La langue française

Apéritif

Sommaire

  • Définitions du mot apéritif
  • Étymologie de « apéritif »
  • Phonétique de « apéritif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « apéritif »
  • Citations contenant le mot « apéritif »
  • Images d'illustration du mot « apéritif »
  • Traductions du mot « apéritif »
  • Synonymes de « apéritif »

Définitions du mot « apéritif »

Trésor de la Langue Française informatisé

APÉRITIF, IVE, adj. et subst. masc.

A.− Adjectif
1. MÉD., vx. [En parlant d'une substance médicamenteuse] Qui facilite les sécrétions de l'appareil digestif. Synon. laxatif :
1. Avec ces compositions, des sauces de piment (...), du macaroni, du thé, du vermicelle, des pilules apéritives et des pilules digestives, j'aurais un superbe fond de pharmacie anglaise... E. de La Bedollière, Les Français peints par eux-mêmes,t. 3, 1841, p. 314.
SYNT. Remède, médicament apéritif; tisane, pilule, plante, racine apéritive.
P. métaph. :
2. ... peut-être y avait-il une dose de vérité dans sa théorie que l'écrivain subalterne de la décadence, que l'écrivain encore personnel mais incomplet, alambique un baume plus irritant, plus apéritif, plus acide, que l'artiste de la même époque, qui est vraiment grand, vraiment parfait. Huysmans, À rebours,1884, p. 244.
2. P. ext.
a) [En parlant d'une boisson, plus rarement d'un aliment] Qui stimule l'appétit. Vin apéritif; liqueur apéritive (cf. B rem.) :
3. ... pas du vin, les Italiens en avaient tous, mais des bouteilles de « résiné », un vin apéritif à la tisane de bourgeons de pin, ... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 179.
b) P. métaph. [En parlant de tout autre stimulant de nature physique ou morale] Qui stimule l'appétit, tonique. Une promenade apéritive :
4. ... j'offrais un bon gîte et d'excellents repas à ces hommes des champs, élevés dans une atmosphère apéritive. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 330.
5. Avant cette période, quelque chose de chimiquement indispensable au goût de vivre ne se combinait plus avec le reste en moi. Ce manque d'appétit moral était affreux, aucun projet ne m'était apéritif. J'avais l'âme écœurée. Cocteau, Poésie crit.2, Monologues, 1960, p. 44.
[En parlant d'une pers. (infra B 2)] :
6. Cette jeune comédienne [Madeleine Lambert] hardie, vermeille, apéritive, je la vois faite pour le risque, le succès... Colette, La Jumelle noire,1938, p. 83.
B.− Substantif
1. Subst. masc. Boisson généralement alcoolisée, réputée stimulante pour l'appétit :
7. Les deux jeunes gens étaient assis devant un grand café du boulevard et buvaient des liqueurs mélangées d'eau, ces apéritifs qui ont l'air d'infusions faites avec toutes les nuances d'une boîte d'aquarelles. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Les Épingles, 1888, p. 1088.
8. Je suis un homme sauvé, patron. Ça s'arrose. Venez prendre l'apéritif. Duhamel, Journal de Salavin,1927, p. 97.
SYNT. Prendre, payer, offrir, jouer, gagner l'apéritif; verre à apéritif; l'heure de l'apéritif; en manière, en guise d'apéritif; apéritif d'honneur.
Rem. L'emploi subst. (à partir du syntagme vin apéritif) prédomine auj., mais le sens étymol. n'y est plus guère senti.
P. ext. :
9. Thérèse, sur le conseil de Bernard, marchait beaucoup : « L'exercice est le meilleur apéritif. » Mauriac, Thérèse Desqueyroux,1927, p. 274.
P. métaph. :
10. Et tel écrit vaut comme excitateur ou apéritif de la pensée, et tel autre comme satisfacteur, remplaçant l'aliment de pensée. Valéry, Tel quel I,1942, p. 220.
2. Arg., subst. fém., vx. Apéritive. Femme galante (supra A 2 b) :
11. ... un journal du 7 décembre 88 donne la même valeur aux horizontales, aux tendresses et aux apéritives. (Ces dernières, de création toute nouvelle, sont évidemment les femmes qui, par métier, mettent en appétit.) L. Larchey, Dict. hist. d'argot,nouv. suppl., 1889, p. XII.
PRONONC. : [apeʀitif], fém. [-i:v].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Adj. a) xiiies. méd. « qui ouvre les voies d'élimination » (Le livre des simples medecines [ms. xiiies.], éd. Dorveaux cité par Arveiller ds Mél. Gamillscheg, 27 : quar ache est trop aperitive); b) 1750 « qui ouvre l'appétit » (Dict. des Aliments, III, 89 ds Fr. mod., t. 23, p. 304 : Le poivre noir et le poivre blanc sont aperitifs ... aident à la digestion, donnent de l'appetit); 2. subst. a) 1751 « médicament qui ouvre les voies d'élimination » (Encyclop. t. 1 : Apéritifs [...] Les apéritifs conviennent dans tous les cas où l'obstruction est ou la cause ou l'effet de la maladie); b) 1888 « boisson qui ouvre l'appétit », supra ex. 7. Empr. au b. lat. aper(i)tivus (de aperire « ouvrir »), adj. méd. au sens 1 a dep. Caelius Aurelianus, Acut., 3, 4, 40 ds TLL s.v., forme apertivus; bien attesté en ce sens sous la forme aperitivus en lat. médiév., Mittellat. W. s.v., 738, 27-35; subst. en lat. médiév. au sens (différent de 2) de « fomentation qui fait percer une tumeur » (1160-1180, Maurus, Phleb., 11ads Mittellat. W. s.v., 738-40). Le passage du sens 1a au sens 1b est bien indiqué dans l'attest. 1750.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 187.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Arveiller (R.). Contribution à l'ét. du lex. fr. : nouv. dat. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 27. − Bouillet 1859. − Bruant 1901. − Darm. Vie 1932, p. 131. − France 1907. − Lar. comm. 1930. − Lar. méd. 1970. − Lar. mén. 1926. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mont. 1967. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870. − Sandry-Carr. 1963 (s.v. apéro).

Wiktionnaire

Adjectif

apéritif

  1. (Désuet) Qui a la vertu d’ouvrir, et plus particulièrement, qui désengorge, qui ouvre les voies d’élimination.
    • Vertu apéritive d’une clef. — (Pascal, P. Eloq. 37)
    • Le cardinal Du Belay, dont Rabelais était médecin, étant malade d’une humeur hypocondriaque, il fut avisé par la docte conférence des docteurs, qu’il fallait faire à Monseigneur une décoction apéritive. Rabelais sur cela sort, laisse ces messieurs achever de caqueter pour mieux employer l’argent, et fait mettre au milieu de la cour un trépied sur un grand feu, un chauderon dessus plein d'eau, où il mit le plus de clés qu’il pût trouver, et en pourpoint comme ménager, remuait les clés avec un bâton pour leur faire prendre cuisson. Les docteurs descendus voyant cet appareil, et s’en enquêtant, il leur dit : « Messieurs, j’accomplis votre ordonnance, d’autant qu’il n’y a rien tant apéritif que les clés ; et si vous n’êtes pas contents, j’enverrai à l’arsenal quérir quelques pièces de canon, ce sera pour faire la dernière ouverture. » — (Guillaume Raynal, Anecdotes littéraires, tome premier, François Rabelais, II ; Pierre Gosse Junior, La Haye, 1756, pages 11-12)
  2. Qui ouvre l’appétit.
    • Boisson apéritive.
  3. (Plus rare) Relatif au rite de dégustation d’une boisson avant le repas.
    • Des grappes de consommateurs pleins de quiétude, goûtaient aux tables des terrasses toute l’exquisité de l’heure apéritive. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 10-11)

Nom commun

apéritif \a.pe.ʁi.tif\ masculin

  1. Boisson alcoolisée considérée comme un stimulant pour l’appétit.
    • Il se bornait à des recommandations anodines et à des conseils mitigés : ne buvez pas tant d’apéritifs, un verre de bon vin fait beaucoup plus de bien. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Flatté, il allait m'adresser courtoisement la parole lorsque la vieille dame, maîtresse du logis, servit l’apéritif. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Les autres, les Laugier, cet homme à tête de rat, avec qui il avait bu les premiers apéritifs et qui était parti triomphalement avec la jeune Américaine, tous ces gens-là, tous ceux du Ritz, tous ceux du Fouquet’s, c’étaient des peigne-cul. — (Georges Simenon, Trois chambres à Manhattan, Presses de la Cité, 1946)
    • Les hommes jouent gravement aux boules et se passionnent pour le foteballe ; ils prennent l’apéritif par habitude, rejoints par ceux qui le font par snobisme. — (Henri Wadier, La réforme de l'enseignement n'aura pas lieu, éd. Robert Laffont, 1970, p. 154)
  2. (Par métonymie) Temps de convivialité avant un repas.
    • L’apéritif est une des grosses préoccupations du faisan, […]. Tout en dégustant des vermouths, des bitters, des pernods père et fils, on échange des tuyaux et chacun s’efforce de tirer les vers du nez de son voisin. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 122-123)
    • Le capitaine Arbogast avait raison quand, hier soir, à l’apéritif, il nous disait :
      « Dans l’Armée, il ne faut pas se presser; quand on a reçu l'ordre, eh bien ! il faut attendre le contre-ordre. »
      — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, p. 20)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APÉRITIF, IVE. adj.
Qui provoque l'appétit. Liqueur apéritive. Il est le plus souvent employé comme nom masculin et désigne une Liqueur considérée comme un stimulant pour l'appétit. Faire usage, abuser des apéritifs.

Littré (1872-1877)

APÉRITIF (a-pé-ri-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui ouvre. Vertu apéritive d'une clef, Pascal, P. Eloq. 37. Inusité en ce sens.
  • 2 En termes de médecine, qui ouvre les pores, qui rend les humeurs plus fluides et facilite le mouvement des liquides. Le lait doit être presque apéritif, Rousseau, Ém. I.

    S. m. Les aperitifs, un apéritif.

HISTORIQUE

XVIe s. Attenuans, incisifs et aperitifs, Paré, V, 14.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apéritif »

(Date à préciser) Du latin apertivus devenu, en latin médiéval, aperitivus, issu de aperio (« ouvrir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. apertiu, aperitiu ; espagn. aperitivo ; ital. apertivo, aperitivo ; de aperitivus, de aperire, ouvrir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apéritif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apéritif aperitif

Évolution historique de l’usage du mot « apéritif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apéritif »

  • L'heure de l'apéritif est le seul moment où les gens ont figure humaine. De Yvan Audouard
  • Je ne vais pas à la messe car elle est à l'heure de l'apéritif. De Georges Courteline
  • L'apéritif, c'est la prière du soir des Français. De Paul Morand / Ouvert la nuit
  • Si j'avais mis de côté tout l'argent que j'ai dépensé à boire, qu'est-ce que je pourrais m'offrir comme apéritifs ! De Celmas
  • La civilisation, qu’est-ce que c’est, sinon la caserne, le bureau, l’usine, les apéritifs, et les garçons de banque ? De Alphonse Allais / A se tordre
  • Spécialité italienne, les bruschettas seront maintenant un incontournable de vos apéritifs. Le plus ? Vous pouvez y mettre les ingrédients que vous voulez ! Champignons, jambon, pesto… Pour aujourd'hui, nous vous proposons la recette traditionnelle à base de tomates et de mozzarella. Planet, Cinq recettes faciles et originales pour l'apéritif
  • Avec le succès toujours aussi présent de l’apéritif, de nouvelles formes de plaisirs gustatives s’installent sur le marché, avec parfois des produits atypiques. Le fait de manger des insectes comestibles s’est peu à peu fait une place notamment à l’occasion de l’apéritif. Des start-up se sont successivement lancées dans ce business comme la jeune pousse parisienne, Jimini’s. Plus d’un million de personnes ont ainsi été séduites par ses criquets au goût poivre et tomates séchées, ses grillons à l’oignon fumé et saveur barbecue ou encore ses vers épicés. La charcuterie est également un élément important de l’apéro dînatoire. Lors de l’édition 2018 du Salon international de l’alimentation (Sial,ndlr) à Paris fin octobre, l’entreprise Kokiriki bretonne a ainsi présenté ses produits de charcuterie destinés aux consommateurs végétariens, mais aussi aux intolérants au gluten et aux personnes allergiques. Des aliments 100 % végétaux composés de tournesol, de bambou, de quinoa ou encore d’algues qui ressemblent trait pour trait à du jambon, du saucisson ou du chorizo. Dynamique-Mag.com, Après le confinement, le retour à l'apéritif et aux Happy Hour
  • Dynamique challenger des chips, Bret’s fait son retour au rayon apéritif. Sa première tentative a été réalisée en 2015 avec des frites, des sticks et des pétales, mais elle a fait long feu. Le Breton a revu sa copie et se recentre sur ces mêmes pétales « poppés » cuits sous haute pression sans friture. Un concept très tendance défriché par TooGood et largement copié depuis. , Bret's créatif pour l'apéritif / Les produits - Linéaires
  • Après une fermeture temporaire forcée de 3 mois, l’Hotel Vilòn est l’un des premiers à ré-ouvrir ses portes et vous attend chaque jeudi à partir de 18h pour un apéritif “Pura Vida”. Un patio à l’atmosphère tropicale, entre fougères et philodendrons, une playlist musicale aux rythmes exotiques lui confèrent une ambiance douce et agréable, sans être envahissante. Un thème différent à chaque rendez-vous, avec une sélection de cocktails du jour.  , “Pura Vida”, l’apéritif du jeudi à l’Hôtel Vilòn | lepetitjournal.com
  • Servir en amuse-gueule au moment de l’apéritif Chassons.com, Croquant de chevreuil en apéritif! - Chassons.com

Images d'illustration du mot « apéritif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « apéritif »

Langue Traduction
Anglais aperitif
Espagnol aperitivo
Italien aperitivo
Allemand aperitif
Chinois 开胃酒
Arabe فاتح الشهية
Portugais aperitivo
Russe аперетив
Japonais 食前酒
Basque aperitibo
Corse aperitivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « apéritif »

Source : synonymes de apéritif sur lebonsynonyme.fr
Partager