La langue française

Armateur

Définitions du mot « armateur »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMATEUR, subst. masc.

A.− MAR. Celui qui, propriétaire ou non, arme, c'est-à-dire équipe ou fait équiper un ou plusieurs navires soit pour le transport des marchandises ou des passagers soit pour la pêche maritime. ,,Est considéré comme armateur, pour l'application de la présente loi, tout particulier, toute société, tout service public pour le compte desquels un navire est armé.`` (Loi du 13 déc. 1926, Code du travail mar., art. 2) :
1. 59. S'il naît un enfant pendant un voyage en mer, l'acte de naissance sera dressé dans les vingt-quatre heures (...). Cet acte sera rédigé, savoir, sur les bâtimens de l'État, par l'officier d'administration de la marine; et sur les bâtimens appartenant à un armateur ou négociant, par le capitaine, maître ou patron du navire. Code civil,1804, p. 13.
2. « Mais les armateurs de l'Henrietta... reprit Phileas Fogg. − Les armateurs, c'est moi, répondit le capitaine. Le navire m'appartient. − Je vous l'affrète. − Non. − Je vous l'achète. − Non. » Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 191.
3. À Paimpol, il y a une grosse femme appelée Madame Tressoleur; dans une des rues qui mènent au port, elle tient un cabaret fameux parmi les Islandais, où des capitaines et des armateurs viennent enrôler des matelots, faire leur choix parmi les plus forts, en buvant avec eux. Loti, Pêcheur d'Islande,1886, p. 213.
SYNT. Ancien, vieil, grand, riche armateur; famille, fils d'-; voyager pour un -; propriétaire-armateur, armateur-titulaire, armateur-gérant, armateur-affréteur, armateur pétrolier, armateur au commerce, − à la pêche; chantier d'-; groupe, fédération, syndicat d'armateurs.
B.− MAR. ANC. Capitaine qui commandait un navire officiellement armé pour la course en temps de guerre. Synon. corsaire :
4. Armateurs épiant leurs vaisseaux avec des lorgnettes, préparant leurs corsaires (douze canons de bois, quatre de fer), et organisant bourgeoisement l'héroïsme et la mort. Michelet, Journal,1831, p. 87.
Rem. Attesté ds Ac. 1798 et 1835, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892, Quillet 1965.
PRONONC. : [aʀmatœ:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1584 (cité par Pardessus éd. de Collection de lois maritimes, antérieures au XVIIIesiècle, Paris, 1831, IV, 317 ds Fr. mod., t. 25, p. 305 : Lesdicts bourgeois victuailleurs et armateurs de navires). Empr. au lat. armator, attesté par Priscien, Gramm., III, 463, 11 ds TLL s.v.; cependant non attesté au sens mar. en lat. médiéval.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 185.
BBG. − Archéol. chrét. 1924. − Bach.-Dez. 1882. − Banque 1963. − Barr. 1967. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Cap. 1936. − Comm. t. 1 1837. − George 1970. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Kemna 1901, pp. 62-63. − Kuhn 1931, p. 198. − Lar. comm. 1930. − Lavedan 1964. − Le Clère 1960. − Lemeunier 1969. − Mét. 1955. − Pissot 1803. − Réau-Rond. 1931. − Will. 1831. − Zastrow 1963, p. 200, 320.

Wiktionnaire

Adjectif

armateur \aʁ.ma.tœʁ\

  1. Qui s’occupe de l’armement des navires.
    • Société armatrice.
    • Organismes armateurs.

Nom commun

armateur \aʁ.ma.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : armatrice)

  1. Personne ou société qui arme, qui équipe à ses frais un ou plusieurs bâtiments pour commercer.
    • L’Adonis, mon cher monsieur Gilbert, est un navire marchand dont je suis le principal armateur. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • On voit que la moralité des armateurs et des gros négociants n’était pas toujours irréprochable et que l’amour ancillaire avait, à Saint-Malo, de chauds pratiquants. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.110)
    • C'est au capitaine de démonter le caractère injustifié de son congédiement. Toutefois, en l'espèce, la Cour de Douai avait considéré le congédiement par l’armateur injustifié, aucun élément ne démontrant les insuffisances de résultats. — (Le Droit maritime français, volume 48, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1996, page 276)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARMATEUR. n. m.
Celui qui arme, qui équipe à ses frais un ou plusieurs bâtiments pour commercer. Les armateurs du Havre, de Marseille, etc. Les armateurs équipaient autrefois des navires aussi bien pour la course que pour le commerce.

Littré (1872-1877)

ARMATEUR (ar-ma-teur) s. m.
  • 1Celui qui arme et équipe à ses frais un ou plusieurs navires pour le commerce ou pour la course.
  • 2Capitaine d'un navire armé en course.
  • 3Vaisseau armé pour la course. Les deux derniers sens ne sont plus usités. Six armateurs de Saint-Malo ont pris dix-sept vaisseaux d'une flotte marchande des ennemis, Rac. Et Boileau, Lettres, 43.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « armateur »

(XVIe siècle) Du latin armator (« celui qui arme ») Dérivé de armer avec le suffixe -ateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Armer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « armateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armateur armatœr

Évolution historique de l’usage du mot « armateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « armateur »

  • Après un séjour en début d’année aux chantiers Piriou de Concarneau, qui avait permis quelques remises à niveau, le VN Sapeur était parti au port de commerce de Lorient où il a passé plusieurs mois à quai. L’ancien BSAD (Bâtiment de sauvetage assistance et dépollution) de la société Sea Owl, qui était affrété par la Marine nationale et basé à Brest, va maintenant changer d’horizon puisqu’il vient d’être racheté par un armateur de Hong Kong et naviguer sous le pavillon des Vanuatu. Construit en Norvège par Ulstein sous le nom de Normand Jarl, il avait été acheté en 2015 par Sea Owl. Le Telegramme, Le VN Sapeur racheté par un armateur de Hong Kong - Brest - Le Télégramme
  • Alors qu'une première enquête préliminaire avait été classée sans suite par le Parquet national financier en août 2019, une information judiciaire concernant Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Élysée, soupçonné de conflits d'intérêts en raison de ses liens avec l'armateur MSC, a été ouverte lundi. Des juges d'instruction vont reprendre les investigations à la suite d'une plainte d'Anticor, l'association anticorruption,avec constitution de partie civile. Cette relance des investigations porte sur des soupçons de « prise illégale d'intérêts », « trafic d'influence » et « défaut de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », a précisé une source judiciaire. Confirmant sa position initiale, le PNF avait pris des réquisitions de non-lieu, estimant qu'il n'y avait pas matière à rouvrir l'enquête, sans convaincre toutefois les juges d'instruction. Le Point, Affaire Kohler : les investigations vont reprendre - Le Point
  • L'armateur met fin au contrat signé avec le chantier allemand FSG qui devait lui livrer le premier ferry propulsé au GNL au printemps, après plus d'une année de retard. Mais FSG est en redressement judiciaire. Le « Honfleur » représentait un investissement de 180 millions d'euros. Les avances versées seront remboursées à la société d'économie mixte Semanor qui devait en être propriétaire. Les Echos, Brittany Ferries annule sa commande du navire au GNL « Honfleur » | Les Echos
  • C’est aussi cela la traduction du conflit d’intérêts d’Alexis Kohler. Gravement touché par la crise du Covid-19, l’armateur a obtenu la suspension de tous ses remboursements de crédits pendant un an. L’État se retrouve surexposé au risque du croisiériste. Une conséquence des facilités qui ont été consenties à MSC, lequel a obtenu pendant des années « un accès à la liquidité publique » sans contrainte. Mediapart, Affaire Kohler: l’ardoise de MSC s’élève à 2,6 milliards d’euros pour l’Etat | Mediapart

Traductions du mot « armateur »

Langue Traduction
Anglais shipowner
Espagnol naviero
Italien armatore
Allemand reeder
Chinois 船东
Arabe مالك السفينة
Portugais armador
Russe судовладелец
Japonais 船主
Basque armadoreari
Corse armatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « armateur »

Source : synonymes de armateur sur lebonsynonyme.fr

Armateur

Retour au sommaire ➦

Partager