La langue française

Accueil > Orthographe > « Un de ces quatre » ou « un de ces quatres » ?

« Un de ces quatre » ou « un de ces quatres » ?

« Appelle-moi un de ces quatre ! »

Il y a des expressions francophones dont l'origine est mystérieuse… et également leur orthographe ! D'où vient l'expression « un de ces quatre » ? Pourquoi « quatre » ? Doit-on accorder « quatre » au singulier ou au pluriel ? Beaucoup de questions mais rassurez-vous, on vous explique tout dans cet article. Bonne lecture !

Origine et définition de l'expression « un de ces quatre »

Définition : « un de ces quatre » est une ellipse de la locution « un de ces quatre matins » et signifie « dans un avenir proche (avec plus ou moins de certitude) ». Le fait qu'on parle de seulement « quatre matins » indique un délai court avant de se revoir. Les synonymes de cette expression sont : « bientôt », « prochainement ».

Origine : cette expression serait apparue au début du XIXe siècle. On ne sait pas vraiment pourquoi on parle de quatre matin et non de trois, cinq, six… Il semble que le nombre quatre soit fréquemment utilisé dans les expressions, comme dans « ça vaut quatre sous », « couper les cheveux en quatre », « lui dire ses quatre vérités », « ne pas aller par quatre chemins » etc.

L'analyse des occurrences de « un de ces quatre matins » dans les textes publiés depuis deux siècles montre un usage croissant au fil du temps :

usage un de ces quatres matins
Source : Google Ngram

Orthographe de « un de ces quatre »

On écrit toujours « un de ces quatre » : puisqu'on omet le mot « matins », certains seraient tentés d'accorder « quatre » à « ces » et de l'écrire avec un -s. Or, pour rappel, les nombres cardinaux (qui désignent une quantité) ne s'accordent pas. On écrit ici « ces » pour désigner les matins, qui sont omis, mais restent bien présents dans la phrase !

On écrit donc « un de ces quatre [matins] » et non « un de ces quatres ».

Exemples :

  • Avant de partir, elle m'a lancé : « à un de ces quatre ! »
  • Voyons-nous un de ces quatre !

À noter qu'on trouve parfois la graphie « un de ces quat' » pour singer la prononciation répandue de cette expression populaire, qui omet le « re » final. Par exemple :

Un de ces quat' Cécelle et moi on va se barrer en Amérique pour faire du blé.

Frédéric Lasaygues, Vache noire, hannetons et autres insectes

Exemples d'usage de « un de ces quatre » dans la littérature

Vous feriez mieux de partir, garçons ! Sans quoi, vous risquez de vous réveiller un de ces quatre matins avec une lame d'acier ou un bout de plomb dans le dos !

Pierre Pelot, La Piste du Dakota

Je me disais « Tu verras, un de ces quatre matins il ira trop loin, il participera à un hold-up, une mauvaise affaire, et il se fera prendre. Il cessera d'avoir la baraka. […] »

Annelise Roux, Ici reposent

« Un de ces quatre matins, lui disaient les autres nègres, assis sur le trottoir, à fumer tranquillement et à cracher devant eux, un de ces quatre matins, Kid, tu vas te retrouver au bout d'une corde bien tendue, aussi vrai que Dieu existe. […] »

Romain Gary, Tulipe

Tania vomit toujours. Grossit un peu. Trouve que c'est long. Pas grand-chose à répondre, sinon sourire. Mais les hommes ne comprennent rien à ces choses, dixit ces dames. À un de ces quatre, alors ? Il serait temps. Encore un hiver vaincu.

Brice Parain, Georges Perros, Correspondance

Salut, Michel. À un de ces quatre. Fais un effort, évite les chiffres pairs quand tu m'adresses la parole. Il a raccroché. Toujours ce souci du dernier mot.

Martine Azoulai, La chair des dieux

Plus de raison de faire une erreur quand vous écrivez cette expression ! N'hésitez pas à partager cet article s'il vous a été utile et à parcourir notre section sur l'orthographe.

Pour aller plus loin :

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Félix

Très intéressant, surtout les exemples tirés d'oeuvres littéraires diverses. Explication étymologique claire et simple, abordable pour tous. Excellent programme de vulgarisation orthographique. Merci.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager