La langue française

Arpenteur

Sommaire

  • Définitions du mot arpenteur
  • Étymologie de « arpenteur »
  • Phonétique de « arpenteur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arpenteur »
  • Citations contenant le mot « arpenteur »
  • Traductions du mot « arpenteur »
  • Synonymes de « arpenteur »

Définitions du mot arpenteur

Trésor de la Langue Française informatisé

ARPENTEUR, subst. masc.

ARPENT. Agent dont la tâche est de mesurer et d'arpenter les terres, de faire des relevés de terrain au moyen de certains instruments de mesure et d'optique :
1. ... on fut averti que le roi avait l'idée d'enfermer dans son parc tous les bois de Chevreuse, toutes les terres de la maison, et l'abbaye même. Il vint sur les lieux un arpenteur pour mesurer les terres et en faire un plan qu'on joindrait à la carte du pays, et qui devait être mis sous les yeux du roi. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 124.
2. Et quand ils se furent procuré une chaîne d'arpenteur, un graphomètre, un niveau d'eau et une boussole, d'autres études commencèrent. Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 2, 1880, p. 184.
3. « Vous n'êtes pas un paysan. Vous avez reçu de l'éducation... » Il l'interrompit avec fierté : « j'avais étudié pour être géomètre-arpenteur, madame. » Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Alexandre, 1889, p. 756.
4. L'arpenteur mesure la distance d'un point inaccessible en le visant tour à tour de deux points auxquels il a accès. Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 263.
SYNT. Arpenteur juré (Ac. 1798-1932), manuel de l'arpenteur (Ac. 1835-1932); instit. anc. charge de grand arpenteur (Chabat 1881). Spéc. chaîne d'arpenteur (ou chaîne d'arpentage). ,,Chaîne de un décamètre, formée par une suite de 50 tiges métalliques d'égale longueur, terminées à chaque extrémité par un anneau et réunies deux à deux par des barres métalliques.`` (Quillet 1965).
Rem. Le sens fig. (cf. arpenter2) n'est attesté que ds Besch. 1845 ,,piéton leste et vigoureux``.
PRONONC. : [aʀpɑ ̃tœ:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1310 (?) (Tignonville, Disc. mor. des philos., Ars. 2312, fo113 vods Gdf. Compl. : Le pere de son ayeul fut arpenteur, c'est assavoir mesureur de terres). Dér. de arpenter*; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 58.
BBG. − Archéol. chrét. 1924. − Arts Mét. 1766. − Bach.-Dez. 1882. − Baudr. Chasses 1834. − Blanche 1857. − Canada 1930. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Mét. 1955. − Mont. 1967. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Adjectif

arpenteur \aʁ.pɑ̃.tœʁ\

  1. Qui arpente.
    • Une chenille arpenteuse.

Nom commun

arpenteur \aʁ.pɑ̃.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : arpenteuse)

  1. Celui qui arpente, qui mesure les terres.
    • Des arpenteurs avec de longues chaînes allaient mesurant le terrain ; des arbitres établissaient les premières propriétés. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • Les mesures agraires de Quarré, avant la Révolution (elles persistent aujourd'hui), n'avaient pas de base fixe. Un journal de champ, une « soiture » de pré oscillaient entre vingt-deux et trente-cinq ares de nos mesures métriques. L’arpenteur a besoin de passer par là avant les transactions. — (Abbé Guignot, Essai sur Quarré-les-Tombes ; ses sarcophages mérovingiens et sa station préhistorique, Tours, impr. Bousrez, 1895, page 41)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARPENTEUR. n. m.
Celui qui arpente. Manuel de l'arpenteur. Arpenteur juré.

Littré (1872-1877)

ARPENTEUR (ar-pan-teur) s. m.
  • 1Celui dont la profession est d'arpenter, de mesurer les terres.
  • 2 Terme de zoologie. Nom vulgaire du grand pluvier.

HISTORIQUE

XVIe s. Escheant arpentement public, gens experts sont deputés pour faire l'evaluation des proprietés, qui, accompagnans l'arpenteur, tout d'une main lui monstrent les limites, tenans et aboutissans des fonds, De Serres, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARPENTEUR, s. m. (Géom.) On appelle ainsi celui qui mesure, ou dont l’office est de mesurer les terreins, c’est-à-dire de les évaluer en arpens, ou en toute autre mesure convenue dans le pays où se fait l’arpentage. Voyez Arpentage. Il faut qu’un arpenteur sache bien l’Arithmétique & la Géométrie pratiques : on ne devroit même jamais en recevoir, à moins qu’ils ne fussent instruits de la théorie de leur art. Celui qui ne sait que la pratique est l’esclave de ses regles ; si la mémoire lui manque, ou s’il se présente quelque circonstance imprévûe, son art l’abandonne, ou il s’expose à commettre de très-grandes erreurs : mais quand on est muni d’une bonne théorie, c’est-à-dire quand on est bien rempli des raisons & des principes de son art, on trouve alors des ressources : on voit toûjours clairement si la nouvelle route que l’on va suivre, conduit droit au but, ou jusqu’à quel point elle peut en écarter. (E)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arpenteur »

Dérivé de arpenter avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arpenteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arpenteur arpɑ̃tœr

Évolution historique de l’usage du mot « arpenteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arpenteur »

  • En 2023, chaque arpenteur-géomètre américain sera enfin sur un pied d’égalité. Un type de pied, plus précisément: le «pied international». Ces ingénieurs mesurent depuis longtemps les terrains avec deux versions de l’unité, selon l’état dans lequel ils se trouvent et pour qui ils travaillent. Pour éliminer la confusion qui en résulte, les arpenteurs cesseront bientôt d’utiliser ce qu’on appelle les «États-Unis». pied d’arpentage »et utiliser uniquement la version internationale. Breakingnews.fr, Désaccord multi-états sur la longueur du pied à la fin
  • PORTRAIT - Ce grand arpenteur des milieux internationaux de l’art a repris l’entreprise Le Minor, marque bretonne emblématique. En marge de la crise du coronavirus, il s’est lancé dans la fabrication de masques. Le Figaro.fr, Thierry Morel, un Londonien en pays bigouden
  •  Le champ d’expertise de l’arpenteur-géomètre est effectivement très vaste. En aménagement du territoire, ce spécialiste de la mesure peut assister les MRC dans leur besoin de cartographie et d’analyse des données géospatiales. Les connaissances de l’arpenteur-géomètre lui permettent également de fixer la limite entre deux propriétés voisines de façon permanente à l’aide du bornage, ou de simplement donner son opinion sur les limites du terrain en utilisant le piquetage. Il peut aussi réaliser les certificats d’espaces locatifs, afin d’obtenir des superficies justes pour des espaces à louer dans les immeubles. C’est également à l’arpenteur-géomètre que revient la tâche de «cadastrer le terrain», c’est-à-dire de représenter une propriété sur un plan et de l’identifier par un numéro de lot distinct. Ce professionnel est également en mesure d’implanter une nouvelle propriété en la localisant sur le terrain et il peut aussi effectuer des descriptions techniques pour décrire les limites d’une parcelle de terrain devant faire l’objet de droits particuliers.  Le Journal de Québec, Métier de l’immobilier: arpenteur-géomètre, avoir le compas dans l’œil | JDQ
  • La Municipalité a procédé à la création d’un poste de technicien-arpenteur pour le service des infrastructures et des immobilisations, puis procédé à l’embauche de Francis Gallant-Scott. Journal Le Guide de Cowansville, Cowansville: des travaux de réaménagement de 198 000 $ au rez-de-chaussée de l'hôtel de ville - Journal Le Guide de Cowansville
  • Les textes rassemblés ici par son amie et éditrice Sophie Bancquart ont été écrits au fil de la plume, au fil de sa pensée, de ses souvenirs et de ses rêveries, entre 2001 et jusqu’à sa mort, il y a tout juste un an. Gardant l’élan de la première inspiration, ils n’en sont que plus limpides, et c’est un plaisir d’entendre intacte la voix du philosophe. Elle dit tout ce que sa philosophie doit au fleuve, aux siens, à la langue de Gascogne, à son accent, aux salopettes de travail et au cambouis sur les mains, à l’agriculture et à la terre, à la mer et à la passion pour la musique aussi. À partir d’un paysage, de haies, chemins, fossés, il repense la géométrie, l’espace, la connaissance. Voir par le détail, par l’expérience, à taille d’homme, et comprendre par le haut, le global, le concept : entre la chaîne de l’arpenteur et la photo satellite, Garonne et l’univers, Michel Serres a voulu tout embrasser. On retrouve dans beaucoup de ces textes les allers-retours permanents chez lui entre le très loin, le mythique, l’abstrait, l’universel, et puis le très proche, le présent, le concret, le singulier. , Adichats ! (Adieu !)  (pour pour tout le monde) • Le Pommier • Notre sélection, Michel Serres, Hommage, Fraternité • Philosophie magazine

Traductions du mot « arpenteur »

Langue Traduction
Anglais surveyor
Espagnol topógrafo
Italien perito
Allemand landvermesser
Chinois 验船师
Arabe مساح
Portugais agrimensor
Russe геодезист
Japonais 測量士
Basque surveyor
Corse surveggiatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « arpenteur »

Source : synonymes de arpenteur sur lebonsynonyme.fr
Partager