La langue française

Vaticinateur, vaticinatrice

Sommaire

  • Définitions du mot vaticinateur, vaticinatrice
  • Étymologie de « vaticinateur »
  • Phonétique de « vaticinateur »
  • Citations contenant le mot « vaticinateur »
  • Traductions du mot « vaticinateur »
  • Synonymes de « vaticinateur »

Définitions du mot vaticinateur, vaticinatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

VATICINATEUR, -TRICE, subst. et adj.

Littéraire
I. − Subst. Personne qui prétend annoncer l'avenir. Synon. devin, oracle, prophète.J'appelle Quinet le vaticinateur: il a de la fougue et bien des obscurités, mais aussi des éclairs qui percent la nue, comme des oracles (Sainte-Beuve, Pensées, 1868, p. 100).J'étais un peu agacé de cet argot mystique, creux et sonore, avec lequel pontifient des hommes comme Michelet, comme Hugo, cherchant à s'imposer à leur entourage comme des vaticinateurs ayant commerce avec les dieux (Goncourt, Journal, 1872, p. 888).
Vaticinateur de qqc.C'est l'époque fatidique [de la paix universelle et perpétuelle] (...) où nous conduit, selon quelques vaticinateurs du progrès, la pente des événements (Proudhon, Guerre et paix, 1861, p. 65).
II. − Adj., souvent péj. Propre à celui qui prophétise avec emphase. Synon. pompeux.Il m'a répondu, avec l'assurance vaticinatrice d'un prophète, que dans cinquante ans, il n'y aurait plus en France d'humanités latines, que toute l'éducation serait scientifique (Goncourt, Journal, 1887, p. 659).Je ne prends le ton profond et quasi vaticinateur (dans la conversation) que lorsque je ne suis plus du tout sûr de mon affaire (Gide, Journal, 1940, p. 25).
Prononc.: [vatisinatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Étymol. et Hist. 1512 « devin, prophète » (J. Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, I, 2, éd. J. Stecher, t. 1, p. 19); 1546 empl. adj. (Rabelais, Tiers Livre, XIII, éd. M. A. Screech, p. 100). Empr. au lat.vaticinator « devin, prophète », dér. de vaticinari (v. vaticiner).

Wiktionnaire

Nom commun

vaticinateur \va.ti.si.na.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : vaticinatrice)

  1. (Rare) Celui qui fait des vaticinations, prédictions de choses futures.
    • Dubois le vaticinateur nous accompagne. Il dit des choses terribles avec la figure innocente d'un curé de campagne. — (Julien Green, Journal intégral, tome Ier : 1919-1940, Lundi 26 février 1934 ; Éditions Robert Laffont, coll. Bouquins, Paris, 2019, p. 730)
  2. (Rare) (Péjoratif) Celui qui délire verbalement, comme s’il était habité par un dieu.
    • Ce n’était pas le langage d’un vaticinateur : il s’appuyait sur le savoir et l’expérience. — (Albert t’Serstevens, Un apostolat, Motifs, 2018 [1919], page 128-129.)

Nom commun

vaticinatrice \va.ti.si.na.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : vaticinateur)

  1. (Rare) Celle qui fait des vaticinations.

Nom commun

vaticinatrice \va.ti.si.na.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : vaticinateur)

  1. (Rare) Celle qui fait des vaticinations.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VATICINATEUR (va-ti-si-na-teur) s. m.
  • Latinisme peu usité. Celui qui prédit l'avenir. Affermir l'autorité de ce vaticinateur, J. Naudé, Apologie, p. 449. Pour un vaticinateur Que plus d'une Muse inspire, Et que tient sous son empire Phébus le divinateur, Assez peu de connaissance Des choses de l'avenir, Me paraît dans l'ignorance Où je vois votre prudence, Chaulieu, à M. Ferrand.

HISTORIQUE

XVIe s. Vaticinateur, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vaticinateur »

Lat. vaticinatorem, de vaticinari, de vates ; prophète (sanscr. gai, chanter), et canere, chanter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de vaticiner avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vaticinateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vaticinateur vatisinatœr

Citations contenant le mot « vaticinateur »

  • Mohamed Zafzaf porte une longue barbe bifide prématurément blanchie, regard de vaticinateur  halluciné, figure dostoïevskienne par excellence. Orphelin de son père fellah à cinq ans, il traîne son enfance malheureuse dans un bidonville de Kénitra comme une malédiction.  Il n’est de fuite possible que dans les livres. Il s’improvise crieur de journaux pour s’offrir ses lectures. Il écrit convulsivement dans tous les genres. La muse varie ses accoutrements. Le drame reste le même. Corps fragile secoué d’incessantes fulgurations. La plume capte comme elle peut les calcinations scriptables. Ses cahiers d’écolier, méthodiquement noircis, lui servent de couche consolatrice. Il s’établit dans le quartier populaire Maârif de Casablanca,  s’installe du matin au soir à la terrasse d’un café, observe l’effervescence ambiante, noue conversation avec ses voisins, immortalise  ses annotations, ses extrospections, ses impressions,  sans se soucier de leur emballage stylistique. Mondafrique, Mohamed Zafzaf, chroniqueur des bas fonds marocains - Mondafrique
  • À quelques mètres de là, dans la maison de l’architecte Tardieu, un bassin rempli d’eau était utilisé comme moyen de torture par immersion. Certains détenus subirent le supplice de la bouteille, d’autres furent même marqués au fer rouge. Un homme, Allouache Abdellah, fut transpercé à coups de baïonnette et succomba à ses blessures en poussant de longs hurlements comme une bête qui ne pouvait rien faire d’autre pour exprimer sa douleur térébrante. Une autre victime fut décapitée et sa tête posée sur la table d’un bureau de l’administration coloniale. Maurice Aubertier, un officier de réserve sanguinaire, fils de l’un des riches colons de la région, donna libre cours à sa haine en utilisant plusieurs fois son arme. Il allait aussi exécuter deux caïds qui avaient refusé de signer la condamnation à mort des membres de la cellule des AML appréhendés après les émeutes. Les deux dignitaires durent leurs vies à l’interposition de deux gardes champêtres improvisés en gardes du corps. D’autres prisonniers furent conduits sans ménagement au bout du cap avant d’être abattus et jetés à la mer du haut de la pointe de terre. Auparavant, se laissant emporter par une haine furieuse, Maurice Aubertier hurla à la figure des malheureux en pointant son index vers le ciel : «Allez, dites à votre Mohamed de venir vous sauver !» D’autres captifs furent contraints et forcés de creuser leur propre tombe -une fosse commune- où ils seront poussés après leur exécution sommaire… Plus tard, les habitants iront donner une sépulture décente à ces victimes de la folie meurtrière. Après l’indépendance, un mémorial sera dressé sur les lieux présumés de ce génocide sans précédent. Les représailles sanglantes durèrent plusieurs jours. Les paroles prémonitoires d’un visionnaire affirmant que le conflit trouvera son épilogue à Adouz, furent colportées dans toute la contrée. Simple chimère ou vérité ? En tout cas, la suite des événements donnera raison au vaticinateur. La Dépêche de Kabylie, L’horreur tel que subie à Cap-Aokas… - La Dépêche de Kabylie
  • Pas question, ici, de refaire l'histoire mais fort de la déception des prestations fournis contre le club de l'enclave, pas besoin d'être un vaticinateur patenté pour prédire que le FCL sera dans la peau d'une équipe avertie au moment de pénétrer dans son stade fétiche. ladepeche.fr, Lourdes : sérieuse mise à jour - ladepeche.fr
  • Une pensée ? Ses adversaires, les uns politiques, les autres inaccessibles à la forme de son esprit, quelques-uns persuadés qu’il représentait un âge intellectuel révolu, ne lui feront pas l’honneur d’une pensée. Ils ironisent sur le vaticinateur ; ils refusent le lyrisme et les musiques oratoires ; ils attendaient peut-être de ce questionneur les réponses qui sont bien classées dans le manuel des idéologies en vogue ; ils en font un esthète enfermé dans les musées et ne lui accordent même pas l’originalité des idées qu’il développait à propos de l’art et de sa signification ; pour certains, la quête de l’homme relègue Malraux parmi les derniers chantres d’une espèce moribonde. La Croix, 23 novembre 1976, la mort d’André Malraux
  • Il en est de même de tous les éléments d’anticipation qui se développent, moins dans les sphères géopolitiques où évolue l’affaire du satellite que dans les petites choses du quotidien, afin de composer un futur crédible, palpable. S’il faut peu de temps à un Wenders vaticinateur pour glisser d’un décor-pays à un autre, il en faut plus pour que ses créations fabuleuses se transforment en invention brevetées. Mais reconnaissons lui l’invention du GPS, celles conjuguées de Skype et du téléphone portable ainsi que d’une flopée de tablettes. Juste pour l’humour, les motards de la police nationale deviennent sur leurs engins aux ailes rétractiles des serviteurs ailés, mais moins zélés. Enfin, c’est dans le champ informatique que les avancées sont plus conséquentes, avec des logiciels destinés à surveiller pour mieux punir, comme celui de reconnaissance d’empreintes digitales ( déjà dépassé mais dont l’imagerie se fera un nom dans la trilogie des Bourne ). On oublie vite ces innovations tant elles foisonnent mais elles sont en général, soit du côté de la forme, d’une ligne ou d’un design qui suit le sens de l’histoire ( la fuite ), soit, et plus fréquemment du côté des images elles-mêmes. Car comme depuis toujours ou presque chez l’auteur de Faux-mouvement, « le cinéma comme tel se réfléchit de part en part, autant dans le dispositif de sa production que dans celui de sa projection : la multiplication des appareils d’optique, d’enregistrement, la présence obsessionnelle de la télévision, parfois brouillée, métaphorise le cinéma jusqu’à en revenir à son essence. »2 Wenders louvoie dans cette pensée d’une transformation inéluctable du cinéma qui se cristallise derrière le film de fin du monde à la résolution bienheureuse annoncée. Un septième art, érigé en îlot de résistance, confronté à la prolifération des nouveaux supports et à l’annonce d’un futur passage au numérique, thèmes récurrents des derniers textes de Daney. Depuis toujours hanté par cette vision mélancolique, Wenders en partage l’angoisse et pour ce faire, suture le film d’un vaste flux d’images médiatiques créées pour l’occasion. Ainsi il tourne pour David Byrne et les Talking heads un des premiers clips en HD, fond finalement plus sonore que visuel malgré l’écran géant du bar où il s’étale. Comme dans son documentaire sur Yamamoto, il mélange les textures. Les images vidéo tournées par Sam interrompent la platitude expansée de la haute définition, délivrant ainsi des vues quasi documentaires d’une Chine de l’intérieur alors peu représentée ( un rendez-vous donné… place Tian’anmen ), prélude à ce jour encore lointain où elle sera enfin libérée. Tout, plutôt que l’écran blanc d’Au fil du temps… , Wim Wenders – Jusqu’au bout du monde (1991) | Culturopoing
  • Mais c’est bien la dimension ésotérique et vaticinatrice qui interroge et laisse perplexe. Entre les séances de "cartomancie romulienne" et l’hystérie suicidaire en présence de la supposée "vraie nature" de l’innocente Asha (qui ne saurait pas qui est en réalité), c’est tout le ban et l’arrière-ban du mysticisme apocalyptique que Picard 01x03 The End Is The Beginning convoque désormais ! Spectaculaire peut-être, mais énigmatique comme une Mystery Box de RPG. Ce style grandiloquent et axiologique à la The Omen (1976) (mais où l’Antéchrist serait renommé Seb-Cheneb ou le Destructeur) s’accorde assez mal à la SF véritable, et en particulier à l’univers rationaliste de Star Trek.ST Picard aurait-il son Red Angel comme la saison 2 de ST DIS ? Unification France, Star Trek Picard : Review 1.03 The End Is The Beginning - Unification France

Traductions du mot « vaticinateur »

Langue Traduction
Anglais vaticinator
Espagnol vaticinador
Italien vaticinator
Allemand vaticinator
Chinois 梵蒂冈
Arabe الفاتيكان
Portugais vaticinator
Russe vaticinator
Japonais バチシネーター
Basque vaticinator
Corse vaticinatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « vaticinateur »

Source : synonymes de vaticinateur sur lebonsynonyme.fr
Partager