La langue française

Approbatif

Sommaire

  • Définitions du mot approbatif
  • Étymologie de « approbatif »
  • Phonétique de « approbatif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « approbatif »
  • Citations contenant le mot « approbatif »
  • Traductions du mot « approbatif »
  • Synonymes de « approbatif »
  • Antonymes de « approbatif »

Définitions du mot « approbatif »

Trésor de la Langue Française informatisé

APPROBATIF, IVE, adj.

A.− [S'applique seulement à des noms de choses, masc. ou fém. impliquant une idée de signe ou de possibilité de jugement] Qui exprime, qui marque l'approbation :
1. La vieille femme faisait, à tout ce que disait sa fille et à tout ce que je répondais, des gestes de tête d'assentiment et des exclamations approbatives. Lamartine, Nouvelles Confidences,1851, p. 145.
2. ... j'ai envie de m'abstenir. − Il mit pourtant dans l'urne un bulletin négatif; puis un blanc approbatif, pour annuler l'autre. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 210.
P. ell. Auditoire approbatif. Auditoire montrant par des signes évidents qu'il approuve. Synon. usuel approbateur :
3. Souvent il expliquait, au salon, le sens des gravures. Et, parce qu'Elvire questionnait, la tante Caroline et MmeGresloup devinrent un auditoire approbatif. Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 286.
SYNT. Geste, hochement, mouvement, signe de tête approbatif; clignement, coup d'œil approbatif; air, murmure, rire, silence, signe approbatif; grimace, manière approbative.
B.− DR. et ADMIN. [En parlant d'un document officiel] Qui approuve, qui rend valide, exécutoire :
4. ... le préfet n'exerce qu'un droit de contrôle et de révision sur les pouvoirs de police du maire. Le préfet, pour donner une force morale plus grande aux arrêtés des maires, y peut apposer son visa approbatif; mais ce n'est pas pour lui un devoir... J. Baradat, L'Organisation d'une préfecture,1907, p. 216.
5. le duc. − Et que dit le traité? ... pagolo orsini. − Le voilà, revêtu Du bref approbatif du saint-père lui-même; Accord entre le duc et les confédérés, Cardinal Orsino, Pandolfo, Petrucci, Jean Bentivoglio, puis leurs subordonnés, Adhérents et amis ... Tenez, vous pouvez lire. A. Barbier, Satires,César Borgia, 1865, p. 188.
Rem. On rencontre sporadiquement approbativement, adv. (1823, Boiste; suff. -ment2*). En manière de signe d'approbation. L'assistance somnolait approbativement, admirativement (A. Arnoux, Calendrier de Flore, 1946, p. 33).
PRONONC. : [apʀ ɔbatif], fém. [-i:v]. Approbativement : [apʀ ɔbativmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1574 (M. Foucqué, Vie de N.S. J.-C. en vers, 4 ds Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 12 : et de ce pour le moins Leurs propres sings manuelz sont tesmoings, Mis en la fin du volume soubs l'acte Approbatif par jugement exacte). Empr. au b. lat. approbativus « id. » attesté fin ve-début vies. comme terme de gramm. (Priscien, Gramm. III, 97, 4 ds TLL s.v., 310, 21); sens plus gén. en lat. médiév. ca 1165 (Vita Karoli M., 3, praef. p. 67, 17 ds Mittellat. W. s.v., 814, 70).
STAT. − Fréq. abs. littér. : Approbatif. 42. Approbativement. 1.
BBG. − Laf. 1878.

Wiktionnaire

Adjectif

approbatif

  1. Qui contient ou qui marque approbation.
    • Sentence approbative.
    • Il faisait nuit lorsque Cogolin eut achevé sa besogne, et ce moment coïncida avec l'apparition d'une ombre qui se glissa dans la cour et fit au valet un signe, auquel il répondit par un hochement de tête approbatif. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPROBATIF, IVE. adj.
Qui contient ou qui marque approbation. Sentence approbative. Geste, signe approbatif.

Littré (1872-1877)

APPROBATIF (a-pro-ba-tif, ti-v') adj.
  • Qui exprime l'approbation. Signe approbatif. Sentence approbative.

HISTORIQUE

XVe s. Donnerons et ferons donner et faire à notre dit fils, le roi Henri, lettres-patentes approbatoires et confirmatoires, Monstrelet, I, ch. 234.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « approbatif »

Du latin approbativus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. aprobatiu ; espagn. aprobativo ; de approbativus, de approbare (voy. APPROUVER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « approbatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
approbatif aprɔbatif

Évolution historique de l’usage du mot « approbatif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « approbatif »

  • Le comité juridique de l'Association nationale des sociétés par actions (Ansa) répond par la négative. La loi interdit tout versement d'une rémunération variable ou exceptionnelle avant le vote approbatif de l'assemblée générale. C'est donc le fait lui-même de verser une rémunération qui est interdit. La fiction juridique de l'anéantissement rétroactif, en cas de réalisation de la condition résolutoire, ne peut faire disparaître le fait passé et réalisé. , Sociétés : pas de rémunération variable pour les dirigeants avant le vote ex post... même sous condition ! - Éditions Francis Lefebvre
  • L’employée qui a parlé de son boni acquiesce d’un hochement de tête approbatif. Le Journal de Montréal, L’existence des quotas chez Revenu Québec confirmée | JDM
  • Il écrit, en substance, que rien n'est plus beau que la voix humaine prise à sa source et que les diseurs lui sont insupportables. Moi, je suis un diseur, donc je me sens évidemment concerné par cette remarque. Avec mes surcharges, mes dénaturations, mes trahisons, je vais m'emparer de Rimbaud, de Baudelaire, de Valéry. Mais pas de confusion: la poésie, c'est le contraire de ce qu'on appelle «le poète», celui qui forme les clubs de poètes. Stendhal disait que le drame, avec les poètes, c'est que tous les chevaux s'appellent des destriers. Cet ornement ne m'intéresse pas. Mais La Fontaine, Racine, oui. Ils ont littéralement changé ma vie. Je n'étais pas «un déambulant approbatif», comme disait Philippe Muray, mais je déambulais, et j'ai rencontré, un jour, le théâtre et la poésie comme Claudel a vu la lumière une nuit de Noël. Le Figaro.fr, Fabrice Luchini: «Un peu de poésie, à l'heure de l'écrasante puissance de la bêtise»
  • Je l’interrompais alors pour lui faire remarquer que l’impôt était une nécessité républicaine et qu’en payer était plutôt bon signe. Ce dont il convint d’un léger signe de tête approbatif, puis il s’épancha sur ce qui le chagrinait ; l’histoire ordinaire d’un citoyen étonné par une histoire mouvementée d’impôt. AgoraVox, Pour éviter l'impôt sur une plus-value immobilière de 18 100 € mon voisin déménage... - AgoraVox le média citoyen
  • D'ailleurs si l'idée de progrès est évidemment séduisante, il n'échappera à personne que s'il existe hypothétiquement "un bon progressisme", celui se doit d'être très progressif et donc prudent. Là où le politiciannisme rentre en jeu, comme sous obama, c'est quand les promesses se multiplient sans réflexion fondée, quand le principal est laissé de côté voir abandonné au profit d'idées nébuleuses et souvent très intéressées. Si un groupe de la société estime justifié que quelque chose soit fait pour lui, seul un référendum approbatif devrait en être la cause. Un serpent qui tourne trop vite fini par se mordre la queue ? Bref, un peu d'étude de thermodynamique et de cinétique pour les politiques les aiderait à y voir plus clair sur l'évolution d'un système. Et nous sommes des êtres humains, pas simplement des molécules. Le Figaro.fr, Mark Lilla: «Le réactionnaire, comme le révolutionnaire, est un type, un caractère»
  • Regard approbatif de Jean, 55 ans, qui a connu Levallois « du temps des cocos ». Jean-Luc reprend : « Patrick Balkany, c'est un fils spirituel de Pasqua. Plus personne ne fait de la politique comme ça. On est dans un débat moral ! Mais il y a la morale et le monde tel qu'il va », reconnaît ce cadre. leparisien.fr, Procès Balkany : le cas de conscience des habitants de Levallois - Le Parisien

Traductions du mot « approbatif »

Langue Traduction
Anglais approbative
Italien approvativo
Source : Google Translate API

Synonymes de « approbatif »

Source : synonymes de approbatif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « approbatif »

Partager