La langue française

Accueil > Orthographe > « Distanciel » ou « distantiel » ?

« Distanciel » ou « distantiel » ?

« Mon patron m'a autorisé à travailler en distanciel cette semaine. »

Voici un des mots apportés par le développement du travail à distance, à la suite de la pandémie de la covid-19. Mais comment orthographier cet adjectif qu'on utilise de plus en plus : « distanciel » ou « distantiel » ? On vous explique tout dans cet article.

On écrit toujours « distanciel »

Règle : le mot « distanciel » est un adjectif dérivé du nom « distance ». Ce dernier s'écrivant avec un -c, on écrit toujours « distanciel » avec un -c et non « distantiel » avec un -t. De même, on l'écrit avec -an et non -en.


S'abonner

À noter qu'on utilise généralement ce mot avec la préposition « en » : en distanciel. En tant qu'adjectif, il s'accorde en genre et en nombre avec le sujet auquel il se rapporte.

Exemples :

  • Je suis un cours de français en distanciel à l'université de Louvain.
  • Je peux travailler en distanciel deux jours par semaine.
  • Les formations distancielles se développent rapidement en France.

Recevez nos nouveaux articles par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Définition de distanciel : désigne tout ce qui se fait à distance. Son antonyme est « présentiel », dérivé du nom « présence ». Attention, ce dernier s'écrit quant à lui avec un -t car il est dérivé du mot « présent » avec le suffixe -iel et non de « présence ».

Synonymes de distanciel : à distance, virtuellement, en télétravail.

On observe, en analysant les occurrences du mot « distanciel » dans les articles du Monde, que ce terme a été fortement popularisé par la pandémie de la covid-19 de 2020 :

Usage distanciel
Occurrences du mot distanciel dans les articles du Monde. Source : Gallicagram

La date d'apparition de ce mot est incertaine. La première occurrence du mot dans les documents numérisés de Gallica remonte à 1879 en parlant de « division distancielle ». L'analyse du corpus de documents numérisés par Google suggère une apparition autour des années 1930 :

occurrences distanciel
Source : Google Ngram

Exemples d'usage de « distanciel »

Autour de Nicolas Fréret, plusieurs personnalités du trail-running débattent, en distanciel, dans un esprit de camaraderie.

Ouest-France, « Je lâche un sujet et j’attends que la magie opère » : ce qui fait le succès de La Bande à D+

À la rentrée, en attendant la fin des réparations, les élèves de seconde suivront les cours en distanciel afin que les autres élèves puissent occuper les classes dans le bâtiment où le chauffage marche.

Midi Libre, Nîmes : le lycée Albert Camus privé de chauffage depuis un mois

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, qui intervenait en distanciel, a estimé « qu'un générateur est aussi utile qu'un gilet pare-balles ou un blindé ».

Les Echos, Les Occidentaux se mobilisent pour aider les Ukrainiens à passer l'hiver

Le cabinet de recherche a interrogé plus de 2000 employés américains de dix secteurs d’activités différents sur leur utilisation des espaces de travail de leur entreprise. Après avoir goûté au distanciel, beaucoup rechignent à l’idée de retourner s’asseoir, tous les jours, dans l’open space pour mener à bien leurs missions.

Doctissimo, Télétravail : le retour au bureau attire de plus en plus, selon une étude
S'abonner S'abonner

Recevez tous les articles de la semaine par courriel

Inscrivez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire pour recevoir tous nos nouveaux articles, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

popi23

Bonjour,

L'Académie française que j'avais contactée (Présentiel, Distanciel Le 2 juillet 2020 Néologismes & anglicismes) a été peu favorable à ces anglicismes tandis qu'il existe déjà "en présence" et "à distance".
L'antonyme de "présence" est plutôt "absence" donc on devrait pourvoir dire aussi absenciel (si on considère à l'origine le mot abscence) et absentiel (pour absent).
Dans son dictionnaire l'Académie précisait "l’anglicisme présentiel, calque maladroit et peu satisfaisant de l’anglais presential"

Vous connaissez la lettre de De Gaulle à Messmer
Mon cher Ministre
J’ai constaté, notamment dans le domaine militaire, un emploi excessif de la terminologie anglo-saxonne.
Je vous serais obligé de donner des instructions pour que les termes étrangers soient proscrits chaque fois qu’un vocable français peut-être employé. C’est à dire dans tous les cas . C.de Gaulle

E corde ad cordam

Dr Fabrice LAKDJA

Répondre
La langue française Premium

Merci pour ce complément très utile à l'article ! Je suis d'accord, bien sûr, il vaut mieux utiliser « en présence » ou « à distance ».

À bientôt,
Nicolas

Répondre
melipatra

Quel erreur, j'appris quelque chose de plus aujourd'hui. Merci

Répondre
mbh

votre argument concernant présentiel venant de l’adjectif présent et non du mot présence tient-il encore, comparé à distanciel si on prend l’adjectif distant ?

Répondre
La langue française Premium

En effet, les deux logiques sont différentes. J'imagine que c'est l'usage qui a créé cette différence, comme souvent en français.

Nicolas

Répondre
Prince Mb

Pa mal ça
In va beaucoup apprendre

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager