La langue française

Accueil > Orthographe > « Un augure » ou « une augure » ?

« Un augure » ou « une augure » ?

Sommaire

  • Augure : masculin ou féminin ?
  • Exemples d'usage du mot « augure » dans la littérature

« Je ne vois rien de bon dans un augure donné par l'oracle hier. »

Le mot « augure » est généralement utilisé dans des expressions telles que « de mauvais augure » ou « de bon augure », dont la prononciation n'indique pas spécifiquement son genre. Alors, quel est le genre du mot « augure » ? La réponse dans cet article. Bonne lecture !

Augure : masculin ou féminin ?

Augure est un mot masculin : « augure » est un substantif masculin, on écrira donc « un augure » et non « une augure ». La confusion à propos du genre de ce mot s'explique du fait que la plupart des mots finissant en -ure sont féminins, mais il existe des exceptions !

Une explication est aussi à chercher dans son étymologie. En effet, « augure » viendrait du latin au genre neutre augus, équivalent du grec εὖχος, qui signifie prière. Cependant, l'augure désigne également le priant, celui qui prononce des serments, et par extension le prêtre (masculin). Ainsi, Pierre Bersuire dans sa traduction de l'histoire romaine de Tite-Live, désigne au XIVe siècle l'augure comme étant le « prêtre dont la charge était d'observer le vol des oiseaux. »

Définition d'augure (source : dictionnaire) : présage par lequel on juge de l’avenir. Chez les Romains, il se disait des signes que les augures tiraient de l’observation du vol des oiseaux. Aujourd’hui il se dit de tout ce qui peut faire deviner l’avenir.

Exemples d'usage du mot « augure » dans la littérature

Et la raison encore, dis-moi, je te prie, Sganarelle, qui peut t’inspirer une peur d’un si mauvais augure ?

Molière, Dom Juan

Il souleva couverture, drap, aperçut le plâtre et frémit. On ne pouvait pas, sur la chair d'un homme, concevoir forme de plus mauvais augure.

Joseph Kessel, Les cavaliers

Me voici, Excellence, dit le bandit en se présentant avec un empressement qui parut de bon augure à Danglars, que désirez-vous ? À boire, dit le prisonnier. Excellence, dit Peppino, vous savez que le vin est hors de prix dans les environs de Rome.

Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo

Au reste ce préjugé lui a été commun avec les plus grands hommes de l'antiquité et même avec le peuple romain, qui confia sa destinée à des généraux dont le nom leur paraissait d'un heureux augure pour avoir été porté par des hommes dont il chérissait la mémoire...

Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du Promeneur solitaire

Il en était question depuis notre départ de Paris et c'est le général de Castelnau qui en prononça officiellement le nom pour la première fois, juché comme un oracle de mauvais augure sur son tas de cailloux.

Blaise Cendrars, La main coupée

Mais le plus souvent Mâtho, mélancolique comme un augure, s'en allait dès le soleil levant pour vagabonder dans la campagne. Il s'étendait sur le sable, et jusqu'au soir y restait immobile.

Gustave Flaubert, Salammbô

J'espère que ces explications vous permettront de ne plus faire d'erreur concernant le genre de ce mot. N'hésitez pas à parcourir nos autres articles sur l'orthographe et à partager vos réflexions en commentaire.

Sujets :  genre

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Atomiseam

C'est surtout la liaison qui se fait à la lecture qui crée l'impression d'un mot de genre féminin. Merci pour le rappel.

Répondre
La langue française premium

En effet, merci pour votre commentaire. À bientôt. Nicolas.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager