La langue française

Méridional, méridionale

Définitions du mot « méridional, méridionale »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉRIDIONAL, -ALE, -AUX, adj. et subst.

A. −
1.
a) Qui est situé au midi. Anton. septentrional.Hémisphère, pays méridional; contrée, côte, frontière, latitude, mer, province, région méridionale; l'Italie, la France, la Russie méridionale. Lyon et Bordeaux se trouvent dans la partie méridionale du royaume de France; Marseille et Toulouse dans la partie du midi (Besch.1845-46).Les peuples du midi, du nord, etc. sont réellement au midi, au nord, etc., du globe; et les peuples méridionaux, septentrionaux, sont plutôt au midi, au septentrion, relativement à celui qui parle et au pays dont il parle. L'Allemagne n'est pas au midi, ce n'est pas un pays du midi; mais elle est méridionale à l'égard des pays plus septentrionaux, elle est à leur midi. Les provinces méridionales de la France sont à son midi et non au midi absolu. Les pays du midi appartiennent au midi; les pays méridionaux regardent le midi (Sardou1877).
(Pôle) méridional. Synon. antarctique; anton. arctique, septentrional. (Dict. xixeet xxes.).
b) Qui est tourné du côté du midi. Flanc, rivage, versant méridional; exposition, façade, rive méridionale. La gorge d'Imenstrom s'abaisse et s'ouvre vers le couchant d'hiver: la pente méridionale sera dans l'ombre (Senancour,Obermann, t. 2, 1840, p. 116).
2. Qui est du Midi; particulier, propre aux régions et aux gens du Midi (en partic. du Midi de la France). La musique méridionale, éclatante comme la nature et le soleil qui la produit, va rechercher dans le fond de moi-même tout ce qu'il y a de passionné (Delécluze,Journal,1827, p. 432).Cinq ou six garçons de magasin remuaient des ballots en s'excitant avec cette profusion de cris qui est la moitié de l'activité méridionale (Soulié,Mém. diable, t. 1, 1837, p. 44):
. On fêtait les insurgés comme on fête des libérateurs. Les hommes les embrassaient, les femmes leur apportaient des vivres. Et il y avait, sur les portes, des vieillards qui pleuraient. Allégresse toute méridionale qui s'épanchait d'une façon bruyante, chantant, dansant, gesticulant. Zola,Fortune Rougon,1871, p. 210.
SYNT. Accent, tempérament méridional; dialectes, patois, plats méridionaux; exagération, exubérance, faconde, verve méridionale.
[P. méton. du déterminé] Je peignais surtout des paysages de Saintonge, avec toujours une exagération de bleu méridional dans les ciels (Loti,Prime jeun.,1919, p. 189).
Emploi subst. (gén. avec majuscule). Personne du midi de la France. C'est un Méridional, une Méridionale; la vivacité des Méridionaux; le teint des Méridionales. Le méridional passe pour être expansif et loquace (Ac.1935).Ces Méridionaux sont d'étranges gens: tantôt je leur trouve de l'esprit, tantôt il me semble qu'ils n'ont que de la vivacité (Mérimée,Lettres à une inconnue,1845, p. 254).Nul plus que moi ne rend justice à l'extrême intelligence, à la vive perception, à l'éloquence naturelle de nos méridionaux (Verlaine, Œuvres posth., t. 2, Voy. Fr., 1896, p. 120).Elle [la Roussalica] (...) n'attend pas de reprendre son souffle, dans la coulisse, pour parler, parler, parler, mentir, avec une abondance de méridionale née en Russie (Colette,Music-hall,1913, p. 197).
B. − Qui a rapport au méridien d'un lieu.
MAR. Distance méridionale. Différence de longitude entre le méridien sous lequel un vaisseau se trouve et celui d'où il est parti. (Ds Ac. 1835, 1878, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.).
REM.
Méridionalement, adv.D'une manière qui rappelle les personnes du midi de la France ou certaines de leurs caractéristiques. (Dict. xixes., Nouv. Lar. ill.). Madame retrouve sa voix normale, chaude, amicale, méridionalement timbrée (Arnoux,Solde,1958, p. 15).
Prononc. et Orth.: [meʀidjɔnal], masc. plur. [-o]. Ac. 1694 et 1718: me-; dep. 1740: mé-. Étymol. et Hist. 1314 meridionel adj. (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 1879). Empr. au b. lat. meridionalis de même sens, dér. de meridies, v. méridien. Fréq. abs. littér.: 774. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1589, b) 1246; xxes.: a) 918, b) 714.
DÉR. 1.
Méridionaliser, verbe trans.Donner un caractère, une tonalité méridionale à quelque chose. Elle [la France française] a méridionalisé le nord, septentrionalisé le midi; a porté au second le génie chevaleresque de la Normandie, de la Lorraine; au premier la forme romaine de la municipalité toulousaine et l'industrialisme grec de Marseille (Michelet,Introd. Hist. univ.,1831, p. 447).Si l'auteur ultraloufoque du Cas Wagner (...) avait pu entendre le Patron [Colonne] mener allègrement l'allègre Ouverture du Carnaval romain, comme il eût été content, lui qui voulait «méridionaliser la musique (Willy,Entre deux airs,1895, p. 92).Emploi pronom. Prendre un aspect, un caractère méridional. Ainsi l'Italie, d'aspect nordique à l'origine, se méridionalise, se méditerranéise (Arnoux,Calendrier Fl.,1946, p. 149). [meʀidjɔnalize]. 1reattest. 1831 (Michelet, loc. cit.); de méridional, suff. -iser*.
2.
Méridionalisme, subst. masc.a) Caractère spécifiquement méridional de quelque chose, de quelqu'un. Et rien ne nous interdirait formellement de réunir sous le nom de méridionalisme la poésie sonore, proclamatoire et oratoire (...) de Léo Larguier, Joachim Gasquet, de nombreux Aixois ou Toulousains (Thibaudet,Hist. litt. fr.,1936, p. 548).b) Ensemble de traits qui rappellent les Méridionaux, qui en évoquent l'image-type. L'abbé garda son sourire oblique et pénétrant, Augustin s'était imaginé un méridionalisme naïf, une fleur noire de séminaire départemental, un coeur frais et fanatique. L'homme était tout autre (Malègue,Augustin, t. 1, 1933, p. 260). [meʀidjɔnalism̭] 1reattest. 1890 [Le Journ. amusant, 31 mai, 2a ds Quem. DDL t. 17); de méridional, suff. -isme*.
3.
Méridionalité, subst. fém.,rare. Caractère de ce qui est méridional; ensemble de traits physiques d'une personne. Paysans sérieux, à cheveux noirs, figures sèches. Femmes frappées de méridionalité, quelquefois jolies, mais visages ronds, non pas longs, comme les normandes (Michelet,Journal,1848, p.87).[meʀidjɔnalite]. 1reattest. 1848 id.; de méridional, suff. -(i)té*. L'angl. meridionality «état de ce qui est au sud» est att. dès 1664 ds NED.

Wiktionnaire

Adjectif

méridional \me.ʁi.djɔ.nal\

  1. Qui est du côté du sud, qui est propre au sud.
    • Cette partie de l’Afrique australe est occupée, en effet, par le désert de Kalahari, vaste terrain qui s’étend depuis la rivière d’Orange jusqu’au lac Ngami, entre le vingtième et le vingt-neuvième parallèle méridionaux. — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • […], on ne peut plus douter que les poètes de la France méridionale n’aient raconté, avant leurs frères d’Artois ou de Normandie, dans des épopées en partie perdues, toutes ces aventures de chevalerie qui ont fourni aux poètes de la France du nord le sujet d’intarissables récits. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française dans ses rapports avec les littératures étrangères au Moyen Âge, dans Revue des Deux Mondes, tome 1, 1833)
    • Au bout d’une demi-heure de galop le long de l’Eyafjord, nous arrivons à l’extrémité méridionale de ce noble bras de mer qui dégénère ici en un marais fangeux. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p. 79)
    • Avant l’arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. — (Ernest Denis, La Question d’Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p. 96)
    • La vallée de la Lanterne […] occupe […] une longue dépression creusée à travers les formations triasiques et liasiques dont les bandes circulaires plus ou moins sinueuses contournent la croupe méridionale des Vosges. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 1)
  2. (En particulier) (France) Relatif au sud de la France.
    • Elle ne parle pas ce langage, bien sûr ! Oserait-elle troquer le doux roucoulement méridional contre cette brocaille sèche, ce brocard de pierrailles qu’on jurerait de l’allemand ? Ah ! pécheresse ! — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Nom commun

méridional \me.ʁi.djɔ.nal\ masculin (pour une femme on dit : méridionale)

  1. Homme originaire des régions du sud de la France.
    • Tartarin et Maurin des Maures sont des types de méridionaux.
    • Le méridional passe pour être expansif et loquace.
  2. Habitant ou originaire des pays du sud de l'Europe.
    • Dans les armoires d’une de ces salles est contenue la garde-robe de la sainte Vierge, car de froides statues de marbre ou d’albâtre ne suffisent pas à la piété passionnée des Méridionaux ; dans leur emportement dévot, ils entassent sur l’objet de leur culte des ornements d’une richesse extravagante ; rien n’est assez beau, assez brillant, assez ruineux. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉRIDIONAL, ALE. adj.
Qui est du côté du midi, qui est propre au midi. Un pays méridional. Les régions méridionales. Les peuples méridionaux. Le climat méridional. L'accent méridional. L'Amérique méridionale. Il se dit substantivement de Celui, de celle qui est originaire de la région du Midi de la France. Tartarin et Maurin des Maures sont des types de méridionaux. Le méridional passe pour être expansif et loquace.

Littré (1872-1877)

MÉRIDIONAL (mé-ri-di-o-nal, na-l') adj.
  • 1Qui est du côté du midi. Les pays méridionaux.

    Cadran méridional, celui qui est dans le plan qui va du levant au couchant, et qui est directement tourné vers le midi.

    Le pôle méridional, le pôle antarctique.

    Terme d'astronomie. Distance méridionale, se dit quelquefois de la différence de longitude entre deux astres.

    Parties, minutes méridionales, se dit, dans la navigation, des parties, des minutes comptées sur le méridien dans les cartes marines.

  • 2 Substantivement. Les méridionaux, les gens qui habitent les pays du Midi, spécialement les habitants du midi de la France. C'est un méridional.

HISTORIQUE

XIVe s. La mer orientel ou meridionel, H. de Mondeville, f° 88, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉRIDIONAL, adj. (Géog. & Astr.) distance méridionale en navigation, est la différence de longitude entre le méridien sous lequel le vaisseau se trouve, & celui dont il est parti. Voyez Longitude.

Parties, milles, ou minutes méridionales dans la navigation, ce sont les parties dont les meridiens croissent dans les cartes marines à proportion que les paralleles de latitude decroissent. Voyez Carte.

Le cossinus de la latitude d’un lieu étant égal au rayon, ou au demi-diametre du parallele de ce lieu, il s’ensuit de-là que dans une vraie carte marine, ou planisphere nautique, ce rayon étant toujours égal au rayon de l’équateur, ou au sinus de 90 degrés, les parties ou milles méridionales doivent y croître à chaque degré de latitude, en raison de secantes de l’arc compris entre cette latitude & le cercle équinoctial. Voyez Carte de Mercator, au mot Carte.

C’est pour cela que dans les livres de navigation on forme les tables des parties méridionales par l’addition continuelle des secantes qu’on trouve calculés dans les mêmes livres (p. e, dans les tables de M. Jonas Moore) pour chaque degré & minute de latitude ; & ces parties servent tant à faire, & à graduer une carte marine, qu’à se conduire dans la navigation.

Pour en faire usage, il faut prendre en-haut dans la table le degré de latitude ; & dans la premiere colonne à gauche de la même table, le nombre des minutes, & la case correspondante à ces deux endroits de la table, donnera les parties méridionales.

Lorsqu’on a les latitudes des deux endroits placés sous le méridien, & qu’on veut trouver les milles, ou les minutes méridionales qui marquent la distance de ces deux lieux, il faut d’abord observer si de ces deux lieux il n’y en auroit point un situé sous l’équateur, s’ils sont situés aux deux côtés opposés de l’équateur, ou si enfin ils se trouvent situés d’un même côté de l’équateur.

Dans le premier cas, les minutes méridionales qu’on trouvera immédiatement au-dessus du degré de latitude du lieu qui n’est pas dans l’équateur, seront la difference de latitude.

Dans le second cas, il faudra ajouter ensemble les minutes méridionales marquées au-dessous des latitudes des deux lieux pour avoir les minutes méridionales comprises entre ces deux lieux, ou la difference de latitude de ces deux lieux.

Dans le troisieme cas enfin, il faudra soustraire les minutes qui sont au-dessous d’un lieu des minutes qui sont au dessous de l’autre. Chambers. (O)

Méridional. Cadrans méridionaux. voyez Cadran.

Hémisphere méridional, voyez Hémisphere.

Ocean méridional, voyez Océan.

Signes méridionaux, voyez Signes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « méridional »

Du latin meridionalis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. meridional ; ital. meridionale ; du lat. meridionalis (voy. MÉRIDIEN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « méridional »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méridional meridjɔ̃al

Citations contenant le mot « méridional »

  • La franchise est le vice méridional. C'est une inconscience de la mesure. Jacques Rivière, Correspondance, à Alain-Fournier, 20 avril 1908 , Gallimard
  • L’accent méridional a encore été moqué récemment après la nomination de Jean Castex, maire de Prades (PO) et Premier ministre. Après la glottophobie, séculaire, notre chroniqueur Samuel Touron revient sur cette stigmatisation qui commença avec la littérature aux… accents du Sud. Dis-leur !, Histoire : La bataille des littératures en langues d'Oc et d'Oïl - Dis-leur !
  • Le petit port « Racine » en contrebas est encore un joyau à lui seul. On le croirait sorti vivant d'un film d'époque. Des minuscules cabines de pêches dominent des barques multicolores que font grincer leurs aussières, tandis que sur la digue, en modèle réduit elle aussi, papotent quelques vieux magnifiques, que Prévert, le local, et Brassens, le méridional, vont regretter de ne pas avoir attendus. leparisien.fr, Saint-Germain-des-Vaux, un «trou de verdure où s’abrite la mer» - Le Parisien
  • Joyau du premier art roman méridional, cette chapelle se révèle au détour d’un promontoire rocheux surplombant la vallée. Construite entre le XIe et le XIIe siècle, elle doit son nom à une passerelle franchissant le Viaur pour relier Tanus à Pampelonne. ladepeche.fr, Carmaux. Visites guidées - ladepeche.fr
  • Le méridional Pleurote de l'olivier, Omphalotus olearius, migre progressivement, mais sûrement, vers le Nord. Ce Basidiomycète de la famille des Omphalotacées est un sosie de la Girolle. Sosie dangereux, il provoque nausées, troubles digestifs parfois violents. Le chercheur de Girolle devra désormais se montrer vigilant. auJardin.info, Pleurote de l'olivier, Omphalotus olearius

Images d'illustration du mot « méridional »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « méridional »

Langue Traduction
Anglais southern
Espagnol del sur
Italien meridionale
Allemand süd-
Chinois 南部的
Arabe الجنوب
Portugais sulista
Russe южный
Japonais 南方の
Basque hegoaldean
Corse miridiunali
Source : Google Translate API

Synonymes de « méridional »

Source : synonymes de méridional sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « méridional »

Méridional

Retour au sommaire ➦

Partager