La langue française

Accueil > Orthographe > Participe passé d'inclure au féminin : « incluse » ou « inclue » ?

Participe passé d'inclure au féminin : « incluse » ou « inclue » ?

Sommaire

  • On écrit « incluse » ou « inclue » ?
  • Exemples d'usage du mot « incluse » dans la littérature

« La livraison est incluse dans le prix. »

Les terminaisons des participes passés sont parfois trompeuses. Malgré l'existence de nombreux verbes suivant le même modèle, il y a parfois quelques exceptions qui peuvent prêter à confusion. C'est le cas de « inclus ». Alors faut-il écrire le participe passé féminin de « inclure », « incluse » ou « inclue »  ? On vous explique tout dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « incluse » ou « inclue » ?

On écrit toujours « incluse » avec un « s » : le féminin de « inclus » s'écrira toujours « incluse » et non « inclue ». Pourquoi ? Tout simplement parce que le participe passé de inclure au masculin se finit par un -s. Au contraire, par exemple, le participe passé de « exclure » se finissant par un -u (« exclu »), on l'écrira au féminin « exclue ».

Exemples communs :

  • Ma soeur est incluse dans le groupe.
  • L'eau est incluse dans le repas.
  • La TVA est incluse.
  • C'est inclus dans le prix (masculin)
  • Une chose est incluse dans une liste, mais peut en être exclue.
  • Elle est exclue de la conversation.

Bruno Dewaele, champion du monde d’orthographe ajoute une explication fort intéressante concernant cette forme du participe passé au féminin :

C’est parce que la finale « -us » est rare au participe passé que les verbes « conclure » et « exclure » ont perdu leur « s » à la fin du XVIIe siècle. Ce dernier s’est en revanche maintenu dans « inclus », « occlus », « perclus » et « reclus », lesquels s’emploient adjectivement dans la majorité des cas.

Enfin, peut être qu'inclure perdra un jour son -s au participe passé, comme l'évoque le Grevisse :

Conclure et exclure ont eu autrefois un participe passé en s [...] La désinence -u, qui s'est imposée à grand nombre de participes passés, a fait abandonner conclus, exclus, pour conclu, exclu. [...] Les formes exclus, excluse ont persisté jusque dans le XVIIIe siècle, et l'Académie, en 1811, les admettait encore à côté de exclu, exclue.

Grevisse, §686, 7e éd

Pour réviser, voici une vidéo récapitulative du Projet Voltaire sur cette question :

Exemples d'usage du mot « incluse » dans la littérature

De même que l’équation contient la courbe, la vie trouvait, incluse en elle-même, sa promesse, qui était s’accomplir et durer.

J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931.

Dans l'exemple suivant, « incluse » désigne une lettre qui est enfermée dans un paquet, ou une pièce jointe :

Mille tendresses à tous, et à toi en particulier. Ton frère qui t’aime, H. Fais parvenir à Werdet l’incluse (rue des 4 vents, 18). J’embrasse bien tendrement ma mère.

Balzac, Correspondance, 1834

Cela encore, je l'ai déjà dit; il n'y a que quelques années que la Ville Natale s'est trouvée incluse dans le cycle de la modernité. L'annexion fut soudaine. Nous connûmes en même temps la locomotive et l'automobile, la téléphonie avec fil et la téléphonie sans fil, le réchaud à gaz et la lampe électrique.

Raymond Queneau, Les Temps mêlés

Ce soir, je vais au Hof Theater, où l'on joue le Don Carlos de Schiller, que nous venons de lire. Je reçois la carte ci-incluse. Dis-moi en hâte ce qu'il faut que je réponde...

André Gide, Correspondance avec sa mère

L'effet seul est proprement de nécessité, péremptoire et pure, incluse à ce chef qu'il est, et la série des causes n'est qu'une vue du procédé mis en œuvre pour l'obtenir.

Paul Claudel, Art poétique

D'abord il ne put rien lire, mais l'enveloppe était mince, et en la faisant adhérer à la carte dure qui y était incluse, il put à travers sa transparence lire les derniers mots.

Marcel Proust, Un amour de Swann

J'espère que cet article vous permettra de ne plus faire d'erreurs liées aux participes passés en français. Vous savez désormais qu'il faut écrire « incluse » et non « inclue ». N'hésitez pas à consulter nos autres articles pour continuer à progresser.

Vous pouvez aussi partager cet article et laisser un commentaire.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Yves Garneau

Je constate que pour le verbe « inclure » c’est le masculin ici qui induit le féminin en erreur!!
S’agit-il d’une constante de la part du masculin ou plutôt d’une rarissime exception comme je le soupçonne?

Yves Garneau

Répondre
Nicolas Le Roux

Bonjour Yves,
Oui c’est plutôt rare, comme le mentionne le commentaire de Bruno Dewaele.

Nicolas.

Répondre
Anonyme

On aurait surtout dû garder la forme des verbes « includer » et « excluder », parce qu’encore une fois, ça produit des exceptions abracadabrantes comme ci-dessus… Les espagnols aussi ont dérivé, mais ces deux verbes ont gardé une cohérence entre eux, au moins…

Répondre
Martine Proulx

Je me pose la question, étant une femme, dois- je dire:

Merci de m’avoir incluse dans votre groupe ?

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager