La langue française

Ulcère

Définitions du mot « ulcère »

Trésor de la Langue Française informatisé

ULCÈRE, subst. masc.

A. −
1. PATHOL. et lang. cour. Perte de substance au niveau d'une muqueuse, dont la tendance à la cicatrisation est généralement faible et l'évolution chronique. Ulcère duodénal, gastrique, gastro-duodénal; ulcère de la cornée, du duodénum, de l'estomac, de la face, de la peau, du poumon; ulcère amibien, artérioscléreux, athéromateux, atonique, calleux, cratériforme, malin, tuberculeux, variqueux; rongé d'ulcères; avoir un ulcère à l'estomac. Tout a plutôt tendance à s'arranger dans la vie. La peine morale s'y cicatrise autrement vite que l'ulcère, et le deuil que l'orgelet (Giraudoux, Électre, 1937, I, 2, p. 27).
P. compar. Les plaisirs l'avaient rongée comme un ulcère, sans que son mari s'aperçût de la folie lucide de sa femme (Zola, Curée, 1872, p. 434).
P. métaph. Souvent, après un grand morceau de ville propre et soignée, s'ouvrait un nouvel ulcère, une sombre cour des miracles, avec des cahutes pourries, des montagnes de détritus, des meutes d'enfants vermineux (Duhamel, Terre promise, 1934, p. 37).
Ulcère peptique. ,,Ulcère consécutif à une opération pour ulcère duodénal, pylorique ou, exceptionnellement gastrique, apparaissant en un point éloigné de l'ulcère primitif`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
2. BOT. ,,Défaut du bois, qui se traduit par une suppuration à la surface de l'arbre, entraînant un manque de solidité en cet endroit dans les pièces débitées`` (Peyroux Techn. Métiers 1985).
B. − Au fig.
1. Plaie sociale, calamité, source de maux, de misères. Douanes et contrebande, deux ulcères de nos sociétés (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p. 360).Aussi ne se faisait-il pas faute, comme ses compatriotes, de voir dans l'ulcère qui dévore les artistocraties intellectuelles de tous les pays le vice propre de l'art, la tare des races latines (Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 705).
2. Blessure morale. De pauvres mots sans vie, sans force, des fantômes qui ne pouvaient rien contre l'ulcère de son cœur, contre son indéracinable amertume (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 121).À moins que tu n'inventes un nom et des médicaments pour les ulcères dont son âme est couverte (Camus, Caligula, 1944, IV, 11, p. 95).
REM.
Ulcérogène, adj.,pathol. [Corresp. à supra A 1] Qui favorise, qui provoque la formation d'ulcères. Substance ulcérogène. Facteurs ulcérogènes (Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [ylsε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: ulcere, dep. 1740: -cère. Étymol. et Hist. A. 1. 1314 masc. et fém. « lésion du tissu cutané » (Chirurgie de Henri de Mondeville, éd. A. Bos,1606, t. 2, p. 75;1496, t. 2, p. 49); 2. 1588 empl. p. image (Montaigne, Essais, III, 2, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 806: Le vice laisse comme un ulcère en la chair). B. 1812 bot. les ulcères des plantes (Mozin-Biber). Empr. au lat.ulcus, eris « ulcère, plaie »; fig. « plaie du cœur, blessure morale ». Cf. l'a. prov. ulcera (ca 1300 ds Levy Prov.). Fréq. abs. littér.: 161.
DÉR.
Ulcéroïde, adj.,pathol. [Corresp. à ulcère A] ,,Qui ressemble à un ulcère`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Plaie ulcéroïde. Lésions ulcéroïdes (Lar. Lang. fr.). [ylseʀ ɔid]. Martinet-Walter 1973 [-sε-] (9/17). 1890 « qui ressemble à un ulcère » (Lar. 19eSuppl.); de ulcère, suff. -oïde (-ide2*).

Wiktionnaire

Nom commun

ulcère \yl.sɛʁ\ masculin

  1. (Médecine) Ulcération persistante, chronique. Plaie ancienne et ne tendant pas à cicatrisation. (En particulier) Une telle plaie à l'estomac.
    • La sanicle est une de ces plantes autrefois célèbres, comme vulnéraires ; […]. Elle est utile pour déterger les ulcères. — (Chanoine Clavel de St.-Geniez, Traité pratique et expérimental de Botanique, tome 1, page 175, Louis Vivès à Paris, 1855)
    • D’autres […] pratiquent dans le nez des lésions simulant les ulcères de la morve, et cautérisent adroitement les dilacérations, ordinairement avec le nitrate d’argent. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • J’ai pas mal au foie, personne fait plus ça
      J’ai un ulcère, c’est moins banal et plus cher
      — (Boris Vian, J’suis snob, 1955)
    • “Putain de bordel de merde", marmonne-t-il pendant que les six centilitres de Black Ribbon vingt et un ans d'âge brûlent son ulcère à vif. — (Erik Axl Sund, Les visages de Victoria Bergman, vol. 3 : Catharsis, traduit du suédois par Rémi Cassaigne, Actes Sud Littérature, 2014)
  2. (Figuré) Source de problèmes sociaux.
    • Douanes et contrebande, deux ulcères de nos sociétés. — (TOEPFFER, Nouv. genev., page 360, 1839)
  3. (Figuré) Blessure morale.

Forme de verbe

ulcère \yl.sɛʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ulcérer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ulcérer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ulcérer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ulcérer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ulcérer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ULCÈRE. n. m.
Ulcération persistante, chronique. Un ulcère à la jambe. Ulcère variqueux. Ulcère de l'estomac. Les bords, les lèvres d'un ulcère. Un ulcère qui ronge.

Littré (1872-1877)

ULCÈRE (ul-sè-r') s. m.
  • 1Plaie ancienne et ne tendant pas à cicatrisation. Vers l'âge de quatorze ans le jeune Boerhaave fut attaqué d'un ulcère malin à la cuisse gauche, Fontenelle, Boerhaave.

    Fig. Dieu coupe jusqu'au vif pour guérir l'ulcère de notre cœur, Fénelon, t. XVIII, p. 433. [Sodome et Gomorrhe] Chaque toit recélait quelque mystère immonde, Et, comme un double ulcère, elles souillaient le monde, Hugo, Orientales, I.

  • 2Ulcère au poumon, s'est dit autrefois comme synonyme de phthisie pulmonaire. Les fatigues de son métier, très pénible par lui-même, et plus pénible pour lui que pour tout autre, lui causèrent un mal de poitrine si violent, qu'on lui crut un ulcère au poumon, Fontenelle, du Verney.
  • 3Ulcère annamite ou de Cochinchine, mal qui débute toujours par un gonflement circonscrit et par des taches rouges accompagnées de cuisson ou de démangeaison légères ; au milieu de ces taches se forme un point dur qui se développe jusqu'à prendre le diamètre d'une pièce d'un franc.
  • 4Ulcère contagieux de Mozambique, maladie désignée, à l'île de la Réunion, sous le nom de pian, mais qui diffère du pian véritable décrit par les dermatologues.
  • 5Ulcère de la Nouvelle-Calédonie, plaie à laquelle succède un ulcère qui ne creuse pas, mais ronge et s'étend superficiellement en soulevant peu à peu l'épiderme.
  • 6Ulcère perforant de l'estomac, destruction plus ou moins étendue de la muqueuse de l'estomac, en dehors de l'existence de toute production ayant forme de tumeur.
  • 7Ulcère syriaque, nom, chez les anciens médecins grecs, de l'angine diphthéritique.
  • 8Ulcère des arbres, plaie ayant son siége dans le système ligneux des végétaux arborescents, sur les tiges, les rameaux ou les racines.

REMARQUE

Dans le XVIIe siècle, l'usage hésitait sur le genre de ce mot. M. Chapelain condamne ceux de la cour qui ont fait ulcère féminin ; il est masculin, Vaugelas, Rem. not. Th. Corn. t. II, p. 615, dans POUGENS.

SYNONYME

ULCÈRE, PLAIE. La plaie résulte de l'action d'un corps étranger ; la cause de l'ulcère est inhérente à l'économie. La plaie est toujours idiopathique, l'ulcère toujours symptomatique. La plaie tend essentiellement à la guérison, parce que l'action de la cause a été instantanée ; l'ulcère tend, au contraire, à s'agrandir, avec perte de substance, parce que la cause en est subsistante. Le traitement de la plaie est purement chirurgical, celui de l'ulcère est plutôt médical.

HISTORIQUE

XVIe s. Le vice laisse comme un ulcere en la chair, une repentance en l'ame, qui tousjours s'esgratigne et s'ensenglante elle mesme, Montaigne, III, 259. Une personne pourrie d'ulceres, Amyot, Comm. lire les poët. 10. Il lui demandoit quelque medecine pour guarir un petit ulcere qu'il avoit au bout de l'ongle, Amyot, Comm. il faut ouïr, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ulcère »

Du latin ulcus (sens identique, forme archaïque : hulcus) via son génitif ulceris. D’une racine indo-européenne *helk-es qui l’apparente au grec ancien ἕλκος, hélkos (« blessure, plaie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. une ulcère ; du lat. ulcus, ulceris, qui tient au grec ἔλϰος, ulcère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ulcère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ulcère ylsɛr

Citations contenant le mot « ulcère »

  • Vous n’attrapez pas d’ulcère à cause de ce que vous mangez. Vous les attrapez par ce qui vous ronge. De Vicki Baum
  • On a longtemps attribué l’origine de l’ulcère gastro-duodénal à des facteurs psychosomatiques (anxiété, stress) ou à une nourriture trop épicée. Mais, aujourd’hui, grâce à la découverte de deux médecins australiens, Barry James Marshall et John Robin Warren, qui leur a valu de remporter le prix Nobel de médecine en 2005, « on sait que 85 % des ulcères de l’estomac et 95 % des ulcères duodénaux sont dus à une infection à Helicobacter pylori, une bactérie qui vit parfaitement bien en milieu acide », indique le Pr Hervé Hagège. Elle se contracte principalement avant l’âge de 10 ans, l’enfant mettant à la bouche des objets contaminés par de la salive ou du vomi. Selon la Haute Autorité de santé (HAS), de 15 à 30 % des Français seraient infectés par ce germe, mais tous ne vont heureusement pas développer un ulcère (seulement 10 %). En effet, Helicobacter pylori peut vivre au sein de notre microbiote digestif durant des années sans causer de problème. Reste à savoir pourquoi ce germe peut devenir à un moment pathogène chez certaines personnes et pas chez d’autres… Autre cause de l’ulcère, connue depuis longtemps : la prise de certains médicaments, même à faible dose et sur une courte durée, avec, en tête de liste, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène ou l’aspirine. , Comment soigner l'ulcère à l'estomac ?
  • C’est une pathologie qui est répandue au Sénégal du moment où quand nous sommes en consultation, nous voyons ¼ des patients se plaindre de maux d’estomac. Dans notre contexte, les patients qui viennent en consultation pensent que toute douleur abdominale due à des pépins gastriques rime avec ulcère gastrique, duodénal, alors que ce n’est pas toujours le cas. Parfois aussi, il faut les comprendre du moment où ils ne savent pas faire la différence entre l’estomac qui est un organe et l’ulcère qui est à la limite une maladie qui ne concerne pas toujours l’estomac. C’est une perte de substance de la peau ou d’une muqueuse. Cette muqueuse peut être buccale, gastrique ou autre. Cette perte de substance, quand elle concerne la muqueuse gastrique, on parle d’ulcère gastrique et quand cela concerne le duodénum, on parle d’ulcère duodénal. SenePlus, «1/4 DE LA POPULATION SE PLAIGNENT DE MAUX D’ESTOMAC» | SenePlus
  • Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed Ben Salmane a présenté dimanche son projet "The Line", une ville linéaire, écologique et futuriste qui devrait voir le jour d'ici 2050 et répondre aux défis urbains de demain. Une affaire de sandwichs confisqués ulcère la presse britannique. France Culture, "The Line", rêve de mégapole mégalomane du prince saoudien MBS
  • La croissance des infrastructures industrielles et la rénovation des structures en béton dans les délais prescrits nécessitent des outils avancés qui sont remplis par Médicaments contre l’ulcère peptique. Nous les Coiffeurs, Covid-19 Impact sur le marché Médicaments contre l’ulcère peptique Opportunités clés 2020, défis d’ici 2027 | Daewoong Pharmaceutical Co., Ltd., Takeda Pharmaceutical Co., Ltd., Pfizer Inc., Abbott Laboratories, AstraZeneca plc – Nous les Coiffeurs
  • Le rapport intitulé «Marché du traitement de l’ulcère du pied diabétique (DFU)» offre un aperçu principal de l’industrie du traitement de l’ulcère du pied diabétique (DFU) couvrant différentes définitions de produits, classifications et participants à la structure de la chaîne industrielle. L’analyse quantitative et qualitative est fournie pour le marché mondial de Traitement de l’ulcère du pied diabétique (DFU) compte tenu du paysage concurrentiel, des tendances de développement et des principaux facteurs critiques de succès (LCR) prévalant dans l’industrie du traitement de l’ulcère du pied diabétique (DFU). Nous les Coiffeurs, Analyse des prévisions de croissance du marché du traitement de l’ulcère du pied diabétique (DFU) par fabricants, régions, 2026 – Nous les Coiffeurs
  • Le rapport intitulé «Marché de la thérapie de l’ulcère du pied diabétique (DFU)» offre un aperçu principal de l’industrie de la thérapie de l’ulcère du pied diabétique (DFU) couvrant différentes définitions de produits, classifications et participants à la structure de la chaîne industrielle. L’analyse quantitative et qualitative est fournie pour le marché mondial de Traitement de l’ulcère du pied diabétique (DFU) compte tenu du paysage concurrentiel, des tendances de développement et des principaux facteurs de succès critiques (LCR) prévalant dans l’industrie de la thérapie de l’ulcère du pied diabétique (DFU). Nous les Coiffeurs, Croissance du marché de la thérapie de l’ulcère du pied diabétique (DFU) par les principales entreprises, région, application, conducteur, tendances 2026 – Nous les Coiffeurs
  • [YAOUNDE] Le diagnostic rapide de l’ulcère de buruli est désormais possible grâce à un « Score », comme l’affirme Rodrigue Ntone, assistant de recherche à Epicentre, la branche de recherche et d’épidémiologie de Médecins sans frontières (MSF). Afrique Sub-Saharienne, Une technique de dépistage et de prise en charge précoces de l’ulcère de buruli - Afrique Sub-Saharienne

Traductions du mot « ulcère »

Langue Traduction
Anglais ulcer
Espagnol úlcera
Italien ulcera
Allemand geschwür
Chinois 溃疡
Arabe قرحة
Portugais úlcera
Russe язва
Japonais 潰瘍
Basque ultzera
Corse ulceru
Source : Google Translate API

Ulcère

Retour au sommaire ➦

Partager