La langue française

Accueil > Orthographe > « J'attend » ou « j'attends » ?

« J'attend » ou « j'attends » ?

"J'attends le train du soir, je m'attends à ce qu'il arrive en retard."

Quand on attend le train ou l'amour de sa vie, ça serait dommage de mal orthographier le sentiment qui nous envahit : « j'attends » ou « j'attend » ? Et sa version plus romantique : « je t'attends » ou « je t'attend » ? Pour remédier à ce qui n'est qu'un problème de conjugaison, on vous explique tout dans cet article.

On écrit « j'attend » ou « j'attends » ?

On écrit « j'attends » : « attendre » est un verbe du troisième groupe. La conjugaison à la première personne du singulier s'écrit donc « j'attends » avec un « s ». Le fait d'interposer un « t' » ou un « m' » ne change rien à sa conjugaison, on écrira : « je t'attends » ou « je m'attends à... ».

Voici les conjugaison du verbe « attendre » au présent de l'indicatif :

  • j’attends
  • tu attends
  • il attend
  • nous attendons
  • vous attendez
  • ils attendent

Exemples :

J'attends le miracle toujours renouvelé de ta présence.

Maria Casarès

Je m’arrête un instant, j’attends, je sens mon cœur battre; je fouille des yeux la place déserte.

Sartre, La Nausée, 1938

Je meurs si je vous perds ; mais je meurs si j'attends.

Jean Racine, Andromaque

J’attends des autres qu’ils m’expliquent ce que j’ai voulu faire.

André Gide

Vous savez désormais comment conjuguer le verbe attendre, plus de raison de faire des fautes ! N'hésitez pas à partager cet article s'il vous a été utile et à parcourir notre section orthographe pour continuer à améliorer votre français. Vous pouvez aussi nous demander des articles en commentaire.

Pour soutenir notre travail, vous pouvez aussi partager cet article et laisser un commentaire.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

nla

ho la la donner des leçons avant d’être sûre de sois…

Répondre
Roger Rivière

… oui, vous avez raison Madame ou Monsieur nla…

… mais si vous me permettez une petite rectification dans votre message ?… merci, donc on n’écrit pas « sûre de soiS » mais  »… de soi »… et croyez bien que… je suis sûr de moi !

… et à cette bonne amie que je tutoie,
Normal, puisqu’elle vit sous mon toit,
À elle qui tisse sans cesse des fils de soie,
Douce soie du bombyx, cela va de soi,
Je pourrais lui demander sans problème :
« … tu es sûre de toi quand tu me dis ‘’je t’aime’’ ? »
Et elle me répondrait, convaincue et certaine :
« Sûre !… avant toi j’en ai aimé des centaines !…
… alors l’amour ça me connais, crois-moi,
Et toi, apprends à gérer ton émoi ! »

Répondre
Jouan

Très bon site. Continuer ainsi

Répondre
La langue française

Merci à vous pour les encouragements 😉

Nicolas.

Répondre
Roger Rivière

À la manière de Raymond Devos

<>

Suivez-moi, oui… mais ne soyez pas moi,
Dites « je vous suis » mais pas « je suis vous »
Ne dites pas « je suis vous, oui je suis »,
car je vous le dis aimablement entre nous
vous verriez à vos dépens ce qu’il s’en suit
De vous faire passer vous pour moi !
Enrobé de plumes, de farine et de suie,
Vous seriez bien puni et je vous l’avoue
Je n’aimerais pas être ainsi si j’étais vous.

Dites « je vous suis » mais pas « je suis vous »
Car imaginez, un jour, un rendez-vous,
Qui irait alors là-bas, moi ou vous ?
Par contre, si ce jour-là vous étiez vous
Et chantant « Je suis moi, rien que moi
Depuis des années et quelques mois »
Et que vouliez bien m’accompagner
Volontiers je vous dirais « Suivez-moi ! »

Répondre
Mourad Boubaha

Je vous félicite pour l’approche et l’explication que vous avez adoptées pour aplanir les difficultés de la conjugaison ou de l’orthographe. Merci et bravo.

Répondre
Farine

Un grand merci ,des grands mercis ( l’un et l’autre se dit ou se disent ) pour cette initiative liant l’apprentissage avec l’enchantement ) !
Pourriez(-)vous nous conter l’histoire et les règles du TRAIT D’UNION ?

Répondre
Farine

Mazette , mon commentaire est en attente de « modération » . . . !!!
Moi, je vous suis sans modération !

Répondre
Farine

Grand merci ou grands mercis ( l’un et l’autre se dit ou se disent ) pour votre initiative liant l’apprentissage avec l’enchantement !
Pourriez(-)vous nous conter l’histoire et les règles du TRAIT D’ UNION ?

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager