La langue française

Accueil > Orthographe > « En tout cas » ou « en tous cas » ?

« En tout cas » ou « en tous cas » ?

Sommaire

  • Faut-il écrire « en tout cas » ou « en tous cas » ?
  • Exemples d'usage de « en tout cas » et « en tous cas » dans la littérature

« J'aimerais, en tout cas, pouvoir venir ce soir. En tous cas, nous nous verrons bientôt. »

Alors que les auteurs connus de la littérature française utilisent à la fois « en tout cas » avec un -t et « en tous cas » avec un -s, il est légitime de se demander quelle est la bonne forme. Alors, faut-il écrire « en tout cas » ou « en tous cas » ? Voici quelques explications. Bonne lecture !

Faut-il écrire « en tout cas » ou « en tous cas » ?

Règle : on peut écrire « en tout cas » avec un -t ou « en tous cas » avec un -s. Les deux graphies sont acceptées. Cette locution signifie « toujours », « de toute façon », « quoi qu’il en soit », ou encore « de toute manière ».

Exemples :

  • En tout cas, je suis très heureux.
  • J'aimerais, en tous cas, venir vous voir un jour.
  • Le joueur, en tous cas, ne jouera pas aujourd'hui. 

On préfèrera toutefois « en tous cas » s'il s'agit de plusieurs « cas ». Par exemple, si vous voulez dire « dans tous les cas », il y a donc plusieurs cas et il faudra alors écrire « tous » au pluriel. Si vous voulez expliciter qu'il n'y a qu'un seul cas, alors écrivez « en tout cas » (« dans n'importe quel cas... »).

Si les deux formes sont correctes, nous pouvons voir que la forme au singulier prévaut dans son usage :

ngram en tout cas en tous cas
Analyse des occurrences des deux formes dans les textes écrits. Source: Ngram Google

Par ailleurs, notez bien qu'un « en-tout-cas » désigne aussi, au XIXème siècle, une « ombrelle de grande dimension, qui peut servir de parapluie ».

Exemples d'usage de « en tout cas » et « en tous cas » dans la littérature

En tous cas, je vous demande en grâce d'être poli avec les personnes à qui je vous ai présenté, de leur mettre des cartes, d'aller les voir et de ne pas leur parler de la baronne Putbus, qui leur est inconnue.

Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe

En tous cas elle prend contre eux des précautions; elle les enferme; elle tâche de les rendre inoffensifs; elle neutralise leur action; elle délimite avec exactitude leur royaume...

Jacques Rivière, À la trace de Dieu

Deux fois, c'est beaucoup dire mais c'est en tout cas l'impression qu'il lui donne.

Marion Desjardins, Portrait d'un absent

Vers le matin, en tout cas, les premiers jours, une vapeur épaisse et nauséabonde planait sur les quartiers orientaux de la ville. De l'avis de tous les médecins, ces exhalaisons, quoique désagréables, ne pouvaient nuire à personne.

Albert Camus, La Peste

J'espère que ces explications vous auront été utiles, et que vous connaissez désormais un peu mieux la différence entre « en tout cas » et « en tous cas ». N'hésitez pas à parcourir nos autres articles sur l'orthographe française.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Essaka

Gentil.

Répondre
Abderrahim

Il est important de mieux enrichir notre orthographe français. Merci aux auteurs de ce site.

Répondre
Nicolas Le Roux

Merci à vous !

Répondre
Cyril Rabarihoela

En tant qu’ancien enseignant,je déplore que la syntaxe n’est plus respectée. Merci pour votre initiative .

Répondre
DOM

Merci pour votre site très clairement présenté.
J’en profite pour vous soumettre la question de « merci de… » par rapport à « merci pour… ».
‘Merci pour… » ne peut être utilisé que suivi d’un substantif alors que « merci de… » commande un verbe.
Mais « merci de… » est aussi très souvent utilisé suivi d’un substantif et sonne plus légèrement que « merci pour… ».
Y a-t’il une règle ou un usage préférable ?
Merci et bien cordialement

Répondre
obed

Vraiment merci pour vos enseignement de presque tout le jours. Je vois l amélioration petit à petit. Je me trompais avant mais grâce à vous je vois le changement

Répondre
Pauline P.

Merci pour vos articles, bien utiles en (tous) cas de doute !

Répondre
Nicolas Le Roux

Merci Pauline 🙂

Répondre
JML

Ou d’orthographe grammaticale !

Répondre
JML

Finalement, malgré ces explications, difficile de choisir. Ou peut-être en utilisant ce masque : soit, c’est effectivement dans « tous les cas » et donc « en tous cas » ou « quel que soit le cas » et donc « en tout cas ». Mais dans le réel du discours la distinction est rarement nette.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager