La langue française

Affleurement

Sommaire

  • Définitions du mot affleurement
  • Étymologie de « affleurement »
  • Phonétique de « affleurement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « affleurement »
  • Citations contenant le mot « affleurement »
  • Vidéos relatives au mot « affleurement »
  • Traductions du mot « affleurement »
  • Synonymes de « affleurement »

Définitions du mot « affleurement »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFLEUREMENT, subst. masc.

I.− Correspond à affleurer I.
A.− Au propre
1. (Cf. affleurer I A).Fait d'affleurer, état de ce qui affleure, de ce qui est ou arrive à niveau :
1. Je m'efforçai de faire sentir dans chaque renflement du torse ou des membres l'affleurement d'un muscle ou d'un os... A. Rodin, L'Art,1911, pp. 64-65.
2. ... j'amuse mon mal en évoquant l'herbe défoncée sous les pas des bœufs, et les affleurements d'eau dans la trace de leurs pas qui seront, pour un jour, les abreuvoirs des mésanges... J. Bousquet, Traduit du silence,1935-1936, p. 84.
2. Ce qui affleure :
3. Affleurement (Arch.) − Murailles juxtaposées dont les parements sont de même niveau. Nivellement de deux surfaces. J. Adeline, Lexique des termes d'art,1884.
En partic.
Ce qui affleure au niveau du sol (couches géologiques, roches, etc.) :
4. Si l'affleurement subit des ondulations, de petites sources en marquent les points les plus bas. A. de Lapparent, Abrégé de géologie,1886, p. 36.
5. ... des veines d'une roche pourrie, que des efflorescences jaunâtres font reconnaître pour des têtes d'affleurement de filons à minéraux sulfurés. A. de Lapparent, Abrégé de géologie,1886p. 105.
6. ... le rôle du stratigraphe, c'est-à-dire de celui qui cherche à suivre les strates (...) et à tracer leurs affleurements, autrement dit leurs intersections avec la surface du sol. A. de Lapparent, Abrégé de géologie,1886p. 135.
7. Les affleurements précambriens sont nombreux dans le Cotentin et la Bretagne, ... A. de Lapparent, Abrégé de géologie,1886p. 151.
8. Oh! Le ciel n'était pas parfaitement pur, mais la lumière était chaude et plus abondante que jamais. Est-ce seulement à cause d'elle que le pays m'a paru beaucoup plus beau? Je ne crois pas. Des affleurements de roche donnaient par instants un dessin plus marqué; ... A. Gide, Voyage au Congo,1927p. 785.
9. Mais nous voici livrés plus nus à ce parfum d'humus et de benjoin où s'éveille la terre au goût de vierge noire. ... C'est la terre plus fraîche au cœur des fougeraies, l'affleurement des grands fossiles aux marnes ruisselantes, Et dans la chair navrée des roses après l'orage, la terre, la terre encore au goût de femme faite femme. Saint-John Perse, Exil,Pluies, 1942, p. 258.
Ce qui affleure à la surface de l'eau :
10. Du reste, à mer basse, et c'était l'instant où Gilliatt observait, ces deux rangées de bas-fonds montraient leurs affleurements, quelques-uns à sec, tous visibles, et se coordonnant sans interruption. V. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 252.
11. Réveil d'une victime inachevée... Et seuil Si doux... Si clair, que flatte, affleurement d'écueil, L'onde basse, et que lave une houle amortie!... P. Valéry, La Jeune Parque,1917, p. 106.
3. Point où une chose affleure :
12. ... il tira la scie de sa poche, et commença à scier le pêne à l'affleurement de la gâche. J. Verne, Les Cinq cents millions de la Bégum,1879, p. 148.
13. Il se produit aux inflexions de pente, aux intersections de plans diversement inclinés, une tendance visible au rapprochement et même à la concentration des lieux habités. On peut vérifier en divers pays cette loi naturelle, même en ceux où la disette d'eau ne relègue pas, comme en certains plateaux calcaires, les villages aux affleurements latéraux de sources ou au voisinage de rivières. P. Vidal de La Blache, Principes de géographie humaine,1921, p. 176.
MÉTROL. Point d'affleurement. Point d'intersection d'un appareil de mesure avec le niveau d'un liquide :
14. Le saccharomètre de Balling (...) est gradué à 17o5 et il donne directement, au point d'affleurement de sa tige dans un liquide la quantité d'extrait contenue dans 100 grammes de ce liquide. Boullanger, Malterie, brasserie,1934, p. 581.
B.− Au fig. (cf. affleurer I B) :
15. ... y a-t-il un attrait plus vif? Les timidités, les rougeurs, les mouvements involontaires comprimés par la bienséance exquise et continue, l'imperceptible affleurement de la pensée et de la passion, qui, pour la première fois, vont s'échapper, la transformation de l'enfant qui, en un jour, sur un mot, devient femme; ... H. Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de Monsieur Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, p. 200.
16. Notre conscience n'est qu'un « ordre d'affleurement », son « épigénèse » lui reste à elle-même obscure [Poirier]... R. Ruyer, La Conscience et le corps,1937, p. 138.
17. La part que prit l'esprit à ces choses insignes, nous l'ignorons. Nul n'a surpris, nul n'a connu, au plus haut front de pierre, le premier affleurement de cette heure soyeuse, le premier attouchement de cette chose fragile et très futile, comme un frôlement de cils. Saint-John Perse, Exil,Neiges, 1942, p. 266.
18. Au risque de disperser notre démonstration, nous avons essayé d'indiquer tous les points d'affleurement où dans l'œuvre de Baudelaire apparaît cet étrange adjectif, étrange parce qu'il confère la grandeur à des impressions qui n'ont entre elles rien de commun. G. Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, pp. 176-177.
II.− Correspond à affleurer II. ,,Action d'affleurer, de mettre à niveau.`` (Littré). Synon. moins usité de affleurage I.
Prononc. ET ORTH. : [aflœ ʀmɑ ̃]. Enq. : /afløʀmã/. − Rem. Ne pas confondre avec effleurement (cf. Ortho-vert 1966).
Étymol. ET HIST. − 1593 « action de mettre de niveau; état de ce qui est au même niveau » (De Lurbe, Statuts de Bordeaux, 108, édit. 1612, d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr. t. 1, p. 492 : Ne leur sera loisible ne permis mettre saillie de bois ou muraille, sinon a affleurement des murailles anciennes); 1776 mines « extrémité d'une veine de houille, partie d'une couche qui émerge à fleur de sol » (Morand, L'Art d'exploiter les mines de Charbon de terre, I, 781 ds Brunot t. 6, p. 398 : [l'extrémité d'une veine est appelée par les houilleurs du Hainaut français] affleurement). Dér. de affleurer*; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 33.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Baulig 1956. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Plais.-Caill. 1958. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

affleurement \a.flœʁ(ə).mɑ̃\ masculin

  1. Action d’affleurer ou résultat de cette action.
  2. (Géologie) Endroit où le sous-sol rocheux est visible à la surface du sol.
    • Les formations du Lias ne présentent d’affleurements importants que dans la vallée inférieure de la Lanterne où elles s'étendent sur les communes de Bassigney, Dampierre-les-Conflans, Bourguignon. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 14)
    • Ces montagnes sont essentiellement formées de terrains carbonifères. Ce sont en grande partie des calcaires dinantiens, des schistes du Carbonifère supérieur auxquels se joignent quelques affleurements de grès permo-triasiques.— (Georges Lascombes, Végétation de picos de Europa publié dans le Bulletin de la Société d’histoire naturelle de Toulouse, Toulouse, octobre 1944, p.340)
    • De Moutardon à la Budie, au N. de Champagne-Mouton sont alignées plusieurs dislocations qui ramènent en affleurement les marnes du Lias supérieur à Moutardon, le Lias inférieur et moyen à Vieux-Ruffec, […]. — (Comptes-rendus des collaborateurs pour la campagne, Service de la carte géologique de la France, 1957, n°250-257, page 96)
    • Auneuil est un village situé sur le rebord sud de la boutonnière du pays de Bray, où la structure géologique a permis l’affleurement de couches d'argile de grande qualité. — (Jean-François Belhoste & ‎Paul Smith, Patrimoine industriel: cinquante sites en France, Éditions du Patrimoine, 1997, page 86)
    • Les affleurements rocheux, qui ressortent là où les sols sont le moins épais sous la forme de petites « têtes de chats » ou de formations beaucoup plus importantes. Cette bizarrerie géologique est typique des prairies du massif jurassien.— (Guillaume Clerc, Dans le Doubs, la faune et la flore broyées par des « casse-cailloux », Reporterre, 4 mai 2020)
  3. Le fait de réapparaître à la conscience, de devenir perceptible alors que cela était dissimulé.
    • L'affleurement de ses émotions.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFLEUREMENT. n. m.
Action d'affleurer ou État de ce qui est affleuré. Point d'affleurement.

Littré (1872-1877)

AFFLEUREMENT (a-fleu-re-man) s. m.
  • 1Action d'affleurer ; état de ce qui est affleuré.
  • 2 En termes de mines, condition d'un filon qui se rapproche de la surface du sol.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « affleurement »

Mot apparu au XVIe siècle et dérivé d’affleurer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affleurement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affleurement aflœrœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « affleurement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affleurement »

  • Face à la présence d'affleurements rocheux - des ensembles de roches sortant du sol - dans le Doubs et face aux enjeux qu'ils soulèvent, la préfecture du Doubs a mis en place ce 21 novembre 2019 un dispositif de demande préalable pour d'éventuels travaux les concernant. macommune.info, Affleurements rocheux : comment les gérer dans le Doubs ? • macommune.info
  • « Ce trou est un ravinement de la tranchée et il pourrait se reproduire n’importe où, n’importe quand dans le secteur, estime-t-il. Il y a une situation d’urgence car c’est une zone d’affleurement des sources. » Après une étude des documents techniques, l’avis d’une hydrogéologue puis une reconnaissance sur le terrain l’élu tire le signal d’alarme : , Le Mée-sur-Seine. Des inquiétudes après l'effondrement de la chaussée | La République de Seine et Marne
  • Ceci est prouvé grâce à certaines roches qu'on trouve à l'affleurement actuellement, mais la majorité des spécialistes internationaux estiment qu'elle culminait probablement à plus de 8.000 mètres. Elle était donc comparable à l'Himalaya actuel. www.leveil.fr, Balade géologique sur la commune et au-delà - Vals-près-le-Puy (43750)
  • Après plusieurs visites et l'étude des cartes des différentes nappes, sa conclusion est claire : « On est en zone d'affleurement de la nappe de Brie. Il y a un problème majeur qu'il faut régler en urgence car il y a risque d'effondrement ailleurs. Il ne faut pas attendre qu'une maison s'effondre, comme à Marseille [ NDLR : le 5 novembre 2018, l'effondrement de deux immeubles rue d'Aubagne a fait huit morts]. « Selon une amie en poste au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), il y a un gros risque ». leparisien.fr, Le Mée-sur-Seine : affaissement de chaussée et habitations fissurées inquiètent les riverains - Le Parisien
  • Des ganivelles vont être remises en place pour empêcher le piétinement des promeneurs mais, pour l’heure, rien ne peut freiner l’érosion due au ressac… À l’époque (- 3 500 avant JC), l’édifice avait été construit avec des pierres (gneiss albitique, micaschistes) provenant d’un affleurement se situant à l’est du phare, le trait de côte se situait alors à environ 200 mètres. Le Telegramme, Un mégalithe remarquable préservé à la Pointe des Chats - Ile de Groix - Le Télégramme
  • Spécificité géologique du Doubs, les affleurements rocheux hébergent une grande diversité vivante. Sauf que certains agriculteurs recourent au « casse-cailloux » pour les pulvériser, avec une intensité accrue pendant le confinement. Pourtant, la protection des affleurements avait fait l’objet d’un accord (sans contrainte) fin 2019 entre tous les acteurs. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Dans le Doubs, la faune et la flore broyées par des « casse-cailloux »
  • Certains de ces engagements ont déjà été concrétisés. Pour atteindre le camp d’hiver de Vaanchig Dulamsuren et de son épouse Sanj Myatav Erdenetungalag, il faut emprunter la route menant de Khanbogd à la mine, quitter l’asphalte à mi-distance puis bifurquer vers le nord, brinquebaler sur des pistes piégeuses durant trois quarts d’heure, pour enfin s’arrêter après l’une des collines qui font office, dans le secteur, de points de repère. Une yourte, un paddock et quelques cabanes en bois, installés à l’abri d’un affleurement rocheux, défient l’immensité pastel du désert. Aucun arbre. Pas de voisin à moins de vingt kilomètres. Le principal puits se trouve un peu plus au nord, à l’orée d’une immense plaine. Jusqu’en 2018, la famille utilisait un générateur à essence pour actionner la pompe permettant de puiser l’eau à soixante-dix mètres de profondeur. Dans le cadre des accords, Oyu Tolgoï a financé l’installation de panneaux solaires. « Ça ne pollue pas, ça ne fait pas de bruit et ça ne me coûte rien, se réjouit l’éleveur. La mine a apporté des choses positives dans la région, l’école et l’hôpital, par exemple. Et puis, les gens d’Oyu Tolgoï viennent donner des cadeaux pour les anciens, apportent des conseils pour nos projets de plantations…» Geo.fr, En Mongolie, avec ces nomades du désert de Gobi qui tiennent tête à un monstre minier - Geo.fr

Vidéos relatives au mot « affleurement »

Traductions du mot « affleurement »

Langue Traduction
Anglais outcrop
Espagnol afloramiento
Italien affioramento
Allemand bündig
Portugais afloramento
Source : Google Translate API

Synonymes de « affleurement »

Source : synonymes de affleurement sur lebonsynonyme.fr
Partager