La langue française

Transcendantal

Sommaire

  • Définitions du mot transcendantal
  • Étymologie de « transcendantal »
  • Phonétique de « transcendantal »
  • Citations contenant le mot « transcendantal »
  • Traductions du mot « transcendantal »
  • Synonymes de « transcendantal »

Définitions du mot « transcendantal »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSCENDANTAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − PHILOS. Qui est purement rationnel, qui se fonde sur des données à priori. Analyse transcendantale (Ac. 1835, 1878).
1. [Chez Kant]
a) [Comme contenu de la connaissance; p. oppos. à empirique] ,,Qui est connu comme une condition a priori et non une donnée de l'expérience; (...) qui constitue la condition nécessaire à toute connaissance possible`` (Foulq.-St-Jean 1969). [Comme activité de l'esprit; p. oppos. à immanent ou empirique] ,,Qui prétend dépasser le domaine de l'expérience`` (Foulq.-St-Jean 1969). Or, comme il plaît à Kant, dans la langue qu'il s'est faite, d'appeler transcendantal ce qui porte le double caractère d'être indépendant de l'expérience et de ne point s'appliquer aux objets extérieurs, il appelle philosophie transcendantale le système parfait qui porterait sur la connaissance a priori (Cousin, Kant, 1857, p. 60).
b) Idéalisme transcendantal. Doctrine d'après laquelle les phénomènes sont envisagés comme des représentations et non comme des choses en soi. [Kant] l'appelle [son idéalisme] idéalisme transcendantal, voulant dire par là que, selon lui, les choses en soi ne sont que des idées, en ce qui concerne la connaissance que nous en pouvons avoir; nous ne pouvons connaître les choses que par rapport à nous, c'est-à-dire en tant que phénomènes (E. Boutroux, La Philos. de Kant, 1926, p. 106).
c) Ego, je, moi, sujet transcendantal. ,,Principe d'activité connaissante unifiant le divers de l'expérience interne`` (Foulq.-St-Jean 1969).
2. [Chez Husserl et les phénoménologues] Ego, je, conscience, sujet transcendantal(e). La conscience pure, c'est-à-dire dégagée de toutes les données de l'expérience soit externe soit interne, seule réalité irréductible (d'apr. Foulq.-St-Jean 1969). Nous parlerons donc de « Je transcendantal » ou même de « Sujet transcendantal », l'essentiel (...) étant ici exprimé par l'adjectif et non par le substantif, et transcendantal exprimant à la fois le rapport au monde et l'extériorité par rapport au monde (Berger, Rech. sur les conditions de la connaissance, 1941, p. 102).La seule façon d'échapper au solipsisme serait (...) de prouver que ma conscience transcendantale, dans son être même, est affectée par l'existence extra-mondaine d'autres consciences du même type (Sartre, La Transcendance de l'ego, 1966, p. 132).
Phénoménologie pure ou transcendantale. V. phénoménologie B 2 b.
3. [Chez les scolastiques, à propos de certains attributs qui dépassent les catégories d'Aristote et conviennent à tous les êtres (d'apr. Lal. 1960)] Synon. de transcendant (v. ce mot B 1).Concepts transcendantaux. Que le bien soit diffusif et communicatif de soi-même, c'est ce que saint Thomas accorde sans nulle restriction, même mentale. Mais à quoi le bien doit-il de posséder cette propriété? À ce qu'il n'est qu'un aspect transcendantal de l'être (Gilson, Espr. philos. médiév., 1931, p. 97).Chez les scolastiques sont transcendantales les propriétés fondamentales de l'Être (Thinès-Lemp.1975).
Empl. subst. masc. plur. L'Un, le Bien, le Vrai, etc. qui transcendent les catégories d'Aristote et conviennent à tous les êtres (d'apr. Lal. 1968).
B. −
1. Lang. cour. Important, supérieur ou extraordinaire. Cynisme, indifférence transcendantal(e). Le rôle transcendantal de l'entité bancaire ne m'a été vraiment révélé qu'à Londres (Morand, Londres, 1933, p. 288).Ce fut, en toute réussite, l'intrigant transcendantal (La Varende, Saint-Simon, 1955, p. 103).
Vieilli. Qui se croit supérieur; affecté. [Renan] possède au plus haut degré la conscience de cette supériorité, reconnaissable en lui à un certain air d'ironie imperceptible et de dédain transcendantal (Bourget, Essais psychol., 1883, p. 64).
2. ÉSOTÉRISME. Méditation transcendantale. Méditation inspirée du yoga indien, caractérisée extérieurement par l'immobilité dans la posture du lotus. Et voilà, maintenant, que les Beatles déclarent abandonner le L.S.D. en faveur de la méditation transcendantale. Mais n'est-ce pas encore un moyen d'échapper à la réalité sous une forme moins dangereuse? (Le Nouvel Observateur, 18 oct. 1967, p. 41, col. 4).
REM.
Transcendantalement, adv.[Corresp. à supra A] D'une manière transcendantale. Vérité reconnue transcendantalement et hors de toute pratique (Gobineau, Corresp.[avec Tocqueville], 1843, p. 64).C'est parce qu'il est transcendantalement libre que l'homme imagine (Sartre, Imaginaire, 1940, p. 237).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sɑ ̃dɑ ̃tal], plur. masc. [-o]. Lal. 1968 transcendental. Il s'oppose à la forme -dant-, sur la base des considérations philologiques et morphol. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1503 « qui est au-dessus du monde sensible, et dont la connaissance relève directement des lois générales » (Le Guidon en françoys, 156b, éd. 1534 d'apr. Rom. Forsch. t. 32, p. 174); 2. 1801 « qui constitue ou exprime une condition a priori de l'expérience » (Ch. de Villers, Philos. de Kant, p. 116 et 122). Empr. au lat. scholastiquetranscendentalis, dér. de transcendens (transcendant*). Fréq. abs. littér.: 205. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 19, b) 63; xxes.: a) 183, b) 710. Bbg. Anderer 1981, t. 2, pp. 440-441. − Quem. DDL t. 20, 25 (s.v. transcendantalement).

Wiktionnaire

Adjectif

transcendantal \tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃.tal\

  1. (Philosophie) Qui est purement rationnel, de ce qui se fonde sur des données supérieures aux impressions des sens, sur des données a priori ; qui porte sur les conditions de possibilité de la chose plutôt que sur la chose elle-même.
    • Il n’y a donc pas là un bien public pareil à d’autres, mais un bien qui conditionne la possibilité de tous les autres, naturels ou sociaux, public ou privés. C’est d’ailleurs pourquoi nous parlons d’un dommage transcendantal. — (Dominique BOURG, les dommages transcendantaux sur www.geostrategia.fr, Université de Technologie de Troyes. Mis en ligne le 30 octobre 2018, consulté le 22 février 2019)
  2. (Figuré) Énorme, extraordinaire.
    • Quand il y a deux caméléons à la même corde, le spectacle devient d’une bouffonnerie transcendantale. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANSCENDANTAL (tran-ssan-dan-tal, ta-l') adj.
  • Terme de philosophie. Qui s'appuie ou a la prétention de s'appuyer sur des données supérieures aux impressions sensibles et à l'observation. On pourrait dire que la philosophie transcendante est l'étude de l'objectif, considéré comme existant absolument et en lui-même, et la philosophie transcendantale l'étude du subjectif, mais seulement en tant que celui-ci doit concourir à la formation des objets… le procédé de Kant est critique, c'est-à-dire examinateur ; sa doctrine est transcendantale, c'est-à-dire qu'elle recherche ce que nous mettons du nôtre dans la connaissance des objets, Villers, Kant, p. 116. Un bateau suit le fil de l'eau ; le rivage fuit ou semble fuir ; de deux personnes qui sont placées dans ce bateau, l'une dit : le rivage marche ; elle est empiriste ; l'autre dit : c'est nous qui marchons et qui attribuons ce mouvement au rivage ; celle-ci est dans un point de vue transcendantal, ID. ib. p. 122.

    L'analytique transcendantale, suivant Kant, recherche des conditions à priori qui sont dans l'entendement.

    Dialectique transcendantale, suivant Kant, discussion des idées de la raison, ou de la science, qu'elle se forme par sa vertu propre, et dont les objets sont l'âme, le monde, Dieu.

    Esthétique transcendantale, suivant Kant, recherche des formes générales de la sensibilité.

    Fénelon disait transcendentel. Quand je le conçois [Dieu] dans ce genre que l'école appelle transcendentel…, Fénelon, Exist. II, 2, Ce que c'est que Dieu.

    Terme de géométrie. Courbe transcendantale, courbe dans le calcul de laquelle on fait entrer l'infini.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « transcendantal »

(XIXe siècle) Dérivé de transcendant avec le suffixe -al
Note : Emprunté au latin scholastique transcendentalis, dérivé de transcendens (« transcendant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « transcendantal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transcendantal trɑ̃sɑ̃dɑ̃tal

Citations contenant le mot « transcendantal »

  • Par Nouredine Benferhat – L’historicisme est un mode de pensée selon lequel l’histoire a un sens qu’il appartient à l’Homme de découvrir. L’historicisme transcendantal est défini par des absolus – Dieu, prophétie, fatalité, etc. Dans sa version algérienne portée une par une catégorie de pseudo-intellectuels dont l’intrusion envahissante dans le milieu savant et universitaire avec la complicité coupable d’anciens responsables, veulent assigner aux sciences sociales la formulation de leur vision de l’ordre historique, pour mettre en œuvre une construction politique à tonalité métaphysique. Algérie Patriotique, Evacuer les absolus - Algérie Patriotique
  • Quelle est la différence entre le transcendant et le transcendantal ? France Culture, Un épicurisme transcendantal
  • Face aux dégâts d’un discours transcendantal manipulé et mal maîtrisé, et sa propension à se développer sans rencontrer de résistance, il est temps d’affronter avec sévérité l’obscurantisme porteur de danger dans la période que nous vivons de propagation de la pandémie, avec les instruments de la loi, seuls en mesure de contenir les dérives eschatologiques et les amalgames. Algérie Patriotique, Dangereux dévots - Algérie Patriotique
  • Passé les minutes atones de Feel First Life, l’ouïe se retrouve disloquée entre les pistes de C O S M. « Je me rends compte que les structures de mes morceaux sont plus libres. Mon écriture est moins conditionnée » – le résultat d’années de pratique quotidienne de la méditation transcendantale. Empreint d’un certain mysticisme, Singularity transpose ce récit de dissolution en une fable cyclique. « Il commence par le chaos, l’agression, et se consume en une heure pour finalement se purifier et revenir à son point de départ, mais par le chemin opposé. » Dans ce samsara sonore, la nature immaculée et irrationnelle reprend ses droits sur le désir angulaire des villes. Les synthétiseurs abrasifs laissent place à des morceaux aux kicks feutrés ou absents, à la lisière de l’ambient. Trax Magazine, Retour sur l'album méditatif et transcendantal de Jon Hopkins, Singularity
  • ...Mais il y a bien mieux parce qu’il y a dans l’AC une prétention de l’ordre du transcendantal sinon du  divin qui instaure cet “art” dans une dimension effectivement ou pseudo-divine (Daniel Sibony, cité par Aude de Kerros dans Sacré art contemporain : « Avec l’art actuel, c’est le narcissisme qui fait religion, c’est-à-dire “art collectif”, incluant une transcendance, celle de soi-même comme Dieu, ou celle de Dieu que l’on s’est donné et qui est en soi. ») L’intérêt du propos ici est évidemment que l’Église, retrouvant une forme d’activité qui la connaît puisque Dieu est de la partie, joue un rôle majeur dans ce processus ; dans de telles conditions de dialectique transcendantale, elle est partie prenante de l’AC dans sa hiérarchie elle-même, et progresse, main dans la main avec l’État, dans la promotion et le soutien économique, culturel, et surtout spirituel de l’entreprise. L’attitude de l’Église est si fondamentale qu’elle affirme sans en dissimuler une seconde, on dirait même en l’affirmant avec une sorte d’exaltation à part sous-jacente, l’acceptation d’une dimension spirituelle sinon religieuse pour son compte (religieuse, c’est-à-dire catholique ?), de cette activité postmoderne, absolument invertie et nécessairement nihiliste de ce point de vue. Bien entendu, tout cela est inversion pure, – mais tout semble aller, dans ce monde étrange, c’est-à-dire dans ce monde de l’existence possible du bout du monde, comme si de telles bagatelles (inversion, nihilisme, etc.) n’importaient pas vraiment, n’importaient plus du tout, – là aussi autre terme, comme si l’on approchait du terme même du langage, plus très loin de ce point où le langage ne signifie plus rien et atteint lui aussi cet au-delà où son existence n’est plus concevable … On trouve aisément chez les uns et les autres (Jean Baudrillard, Aude de Kerros) des références à une dimension luciférienne de l’AC qu’on peut distinguer aisément dans les conditions où il est développé, où il est exploité, où il est promu et exposé, où il se prétend transcendance alors qu’il en est l’inversion pure. (« Il y a une forme initiatique du Rien ou une forme initiatique du Mal », écrit Baudrillard à son propos.) Ce constat n’est l’enfant d’aucune exagération particulière ni même de la moindre émotion emportée dans le chef de ceux qui le font ; l’évidence du regard et de la plume suffit. Dedefensa.org, Dedefensa.org | Journal dde.crisis de Philippe Grasset | “Ainsi soit-il”, – approximativement, en tout cas
  • Des centaines d'hommes et de femmes ont déjà été émerveillés par une telle vue depuis le début de l'ère spatiale, mais cela ne la rend pas moins profonde et transformatrice. En réalité, de nombreuses personnes qui vont dans l'espace et qui sont confrontés à la finitude de la Terre en la voyant décrivent un changement de perception écrasant et presque transcendantal, que l'auteur d'ouvrages sur l'exploration spatiale Frank White a baptisé "overview effect" (ou "effet de surplomb" en français) en 1987. Business Insider France, Des astronautes décrivent l''overview effect', ce qu'ils ressentent en voyant la Terre depuis l'espace

Traductions du mot « transcendantal »

Langue Traduction
Anglais transcendental
Espagnol trascendental
Italien trascendentale
Allemand transzendent
Chinois 先验的
Arabe متسام
Portugais transcendental
Russe трансцендентный
Japonais 超越的
Basque transcendental
Corse trascendenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « transcendantal »

Source : synonymes de transcendantal sur lebonsynonyme.fr
Partager