La langue française

Arpent

Définitions du mot « arpent »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARPENT1, subst. masc.

ARPENT. et MÉTROL. Ancienne mesure de surface, divisée en 100 perches ou 30 toises carrées et variant suivant les localités :
1. N'as-tu donc semé que quatre arpents de sainfoin? C'est bien peu. Tu ne marques pas si ces 14 arpents sont des arpents forestiers à 22 pieds la perche ou de nos grands arpents à 25 pieds, cela ferait une différence considérable. Courier, Lettres de France et d'Italie,1820, p. 895.
2. Il y avait encore, sur le plateau, quatre hectares de terres de labour, mais divisés en une dizaine de pièces ayant chacune moins d'un arpent; même une parcelle ne comptait que douze ares... Zola, La Terre,1887, p. 44.
3. En Normandie le mot hectare est tout à fait incompris, hormis des instituteurs primaires : là, comme sans doute dans les autres provinces, le champ du paysan s'évalue en acres, arpents, journaux, perches, toises, verges et vergées. Gourmont, Esthétique de la lang. fr.,1899, p. 53.
4. Autour des moulins, les tâcherons avaient construit leurs petites demeures blanches, et semé de laitues l'arpent clos de perches à houblon... Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 254.
5. Ce minuscule terrain de quelques arpents, mi-potager, mi-parterre, avec ses deux allées en croix, bordées de buis, est clos sur un côté par une simple haie d'épines... Bernanos, Un Crime,1935, p. 732.
SYNT. a) Les plus usités : ,,l'arpent d'ordonnance ou des eaux et forêts, dit arpent royal, arpent légal, composé de 100 perches carrées de 22 pieds de côté et contenant 48,400 pieds carrés`` (Bouillet 1859) ou ,,51,0720 ares`` (Ac. Compl. 1842); ,,l'arpent commun de la France de 42,2208 ares`` (Ibid.); ,,l'arpent de Paris de 34,1887 ares`` (Ibid. et Balzac, Correspondance, 1838, p. 419); ,,arpent de Genève de 51,6610 ares`` (Ac. Compl. 1842); ,,arpent métrique ou hectare`` (Bouillet 1859). b) Un arpent de terre labourable, des arpents de terre ou de forêts, un arpent de vigne, des arpents de prés; posséder deux cents arpents de bois et cent soixante arpents de prairies (Balzac, Le Médecin de campagne, 1833, p. 48); un jardin d'un quart d'arpent.
Spéc., région. (Canada). Mesure de longueur. ,,Au Canada un arpent de longueur vaut 191,828 pieds anglais.`` (Bél.1957).Une longueur de quarante arpents (G. Guévremont, Le Survenant,1945, p. 144) :
6. Il se retourna et jeta un lent regard au bien des Beauchemin. De ses petits yeux bridés à la façon du renard en contemplation devant une proie, il en mesura la richesse : vingt-sept arpents, neuf perches, par deux arpents, sept perches, plus ou moins. G. Guévremont, Le Survenant,1945p. 18.
Rem. On relève également une mesure de surface : ,,Un arpent carré contient 36,802 pieds carrés anglais et correspond à 0,8448 d'acre.`` (Bél. 1957).
P. métaph., rare :
7. Voici un nouveau mystère. Interrogeons-le comme les autres, et s'il se tait comme eux son silence agrandira du moins de quelques arpents nébuleux, mais ensemencés de bonne volonté, le champ de notre ignorance consciente, qui est le plus fertile que notre activité possède. Maeterlinck, La Vie des abeilles,1901, p. 169.
Proverbe. Il a le nez ou le visage d'un arpent. Il a le nez ou le visage très long. (Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1086 (Domesday Book ds Z. rom. Philol., t. 8, p. 324 : Arpenz); ca 1100 (Roland, éd. Bédier, 2231 : Einz qu'om alast un sul arpent de camp). Empr. au lat. arapennis ou arepennis, d'orig. gauloise, mesure agraire, Columelle, 5, 1, 6 ds TLL s.v., 506, 34; forme arpennis, Corp. III, 10275, ibid., 506, 40.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 263. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 732, b) 261; xxes. : a) 424, b) 97.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Baudhuin 1968. − Bouillet 1859. − Canada 1930. − Canadian. 1969. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Le Roux 1752. − Pope 1961 [1952], § 6. − Privat-Foc. 1870. − Rog. 1965, p. 132.

ARPENT2, subst. masc.

MAR. ,,Grande scie dont les charpentiers se servent dans les chantiers de construction : sa monture ne diffère pas de celles généralement en usage.`` (Will. 1831). Synon. arpon.
Rem. Sens mentionné également ds Jal 1848.
PRONONC. : [aʀpɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1792 mar. technol. (Romme, Dict. de la Mar. fr. ds Jal2: Arpent, large et longue scie, montée comme les scies ordinaires et dont on fait beaucoup d'usage dans les chantiers des ports). Var., par attraction paronymique pour arpon « id. », lui-même var. de harpon « scie de menuisier munie d'une poignée à chaque bout et servant à refendre », de même orig. que harpon* « croc » d'apr. FEW t. 4, s.v. harpe.
BBG. − Jal 1848. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun 1

arpent \aʁ.pɑ̃\ masculin

  1. (Métrologie) (Agriculture) (Désuet) Unité de mesure de longueur (symbole arp) valant 180 pieds ou 10 perches.
  2. (Métrologie) (Désuet) Unité de mesure de la surface d’une terre qui valait un arpent carré, soit cent perches carrées, c'est à dire 0,51 hectare.
    • Quatre femmes peuvent semer un arpent ou un demi-hectare chaque jour. — (Jean-Antoine Chaptal, Mémoire sur le sucre de betterave, tome 1, Mémoires de l’Académie des sciences, 1818, p. 347-388)
    • ARPENT, en allemand et en hollandais morgen, en italien jugero, en espagnol yugada. Mesure agraire ou de superficie. On donne aussi le nom d’arpent à l’acre de Gotha. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
    • Les deux ou trois mille arpents de terre qui forment son exploitation présentent une vaste plaine presque entièrement entourée de bois. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - La Rue de Diane à Fontenay-aux-Roses, 1849)
    • Il y avait en outre, au finage de Launay, au lieu dit Vauvagis, 400 arpents de bois que divers habitants de Barrault, tenaient à bail emphytéotique de la commanderie, moyennant la redevance annuelle d’un bichet de blé, d’un bichet d’avoine, et d’un denier par chaque arpent. — (Eugène Mannier, Ordre de Malte : les commanderies du grand prieuré de France, Auguste Aubry & Dumoulin, Paris, 1872, p. 336)
    • Ils avaient une maison à eux. […] Oh ! une vraie cabane ! […] mais avec un bon demi-arpent de jardin. — (Émile-Ambroise Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, p. 324)
  3. (Québec) Unité de longueur valant 58,47 mètres. Unité de surface équivalant à 3418,89 m² c'est à dire 0,342 hectare.
  4. (Louisiane) Unité de surface équivalant à 3424,77 m² c'est à dire 0,342 hectare.

Nom commun 2

arpent \aʁ.pɑ̃\ masculin

  1. (Arts) (Marine) (Vieilli) (Désuet) Large et longue scie dont on faisait usage sur les chantiers maritimes.

Nom commun

arpent \Prononciation ?\

  1. (Métrologie) Arpent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARPENT. n. m.
Ancienne mesure agraire qui variait de trente à cinquante et un ares. Un arpent de terre labourable. Un arpent de vignes. Un arpent de bois. Un bois de tant d'arpents. Un étang qui contient tant d'arpents.

Littré (1872-1877)

ARPENT (ar-pan) s. m.
  • Ancienne mesure agraire qui contenait cent perches carrées : mais l'arpent variait beaucoup, parce que la perche variait elle-même. Les arpents les plus usités étaient celui de Paris, qui valait environ un tiers d'hectare, et celui des Eaux et Forêts, qui valait un demi-hectare, à très peu près.

HISTORIQUE

XIe s. Ainz qu'on alast un seul arpent de champ, Ch. de Rol. CLXIII.

XIIe s. N'est pas trois arpenz mesurez Alez avant, ce sai de voir, Quant se prent à aparcevoir Mon seingnor Noble et Ysengrin, Ren. 5584. Cadmus… De terre ara plus d'ung arpent, Et sema les denz d'un serpent, Dont chevalier armé saillirent, la Rose, 19937. Engherans de Sainct-Pol ne s'i vout arester, Ainz broche le destrier, si le fait tost aler, En un arpent de terre le fait trois fois torner, Ch. d'Ant. VIII, 369. Si que on voit que uns arpens de vigne n'est prisiés que quarante sous par an, Beaumanoir, XXIII, 8. Et l'autre maniere d'arpent si est li quix contient cent vergues de vingt cinq piés le [la] vergue, et c'est li drois arpens le roi, Beaumanoir, XXV, 10.

XVe s. Le quartier en vault l'arpent [le jeu en vaut la chandelle], Villon, Baillev. et Mallep.

XVIe s. L'arpent romain estoit la terre que deux bœufs accouplez labouroient en un jour ; l'arpent françois est composé de cent perches quarrées, chacune de dix-huict pieds, De Serres, 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARPENT. Ajoutez : - REM. Cette ancienne mesure de superficie valait à Paris 900 toises carrées, ou 34 ares 19 ; on comptait aussi à Paris par arpents de 50 ares, ou grands arpents ; ces grands arpents sont ceux des Eaux et Forêts, qui valent un et demi ceux de Paris.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARPENT, s. m. (Agricult.) c’est une certaine étendue de terre qui contient cent perches quarrées, c’est-à-dire, dix perches de long sur dix perches de large, la perche étant évaluée sur le pié de trois toises ou dix-huit piés. Les métairies, les fermes, les bois, &c. s’estiment ordinairement en arpens. On dit qu’une prairie, qu’un jardin, qu’un champ contient tant d’arpens. En Angleterre, ainsi qu’en Normandie, on compte les terreins par acres. Voyez Acre. (E)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arpent »

(Nom 1) (Date à préciser) Du latin arepennis, du gaulois (cf. vieil irlandais airchenn « bout, extrémité », gallois arbenn « chef ») ; à rapprocher du vieil espagnol arapende et de l’ancien occitan arpen.
(Nom 2) (Date à préciser) Variante de harpon (« scie de menuisier munie d’une poignée à chaque bout et servant à refendre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du français arpent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. aripin, arpen ; anc. espagn. arepende ; bas-lat. arapennis, arepennis, aripennis, arpennis, agripennus, aripendium, arpennum, arpenna, arpentium ; du latin arepennis, aripennis et arapennis. Columelle dit que ce mot est gaulois. Un auteur, dans les Agrimensores, le dit espagnol. Le renseignement de Columelle, qui cite exactement d'autres mots gaulois, mérite confiance. Columelle ajoute que arepennis vient de arare, labourer ; or le radical, qui est dans arare, est celtique aussi : kymri, aru ; bas-breton, arat ; gaélique, ar. Quant à la 2e partie, penn ou pent, elle signifie, dans les langues celtiques, tête, chef, bout.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « arpent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arpent arpɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « arpent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arpent »

  • Il y a une différence entre connaître le chemin, et arpenter le chemin. De Andy Wachowski / Matrix
  • Si vous prenez le mauvais train, il est inutile d’arpenter les couloirs dans la bonne direction. De Dietrich Bonhoeffer
  • J'ai longtemps arpenté les chemins d'Ovalie, le territoire sans frontières des amateurs de rugby. C'est un monde où l'on se rencontre plus qu'on ne se croise. De Daniel Herrero / Dictionnaire amoureux du rugby
  • En point d’orgue la découverte de Vaux-le-Vicomte, Arts et Vie propose de vivre l’expérience mémorable d’un dîner dans les dépendances du château… L’après-midi est consacrée à la visite du château et de ses jardins : les petits appartements au premier étage, cabinet et chambre de Louis XV, chambre de Louis XVI, boiseries du duc de Praslin, les douze pièces d’apparat richement meublées du rez-de-chaussée, salon des Muses, Grand Salon, bibliothèque, chambre du Roi, et les sous-sols, cuisines, salle du personnel, cave à vin… Promenade dans les jardins à la Française à travers le parterre de la Couronne, le parterre de Diane, la majestueuse allée centrale menant au grand arpent d’eau en surplomb des Petites Cascades et du Grand Canal … InfoTravel, ARTS ET VIE S EVADER AUTOUR DE PARIS | InfoTravel.fr
  • Tom Lester, en haut, au milieu, parmi le reste de la distribution de la série « Les arpents Verts » («Green Acres») Radio-Canada.ca, Tom Lester, vedette de la série Les arpents verts , est décédé à 81 ans | Radio-Canada.ca
  • Si vous avez grandi dans les années 80 et 90, c’est presque garantie qu’une version du jeu Trivial Pursuit, ou Quelques arpents de pièges en français, traîne en quelque part dans la maison. Balle Courbe, Pouvez-vous répondre à ces questions de Quelques arpents de pièges sans tricher? - Balle Courbe

Images d'illustration du mot « arpent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arpent »

Langue Traduction
Anglais arpent
Espagnol arpiente
Italien arpent
Allemand arpent
Chinois pent
Arabe اربنت
Portugais arpent
Russe арпан
Japonais アルペント
Basque arpent
Corse arpente
Source : Google Translate API

Synonymes de « arpent »

Source : synonymes de arpent sur lebonsynonyme.fr

Arpent

Retour au sommaire ➦

Partager