La langue française

Escarre

Sommaire

  • Définitions du mot escarre
  • Phonétique de « escarre »
  • Évolution historique de l’usage du mot « escarre »
  • Citations contenant le mot « escarre »
  • Traductions du mot « escarre »
  • Synonymes de « escarre »

Définitions du mot « escarre »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCARRE1, subst. fém.

MÉD. Croûte noirâtre et dure qui se forme sur un revêtement cutané ou muqueux ayant subi une ulcération, une mortification. Escarre cutanée. Le trou pratiqué dans ma joue droite est grand comme l'ongle du pouce, l'escarre est tombée (Amiel, Journal,1866, p. 316).Les croûtes et les escarres de la lèpre ont écaillé ma peau (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 264):
La paralysie le gagna tout à fait et il ne quitta plus son grand lit aux colonnes torsadées; son corps se couvrit d'escarres qui répandaient une odeur affreuse. Beauvoir, Mém. j. fille.,1958, p. 150.
Prononc. et Orth. : [εska:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Var. eschare (Littré, DG), escare (Gattel 1841) et escharre. Dupré 1972 note, au sujet de escarre : ,,L'orthographe est fautive [il préfère eschare], mais ce nom est maintenant d'un usage général sous cette forme et il paraît difficile d'en introduire désormais une autre``. On rencontre les var. a) Eschare, la plus cour., attestée par la plupart des dict. gén. Une eschare profonde faite par le fer incandescent (Laennec, Auscult., t. 2, 1819, p. 245). Lar. méd. 1970 et Lar. Méd. t. 1 1971 donnent indifféremment escarre ou eschare. b) Escharre attesté par Nysten 1814, 1824, Lar. Méd. t. 1 1971, Pt Lar. Méd. 1976. Il se produit au point d'inoculation en quelques jours une escharre qui s'élimine (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 112). Étymol. et Hist. 1314 escharre, escare (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 1353, 2060). Empr. au b. lat. eschare « escarre », gr. ε ̓ σ χ α ́ ρ α « foyer, brasier » en partic. « croûte qui se forme sur une brûlure, une plaie ». Fréq. abs. littér. : 14.
DÉR.
Escarrifier (s'), verbe pronom.,rare, méd. Former une escarre. Le tégument se couvre d'un suintement séreux (...) la peau (...) s'escarrifie vers la partie centrale (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 436).Le verbe, sous sa forme trans., est attesté par Ac. Compl. 1842, Lar. 19e-Lar. Lang. fr., Guérin 1892, Rob. et Quillet 1965. Part. passé escarrifié, ée.Lorsque l'escarre a été éliminée, on pose un pois dans l'ulcère (...). Si l'on ne veut pas attendre cette élimination, on peut dès les premiers jours fendre crucialement le point escarrifié (Nélaton, Pathol. chir.,t. 1, 1844, p. 43).Rem. On rencontre ds la docum.
escarrification, subst. fém.Action d'escarrifier. La nécrose des téguments et leur escarrification sur une surface plus ou moins étendue (Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896p. 329).
[εskaʀifje]. Orth. escharifier (Littré, DG) et escarrifier (Pt Rob., Lar. Lang. fr.). 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842), de escarre1, suff. -ifier*.

ESCARRE2, subst. fém.

Vx. ,,Ouverture faite avec violence, avec fracas. Le canon a fait une grande escarre dans ce bataillon, dans la muraille de la place. Si vous abattez cinq cents arbres dans votre bois, cela fera une grande escarre`` (Ac. 1835, 1878).
Prononc. : [εska:ʀ]. Étymol. et Hist. 1600-12 milit. « brèche » (D'Aubigné, Hist. univ., IX, 18 ds Hug.); ,,vx`` dep. Ac. 1835. Issu p. métaph. de escarre1*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

escarre \ɛs.kaʁ\ féminin

  1. (Médecine) Plaie cutanée reliée à une lésion tissulaire profonde, souvent due à un alitement prolongé, également parfois utilisé pour désigner une croûte résultant de la mortification d’un tissu.
    • Il faut attendre que l’escarre guérisse.
    • Pendant les dix premiers jours, tout alla bien. Puis, deux injections d’huile créosotée faites trop superficiellement entraînèrent des escarres, peu importantes mais douloureuses. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 148.)
    • Certaines plaies sont couvertes par du matériel nécrotique dense, l’escarre. — (Guy Magalon, Romain Vanwijck, Guide des plaies: Du pansement à la chirurgie, 2003.)
    • Mais ici, il y avait aussi une crème à bien faire pénétrer dans la peau pour qu’elle reste souple, des tours de lit à installer pour les patients qui s’agitaient et se débattaient, et des escarres à prévenir chez ceux qui ne bougeaient pas. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 19.)
  2. (Vieilli) (Figuré) Ouverture, brèche faite à grand bruit, avec violence.
    • Le canon ennemi tailla des escarres dans nos rangs.

Nom commun 2

escarre \ɛs.kaʁ\ féminin

  1. (Zoologie) (Désuet) Sorte de mollusques.
    • La classe des zoophytes est divisée en sept ordres, les échinodermes, les zoophytes mous, parmi lesquels,il range les infusoires, les zoophytes proprement dits, les escarres, les cératophytes, les lithophytes et les éponges. — (Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne, t.9, 1854, page 592)
    • Les affinités zoologiques qui existent entre ces mollusques inférieurs et les animaux confondus avec les madrépores et les alcyons sous le nom de polypes avaient été signalées dès 1828 par Audouin et son collaborateur; ce rapprochement fut admis par Cuvier, et le groupe zoologique établi de la sorte en France pour réunir les escarres, les flustres, etc. puis désigné par M. Ehrenbergsous le nom de classe des Bryozoaires, fut rattaché à l'embranchement des malacozoaires. — (Alphonse Milne-Edwards, Rapport sur les progrès récents des sciences zoologiques en France, Imprimerie impériale, 1867, page 211)

Nom commun 3

escarre \ɛs.kaʁ\ masculin

  1. (Héraldique) (Rare) Pièce adoptant la forme d’une équerre et représentant une moitié de bordure d’un quartier de l’écu (deux bords d'un angle droit). Cette pièce souvent confondue à tort avec l’équerre (qui est un meuble) touche deux bords de l’écu (contrairement aux meubles qui ne peuvent pas toucher les bords sauf indication contraire). Son épaisseur est généralement celle d'une cotice (soit un sixième à un neuvième de la largeur de l’écu), ce qui la classe dans les pièces ordinaires et non honorables (elle ne peut pas être chargée). Elle est souvent utilisée pour marquer clairement la séparation entre un quartier et un champ ayant la même couleur.
    • De gueules à un escarre d’argent mouvant du chef et du flanc dextre, qui est de Hanéfy en Flandres — (La vraye et parfaite science des armoiries, ou L'indice armorial de feu maistre Louvant Geliot, advocat au parlement de Bourgongne, Pierre Palliot, 1664, consultable sur GoogleBooks) → voir illustration « armoiries avec un escarre »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESCARRE. n. f.
T. de Médecine. Tissu mortifié ou croûte résultant de la mortification d'un tissu. Il faut attendre que l'escarre tombe.

Littré (1872-1877)

ESCARRE (è-ska-r') s. f.
  • Fausse orthographe du Dictionnaire de l'Académie pour eschare. Ce mot n'est pas d'un usage assez vulgaire pour qu'on ne puisse le corriger.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « escarre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escarre ɛskar

Évolution historique de l’usage du mot « escarre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « escarre »

  • Mondial Anti-escarre Coussin en fauteuil roulant, marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Impact de Covid-19 sur le marché Anti-escarre Coussin en fauteuil roulant, 2020: Par taille de lindustrie mondiale, les principaux acteurs, types, Applications, pays, des prévisions de marché à 2026 – JustFamous
  • En outre, le rapport sur le marché mondial du coussin d’escarres examine toutes les conditions importantes pour saisir la croissance industrielle attendue. De plus, le rapport Coussin d’escarre fournit les informations nécessaires liées à chaque facette qui est responsable de la génération de décisions tactiques et, pendant ce temps, met en œuvre le cadre axé sur les affaires dans l’industrie universelle. Cette étude de marché du coussin d’escarres fournit une segmentation détaillée du marché mondial du coussin d’escarres en ce qui concerne les conditions industrielles récentes, les applications, les types d’articles et les zones topologiques, y compris l’Europe, le marché des escarres États-Unis, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique. Thesneaklife, Prévisions du marché du coussin d’escarres 2020-26:, Linet, Hill-Rom, Blue Chip Medical – Thesneaklife
  • Les localisations les plus fréquentes de l’escarre sont le sacrum (haut des fesses) et les talons. Les escarres apparaissent également sur d’autres points de pression : les ischions (bas des fesses), les trochanters (hanche), les malléoles (pied), l’occiput (partie postérieure du crâne). Medisite, Escarre : définition, stades, causes, quels traitements pour le soigner ?
  • Pour la prévention de l’escarre : de par sa composition multicouches, le pansement AQUACEL® Foam Pro peut également être utilisé dans un protocole de soins complet visant à protéger la peau intacte en vue de prévenir la formation d’escarre. santé log, CICATRISATION et PRÉVENTION de l'ESCARRE : Le nouvel hydrocellulaire pro à double fonction | santé log
  • L’escarre, écrivent les chercheurs, n’est considérée comme un « problème » majeur qu’en médecine adulte. Pourtant son incidence peut être élevée aussi en médecine pédiatrique en raison de certains dispositifs médicaux, dont les masques de ventilation, les tubes de trachéotomie, les oxymètres de pouls et certaines orthèses orthopédiques. L’auteur principal, Marty Visscher, ajoute « Bien qu'ils puissent souvent sauver des vies, ces dispositifs peuvent causer des escarres qui peuvent être très sévère, et leur incidence est plus élevée chez les patients gravement malades, avec une augmentation des infections, de la douleur et une hospitalisation prolongée ». santé log, ESCARRE : Elle n'épargne pas les enfants | santé log
  • Il est impossible de parler d’escarres sans évoquer la prévention, phase clé avant et après l’apparition d’une escarre chez un patient. Une vigilance spécifique doit être poursuivie chez un même patient afin d’éviter une nouvelle altération cutanée. Actusoins - infirmière, infirmier libéral actualité de la profession, Escarres prise en charge, prévention et traitement chez la personne âgée - Actusoins
  • Les escarres Infirmiers.com, Une enquête épidémiologique sur les escarres auprès des professionnels de santé

Traductions du mot « escarre »

Langue Traduction
Anglais bedsore
Espagnol úlcera
Italien piaga da decubito
Allemand dekubitus
Chinois 褥疮
Arabe قرحة الفراش
Portugais escara
Russe пролежень
Japonais 褥瘡
Basque eskaren
Corse lettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « escarre »

Source : synonymes de escarre sur lebonsynonyme.fr
Partager