La langue française

Tropique

Définitions du mot « tropique »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROPIQUE1, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc.
A. − GÉOGRAPHIE
1. Chacun des deux parallèles terrestres de latitude + et - 23oC 27', qui limitent la zone dans laquelle le soleil passe deux fois par an au zénith. Sous les tropiques; franchir, passer le tropique; passer sous le tropique. C'est entre les tropiques que se trouvent les plus grands quadrupèdes, les plus grands reptiles, les plus grands oiseaux, les plus grands fleuves, les plus hautes montagnes (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 248).C'est entre les tropiques ou près des régions boréales que les hommes, jusqu'au cœur du monde moderne, ont conservé à peu près intact l'esprit des plus lointains ancêtres (Faure, Hist. art, 1912, p. 228).
Tropique du Cancer, tropique du Capricorne. Le tropique du Cancer est dans l'hémisphère nord et le tropique du Capricorne dans l'hémisphère sud (Astron.1980).V. cancer1B ex. de Baudry des Lozières.
MAR., MŒURS ET COUTUMES. Baptême du/des Tropique(s). Fête burlesque analogue au baptême de la ligne à laquelle sont soumis les passagers ou les marins passant pour la première fois les Tropiques. (Dict. xixeet xxes.).
En appos. avec valeur d'adj. Bonhomme, homme tropique. Matelot déguisé de manière burlesque qui fait subir des brimades aux matelots passant pour la première fois les tropiques, leur faisant ainsi recevoir le baptême de la ligne. Quand on passe la Ligne, il faut se résoudre à recevoir le baptême: même cérémonie sous le Tropique, même cérémonie sur le banc de Terre-Neuve, et quel que soit le lieu, le chef de la mascarade est toujours le bonhomme Tropique. Tropique et hydropique sont synonymes pour les matelots: le bonhomme Tropique a donc une bedaine énorme; il est vêtu, lors même qu'il est sous son tropique, de toutes les peaux de mouton et de toutes les jaquettes fourrées de l'équipage (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 266).
2. P. méton. Le tropique (vx) ou les tropiques. La zone intertropicale, région la plus chaude de la terre. Désormais nous voguions à l'aise vers la ligne, sur cette mer des Tropiques, sur laquelle nous avions plus de trois mille lieues à parcourir (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 522).Heureux les pays du Nord auxquels les saisons composent, l'été, une légende de neige, l'hiver une légende de soleil, tristes tropiques où dans l'étuve rien ne change beaucoup (Saint-Exup., Terre hommes, 1939, p. 201).
ORNITH. Oiseau du/des tropique(s). Oiseau du genre phaéton. J'avais ouï dire (...) que les oiseaux du tropique annonçaient l'arrivée des vaisseaux d'Europe en les devançant de fort loin et en venant aborder avant eux (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 161).
PATHOL. Maladie des tropiques. Fièvre jaune. (Dict. xixeet xxes.).
B. − ASTRON. Tropique céleste. ,,Petit cercle de la sphère céleste correspondant à une latitude de 23 27', positive (tropique du Cancer) ou négative (tropique du Capricorne)`` (Uv.-Chapman 1956).
II. − Adjectif
A. − ASTRONOMIE
Année tropique. Intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages successifs du Soleil à l'équinoxe de printemps. Une réunion d'astronomes espagnols, convoqués par Alphonse X de Castille, fixa à 365 jours 5 heures 49 minutes 12 secondes la durée de l'année tropique (Chauve-Bertrand, Question calendrier, 1920, p. 80).
Révolution tropique (d'une planète, d'un satellite). Intervalle de temps séparant deux passages d'une planète ou d'un satellite à l'un des points d'intersection des plans de l'équateur et de l'orbite de cet astre. La révolution tropique de la lune (...) est (...) l'intervalle de temps nécessaire pour que l'ascension droite de la lune augmente de 24 h. Elle est un peu plus courte que la révolution sidérale, de 7 s environ (Danjon, Cosmogr., 1948, p. 210).
B. − BOT. Plantes tropiques. Plantes dont les fleurs s'ouvrent le matin et se ferment le soir. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɔpik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. a) 1377 astron. (Oresme, Ciel et monde, éd. A. D. Menut, fo81b: la partie du ciel en laquelle cuerent les planetes entre les .II. tropiques); 1532 (Rabelais, Pantagruel, éd. V.-L. Saulnier, chap. 2, p. 18: entre les deux tropicques de la sphère du Soleil); 1876 tropiques célestes (Lar. 19e); b) α) 1532 géogr. (A. Fabre, trad. P. Martyr d'Anghiera, Extraict ou Recueil des Isles nouvellement trouvees en la grand mer Oceane, fo125 ro: le tropicque de cancer [...] le tropicque); 1562 (A. Du Pinet, L'Hist. du Monde de C. Pline Second, l. II, chap. 70, t. 1, p. 81: le Tropique du Capricorne); β) 1546 passer les tropiques (Rabelais, Tiers-livre, éd. M. A. Screech, chap. 51, p. 346: passer les deux Tropicques); 1678 baptême du tropique (Guillet, 3epart.: baptesme du Tropique); 1784 bonhomme tropique (Corresp. litt. secrète, no47, 17 nov., p. 8 ds Fr. mod. t. 37, p. 123: le Bon-homme Tropique); 2. 1765 « région des tropiques » (Encyclop.: habitans du tropique du cancer); 1765 oiseau de tropique (ibid., t. 11, p. 748a, s.v. paille en cul); 1765 oiseau du tropique (ibid., s.v. tropique); 1845 maladie des tropiques (Besch.). B. Adj. 1. 1691 an tropique (Ozanam); 1746 année tropique (Le Monnier, Institutions astronomiques, chap. 29, p. 601); 1776 révolution tropique (du soleil) (Encyclop. Suppl. t. 1, p. 447a); 1904 astrol. signes tropiques (Nouv. Lar. ill.); 2. 1783 bot. fleurs tropiques (Bulliard Bot., p. 84). Empr. au b. lat.tropicus « tropical, de tropique »; subst. « tropique », et celui-ci au gr. τ ρ ο π ι κ ο ́ ς « qui concerne le changement (particulièrement, le changement de saison) » ο ̔ τ ρ ο π ι κ ο ̀ ς (s. ent. κ υ ́ κ λ ο ς) « cercle du tropique », dér. de τ ρ ο π η ́ « tour; révolution du soleil (amenant de l'été à l'hiver) ». Fréq. abs. littér.: 298. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 622, b) 563; xxes.: a) 212, b) 306. Bbg. Baldinger (K.). Zum Übergang von der lat. zur frz. Fachterminologie im 14. Jahrht. Z. rom. Philol. 1975, t. 91, p. 489. − Quem. DDL t. 21 (s.v. révolution tropique).

TROPIQUE2, adj.

LING. Relatif au(x) trope(s). Ces signes sont évidemment du nombre de ceux que les anciens ont appelé hiéroglyphes symboliques, tropiques et énigmatiques (Champollion, Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens, 1824, p. 283 ds Quem. DDL t. 13).
Prononc.: [tʀ ɔpik]. Étymol. et Hist. Ca 1375 rhét. « relatif au trope, à la figure de rhétorique » (Raoul de Presles, trad. Cité de Dieu, l. XVI, chap. 21, ms. Paris BN fr. 171 [ca 1380], fo156 vo: loccucion [...] tropique cest adire figuree); rare av. le xviiies. 1742 (Bibl. Britannique, XX, 8 ds Fonds Barbier: la seconde espèce [d'écriture des Égyptiens] étoit la Symbolique, qui étoit aussi de deux sortes [...] tropique [...] allégorique). Empr. au b. lat.tropicus « figuré, métaphorique », et celui-ci au gr. τ ρ ο π ι κ ο ́ ς « de la nature des tropes, figuré », dér. de τ ρ ο ́ π ο ς (trope*).

Wiktionnaire

Nom commun

tropique \tʁɔ.pik\ masculin

  1. (Géographie) Chacun des deux parallèles sur lequel le soleil atteint le zénith une fois l’an, lors du solstice, se situant aux latitudes d’environ ±22° 36′.
    • Le soleil des tropiques avait embelli sa blanche figure d’une teinte brune, d’un coloris merveilleux qui lui donnaient une expression de poésie ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. (Astronomie) Chacun des deux parallèles de la sphère céleste qui passent par les points solsticiaux, exactement au-dessus d’un tropique sur la terre.

Adjectif

tropique \tʁɔ.pik\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Relatif aux tropiques.
    • Année tropique, espace de temps qui s’écoule entre deux passages successifs du soleil au point figurant l’équinoxe de printemps.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TROPIQUE (tro-pi-k') s. m.
  • 1 Terme d'astronomie. Parallèle terrestre correspondant à la latitude de 23° 28' (inclinaison de l'équateur sur l'écliptique) qui sépare la zone torride des zones tempérées. En tous les points d'un tropique le soleil passe une fois par an au zénith. Les deux tropiques. Passer sous le tropique. Le soleil par deux fois a, d'un tropique à l'autre, Éclairé dans sa marche et ce monde et le nôtre, Voltaire, Alz. II, 2.

    Le tropique du Cancer, celui qui est situé dans l'hémisphère boréal.

    Le tropique du Capricorne, celui qui est situé dans l'hémisphère austral.

    Le bonhomme Tropique, matelot déguisé d'une manière burlesque qui préside aux amusements du passage de la ligne.

  • 2 Par extension, le tropique, la région comprise entre les deux tropiques. Tous les fruits, tous les arbres, toutes les fleurs y sont entretenues [dans le Vishnapor] par une fraîcheur éternelle qui tempère les chaleurs du tropique dont ce climat n'est pas éloigné, Voltaire, Mél. litt. Lett. chin. et ind. 10.
  • 3Tropique ou oiseau des tropiques, phaéthon à queue blanche et à brins rouges.
  • 4 Adj. Année tropique, intervalle de temps compris entre deux passages successifs du centre du soleil à l'équinoxe de printemps ; cette année diffère de l'année sidérale à cause du déplacement de l'équinoxe de printemps, dû à la précession des équinoxes et à la nutation ; elle est de 365 jours 5 heures 48 minutes 47 secondes, et ainsi plus courte de 24 minutes 8 secondes que l'année sidérale. L'année déterminée par les équinoxes s'appelle tropique, parce qu'anciennement on l'avait conclue du retour du soleil à un même tropique, Delambre, Abrégé astr. Leçon 1.
  • 5 Terme de botanique. Fleurs tropiques, fleurs qui s'ouvrent le matin et se ferment le soir. On dit maintenant fleur équinoxiale plutôt que fleur tropique.

HISTORIQUE

XVIe s. Tropicques sont deux cercles où le solleil arryve seullement une fois l'an en la partye du nort et une autre fois en la partye du su, lesquels tropicques sont ainsi nommez parce que, quand le solleil est venu ou arryvé à chacun, il s'en retourne vers l'equinoxial, J. Devaulx, dans JAL.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tropique »

Du latin tropicus (« relatif au ou qui appartient au solstice ; comme nom, un des tropiques »), du grec ancien τροπικός, tropikós (« relatif à ou qui appartient à un tour ou un changement, ou le solstice, ou un trope ou une figure, tropique, tropical ; etc. »), dérivé de τροπή, tropē (« un tour, solstice, trope »). Voir trope.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Τροπιϰὸς, de τρέπειν, tourner, parce que le soleil, arrivé à l'un des tropiques, semble retourner sur ses pas et marcher vers l'autre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tropique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tropique trɔpik

Citations contenant le mot « tropique »

  • On peut également parler de tropiques pour désigner les régions du monde situées autour de ces parallèles. Futura, Définition | Tropique | Futura Planète
  • Si l’Equateur, les tropiques et les frontières n’étaient pas des lignes imaginaires, on se prendrait sans cesse les pieds dedans, on tomberait et on se ferait très mal. De François Cavanna / Le Saviez-vous ?
  • Les tropiques ne sont pas enchanteurs. Ils sont tristes, ils sont tristes, non pas en tant que tels, mais ils sont tristes parce qu'ils sont souillés par la prolifération occidentale et ils sont tristes parce qu'ils sont tragiques. Ils sont tristes comme est triste le regard du jeune Indien Nambikwara sur la couverture. Il y a une sorte de mélancolie. Vincent Debaene France Culture, Tristes tropiques. L’invitation au décentrement - Ép. 1/4 - Livres cultes pour lecteurs rebelles

Images d'illustration du mot « tropique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tropique »

Langue Traduction
Anglais tropic
Espagnol trópico
Italien tropico
Allemand tropisch
Chinois 热带
Arabe مدار
Portugais trópico
Russe тропик
Japonais 熱帯の
Basque tropic
Corse tropicale
Source : Google Translate API

Synonymes de « tropique »

Source : synonymes de tropique sur lebonsynonyme.fr

Tropique

Retour au sommaire ➦

Partager