La langue française

Accueil > Orthographe > Pluriel de banal : « banals » ou « banaux » ?

Pluriel de banal : « banals » ou « banaux » ?

Sommaire

  • On écrit « banals » ou « banaux » au pluriel ?
  • Évolution historique de l'usage de « banals » et « banaux »

« Les moments banals de la journée sont très longs. »

Plusieurs personnes me demandent comment écrire le pluriel de « banal ». Faut-il écrire « banals » ou « banaux » ? La réponse dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « banals » ou « banaux » au pluriel ?

On écrit « banals » : le pluriel de « banal » est « banals » avec un -s. Tout comme une série d’adjectifs finissant en -al (astral, austral, banal, boréal, frugal, jovial, matinal, papal, pluvial, tonal, etc.), le pluriel masculin est mal défini pour ces mots dans la mesure où il est peu utilisé mais la forme avec un -s prévaut. On peut toutefois retrouver dans la littérature la forme « banaux » comme par exemple : « Un des banaux accidents » (Fr. Jammes, M. le Curé d’Ozeron).

On peut aussi écrire « banaux » (rare) : on peut écrire « banaux » quand on se réfère à un terme de féodalité. Exemple : Les fours banaux ; Des moulins banaux. « Banal » désigne dans ce cas ce qui appartient au seigneur et dont l’usage est imposé à ses sujets moyennant redevance.

Définition de banal (Source : dictionnaire) : Qui est commun, qui est à la disposition de tout le monde.

Exemples :

  • « Il y avait plusieurs hommes banals dans la gare. »
  • « Il lui faisait des compliments banals. »
  • « J'aimerais me débarrasser de mes vêtements banals pour quelque chose de plus original. »
  • « Cela lui faisait une histoire amusante à raconter à ses déjeuners au Standard Club. C'étaient tous des gens banals. Je ne le leur aurais jamais permis de le penser, mais il est temps de reconnaître que je les regardais de haut. » - Saul Bellow, Une affinité véritable

Évolution historique de l'usage de « banals » et « banaux »

Si on étudie les occurrences des deux formes dans les textes publiés, on remarque que la forme « banals » est désormais largement plus utilisée dans la littérature francophone par rapport à la forme « banaux » :

Même si dans des cas rares on peut trouver dans certains ouvrages la forme « banaux », on écrira généralement « banals » avec un -s. Vous pouvez parcourir nos autres articles de la section orthographe afin de continuer à améliorer votre maîtrise de l'orthographe française. N'hésitez pas à publier un commentaire si vous avez des questions.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

GILLES

Extrait du site du CNRL :
Rem. Grev. 1964, p. 293, § 358, écrit au sujet du plur. de l’adj. : Banal, employé comme terme de féodalité, fait au pluriel masculin banaux : Fours banaux. Dans l’emploi ordinaire, il fait généralement banals : Des compliments banals (Ac.). (…) mais, dans cet emploi on dit aussi banaux : Un des banaux accidents (Fr. Jammes, M. le Curé d’Ozeron, p. 218). Pour Gramm. Lar. 1964, p. 196, § 298, l’usage hésite entre banals et banaux« . Cf. aussi Ortho-vert 1966, p. 46 : Il est toute une série d’adjectifs en al qui ne sont pas usités, au masculin pluriel (pénal) ou dont le pluriel est mal défini. Pour cette raison, on évite d’employer ces derniers au masculin pluriel; ce sont : astral, austral, banal, boréal, frugal, jovial, matinal, papal, pluvial, tonal, etc. »
L’Académie devrait accorder ses pendules : un canal/des canaux. Pour ma part, dire des levers matinals au lieu de matinaux me choque.

Répondre
Tatiana

S’il vous plaît Monsieur, expliquez la différence d’emploi des mots “tableau et peinture”.Merci d’avance.

Répondre
Sandrine Grasset

Bonjour,
Pour moi aussi l’emploi de matinals n’est pas naturel. J’ai toujours écrit matinaux, pourtant au féminin pluriel, matinales me semble correct.
Bizarre ….

Répondre
HENRY

Entièrement d’accord avec Sandrine GRASSET, la règle est fluctuante, c’est le moins qu’on puisse dire. On lit sur le net que :

Les adjectifs se terminant par -al ont généralement leur pluriel en -aux. II existe cependant sept adjectifs en -al qui font leur pluriel en -als: Banal, bancal, fatal, final, glacial, natal, naval.

Bref …

Répondre
Gwenaelle

Bonjour, puis je vous demander votre opinion quant à la phrase suivante ? « Il y en a beaucoup qui portent sur des sujets banaux ». J’avoue que mon oreille n’est pas à l’aise avec utilisation de ce masculin pluriel, Celle ci vient bousculer une règle élémentaire apprise durant l’enfance. .

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager