Veulerie : définition de veulerie


Veulerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VEULERIE, subst. fém.

Littéraire
A. − Caractère, état d'une personne veule. Synon. faiblesse.Cette sorte de veulerie tendre, qui faisait sa bienveillance universelle, le vague embrassement dont il serrait toute l'humanité dans ses bras, sa mollesse de cervelle à ce qu'il lisait (...) voilà ce qui avait fait le tableau d'Anatole (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 93).
Par veulerie.C'est par veulerie, par ennui que cette âme éreintée s'est perdue, cet incurable et désespérant ennui qui est la vraie plaie secrète de sa vie (Lorrain, Âmes automne, 1898, p. 76).Il s'abandonne à une jouissance trouble, non consentie mais acceptée par veulerie et impuissance (Arnoux, Solde, 1958, p. 209).
B. −
1. Manque de vigueur physique ou morale. Synon. apathie, lâcheté.Et la veulerie de cette bourgade [Chartres] qui s'éveillait à peine au lever du soleil et redormait à la brune! (Huysmans, Cathédr., 1898, p. 211).Mes forces m'avaient abandonné. Tout m'était égal. Je ne ressentais qu'une veulerie énorme et une indifférence absolue pour tout (Cendrars, Moravagine, 1926, p. 188).
2. P. ext. [En parlant d'une chose] Avachissement, platitude. Un français incomparablement pur, c'est-à-dire un idiome précis, courtois, articulé (...), sans le moindre accent, sans ces vices de formes, ces raccourcis à la mode, ces veuleries de l'usage (Morand, Lewis, 1924, p. 82).M. Josserand s'animait maintenant à l'idée de la veulerie de son époque et d'un certain héroïsme de la vie quotidienne, qui lui semblait en voie de disparaître (Aymé, Mais. basse, 1934, p. 254).
Prononc. et Orth.: [vølʀi], [vœ-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1815 (Mmede Chateaubr., Mém. et lettres, Cahier rouge, p. 96: les veuleries de ces traîtres); 1855 (Flaub., Corresp., p. 191: je te suspecte de devoir manquer encore ton voyage d'Italie, par veulerie [it. ds le texte]). Dér. de veule*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 80.

Veulerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

veulerie \vøl.ʁi\ ou \vœl.ʁi\ féminin

  1. Caractère, état de celui qui est veule.
    • La veulerie des hommes de ce temps fut si grande que parfois la substitution du nouveau personnel à l’ancien prenait des allures bouffonnes ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. V, La grève générale politique, 1908, p. 237)
    • J'avais beau plonger des yeux furieux dans ses prunelles sombres, je n'y trouvais ni contact, ni étincelle, rien qu'une veulerie menaçante noyée dans de l'eau morte. — (Max Olivier-Lacamp, Les deux Asies, Grasset, 1967)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Veulerie : définition du Littré (1872-1877)

VEULERIE (veu-le-rie) s. f.
  • État de qui est veule. Ils [Manon et Desgrieux] ont la même veulerie de sentiment, les mêmes bassesses, Daudet, Journ. offic. 8 févr. 1875, p. 1050, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « veulerie »

Étymologie de veulerie - Wiktionnaire

Du latin populaire vŏlus (« qui vole au vent »), dérivé de volare (« voler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « veulerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
veulerie vølri play_arrow

Citations contenant le mot « veulerie »

  • Les spectateurs s’installent pour assister à la pièce. Sur la scène, on peut lire le titre "La marchande de Londres". La comédie commence. Soudain deux riches commerçantes interviennent bruyamment du public, leur commis Ralf doit intégrer le spectacle pour défendre leur corporation... Pièce sur le pouvoir et l'argent. Mais le drame côtoie vite le burlesque. Les personnages ne sont pas des héros. Leurs calculs, leur veulerie, leur férocité les rendent particulièrement humains. Le plaisir de la comédie vient de là. Avec Maud Chesneau, Élisabeth Frévin, Julien Malot, Sylvie Mazoyer, Alain Parrot, Aurore Stréby, Catherine Thiéry, Jocelyn Vérité. Lumière et son : Bernard Durupt avec Pascal Arquillière. Affiche, aide aux décors : Évelyne Lagnien. Mise en scène : Jean-Pierre Durand avec Bernard Daisey , "Le Chevalier a l ardent pilon" : Theatre contemporain a Dijon
  • Les prévenus, rompus aux arcanes du pouvoir en général et de la primature en particulier, allaient à coup sûr donner libre cours aux aptitudes qui leur ont permis d’accéder aux éminentes fonctions qu’ils ont occupées, car pour ce qui est de les exercer, l’état de l’Algérie dit assez ce qu’il en a été. Et qu’avons-nous vu ? Un concert de veulerie, d’incompétence crasse et de stupidité. Ces hommes qui ont trôné au faîte de l’Etat, qui ont eu à trancher des questions qui engagent l’avenir de millions d’Algériens, dont les décisions ont impliqué des sommes qui donnent le vertige à la plupart d’entre nous, ces hommes sont des imbéciles, incapables même de mentir habilement ou simplement de forger des explications plausibles. Algérie Patriotique, Procès Ouyahia-Sellal : un concert de veulerie, d’incompétence et de stupidité - Algérie Patriotique
  • J’adore la com Apple, ils sont sûrement soupçonnés à tort. Ce qui fait carrément chier c’est cette veulerie dès que les part de marché sont en cause. En fait Apple s’accommode sans complexes des pires dictatures. Notre sécurité numérique est sans aucun doute dans de bonnes mains avec un sens de l’éthique aussi affirmé. iGeneration, Hong Kong : Apple soupçonnée de censurer une app de vote | iGeneration
  • Le Mali n’a que faire de ces soudards qui ont la veulerie comme unique moyen d’existence. , Mali: Les charognards ajoutent du malheur au malheur ! - Bamada.net
  • Rien d'insultant dans ce commentaire, séparatiste de service. Pas de chance. Vas en chercher d'autres, tu en trouveras. Que veux-tu j'ai du mal à supporter la bêtise, la veulerie, le mensonge, le racisme ? Si tu te sens visé par certains de ces points... Quand à Anastasie, elle s'amuse beaucoup avec mes com, mais je m'en contrefiche et n'en souffre pas: je suis modeste. En plus ! ladepeche.fr, Derrière le pic de chaleur, la crainte de la sécheresse - ladepeche.fr
  • L'action du théâtre comme celle de la peste est bienfaisante, car poussant les hommes à se voir tels qu'ils sont, elle fait tomber le masque, elle découvre le mensonge, la veulerie, la bassesse, la tartufferie. De Antonin Artaud / Le théâtre et son double
  • On se laisse attirer par la faiblesse, parce que c'est doux et tiède, et on s'y abandonne, et on finit pas sombrer dans la veulerie. De Jean-François Somcynsky / Encore faim
  • Flatter la veulerie, lécher les mous : voilà désormais tout ce qu'on attend de la culture écrite. De Tony Duvert / Abécédaire malveillant
  • La noblesse, autant que la veulerie, est une possibilité humaine. De Claire France / Et le septième jour...
  • Le plus souvent la poésie traduit soumission, défaite, veulerie, désarroi. De Jacques Ferron / Le Ciel de Québec

Traductions du mot « veulerie »

Langue Traduction
Corse senza spina
Basque spinelessness
Japonais 背骨のない
Russe мягкотелость
Portugais covarde
Arabe انعدام الشهية
Chinois 无脊椎
Allemand rückgratlosigkeit
Italien spinelessness
Espagnol falta de espina
Anglais spinelessness
Source : Google Translate API

Synonymes de « veulerie »

Source : synonymes de veulerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « veulerie »


Mots similaires