La langue française

Accueil > Orthographe > « Un » ou « une » espèce de ?

« Un » ou « une » espèce de ?

« Qui est-ce ? C'est une espèce de bandit ! »

Cette semaine, nous nous attaquons à une erreur commune mais pourtant simple à éviter. Souvent, on se demande s'il faut écrire « un espèce de » (masculin) ou « une espèce de » (féminin). Cette expression courante fait malheureusement l'objet d'erreurs fréquentes...

Alors faut-il utiliser le masculin ou le féminin ? On vous explique tout dans cet article pour ne plus faire l'erreur. Bonne lecture !

Faut-il écrire « un espèce de » ou « une espèce de » ?


S'abonner

L'expression « une espèce de » désigne un ensemble de personnes ou d'objets pouvant entrer dans une classification. L'expression peut aussi être utilisée péjorativement pour renforcer une injure à quelqu'un (Exemple : « Fais attention, espèce d'imbécile ! »).

Règle : « Espèce » est un nom féminin et est donc toujours précédé de « une ». Même s'il est suivi d'un complément masculin, on écrit « une espèce de ».

Recevez nos nouveaux articles par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Exemples : Une espèce de fruit, une espèce de tyran, une espèce de voiture...

Toujours un doute ? Récapitulons avec cette vidéo du Projet Voltaire :


Confondre « un espèce de » et « une espèce de » : une erreur d'orthographe fréquente

Voici quelques exemples de mauvaise orthographe de « une espèce de », écrite au masculin, dans la presse :

J’ai vu dans mes agendas et je me suis dit "Il faut que je construise, comme un espèce de fou dans sa cave, qui commence à construire une machine contre la mélancolie".

France TV Info, Le monde d'Elodie. Stephan Eicher : "Je voulais partager une chanson sans un gramme, sans une poussière de mélancolie", 19 juin 2020

Il y a toute une partie qui est assez plate où on a fait un espèce de circuit de randonnée qui est accessible.

RTL, Idée vacances en France : le pays de la Meije, dans le massif des Écrins, 19 juin 2020

Je n'en sait rien" reconnaît Jean-Pierre Spadone. "Soit c'est un feu de paille et ça retombera très vite et on aura la satisfaction d'avoir créer quelque chose et d'avoir porter notre pierre à l'édifice de la lutte contre le virus, mais il n'est pas impossible que cette colonne ne devienne un espèce de meuble à l'entrée des magasins, un peu comme le porte-parapluie, et que les gens prendront l'habitude de se laver les mains".

France Bleu, Relance éco : à Delle l'entreprise Axone Spadone à la pointe de l'innovation sur les distributeurs de gel, 3 juin 2020

L'équipe derrière le projet a voulu régler les deux problèmes avec "Centrepeace", un espèce de casier où les téléphones qui y seront entreposés seront stérilisés durant vos repas.

La Provence, Comment nous laverons nous les mains dans le futur ?, 28 mai 2020

Nous espérons que vous ne ferez plus cette erreur d'orthographe. Pour prolonger votre lecture, découvrez notre catégorie orthographe où nous partageons de nombreux articles sur des erreurs courantes en français.

Le résumé en microrécit

S'abonner S'abonner

Recevez tous les articles de la semaine par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Thanell

Merci à Xari Le FAST de m’avoir instruit et orienté sur ce site.

Répondre
Bruno

S’il s’agit du Philippe que j’ai connu il y a bien longtemps quand j’étais étudiant à Toulouse, et que je m’essayais à la pratique d’un instrument de musique alors peu connu du public, je le reconnais bien avec son petit côté pince-sans-rire, volontiers espiègle tout en restant parfaitement calme et imperturbable. Un sacré espèce de bonhomme!

Répondre
Yves Champollion

Vous écrivez:

Règle : « Espèce » est un nom féminin et est donc toujours précédé de « une ».

La première proposition est correcte, la seconde ne l’est pas. Soyez rigoureux, des enfants vous lisent.

Répondre
La langue française

Pouvez-vous, s’il-vous-plaît, étayer ?

Merci,
Nicolas.

Répondre
Gavroche

En effet, le mot "espèce" n'est pas toujours précédé de "une" .
ex: "un individu de la pire espèce" (article défini)

Répondre
La langue française Premium

En effet, merci !

Nicolas

Répondre
Philippe Matharel

Et bien moi, je continuerai à dire et à écrire  » un espèce de machin  » ne vous déplaise car je trouve ça plus intelligent, plus subtil, plus logique, plus riche et plus respectueux de cette évolution d’un mot qui s’adapte remarquablement à l’apparition nécessaire d’un nouveau sens et d’un nouvel usage.

Répondre
Serge

Totalement stupide comme raisonnement…

Répondre
Gavroche

Contrairement à vous, je trouve le commentaire de Philippe particulièrement intelligent et pertinent. La langue française est une langue vivante. Dans l'expression "espèce de", le mot espèce a totalement perdu son sens originel et appartient désormais à une expression figée, de sens tout à fait différent, et a surtout une fonction (quasi adjectivale, voire adverbiale) d'insistance . Accorder le déterminant avec le complément qui suit n'a strictement rien de choquant du point de vue de la logique de la langue et de son évolution .

Répondre
leslie

non, on dit « une espèce » car c’est féminin et non masculin, peu importe le nom qui suit. Et on dit « eh bien » eet pas « et bien »

Répondre
jaki

pourquoi dit on alors, « ton espèce »? » et non ta?

Répondre
Serge

Tout simplement parce qu’espèce commence par une voyelle et que l’on puisse faire une liaison. Exemple: une erreur, ton erreur. Je ne pense pas que vous ayez déjà dit un erreur…

Répondre
Loïc

M. Nicolas et non Mr qui signifie mister.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager