Arctique : définition de arctique


Arctique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARCTIQUE, adj. et subst. masc.

I.− Adj. Relatif au pôle Nord ou aux régions qui en sont proches (cf. septentrional, nordique). Population, région arctique; navigation arctique. Anton. antarctique, austral, méridional :
1. Il vint par contre un grand froid arctique, bon pour cimenter les pierres branlantes, mais qui aurait saisi toute vie, gelé les veines aussi bien que les filets d'eau surpris au fil des cheminées. Peyré, Matterhorn,1939, p. 259.
2. ... nous arrivions maintenant à quai comme le vaisseau d'une expédition arctique, émergeant d'un épais brouillard, l'avant caparaçonné, le pont couvert d'une sale couche de glace, tous les agrès du cargo noués de stalactites dégoulinantes, l'équipage gelé et maugréant, Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 248.
SYNT. Pôle, cercle arctique; terres arctiques; hémisphère arctique; mers arctiques; faune, flore, plaine arctique (terres basses de la Russie du Nord); continent, coupole arctique (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 241); glaces arctiques (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 287); grottes arctiques (Rimbaud, Illuminations, 1873, p. 292).
P. métaph. :
3. En l'homme fut résolu le mystère de l'unité universelle; placé au dernier rang de la ligne ascendante des êtres et au premier échelon de la ligne descendante, rassemblant dans sa personnalité tous les dons de l'esprit et toutes les forces de la matière, communiquant par ses besoins avec le pôle arctique et avec le pôle antarctique des choses, centre réel de la création, il y mit par sa présence le sceau de l'unité, et avec l'unité le sceau de la perfection. Lacordaire, Conf. de Notre-Dame,1848, p. 113.
GÉOL. Période arctique. Période du Quaternaire où régnait un climat très froid permettant une végétation de toundra :
4. ... c'est ainsi que des coquilles arctiques parviennent à s'installer dans les parages de la Sicile et de l'île de Rhodes. A. de Lapparent, Abr. de géol.,1886, p. 370.
II.− Emploi subst. L'Arctique. La région du pôle Nord :
5. C'est là sans aucun doute [terre de Liverpool] que cinquante navires anglais, danois et hollandais furent écrasés par les glaces en 1777. Cette catastrophe est la plus grande de l'histoire de l'Arctique. J.-B. Charcot, La Mer du Groënland,1929, p. 120.
PRONONC. : [aʀktik]. Le [k] intérieur amuï s'est rétabli. Fér. l'omet en 1768, mais le réclame expressément en 1787 (,,le c se fait doucement sentir``). Il est ensuite ds tous les dict., à l'exception de Fél. 1851.
ÉTYMOL. ET HIST. − [Fin xiiies., a. prov. artic « septentrional » (Breviari d'amor, fo28 et fo29 ds Rayn. t. 1 : Local apella hom artic... Desquals l'us es de jus l'antartic Pesilhar, l'autr'es daus l'artic)]; 1338 a. fr. artique (Roumant de la Fleur de lis ds Romania t. 65, 1939, p. 165 : [...] du pol con dit artique); 1372 arctique (J. Corbichon ds DG : Polle arctique). Empr. au lat. arcticus attesté au même sens dep. Hygin (Astr. 1, 6, p. 24, 11 ds TLL s.v., 469, 77), empr. au gr. de même sens α ̓ ρ κ τ ι κ ο ́ ς attesté dep. Aristote, Du monde, 2, 5 ds Bailly, dér. de α ́ ρ κ τ ο ς « ours » attesté dep. l'Odyssée (11, 611, ibid.), d'où « pôle nord, nord » (Hérod., 1, 148 ds Bailly) d'apr. la situation de l'étoile polaire définie par rapport à celle de la Grande et de la Petite Ourse.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 33.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Bréz. 1969. − Dainv. 1964. − George 1970. − Plais.-Caill. 1958. − Privat-Foc. 1870. − Sc. 1962.

Arctique : définition du Wiktionnaire

Adjectif

arctique \aʁk.tik\ ou \aʁ.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Relatif aux régions polaires du nord.
    • On eût dit que toute la faune des contrées arctiques s’était fait représenter dans cette décoration par un échantillon de ses plus belles peaux. Le regard hésitait entre les fourrures de loups, d'ours gris, d'ours polaires, de loutres, de wolvérènes, de wisons, de castors, de rats musqués, d'hermines, de renards argentés. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Aucun site ne m’a paru avoir un caractère arctique aussi prononcé. Les cimes volcaniques étaient éblouissantes sous leur manteau de neige ; de blanches cascades bondissaient dans la mer du haut des roches abruptes ; une infinité de glaçons bleuâtres détachés des glaciers du Groenland flottaient à la surface des eaux, emportés par les courants polaires. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.63)
    • Le climat arctique n’est pas le même que le climat alpin malgré certaines analogies qui sont indiscutables (enneigement, courte période de végétation, température moyenne basse). — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 143)
  2. (Astronomie) (Rare) Boréal, proche du pôle nord céleste.
    • Le nouveau commandant, un digne officier de la marine marchande française, était debout sur la passerelle ; on avait dépassé la ligne ; les constellations arctiques avaient disparu peu à peu sous l’horizon, les constellations de l’antarctique surgissaient dans les profondeurs du ciel noir. — (Lectures pour tous : revue universelle et populaire illustrée, Hachette, Édi-Monde, 1898)
    • M. Léopold Hugo adresse deux Notes portant pour titres : « Sur la syndromie arithmétique des deux constellations arctiques » et « Considérations sur l’axe de rotation dans l’espace. » — (Comptes-rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, tome 117, 1893, page 390)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arctique : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARCTIQUE. adj. des deux genres
. Qui est septentrional. Pôle arctique. Cercle arctique. Terres arctiques.

Arctique : définition du Littré (1872-1877)

ARCTIQUE (ar-kti-k') adj.
  • Situé au nord. Pôle arctique. Terres arctiques.

HISTORIQUE

XVIe s. [On verra] Les peuples arcticques, en plein aspect des antarcticques, franchir la mer Atlanticque, Rabelais, Pant. III, 49.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Arctique : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARCTIQUE, adj. c’est en Astronomie, une épithete qu’on a donnée au pole septentrional, ou au pole qui s’éleve sur notre horison. Voyez Nord, Septentrion, Pole .

Le pole septentrional a été appellé pole arctique, du mot Grec ἄρκτος, qui signifie ourse ; d’où l’on a fait le terme arctique, épithete qu’on a donnée au pole septentrional, parce que la derniere étoile située dans la queue de la petite Ourse, en est très-voisine. Voyez Ourse.

Le cercle polaire arctique, est un petit cercle de la sphere parallele à l’équateur, & éloigné du pole arctique de 23-30′. C’est de ce pole qu’il prend le nom d’arctique. Voyez Cercle, Sphere.

Ce cercle & le cercle polaire antarctique son opposé, sont ce qu’on nomme les cercles polaires. On peut les concevoir décrits par le mouvement des poles de l’écliptique autour des poles de l’équateur ou du monde. Depuis le cercle jusqu’au pole arctique est comprise la partie de la terre appellée zone froide septentrionale. Les observations faites en 1736 & 1737 par l’Académie des Sciences pour déterminer la figure de la terre, ont été faites sous le cercle polaire arctique. Voyez Pole & Polaire. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arctique »

Étymologie de arctique - Littré

Arcticus, du grec ἀρϰτιϰὸς, de ἄρϰτος, ours, à cause de la situation de la Grande Ourse au voisinage du pôle nord, et de la Petite Ourse au pôle lui-même. Ἄρϰτος tient au sanscrit riksha, et à ursus (voy. OURS). Provenç. artic ; espagn. arctico ; ital. artico.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de arctique - Wiktionnaire

(1338) Du latin arcticus, du grec ancien ἀρκτικός, arktikós (« relatif aux ours, relatif au pays des ours, septentrional »), de ἄρκτος, árktos (« ours »).
Les ours dont il est question sont probablement les constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse, nommées ainsi depuis l’Antiquité, et qui donnent la direction du nord [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arctique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arctique arktik play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « arctique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arctique »

  • Les études sur l’alarmante vitesse de la transformation du climat arctique glacent l’échine comme de la neige fondue. En septembre dernier était publié le rapport spécial du Giec sur les océans et la cryopshère, c’est-à-dire tout ce qui concerne l’eau à l’état solide : banquises, icebergs, glaciers, inlandsis, permafrost… Il annonçait qu’en quarante ans la banquise estivale, mesurée au mois de septembre, avait perdu près de 13 % de sa surface par décennie : des transformations « sans précédent depuis au moins mille ans » – les surfaces enneigées de la région diminuant d’ailleurs au même rythme depuis cinquante ans. En décembre, la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), le service météo américain, publiait son rapport annuel sur l’Arctique, dont le teaser vidéo, et en particulier sa bande-son, laisse entendre que nous sommes bien dans un film catastrophe, mais que cette fois, c’est la réalité. Avec, au menu de 2019, un bon coup de chaud : une température moyenne de +1,9°C par rapport à la moyenne 1981-2010, soit la deuxième année la plus chaude depuis le début des relevés en 1900 (après 2015). Les Jours, L’Arctique, toute fonte bue
  • D’après le bulletin annuel arctique de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), 2019 a été la deuxième année la plus chaude depuis 1900, mais aussi la deuxième année où la plus petite surface de banquise a été relevée depuis 1979. , 2019, deuxième année la plus chaude en Arctique
  • Antarctique: l'inquiétante fonte d'un glacier grand comme la France RFI, L’Arctique, un enjeu pour l’Europe - Carrefour de l'Europe
  • MONTRÉAL — La banquise de l’océan Arctique pourrait fondre complètement pendant l’été d’ici 2050, ce qui aurait « des conséquences désastreuses » pour l’écosystème arctique, prévient une nouvelle étude à laquelle ont participé 21 instituts de recherches du monde entier, dont l’Université McGill. L’actualité, D'ici 2050, la banquise arctique pourrait fondre complètement l'été | L’actualité
  • Le cercle arctique connaît une vague de chaleur qui brise encore quelques records. Un météorologue nous livre une piste d'explication. Numerama, Climat : avant même l'été, l’Arctique atteint un pic de chaleur exceptionnel
  • La fonte des glaces pourrait également libérer du méthane, un gaz à effet de serre nocif, piégé sous le pergélisol arctique dans les eaux peu profondes du plateau continental. Auparavant, la banquise recouvrait les côtes arctiques même en été, désormais une température glaciaire, explique Peter Wadhams, professeur en physique océanique à l’Université de Cambridge. Mais ces dix dernières années, avec le recul de la glace et le réchauffement des océans, même les fonds marins se radoucissent et le pergélisol offshore commence lui aussi à fondre. Le méthane piégé en dessous pourrait donc très bien s’échapper dans l’atmosphère. Selon les projections, il suffirait que 8 % du gaz piégé s’échappe, soit environ 50 milliards de tonnes, pour provoquer une hausse des températures globales de 0,6°C, poursuit Peter Wadhams. « C’est une menace très sérieuse pour l’humanité. » euronews, L'Arctique, un terrain glissant ? | Euronews
  • La chimiste de l’atmosphère Julia Schmale, du Laboratoire de recherches en environnements extrêmes de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, s’était préparée à toutes sortes d’éventualités lorsqu’elle est montée à bord du Polarstern. Ce navire de recherche s’est volontairement fait prendre dans les glaces arctiques au mois d’octobre 2019 dans le cadre de la mission internationale Mosaic – pour «Observatoire dérivant multidisciplinaire pour l’étude du climat arctique». Son objectif est d’étudier les changements en cours dans cette région du monde où le réchauffement climatique est deux fois plus rapide que la moyenne mondiale. Le Temps, Des scientifiques sont bloqués sur un bateau en Arctique à cause de la pandémie - Le Temps
  • Mais le véritable eldorado se cache sous les glaces. Deux groupes russes ont annoncé, le 20 novembre, l’investissement de 15 milliards de dollars pour développer un gisement de palladium dans la péninsule du Taïmir. Pour les hydrocarbures, le potentiel est pharaonique, avec 90 milliards de barils de pétrole et 47 000 milliards de mètres cubes de gaz. De quoi doubler les réserves russes. Pour l’instant, un seul gisement pétrolier arctique offshore est exploité (Prirazlomnoïé, par Gazprom Neft), tandis qu’un consortium d’Etat est mis sur pied pour exploiter la région. Le groupe privé Novatek (avec des capitaux chinois et Total) investit 27 milliards de dollars dans le gigantesque projet Yamal LNG, qui produit du gaz depuis 2017. Gazprom, qui exploite déjà plusieurs gisements, a dévoilé le 20 décembre un projet pétrochimique à 15 milliards de dollars, capable de produire 3 millions de tonnes de plastique par an. Challenges, Moscou investit des milliards dans sa conquête de l’Arctique - Challenges
  • Le Conseil de l'Arctique, qui réunit les pays arctiques et quelques observateurs, dont la France, n'a aucune compétence sécuritaire : il traite avant tout de coopération scientifique et culturelle. « En créant des relations entre les acteurs présents, il permet tout de même d'avoir de solides bases pour négocier de manière bilatérale ou multilatérale sur les enjeux de sécurité ensuite », estime Julien Tourreille. Pour le Canada, dont la ministre des Affaires étrangères est d'origine ukrainienne, il est d'autant plus important de développer ce genre de canal de communication parallèle avec la Russie... Le Point, L'Arctique bientôt au cœur des tensions militaires - Le Point
  • Il ne manquait plus que ça serait-on tenté de dire. Le service européen Copernicus de surveillance de l'atmosphère s'inquiète ce mercredi d' « anomalies » de température dans les régions arctiques, craignant l'existence d'incendies « zombies » qui auraient subsisté sous la surface depuis les feux sans précédent de l'an dernier. leparisien.fr, Peur des incendies «zombies» sur l’Arctique - Le Parisien
  • Voilà trop longtemps que la région attend son heure. En 2000, l’Institut géologique des Etats-Unis avait lancé une information choc : 23,9 % des ressources non prouvées de pétrole et de gaz se trouveraient en zone arctique. A l’époque, l’appétit était tellement vorace pour de nouveaux gisements que ce chiffre s’imposa. Peu importe qu’il fût fortement contesté. La ruée vers l’Arctique avait démarré. Le Monde.fr, Prospection minière et gazière, nouvelle voie de navigation : l’Arctique, une ambition chinoise
  • Banquise arctique : fonte historique en 2012 ! Futura, Brève | Arctique : 35 ans de fonte des glaces en 2 minutes
  • Non, c’est certain. En revanche, les routes arctiques pourraient bien capter une part de l’augmentation du trafic maritime mondial. L’OCDE prévoit que celui-ci devrait tripler d’ici 2050. Dans le même temps, selon diverses études néerlandaises, russes et asiatiques, l’Arctique pourrait à terme capter entre 5 à 20% du trafic Europe-Asie. Les marchandises transportées représenteraient des centaines de milliards de dollars chaque année. Cela n’a pas échappé à Moscou qui vient de faire une proposition habile: pour rendre ce marché possible, le vice-ministre du développement de l’Arctique et de l’Extrême-Orient a exprimé l’idée de créer une société d’armement arctique d’État avec des navettes entre le détroit de Behring et l’Arctique-Atlantique, toute l’année, grâce à des porte-conteneurs brise-glaces. Il a aussi annoncé que l’État pourrait subventionner pendant dix ans les surcoûts d’assurance pour les armateurs étrangers. Le Figaro.fr, «Sur l’Arctique, le sensationnalisme est excessif, mais il fait vendre»
  • Professeur de géopolitique Arctique et Antarctique, Responsable du MPI Outre-Mer et Environnement à l'Institut libre d'étude des relations internationales (ILERI), chargé de cours à NEOMA Business School et Sciences Po Rennes, Neoma Business School The Conversation, Bonnes feuilles : Arctique, un espace cryogéopolitique ?
  • Depuis le milieu des années 1990, l’Arctique se réchauffe à un rythme plus de deux fois supérieur au reste du monde, du fait d’un phénomène appelé amplification arctique : l’air qui se réchauffe fait fondre la glace et la neige, ce qui remplace une couverture blanche très réfléchissante par de l’océan ou de la végétation, plus sombres, qui absorbent davantage les rayons du soleil. Cela entraîne une hausse des températures de l’air et de l’eau, ce qui, à son tour, fait fondre encore plus de glace et aggrave le réchauffement. Le Monde.fr, Température record, banquise au plus bas : l’Arctique subit des changements spectaculaires
  • Fin janvier à Tromsø, la grande ville la plus septentrionale du monde, à cheval sur une île et la côte norvégienne reliées par un pont et un tunnel. Après plus d'un mois et demi de nuit polaire, le soleil a fait depuis quelques jours son grand retour sur ce coin très couru du cercle arctique, point de départ des expéditions polaires et paradis des chasseurs d'aurores boréales. Encore pâle et lointain, l'astre se lève vers 10 heures pour se coucher quatre heures plus tard derrière les sommets enneigés de ce qui ressemble à une station de ski chic posée au bord de l'océan. À grandes enjambées, la nuit recule chaque jour davantage - elle s'éclipsera entièrement mi-mai. Mais en ce matin de fin d'hiver comme les Norvégiens appellent cette période - même si le thermomètre affiche -10 °C - la nuit règne encore. Une foule aux bonnets multicolores se dirige tranquillement, en évitant de glisser sur les chaussées glacées, vers un grand hôtel sur le port, pour l'un des plus importants rendez-vous des fondus du froid, l'Arctic Frontiers. Les Echos, Climat : à quoi sert le Conseil de l'Arctique ? | Les Echos
  • Le grand intérêt des nations autour du cercle arctique est la grande quantité de pétrole et de gaz naturel concentrée dans cette partie gelée de la Terre. L'Arctique détient un tiers des réserves d'hydrocarbures de la planète, dont du gaz naturel et l'équivalent de 400 milliards de barils de pétrole. Futura, À qui appartient l'Arctique ?
  • Le 4 juillet, 22 skippers de la classe Imoca prendront la mer pour une course inédite, direction les abords du cercle arctique et au sud-ouest des Açores. Un événement qui permettra aux navigateurs de se qualifier pour le Vendée Globe. Damien Seguin et Benjamin Dutreux ayant déjà leur précieux sésame pour l’édition 2020, y participeront afin d’approfondir leur préparation.  , Les skippers tournés vers le Vendée Globe - CD 85
  • L'association a donc été associée à un consortium européen de recherche scientifique Semper Arctic oeuvrant sur la résilience de trois populations arctiques Tiksi (Yakoutie, Sibérie), Uummannaq et Ittoqqortoormiit (Groenland).  Ce dernier regroupe des universitaires du CEARC de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, du LSCE de Paris-Saclay, de l'université de Nefu (Yakoutie, Russie), de Bergen (Norvège), de Nordregio (Suède) et d'Utrecht (Pays-Bas).  Mer et Marine, Greenlandia poursuit sa mission autour des populations inuit | Mer et Marine
  • Pour aller en Chine, plus besoin de passer par  le Canal Suez. Passez donc par l’arctique, le trajet y est plus court de 25%. Effectivement, comme pour le Canal de Suez, Vladimir Poutine veut d’ailleurs établir une sorte de péage pour les navires qui souhaiteraient longer l’articule russe. En poussant le bouchon, il pourrait même avancer un argument écologique. Un trajet plus court, ça veut dire moins de carburant et donc moins de C02. Europe 1, 30 degrés en Sibérie : un "record" alarmant
  • Entre la signature du traité du Svalbard dans les années 1920 et l’établissement des deux premières stations chinoises en Antarctique dans les années 1980, on ne peut pas dire que l’empire du Milieu se soit passionné pour ces territoires. Mais les temps ont changé. Asialyst, La Chine et les régions polaires (4/7) : en Arctique, comment Pékin investit dans les minerais et les hydrocarbures - Asialyst
  • Beaucoup de climatologues considèrent d’ailleurs le pergélisol arctique comme une "bombe à retardement" pour le climat. Mais ce phénomène suscite également des convoitises, le réchauffement rendant accessibles aux industriels des régions très riches en ressources naturelles, métaux précieux et pétrole notamment. , Environnement | 20 000 tonnes de diesel polluent l'Arctique : le réchauffement climatique en cause
  • 21.000 tonnes d’hydrocarbures se sont déversés dans la nature, contaminant la rivière Ambarnaïa et tout le système fluvial alentour, y compris le lac d’eau douce Piassino. Les équipes tentent désormais de limiter la propagation de la pollution vers la rivière Piassina, qui se jette dans la mer de Kara, qui fait partie de l’océan arctique. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Catastrophe écologique en Arctique : la dépollution prendra des années
  • Les scientifiques ont ainsi pu mettre en évidence une relation entre la densité des eaux de surface et son acidification future, avec des modèles simulant une densité des eaux de surface plus importante, donc plus proche de la réalité, conduisant à une formation plus intense des eaux profondes arctiques, un transport plus élevé du CO2 vers les profondeurs, et une acidification accrue. Daily Geek Show, L'acidification des océans sera bien pire que prévu dans l'Arctique
  • « C’est un bateau qui a déjà une histoire », explique Sophie. « Car c’est le seul voilier à avoir fait deux fois le tour du cercle polaire arctique » « Notre objectif, c’est de sensibiliser à l’environnement, montrer ce qu’il se passe en Arctique. Il faut réagir maintenant, car c’est le bon moment pour transmettre le message », souligne Sophie. , Culture - Loisirs | Une Vosgienne en route pour l’Arctique
  • Copernicus note que les satellites qui observent le cercle arctique commencent à détecter des feux actifs. À ce stade l'organisme constate « une activité de feu "assez typique" pour la région, qui devrait augmenter dans les prochaines semaines à mesure que la saison avance ». Globalement, les conditions exceptionnellement chaudes et sèches, et les températures record enregistrées en Europe en mars et avril, aggravent le risque d'incendie, signale Copernicus. Actu-Environnement, Copernicus anticipe d'importants incendies de forêt dans l'Arctique
  • J'écrivais alors que "le message est clair: l'Otan et ses marines sont de retour dans les eaux arctiques". , Brise-glaces et bases permanentes: Donald Trump passe à l'offensive dans l'Arctique : Lignes de défense
  • Il faut déjà comprendre que cette fonte de la glace est due à une situation bien particulière de cette année 2020: “La zone arctique et toute l’Eurasie ont connu un hiver très chaud, avec des records explosés, mais ce qui est intrigant, c’est que ces anomalies continuent”, détaille Christophe Cassou. Le HuffPost, La fonte précoce des glaces de l'Arctique, l'exemple parfait du cercle vicieux climatique qui nous attend | Le HuffPost
  • En somme, en fonction du niveau de préparation ou, au contraire, de mésestimation des conditions opérationnelles changeantes sur les actifs installés au-delà du Cercle polaire, les opérateurs arctiques connaissent des fortunes diverses plus ou moins prévisibles. The Conversation, Marée rouge en Arctique : une catastrophe climatique mais surtout managériale
  • Le mot « arctique » vient du grec artikos, qui signifie « proche des ours ». Il fait également référence à la constellation de la Grande Ourse. Cette étymologie traduit un univers hypnotique, à la beauté éthérée. À juste titre. Durant mes différentes escapades avec Evija Vintere (guide au Svalbard et photographe contributrice de cette tribune), j’ai découvert des étendues de roche balayées par les vents glaciaux, des fjords spectaculaires et des déserts polaires. Décors opalins contrastant avec le fusil noir d’Evija, obligatoire dès lors qu’on s’éloigne de Longyearbyen, pour effrayer – et non tuer – les ours blancs (plus nombreux que les humains) un peu trop curieux. , Ce qui se passe en Arctique impacte l'humanité entière
  • Un des facteurs probables de l’accident est le dégel du pergélisol, appelé également permafrost (sol gelé en permanence qui couvre près de 25% des terres de l’arctique). Ce mélange de composé organique, de matière minérale et de glace s’enfonce jusqu’a plus d’un kilomètre de profondeur dans certaines zones de la Sibérie. Franceinfo, Le billet sciences. La fonte de l’Arctique, une bombe à retardement pour la planète
  • Le conseil d’administration du groupe devait se réunir mercredi pour évoquer l’accident. Mardi, le gouverneur du territoire concerné a affirmé que la pollution avait atteint le lac de Piassino, à partir de l’Ambarnaïa, et évoqué la possibilité qu’elle se propage jusqu’à la mer arctique de Kara. Le Monde.fr, Dans l’Arctique russe, une grave pollution dont le nettoyage prendra « des années »
  • Côté russe, le fleuron, c’est l’Akademik Fyodorov, 141 m, du nom d’un savant qui a travaillé sur la première station dérivante dans l’arctique, North-Pole1, en 1937. La goélette en bois Fram mesurait 35 m de long et Tara, en aluminium, 36 m. La Croix, En Arctique, une mission océanographique audacieuse
  • Les températures dans le cercle polaire arctique ont probablement atteint un record historique samedi, atteignant 38° C à Verkhoyansk, une ville sibérienne. BBC News Afrique, Le cercle polaire arctique enregistre les températures les plus élevées jamais enregistrées - BBC News Afrique
  • À la veille du solstice d’été, un phénomène très inquiétant s’est produit dans le cercle arctique. Pour la première fois depuis que l’on enregistre les températures, les 38 °C ont été atteints dans une ville reculée de Sibérie. C’est 18 °C de plus que la température maximale quotidienne moyenne de juin dans cette partie du monde, et un record absolu de température pour la région. The Conversation, Vague de chaleur en Sibérie : pourquoi l’Arctique se réchauffe beaucoup plus vite que le reste du monde

Images d'illustration du mot « arctique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arctique »

Langue Traduction
Anglais arctic
Source : Google Translate API

Synonymes de « arctique »

Source : synonymes de arctique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « arctique »



mots du mois

Mots similaires