourgeoisie émergea à la lumière dans tous ses atours. Les dames avaient de grandes bottines jaunes, des robes de soie claire, des chapeaux à fleurs; les messieurs avaient des bottines jaunes ou des souliers blancs, des chapeaux de paille et des gilets blancs. Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 22.
Au sing. :
6. Plus haut s'ouvraient leurs corolles çà et là avec une grâce insouciante, retenant si négligemment, comme un dernier et vaporeux atour, le bouquet d'étamines, fines comme des fils de la Vierge, qui les embrumait tout entières, qu'en suivant, qu'en essayant de mimer au fond de moi le geste de leur efflorescence, je l'imaginais comme si ç'avait été le mouvement de tête étourdi et rapide, au regard coquet, aux pupilles diminuées, d'une blanche jeune fille, distraite et vive. Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 112.
P. métaph. ou au fig. [Appliqué à une chose concr. ou abstr.] Parure, ornement :
7. C'est ce qu'exprimait l'un d'eux (Giraudoux, m'assure-t-on) quand il ripostait, non sans humeur, à ce traducteur le priant de lui dire quelle avait été, dans tel passage, sa pensée isolée de ses atours, ceux-ci étant intraduisibles : « Croyez-vous que je le sais? » Ce béotien manifestait en effet une incompréhension totale du genre littéraire dont il se mêlait. Benda, La France byzantine,1945, p. 114.
8. Ils volent haut. Tout s'estompait dans le jeu des ombres crépusculaires. Éparses parmi les champs nus, les maisons au loin, déparées des atours de la frondaison, prenaient l'allure d'austères paysannes attardées à l'ouvrage. G. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 25.
Rem. Ac. 1932, Rob. et Quillet 1965 précisent que le mot ,,ne s'emploie plus aujourd'hui qu'au pluriel``; Dub. enregistre la vedette au plur. atours. Les dict. hist. signalent également qu'on emploie le mot surtout au plur. Guérin 1892 note toutefois qu'on l'emploie ,,quelquefois au sing.`` Littré défend l'emploi au sing. : ,,Aujourd'hui ce mot ne s'emploie guère qu'au pluriel; cependant le singulier reste bon, et les écrivains doivent le défendre.``
PRONONC. : [atu:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1150-60 « vêtement (d'un homme) » (Thomas, Tristan, éd. Wind. fragment Douce, p. 503 : Mult fud Tristan surpris d'amur; Ore s'aturne de povre atur, De povre atur, de vil abit, Que nuls ne que nule quit Ne aparceive que Tristan seit); 1155 (Wace, Brut, éd. Arnold, 10505 ds Keller, p. 62a); 1170-71 « id. (d'une femme) » (Chr. de Troyes, Cligès, éd. W. Foerster, 1348); ca 1280 au plur. riches atours (Adenet Le Roi, Cléomadès, éd. van Hasselt, 17035 ds T.-L.); 1492 damoiselle d'actours « demoiselle chargée de présider à la toilette d'une princesse » (A. N. KK 82 ds Gdf. Compl.); av. 1630 dame d'atour (D'Aubigné, Œuvres, éd. Réaume et Caussade, t. 4, p. 156, d'apr. Glossaire par Legouëz, 1892, p. 104). Déverbal de atourner* étymol. 2.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 124.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Cost. 1899. − Duch. Beauté 1960, p. 90. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 149. − Laborde 1872. − Leloir 1961.

Wiktionnaire

Nom commun

atour \a.tuʁ\ masculin

  1. Sorte de hennin de petite taille porté par les femmes au Moyen Âge.
  2. Parure de femme
    • Cet attirail, qui justifie le mot atours, bientôt inexplicable, était en damas de grand prix ce soir là, car Mme Soudry possédait cent habillements plus riches les uns que les autres. — (Honoré de Balzac, Les Paysans (1823))
  3. (Par extension) (Au pluriel) Tenue d’apparat.
    • Les gens comme les bêtes étaient ornés de leurs plus somptueux atours. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • L'après-midi ces dames et demoiselles parées de leurs plus beaux atours se pavanaient en grappes serrées tout le long de la rue centrale (seule rue large) en jacassant et grignotant des pépons de courges et pastèques grillées et salées. — (Aurore Lebouteux, Regards sur le passé, La Pensée universelle (1973) (p. 19))

Nom commun

atour \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de ator.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATOUR (a-tour) s. m.
  • 1Parure des femmes. L'autre, pour se parer de superbes atours, Des plus adroites mains empruntait le secours, Racine, Esth. I, 1. Si la princesse eût paru dans ses atours…, Hamilton, Gramm. 7. Rosette, sous de frais atours, Courait à pied, leste et riante, Béranger, Rosette. D'où venez-vous, de fleurs la tête couronnée, Avec ce nuptial atour ? Chaulieu, Épithal.
  • 2Dame d'atour, dame dont la charge est de présider à la toilette d'une princesse. Il veut faire Mlle de Grancey dame d'atour de Madame, Sévigné, 163. La reine Anne se tourna du côté de milady Mesham, sa dame d'atour, Voltaire, Louis XIV, 22.

    Fig. La négligence… Pour cette fois fut sa dame d'atour, La Fontaine, Orais.

REMARQUE

Aujourd'hui ce mot ne s'emploie guère qu'au pluriel ; cependant le singulier reste bon, et les écrivains doivent le défendre.

HISTORIQUE

XIIe s. Il pourquiert son atour [il fait ses préparatifs], Que il puist mouvoir [partir] à bref jour, Audefroi le Bastard, Romancero, p. 8. Armes auront trestuit de moult riches ators, Sax. XXVII. E l'um lur mist devant riche aturn de viande, mangerent et beurent, Rois, 368. Laenz ourent li pruveire [les prêtres] lur atur, ib. 250.

XIIIe s. Du grant ator que ele [Vénus] avoit, Bien puet cognoistre qui la voit, Qu'el n'ert pas de religion, la Rose, 3439. Car l'atour oultrageux où elles leur temps usent, Donnent de foloier cause à ceulx qui y musent, J. de Meung, Test. 1235.

XIVe s. Vostre cueuvrechief et vostre chaperon et le surplus de vos atours, Ménagier, I, 1.

XVe s. … Chacun s'atire Le mieulz qu'il pot de vesture, et se mire, Si qu'en l'attour il n'y ait que redire, Christine de Pisan, Dit de Poissy. Aussi Paris fils de pasteur cuidoit estre ; mais son gentil maintien et son poly atour, ses chapelets de fleurs et son arc doré lui donnoient enseignes comme qui il estoit, Bouciq. I, ch. 2. Et, tout à propos, lui fit heurter si rudement à son atour [bonnet], qu'il l'envoya par terre, Louis XI, Nouv. 33. Madame se mit en cotte-simple, et print son atour de nuit, Louis XI, ib. 39.

XVIe s. Il fault juger un homme par luy mesme, non par ses atours, Montaigne, I, 325. Ils alloient à la guerre sans atour imperial, Montaigne, I, 354.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « atour »

De l’ancien français atour dérivé de atourner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Atourner, comme le prouve l'ancien français aturn. ; bourguig. aitor.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « atour »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atour atur

Évolution historique de l’usage du mot « atour »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atour »

  • Créée par Claude Berri en 1987, l’ARP se veut représentative de la diversité du cinéma français et européen et défend l’indépendance de la création cinématographique. Présidée par Claude Lelouch et Pierre Jolivet, elle organise depuis deux ans, la Journée de la création qui met en place des dialogues entre ses membres atour des principaux d’enjeux politiques et artistiques de leur métier. La Croix, Podcasts, le cinéma par ceux qui le font
  • Le dossier peut être téléchargé ici ➱ : https://trophees-gruesatour.fr JDL Groupe.com, Trophées de la Grue à tour : J-5 !

Traductions du mot « atour »

Langue Traduction
Anglais atour
Espagnol un paseo
Italien un giro
Allemand ein rundgang
Chinois 旅行
Arabe جولة
Portugais um tour
Russe тур
Japonais ツアー
Basque atour
Corse atour
Source : Google Translate API

Synonymes de « atour »

Source : synonymes de atour sur lebonsynonyme.fr
Partager