La langue française

Accueil > Orthographe > « De par » ou « de part » ?

« De par » ou « de part » ?

« Il a réussi de par son immense talent. »

Voici une orthographe qu'on a malheureusement tendance à oublier facilement. Comme bien souvent en français, l'orthographe d'un mot (« part ») influence, souvent de manière erronée, l'orthographe d'expressions liées. Alors faut-il écrire « de par » (sans -t) ou « de part » (avec un -t) ? Voici enfin une réponse claire dans cet article. Bonne lecture.

Faut-il écrire « de par » ou « de part » ?

On écrit toujours « de par » : la locution « de par » est une altération de l’ancien français de part (« de la part de ») qui a progressivement perdu son -t final après le XIIe siècle. Si elle a aujourd'hui toujours le sens de « de la part de », on l'écrit sans -t : « de par ». Toutefois, on écrira « de part et d'autres » et non « de par et d'autre ».

L'analyse des occurrences de la forme ancienne et nouvelle montre clairement la disparition progressive du -t final :

ngram
Évolution des deux orthographes (source: Ngram Google)

Exemples anciens de l'usage de « de part de » (source : Littré) :

XIe s.
Ch. de Rol. CC: Sainz Gabriel qui de part Deu le garde
XIIe s.
Th. le mart. 139: Sire, fait-il, laenz sunt quatre bacheler, De part le roi Henri volent à vos parler
Rois, p. 144: De part nostre Seignur
ib. 53: Samuel li prophete vint à Saül de part Deu

Définition de « de par » (source) : « de par » est une locution prépositive qui garde son sens vieilli de « au nom de », « par la volonté de », « de la part de » ou « du fait de ». On le retrouve dans des formulations anciennes comme :

  • de par le roi ;
  • de par la loi ;
  • de par la Constitution ;
  • de par la justice ;
  • de par Dieu ;
  • de par le monde ;

Aujourd'hui, l'Académie française invite à ne pas utiliser « de par » en dehors des exemples pré-cités. Selon l'institution, Il est préférable de remplacer cette locution prépositive par des expressions ayant le même sens et prêtant moins à confusion comme par, du fait de, grâce à, étant donné, etc. « De par » est toutefois encore utilisé dans le sens de « en raison de », « grâce à », « à cause de », etc.

On dit On ne dit pas
Il a réussi par sa pugnacité

 

Du fait de sa bonne condition physique, il est le mieux placé pour gagner

Il a réussi de par sa pugnacité

 

De par sa bonne condition physique, il est le mieux placé pour gagner

 

Exemples d'usage de « de par » dans la littérature

Féronde était un sot de par le monde, Riche manant, ayant soin du tracas.

La Fontaine, Féronde

Et de par Belzébut, qui vous puisse emporter...

Molière, Sgan. VI

Je n'ai jamais appris que ma croix de par Dieu

La Fontaine, Fabl. VII, 15.

Je le trouvai, le 6 août, comme d’habitude, dans cette grande pièce de Downing Street qui, de par la tradition, sert à la fois de bureau au Premier ministre et de salle de réunion au gouvernement de Sa Majesté.

De Gaulle, Mémoires

Tout ce qui venait de par chez moi était son butin préféré.

Claudel,  Le soulier de satin, Troisième journée, scène XIII, Le vice-roi

Mère Ubu: Nous disions, Monsieur Ubu, que vous étiez un gros bonhomme !
Père Ubu: Très gros, en effet, ceci est juste.
Mère Ubu: Taisez-vous, de par Dieu !

Jarry, Ubu Roi, V

De par le Roi des Animaux,
Qui dans son antre était malade,
Fut fait savoir à ses Vassaux
Que chaque espèce en ambassade
Envoyât gens le visiter

La Fontaine, Fables, Le Lion malade et le renard

Vous savez désormais dans quel cas et comment écrire « de par ». Si l'Académie française ne conseille pas son usage, cette locution reste toujours utilisée aujourd'hui. N'hésitez pas à consulter nos autres articles d'orthographe et à partager cet article s'il vous a été utile.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Claude Sybers

Merci pour vos vœux qui m’incitent à vous adresser les miens en retour.
Qu’on a ou que l’on a : la question est intéressante mais se limite à l’esthétique. Les deux formules me semblent correcte, votre suggestion (que l’on a) étant plus élégante et plutôt destinée à l’expression écrite.
Par contre, de par ou de part m’apparaît comme un faux problème, surtout si l’on se réfère à la genèse de l’expression. L’exemple donné en exergue est édifiant à cet égard : « Il a réussi de par son immense talent » perdrait tout son sens si l’on affirme qu’il a réussi « de la part de » son immense talent. De par = grâce à, tandis que de part = de la part de, ce qui reviendrait à personnifier le talent et tomber ainsi dans un travers comparable à l’anthropomorphisme. Mais c’est bien sûr un avis personnel qui n’engage que moi et mes modestes compétences d’auteur littéraire.
Bien cordialement.

Répondre
DELANOUE

Bonsoir. Ne doit-on pas écrire qu’il y aie des nouveaux (aie et non pas ai ) ? Ceci est une question sans aucune agressivité. Bonne année

Répondre
Cristina Alvarado

Après le verbe SOUHAITER il faut le mode subjonctif, dans ce cas la troisième personne singulier du présent: « Je souhaite qu’il y ait ».

Répondre
Yvann

Voici un ortographe qu’on a malheureusement.

Répondre
Malika

Je vous souhaite une très bonne année

Répondre
Onyebuchi J. UGWU

Merci bien. S’il vous plait, il faut ecrire sur ces expressions « bonne annee et heureuse annee » Laquelle est parfait?

Répondre
Nicolas Le Roux

Bonjour,
Concernant « en fait », je vais écrire l’article prochainement 😉

Bien à vous,
Nicolas.

Répondre
Zazi

J’ ai une question à poser cette phrase est elle correct ?
«  je te soutiendrai toujours de par mon amour « 
Merci

Répondre
oualiken

Moi je n’arrive pas a faire la différence entre part et par !!!

J’aimerai bien si vous me donner des exemples pour que je puisse comprendre ,

Merci d’avance

Répondre
Mr. Truong Hoang Dung

Un peu compliqué, tout d’abord! Mais, c’est facile à comprendre.
Merci beaucoup

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager