La langue française

Accueil > Orthographe > « Plein de » ou « pleins de » ? - orthographe

« Plein de » ou « pleins de » ? - orthographe

"Nous avons vu plein de choses. Nous sommes pleins de souvenirs."

Il y a une confusion récurrente sur l'accord ou non de la locution "plein de...". Le mot "plein" a deux significations différentes qui changent la règle de l'accord. On vous explique tout dans cet article pour ne plus vous tromper.

On écrit "plein de" ou "pleins de" ?

On écrit "plein de" : lorsqu'on veut signifier "beaucoup de...", alors "plein" est un adverbe et est donc invariable. Cette forme est toutefois d'un usage familier, il faut privilégier "beaucoup" dans le langage formel. Une astuce consiste à remplacer par la forme féminine, si le sens de la phrase n'est pas correct, alors vous savez que "plein" est invariable.

Exemples :

Plein de bonnes choses se sont passées cet après-midi. (on ne peut pas dire "pleine de bonnes choses..." et on peut bien remplacer par "beaucoup de bonnes choses se sont passées cet après-midi)

Ton jeune corps maladif, / Plein de taches de rousseur

Baudelaire, Les Fleures du Mal, 1857

Tu as plein de rouge à lèvres sur la figure

Cocteau, Parents, 1938

Vous auriez vu plein d’Anglaises à voile vert 

Farrère, Homme qui assass., 1907

On écrit "pleins de" : si on peut remplacer "plein" par "rempli", alors c'est un adjectif qui s'accorde en genre et en nombre. Si le nom qui lui est associé est au pluriel, alors on ajoutera un "s", s'il est au féminin on n'oubliera pas d'ajouter un "e".

Exemples :

Il avait les yeux pleins de larmes. (on peut dire : il avait les yeux remplis de larmes)

“Le champ du paresseux est plein de mauvaise herbe.”

Proverbe français

“Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.”

Henri Calet, Peau d’ours

Si elle ne le rapportait pas [un panier] plein de pissenlits, on la renfermerait avec les rats, pour la nuit entière.

Zola, Germinal, 1885

Cette dictée est pleine de fautes

Il existe des locutions qui ont leur signification propre comme : "pleins gaz", "les pleins pouvoirs", "être plein" (être ivre), "plein à craquer", "à pleins bras", "à pleins poumons", "à pleines dents", "à pleines voiles" etc.

Vous savez désormais les règles d'accord concernant plein + de. N'hésitez pas à consulter nos autres articles d'orthographe afin de continuer à apprendre le français et à maîtriser son orthographe. Si vous avez un doute qui n'est pas répertorié, vous pouvez nous le communiquer en commentaire.

Pour soutenir notre travail, vous pouvez aussi partager cet article et laisser un commentaire.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Koné Mamadou

Ça me va droit au cœur en joignant ce site

Répondre
Nadia

Bonjour,

Je reste confuse dans ce cas particulier:
« On reste pleins d’espoirs. »
Le sujet « on » étant singulier, devons-nous écrire le mot plein avec un « s »?

Merci,

Répondre
Nicole Deveaux

Bonjour, je viens d’arriver sur votre site et je ne sais comment m’abonner pour recevoir vos articles que je trouve très intéressants.

Répondre
La langue française

Bonjour Nicolas,
Vous pouvez vous abonner en remplissant le formulaire dédié disponible à la fin de chaque article.

Merci et à bientôt,
Nicolas.

Répondre
Leblanc

Merci je me trouve dans ma peau

Répondre
Pierre-Christian

Bonjour,

J’ai une question, en ce moment, je m’entraîne aux dictées et je suis tombé sur un problème que je n’arrive pas à comprendre.

Dans la dictée, il y avait cette phrase : « les tas de ferraille » et dans une autre dictée, il y avait : « plein de contes », mon problème est que je ne comprends pas pourquoi « ferraille » ne prend pas de « s » et pourquoi « contes », lui, va en prendre un, alors que le sens me paraît être le même ?

Pouvez-vous m’aider ?

Merci

Répondre
La langue française

Bonjour,
Ici, ferraille n’est pas dénombrable (on ne dit pas une ferraille, deux ferrailles etc.) donc on ne l’accorde pas. « Conte » est lui dénombrable (on peut dire un conte, deux contes, trois contes etc.) donc on l’accorde.

Nicolas.

Répondre
chan

Je ne suis pas d’accord avec votre exemple Baudelaire. On pourrait dire  » ta silhouette PLEINE de tâches de rousseur »

Répondre
Gérard CARBONNELLE

C’est aussi mon sentiment, l’exemple de Baudelaire est bien mal choisi et votre remarque le montre à suffisance. Voici un autre exemple où « plein » est invariable : « elles avaient des projets plein la tête » ou du grand Victor Hugo « j’avais des fleurs plein mes corbeilles ». Selon le Bon Usage de Maurice Grevisse, quand l’adjectif « plein » est antéposé (par rapport au nom auquel il se rapporte), on observe la tendance à le laisser invariable, comme haut, nu ou sauf…

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

« Plein de » ou « pleins de » ? ...

Partager