La langue française

Archaïsme

Sommaire

  • Définitions du mot archaïsme
  • Étymologie de « archaïsme »
  • Phonétique de « archaïsme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « archaïsme »
  • Citations contenant le mot « archaïsme »
  • Traductions du mot « archaïsme »
  • Synonymes de « archaïsme »
  • Antonymes de « archaïsme »

Définitions du mot archaïsme

Trésor de la Langue Française informatisé

ARCHAÏSME, subst. masc.

I.− [En parlant d'un obj., d'un site] Caractère d'ancienneté. Air, caractère, note d'archaïsme :
1. Le village d'Elven (...) donne une représentation vraiment saisissante de ce que pouvait être un bourg du moyen âge (...). Le peu de vie qui se communique autour de vous dans l'unique rue (...) porte le (...) caractère d'archaïsme et d'étrangeté (...) d'un monde évanoui. O. Feuillet, Le Roman d'un jeune homme pauvre,1858, p. 285.
2. Les Sioux dans l'Amérique du Nord dressèrent leurs tentes avec des peaux de bison, ou en firent la trame de ces étoffes sur lesquelles des figures peintes retraçaient des signes généalogiques ou parlaient un langage symbolique. Beaucoup de ces choses appartiennent au passé : une note d'archaïsme se mêle ainsi à la note d'exotisme. Vidal de La Blache, Principes de géogr. humaine,1921, p. 129.
P. méton., ANTIQ. GR. Période de l'histoire de l'art grec comprise entre 650 et 480 avant Jésus-Christ :
3. À la fin de l'archaïsme, on ne saurait encore parler de souveraineté morale d'Athènes. Pour que l'hellénisme se pose définitivement en s'opposant aux civilisations de l'Orient et pour qu'Athènes en devienne le centre sans rival, il faudra la crise des guerres médiques. A. Aymard, J. Auboyer, Hist. gén. des civilisations, Paris, P.U.F., t. 1, 1963, p. 288.
P. anal., PSYCHANAL. Dans la théorie freudienne, caractère du rêve en ce que son analyse révèle à son origine une expérience conflictuelle datant de l'enfance, c'est-à-dire de la période la plus ancienne de l'histoire de l'individu ou du groupe.
II.− Emplois spéc.
A.− LING. ,,Caractère d'une forme, d'une construction, d'une langue, qui appartient à une date antérieure à la date où on la trouve employée`` (Mar. Lex. 1951). Anton. néologisme :
4. Cette vétusté de la langue, cet archaïsme qui avait tant contribué à détourner de Ronsard le xviiesiècle, il est une des raisons qui nous ramènent à lui. Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 27.
Archaïsme de civilisation. Emploi d'un mot sorti de l'usage, mais imposé par fidélité à la réalité historique :
5. Dans l'archaïsme de civilisation, ce qui importe est la fonction cognitive, dénotative. Ce type d'archaïsme est dans une large mesure imposé par le sujet et n'apparaît que pour des raisons thématiques extrêmement précises. J.-M. Klinkenberg, L'Archaïsme et ses fonctions styl. (Fr. mod., t. 38, no1, 1970, p. 10).
B.− RHÉT. Procédé de style qui consiste à utiliser des mots ou des tournures tombés hors de l'usage général :
6. ... on perd la trace des analogies qui ont successivement amené les diverses acceptions figurées; il n'y a plus entre les idées et les images, entre les pensées et leur expression sensible, entre la construction matérielle des éléments du langage et leur valeur représentative, cet accord que la raison réclame. Le néologisme et l'archaïsme, les alliances bizarres de mots, les tournures forcées et affectées, naissent de la recherche d'une énergie d'expression que la langue, à son état de pureté, semble avoir perdue par un trop long usage. Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 324.
7. Dans le cas des véritables archaïsmes, ce qui prime est la fonction poétique, connotative. L'auteur de romans historiques est complètement libre d'écrire bailler pour donner s'il en a envie, mais il peut aussi s'en passer... J.-M. Klinkenberg, L'Achaïsme et ses fonctions styl. (Fr. mod., t. 38, no1, 1970, p. 10).
Péj., CRIT. LITTÉR. Usage fréquent, parfois jugé abusif, des archaïsmes notamment de civilisation :
8. Si les réflexions qui précèdent sont exactes, l'objection d'archaïsme et d'artifice dirigée contre l'auteur des poèmes antiques par ses adversaires, à cause du choix de ses sujets, n'a pas de valeur. P. Bourget, Nouv. Essais de psychol. contemp.,1885, p. 92.
9. Mais c'est dans tous les romans des Goncourt que nous trouvons quelque chose de cet archaïsme, de cette vieillerie et de cette poussière. Impression qui détournera de plus en plus le lecteur ordinaire, mais qui pourra retenir le lecteur curieux. Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 114.
C.− P. ext., MUS., ARTS PLAST. Imitation, par un artiste, de la manière et des procédés des œuvres anciennes :
10. Puvis de Chavannes est en germe dans les fresques de la Cour des Comptes [de Chassériau]. Il en reprendra l'idée d'ajouter l'archaïsme à l'académie, de modifier ainsi l'idéal trop strict d'Ingres. C. Mauclair, De Watteau à Whistler,1905, p. 207.
11. ... de retour à Salzbourg, il [Mozart] se mettra aux archaïsmes musicaux d'Eberlin dont est coiffé le vieux prince archevêque. H. Ghéon, Promenades avec Mozart,1932, p. 33.
PRONONC. : [aʀkaism̥].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1659 ling. « façon de parler qui n'est plus en usage » (Chapelain, Lettres, 21 déc., 2, 74, éd. T. de Larroque ds Quem. : Il [le P. Mariana] a affecté l'archaïsme, mais il l'a fait exprès pour soustenir son stile historique par la gravité); 1801 (S. Mercier, Néologie : Archaïsme. Usage des vieux mots); 1835 (Ac. : Archaïsme. Il se dit également de l'affectation d'un écrivain à faire usage d'archaïsmes); 1666 id. « tour de phrase suranné » (Menage, Observ. sur les poésies de Malherbe ds Dict. hist. Ac. fr. : L'ode de Malherbe au Roi, qui alloit châtier les Rochellois est la dernière que ce poète ait faite, et c'est pourquoi il y a moins d'archaïsmes que dans les autres); p. ext. a) 1850 mus. péj. « imitation des œuvres anciennes » (E. Delacroix, Journal, t. 1, p. 454); b) av. 1866 peint. péj. (Th. Gautier ds Lar. 19e); c) 1858 « caractère d'ancienneté », supra ex. 1. Empr. au b. lat. archaismos − lui-même du gr. α ̓ ρ χ α ι ̈ σ μ ο ́ ς imitation des anciens, Denys d'Halicarnasse, Comp. 22 ds Bailly − au sens de « tour suranné », Servius, Aen, 1, 3 ds TLL s.v., 459, 20.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 52.
BBG. − Ac. Can.-Fr. 1968. − Bach.-Dez. 1882. − Bible 1912. − Bouillet 1859. − Dagn. 1965. − Darm. 1877, p. 210. − Gramm. t. 1 1789. − Klinkenberg (J.-M.). L'Arch. et ses fonctions styl. Fr. mod. 1970, t. 38, pp. 10-35. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Rougnon 1935, p. 273. − Sociol. 1970. − Spr. 1967. − Springh. 1962. − Vachek 1960. − Ville 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

archaïsme \aʁ.ka.ism\ masculin

  1. (Littérature) (Arts) Emploi de mots, de tours de phrase ou de procédés antiques et hors d’usage.
    • Les consonnes subissent dans les langues celtiques divers traitements linguistiques dont la lénition interne. Ainsi les noms Péron, Pédron, Pezdron et Pezron sont tous des variantes d’un nom latin initial Petronem. Hormis le premier nom, les autres sont des archaïsmes. — (Albert Deshayes, Les Noms de famille bretons, dans Revue française de Généalogie, No. spécial Noms de familles, 2e sem., 2010, note p. 47)
    • Et M. Dagenais condamne vertement les archaïsmes de vocabulaire, de grammaire et de structure. Décisément, les archaïsmes n'ont pas la cote d'amour parmi les lexicologues. Pourtant, il y a eu de grands écrivains français qui ne boudaient pas les termes désuets et les tournures vieillottes. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 55)
  2. (Par analogie) Pratique scientifique, sociale ou politique des temps révolus.
    • Elle doit remplacer les religions qui sont des archaïsmes effroyables, pour les femmes bien évidemment, mais aussi pour tous les hommes qui veulent la liberté et non celle de brimer celle des autres. — (La Soif de liberté, Le Devoir.com, 5 février 2011)

Nom commun

archaïsme \Prononciation ?\

  1. Archaïsme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARCHAÏSME. n. m.
T. de Littérature et de Beaux-Arts. Emploi de mots, de tours de phrase ou de procédés antiques et hors d'usage. Cet auteur affecte trop l'archaïsme.

Littré (1872-1877)

ARCHAÏSME (ar-ka-i-sm') s. m.
  • 1Façon de parler ancienne inusitée aujourd'hui. Pieça, pour dire depuis longtemps ; d'ores-en-avant, pour dorénavant, sont des archaïsmes. Scarron, dans son Roman comique, dit de deux amants, qu'aucun des deux curés ne voulut les épouser, c'est-à-dire les rendre époux, les marier : épouser, dans ce sens, est un archaïsme.
  • 2Affectation d'un écrivain à faire usage d'expressions et de tours vieillis.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARCHAÏSME. Ajoutez : - REM. Ce mot appartient à Mercier, Néologie, t. I, p. 45

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « archaïsme »

(1659) Du latin archaismus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀρχαϊσμὸς, de ἀρχαῖος, ancien, de ἀρχὴ, commencement (voy. ARCHONTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « archaïsme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
archaïsme arʃaism

Évolution historique de l’usage du mot « archaïsme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « archaïsme »

  • A l'occasion de la journée de mobilisation du 14 juin 2020, Solange Peters, professeure ordinaire en oncologie au CHUV et à l'Université de Lausanne, présidente de la Société européenne d'oncologie médicale (ESMO) et coordinatrice scientifique de la plateforme européenne d'oncologie thoracique (ETOP), évoque l'archaïsme qui prévaut encore pour les femmes en médecine. , J'ai beau être professeure ordinaire, la problématique de genre fait partie de mon quotidien - Heidi.news
  • Les humains sont inégaux devant le virus ; les entreprises aussi. Chacun a bien compris que, par le hasard d’une tragédie sanitaire, le monde virtuel a pris un avantage exorbitant sur le pauvre monde réel paralysé par le confinement. Les sans-grade du commerce de proximité ont été en grande majorité exclus de l’activité ; les géants du commerce en ligne et de la distraction numérique ont le champ libre pour étendre leur territoire. Voilà qui n’arrangera pas un tissu urbain déserté par tant de boutiques. On dira que ces mastodontes numériques rendent des services que les consommateurs apprécient : difficile de les en priver. Mais au moins le privilège conféré par la crise à ceux qui vendent à distance grâce à la magie des réseaux devrait les obliger. C’est-à-dire les inciter à protéger sans faille les salariés qui continuent leur ouvrage et sans lesquels ils ne pourraient poursuivre leur action de conquête. Il semble bien, notre enquête le montre, qu’Amazon, la firme phare du secteur, n’a pas bien compris la situation : le monopole de fait qui lui échoit grâce à l’épreuve collective comportait aussi des devoirs nouveaux. Or l’extrême modernité de son application et la force divinatoire de ses algorithmes qui pressentent les besoins des clients avant qu’ils ne les formulent se doublent trop souvent d’un archaïsme très patronal dans la gestion de ses salariés. Amazon a des méthodes de vente adaptées au XXe siècle ; on y travaille souvent comme au XIXe. Les syndicats ont tiré la sonnette d’alarme, la justice leur a donné raison. Une manière de dire que le service du consommateur n’excuse pas tout et que la modernité économique doit aller de pair avec la modernité sociale. Il était temps. Libération.fr, Archaïsme - Libération
  • Et si l’on retrouve l’État à hauteur de 15 % au capital de Renault, c’est un pur vestige de l’histoire de France qui remonte à la Libération. En trois quarts de siècle, les conditions ont bien entendu changé. Cet archaïsme n’a plus aucune raison d’être : le risque de « collaboration » avec l’occupant allemand peut être écarté sans risque aujourd’hui. Bien au contraire, désormais, nous sommes « en couple » avec l’Allemagne, devenue même un modèle, le modèle pour une majorité de notre élite politique et économique. C’est dire ! EcoRéseau Business, EcoRéseau Business | Tribune libre/Un économiste voudrait jeter Renault avec l’eau du coronavirus
  • Pour le néolibéralisme, c’est l’idée même que l’on puisse se retirer du jeu, c’est la notion même de retraite au sens le plus général du mot - d’un retrait pour se soigner, pour s’éduquer, pour chercher, pour travailler autrement, pour se reposer, ou pour faire tout cela à la fois et à sa guise - qui est un archaïsme. Pour tous ceux qui se mobilisent aujourd’hui, c’est ce grand récit sur la fin de nos vies et le sens de l’évolution qui est désormais archaïque. Car avec la souffrance au travail qui monte un peu partout, avec l’épuisement des ressources physiques et psychiques que produit le rythme de la compétition, sorte de redoublement intime de l’épuisement planétaire des ressources produit par la surchauffe de l’économie mondialisée, le sentiment grandit que cette vision du monde menace à la fois nos propres vies et toute forme de vie sur terre. Libération.fr, Barbara Stiegler : «Pour le néolibéralisme, l’idée que l’on puisse se retirer est un archaïsme» - Libération

Traductions du mot « archaïsme »

Langue Traduction
Anglais archaism
Espagnol arcaísmo
Italien arcaismo
Allemand archaismus
Chinois 古风
Arabe عفا عليها الزمن
Portugais arcaísmo
Russe архаизм
Japonais 古風な
Basque arkaismoa
Corse archaisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « archaïsme »

Source : synonymes de archaïsme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « archaïsme »

Partager